Coulons le navire de recherches turc Orus Reis !

Angela Merkel prend au sérieux les propos d’Erdogan accompagné de Mme à Hanovre en 2007

Erdogan, c’est Hitler version 21e et l’Europe aujourd’hui, c’est l’Angleterre et la France version 21e également et malheureusement. Or, il est inutile de rappeler à quelle apocalypse cela nous a menés. Ce salopard d’Ottoman – puisqu’il se veut ainsi – use des mêmes tactiques que le laudateur allemand de l’enfer : il entreprend une action jusqu’aux limites de l’extrême sans bien sûr y basculer, puis observe les réactions des pays (qu’il appréhende dans son cerveau de malade uniquement comme des adversaires mais jamais comme des partenaires)… et lorsqu’au bout d’un moment, il s’aperçoit que ne lui sont opposés que des gémissements de Siciliennes, il refait le même coup sur un autre sujet. Il y a d’abord eu l’occupation de cette poche de Syrie à l’extrême nord-ouest de ce pays, son autre occupation sur une bande de 10 kilomètres sur sa frontière sud pour soi-disant empêcher les Kurdes de lui nuire, sa tentative en début d’année de lâcher sur l’Europe des milliers d’immigrés, la transformation de Sainte-Sophie en mosquée et aujourd’hui donc, son immixtion dans les eaux territoriales grecques.

Et que fait l’Europe ? Elle s’offusque, elle gémit, elle braille et comme à Munich en 1938, elle essaie d’amadouer le vilain garçon par l’intermédiaire de la madone boche Merkel et du nabot rital Conte. En un mot, elle baisse son slip et l’autre lui enfourche une grosse branche de noisetier où je pense (la Turquie est le premier producteur mondial de noisettes). Pas facile à digérer, une noisette, quand on n’a pas enlevé la coque ! Eh bien l’Europe, bon sang ! elle arrive à les digérer, les noisettes turques. En plus, l’Ottoman a un sacré atout  : son appartenance à l’Otan… ce qui oblige ces couillons d’Européens qui ne voient jamais plus loin que le bout de leur nez, à prendre des gants. Tout cela n’a pas empêché cependant le sultan d’acheter des missiles russes !

Erdogan est une saloperie de musulman : n’oubliez pas cela, nigauds d’Européens ! Hitler voulait que ses fumiers d’Aryens dominent le monde et aujourd’hui, Erdogan n’aspire qu’à la conquête définitive du dar-al-harb, y a pas photo, comme on dit : c’est blanc bonnet et bonnet blanc ! Alors Otan ou pas Otan, l’Europe oublie ses principes de lavettes dégénérées refusant tout esprit par-dessus le marché de drôle de guerre et, de la Finlande à la Grèce en passant par la Suède, la Pologne, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la France bien sûr, l’Espagne, le Portugal et l’Italie, envoie sa flotte de guerre à quelques encablures du Oruc Reis et des quelques bateaux turcs censés le protéger. Elle donne 24 heures à ces messieurs les Turcs pour qu’ils regagnent leurs pénates et s’ils n’obtempèrent pas, elle coule le Oruc Reis et ses copains. Et surtout, elle reste dans les parages pour un bon bout de temps ! Il n’y a pas d’état d’âme à avoir mais une action à prendre, une seule. Point/barre. La Turquie a besoin de l’Europe pour vivre et l’Europe, c’est 27 pays alors, faut se bouger bon sang !

Avec un mec comme Hitler, on ne perd pas son temps à discutailler. On tape un grand coup et on épargne ainsi la vie de 60 millions de morts. La démocratie, ce n’est pas se foutre à genoux devant le premier dictateur apocalyptique venu, c’est penser et uniquement penser à préserver la vie de millions et de millions de gens. D’ailleurs, et pour ce faire, il devrait être envisager l’élimination de ce démon pour éviter justement l’élimination de millions et millions de gens.

Malheureusement, il y a bien longtemps que l’Europe n’est plus qu’une vieille femelle ménopausée. Erdogan a donc de beaux jours encore devant lui !!! L’avenir qu’il nous réserve est un avenir rouge, couleur du sang !

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. Une famille turque vient de s’installer dans un immeuble tranquille jusqu’ici. Du bruit toutes les nuits maintenant.
    Dans un autre immeuble, encore des turcs au-dessus de chez un F.D.S., qui a été obligé de déménager vu l’enfer qu’il vivait !

  2. Il ne faut surtout pas couler ce navire de recherche AVANT qu’il n’ait trouvé. APRÈS c’est une autre histoire 😜

  3. Ah, que j’aime cet article !!! Comme tout y est bien dit ! Si seulement une (bonne) poignée de journalistes soumis et inféodés pouvaient avoir votre franc-parler, je me sentirais un peu consolé…
    Votre constat est tristement exact. Imparable même. Malheureusement…

  4. Erdogan et Merkel sont nos monstres du XXIème siècle. L’histoire est un éternel recommencement.

  5. Oui, effectivement, il faudrait que l’Europe tape du poing sur la table unanimement, peut-être avec le soutien de l’Egypte. Si ça ne veut pas venir, envoyer toute la flotte française sur place pour créer un précédent et inciter d’autres acteurs à se manifester. Je m’autocensure pour des raisons stratégiques, donc j’en resterai là.

  6. Vieille femelle ménopausée ….Même si votre article est passionnant,vous êtes un sale con de macho de mes 2 (ovaires).Vous ne valez pas mieux que ces abrutis de musulmans qui méprisent les femmes.Est-ce que je vous traite de petite bite débandée ??????Sachez en tous cas que si ce n’est pas le cas aujourd’hui, ne vous réjouissez pas trop tôt ,ça viendra OBLIGATOIREMENT !!!!! Merci à RL de publier.

    • MDR ! Je me suis fait la même réflexion, et j’ai trouvé son expression si grotesque que j’ai choisi de ne pas lui répondre. Pas de temps à perdre avec ce genre d’individu. Et dire qu’il y a aussi ça parmi les patriotes…

      • « Femmes, je vous aime ». Croyez en ma sincerite s’il vous plait. Je vous invite a lire un de mes essais « L’urgence democratique » ou vous decouvrirez tout mon respect pour vous toutes. Ayez la gentillesse de me pardonner cette indelicatesse. Je vous en remercie a l’avance. Amicalement, votre sincere admirateur, Philippe Arnon

      • @Rosalie et Asma, il parle aussi de « couillons d’européens », je pense qu’il n’y a pas de mépris de sa part, Europe est féminin, et elle est à bout de souffle. D’où l’expression.

    • Quand le sage montre la lune, seul l’imbecile regarde le doigt .

  7. Cet article reflète exactement ma pensée.
    L’esprit de Munich règne à nouveau.Personne ne réagira et nous aurons la guerre. Nous attendrons que la Turquie ait la bombe pour constater qu »il est trop tard et que se soumettre vaut mieux qu’une guerre nucléaire.
    Erdogan a clairement annoncé son intention de rétablir l’empire Ottoman, ca veut dire des millions de morts à venir.Il faut agir tant qu’il n’est pas encore trop puissant.
    Moi président je coulerais tous ses bateaux avec nos sous-marins.
    Si Erdodan s’avisait de commencer la fabrication d’armes atomiques,je raserais ses installations de recherche.
    Si nous n’agissons pas l’Europe deviendra musulmane.Malheureusement peu de gens voient le danger.Moi il y a 40 ans que je prédis la montée de l’islam et la guerre avec les musulmans.

    • Exactement, très bien dit, je pensais aussi depuis au moins 20 ans que la France allait dans le mauvais sens, maintenant c’est toute l’Europe.
      Avec ce nouveau Hitler qui pointe ils réagissent de la même manière.
      Le type se croit tout permit, menace ses voisins et personne ne bouge.
      Maintenant il cherche à installer des missiles sur ses sous marins et s’accaparer des gisements en méditerrané et la mer noire.

  8. l’Europe n’est qu’un vieillard émasculé et andropausé et complètement sénile.

  9. @ Philippe Arnon

    Entierement de votre avis,
    malheureusement je ne dirige pas ce pays de decerveles et de couards.. sinon, je vous laisse trouver la suite.
    ( votre parallele avec hitler etant parfait )

    Si vis pacem, para bellum ! ( stratége militaire romain Végèce )

  10. Bien sûr qu’il faut envoyer les forces navales de tous les pays européens, riverains de la Méditerranée, pour expliquer la vie au néo sultan Herr Dogan. Je foutrais bien aussi la pression à la Grande Bretagne pour qu’elle mobilise la Royal Navy en lui expliquant que c’est ça ou on laisse déferler les migrants de Calais via la Manche et l’eurotunnel. Pas de raison de ne pas utiliser les bonnes recettes d’Erdogan pour susciter amicalement la solidarité européenne. Et si ça ne suffit pas effectivement on envoie par le fond le bateau de recherche turc par le fond. Ça serait une véritable révolution : fin du parapluie américain de l’OTAN, de la domination économique de l’Allemagne en Europe. Prévoir également de mater les turcs en France et de les renvoyer à Ankara. Quel pied !

Les commentaires sont fermés.