Coup de gueule contre tous les obersturmführers de cette dictature sanitaire

Publié le 23 juillet 2021 - par - 7 commentaires - 818 vues
Traduire la page en :

On en a vraiment assez d’être traités comme des chiens d’antivaccins rétrogrades et n’ayant pas le sens de leurs responsabilités par les thuriféraires de cet État de droit à la dérive ! Il s’agit d’appliquer le principe de précaution, lequel a été à l’origine de nombreux textes ayant un rapport avec la santé, par exemple la sécurité alimentaire ou les OGM  ou encore à ces multiples systèmes de veille et d’alerte sanitaires mis en place à la suite des affaires du sang contaminé ou encore de l’amiante (rappelons que les décideurs français, pour n’avoir pas voulu considérer sérieusement ce risque, il y aura 100 000 morts d’ici à 2025) ; le juge communautaire a par ailleurs estimé que si le principe de précaution est théoriquement applicable au seul domaine de l’environnement, la notion d’environnement englobe la santé.

Les vaccin anti-covid qui nous sont proposés actuellement en France ne sont, jusqu’à preuve du contraire, que des injections géniques visant à produire des anticorps spécialisés. Ils ne répondent pas au principe évoqué ci-dessus puisque qu’ils n’ont pas obtenu l’accord de mises sur le marché (AMM) et que leurs testings se poursuivront encore pendant un an ou deux, jusqu’aux résultats complets et publiés !
Selon François NR Renaud, conseiller scientifique : au pays de Louis Pasteur, l’un des grands précurseurs de la vaccination, il est bon de rappeler à quoi sert un vaccin et en quoi les vaccins à ARN messager sont différents des vaccins classiques.

À la suite de la pandémie de covid-19
Des laboratoires chinois ont utilisé la méthode la plus ancienne, dérivée de celle de Pasteur, consistant à inoculer un virus inactivé par chauffage, par formolisation ou ayant subi des mutations génétiques le rendant inoffensif.

D’autres laboratoires font fabriquer à des lignées cellulaires de mammifère de la protéine S « Spike » du coronavirus qui, après purification sera injectée au patient, accompagnée d’un « adjuvant » comme des sels d’aluminium par exemple. Cette protéine étrangère sera reconnue comme étrangère et stimulera le système immunitaire. Ce type de vaccin est développé par Sanofi allié à GSK (GlaxoSmithKline). Et qu’en est-il des vaccins à ARN messager ? Le principe des vaccins à ARN messager (ARNm) consiste à synthétiser avec les outils de la biologie moléculaire un ARNm codant pour la protéine « S » Spike du SARS-Cov-2. Cette protéine est en évidence sur le virus (c’est l’ensemble de ces protéines qui forme la « couronne » du coronavirus) et elle sert à l’attachement du virus sur les cellules. Elle est vite repérée par le système immunitaire qui va la bloquer pour l’empêcher de se fixer aux cellules et donc éviter l’infection.

Introduit dans l’organisme cet ARN messager se retrouve “internalisé” dans les cellules appelées « cellules présentant l’antigène » ou CPA comme les cellules dendritiques et les macrophages. À l’intérieur de la cellule il va se fixer aux ribosomes et guide la synthèse de protéines Spike qui seront ensuite présentées par le CMH (complexe majeur d’histocompatibilité) aux lymphocytes B responsables de la formation des anticorps et les cellules T à l’origine de la réponse immunitaire cellulaire.
Contrairement aux vaccins classiques, la protéine Spike n’est pas introduite dans l’organisme pour être traitée par les cellules macrophagiques mais elle est directement synthétisée par ces cellules…

Si c’est la première fois que les vaccins ARNm infectieux sont utilisés chez l’homme, ils sont connus et étudiés depuis de nombreuses années. La recherche vétérinaire est aussi en plein développement avec un vaccin équivalent contre le virus de la peste porcine.
Face à cette complexité de solutions, qui passent par des injections, et ces novations, on doit respecter les hésitations de certains à se faire vacciner autrement que par des vaccins classiques, d’autant plus qu’il existe des effets secondaires non négligeables à court terme et qu’on ne connaît absolument rien des effets à long et moyen terme alors qu’il existe de moyens prophylactiques compensatoires : gestes-barrières, masques, gel hydroalcoolique, substances préventives pour renforcer l’immunité naturelle (vitamine C et D…) et des médications curatives, si prises à temps (Ivermectine, hydroxychloroquine associée à de l’Azithromycine etc.)…

Les RoboCops humains qui se contentent de répéter en boucle ce que la doxa leur a mis dans la tête sans chercher à approfondir le sujet et de surcroît maltraitent, en les stigmatisant, ceux qui ont une autre approche ne peuvent que générer des réactions d’auto-défense, lesquelles en se regroupant risquent de menacer sérieusement la République ; et ceci d’autant plus qu’ils se voient acculer à faire ce qu’ils ne veulent pas faire s’il veulent continuer à avoir des activités qui font le sel de leurs vies, voire leur permettent de vivre par leur travail ! Et même si une personne âgée considère qu’elle ne prend pas de risques à moyen et long terme à se faire inoculer cette protéine spike, on comprend qu’elle puisse se poser des questions sur les effets secondaires, même s’ils sont pour le moment relativement rares, du type thrombose (AVC) par exemple impliquant des pertes très grandes d’autonomie, sauf à voir associé dans ce cas-là la piqûre de Rivotril…

Mais le pire encore à devoir subir ce sont ces contradictions à la limite de la paranoïa, en consultant les informations suivantes :

ALERTE : Les données officielles israéliennes sont là ! 39 % d’efficacité du vaccin sur la transmission. Le passe sanitaire devient caduc voire dangereux !
Les données officielles israéliennes sont là ! 39 % d’efficacité du vaccin sur la transmission. Le passe sanitaire devient caduc voire dangereux ! Idem pour la vaccination obligatoire des soignants et des gens qui côtoient du public !
Vaccine 39 % effective at halting virus transmission, 91 % against serious illness, Israel’s health ministry says

https://www.i24news.tv/en/news/coronavirus/1626980447-vaccine-39-effective-at-halting-virus-transmission-91-against-serious-illness-israel-s-health-ministry-says

Et à la limite puisque, on nous a « bassinés » sur la nécessité d’atteindre au plus vite une immunité globale collective pour éradiquer la pandémie, étant que le variant delta est très virulent mais peu dangereux (peu de formes graves de réanimation), pourquoi ne le laisse-t-on pas faire son travail de protection massive d’anticorps ?
Quant aux atteintes très graves à nos libertés liées à cette dictature sanitaire qui s’est mise en place, la Défenseur des droits les a magnifiquement exposés, dans un rapport publié :

EXTENSION DU PASSE SANITAIRE : LES 10 POINTS D’ALERTE DE LA DÉFENSEUR DES DROITS

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/communique-de-presse/2021/07/extension-du-passe-sanitaire-les-10-points-dalerte-de-la-defenseure-des

La direction de la Lettre Patriote en ayant très bien tiré la substantifique moelle, je préfère restituer ici intégralement leur analyse :
Le  « Défenseur des droits », Claire Hédon, a rendu un avis sur le nouveau projet de loi restreignant nos libertés. Extraits  :

https://lalettrepatriote.com/le-defenseur-des-droits-alerte-sur-le-risque-de-glissement-vers-des-pratiques-de-surveillance-sociale-generale/

L’heure est grave d’un changement de société qui nous menace ! Mais qui viendra au secours de ceux qui ne veulent pas de cette évolution mortifère pour leur pays ?
Car ce 23 juillet 2021, 5 h du matin, la loi scélérate est votée !

https://www.youtube.com/watch?v=u-wy6KEVJA8

Patrick Verro

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
patphil

dictature ou tyrannie ?

Patrick Verro

Les deux, mon général…

Patrick Verro

JL Mélenchon : “Nous demandons le contrôle de l’Assemblée” sur la gestion de la crise sanitaire
https://www.youtube.com/watch?v=3dOet6NmJh8

Patrick Verro

Le Parlement a adopté une loi qui permet la collecte et la conservation des données de l’ensemble de la population par les services de renseignement. (4° volet)
C’est passé inaperçu vu que tout le monde est focalisé sur le pass sanitaire. Le Parlement a adopté une loi qui permet la collecte et la conservation des données de l’ensemble de la population par les services de renseignement. C’est de la surveillance de masse assumée.
Après les 3°, 2° et 1° volets :
PROJET DE LOI RENSEIGNEMENT : PÉRENNISATION DE LA SURVEILLANCE DE MASSE
https://www.laquadrature.net/2021/07/01/projet-de-loi-renseignement-perennisation-de-la-surveillance-de-masse/

Patrick Verro

POINT D’ÉTAPE DES LOIS RENSEIGNEMENT, SÉPARATISME ET ANTI-PIRATAGE
https://www.laquadrature.net/2021/06/30/point-detape-des-lois-renseignement-separatisme-et-anti-piratage/
LOI RENSEIGNEMENT 2 : REFUSER L’EMBALLEMENT SÉCURITAIRE
https://www.laquadrature.net/2021/06/15/loi-renseignement-2-refuser-lemballement-securitaire/

Patrick Verro

Presse britannique : « Macron le fou »
Macron ‘gone mad’ as president suffers lockdown fury from political left and right
https://www.express.co.uk/news/world/1464593/macron-emmanuel-lockdown-coronavirus-france-protest-covid-latest-news-video-vn

Lire Aussi