Coup de gueule d’un ex-musulman : « Oui ! L’islam est minable »

Publié le 27 juin 2016 - par - 22 commentaires - 6 434 vues

VallsaiderislamNos medias et nos politicards en France sont déterminés à ignorer la réalité dès qu’on parle de l’islam. Ils sont convaincus et hypnotisés par les interprétations mensongères et hypocrites que prodiguent ses gardiens du temple, autoproclamés « savants religieux ou doctes en sciences islamiques », mais surtout grands maîtres de la taqiyya et la manipulation.

Pire encore, nos responsables politiques interdisent au nom du politiquement correct aux ex-musulmans – vraies victimes de l’islam – d’en parler, d’en informer le public et de le sensibiliser aux dangers mortels de cette idéologie qui dépasse par sa barbarie de loin le nazisme et le stalinisme-léninisme.

Nos gouvernants persécutent les ex-musulmans et les poursuivent devant les tribunaux par le biais d’organismes, comme la Licra ou SOS racisme, sous prétexte de défendre les droits de l’homme, de combattre le racisme, la xénophobie, alors que ces organismes mêmes soutiennent, en effet, par leur duplicité et leur complicité, le nazislamisme, le racisme et la xénophobie de l’islam qui terrorise le monde.

Sami Kab est l’un ces esprits éclairés qui en ont marre de ce bordel de mensonges et d’hypocrisie. Les lecteurs de Riposte laïque le connaissent déjà.

https://ripostelaique.com/le-palestinien-sam-kab-mon-veritable-ennemi-cest-letre-animal-musulman.html

https://ripostelaique.com/un-musulman-palestinien-chantre-de-la-laicite-stigmatise-la-culture-desastreuse-de-la-mosquee.html

Issu de l’islam, Sami Kab connaît en effet l’islam mieux que tous nos charlatans qui nous enfument en permanence dans les médias avec leur prétendue adage : « l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance ». Ecœuré par le meurtre de deux policiers français à Magnanville et le massacre de plus de 50 citoyens américains à Orlando aux Etats-Unis, deux attentats commis par des musulmans, oui par des musulmans pur sang, au nom de l’islam et de son Allah akbar, Sami Kab nous livre dans une récente intervention sur son blog (ahewar.org, n°5201, du 22.6.2016), un nouveau coup de gueule et un cri de colère sans précédent contre l’islam.

Voici quelques propos traduits de l’arabe de cet intellectuel palestinien, qui vit sa propre laïcité en Palestine même au milieu de l’islam haineux, de l’islamisme ravageur et des pharisiens imposteurs :

L’islam ignore la logique rationnelle ainsi que l’entente humaine basée sur la compréhension, la conscientisation, le dialogue, l’entendement et le respect de l’autre.

 L’islam est incapable de traiter un sujet dans un contexte dialectique ou mathématique, ni de comprendre les réalités palpables, ni de discuter des vérités évidentes.

 Tout l’islam que j’ai connu et dans lequel j’ai longtemps vécu et dont le monde subit ses outrages et sa barbarie en permanence, est confiné dans le temps et l’espace. Son horizon est coincé. Il est enfoncé dans un océan d’utopies, d’affabulations, de rêves, de croyances métaphysiques dépassant toute imagination.

 L’islam incarne une ligne de conduite propre aux arriérés, aux réactionnaires, aux primitifs, aux brutes, aux incultes, aux loups du désert et aux bandes de mafiosi spécialisées dans les rezzous, le pillage, le saccage, la spoliation, le terrorisme, les crimes crapuleux, la torture, la destruction, l’autodafé, la dispersion des peuples, l’oppression, l’agression.

 L’islam n’apporte rien d’autre que les traditions bédouines et tribales, notamment les pratiques des marginaux, de la racaille, des déplacés, des brigands, des vagabonds, des ratés, des esclaves, des misérables, des animaux du désert. C’est un tas de mensonges fabriqués par les bédouins. Quel respect mérite encore une telle idéologie maléfique ?

 A l’encontre du musulman, de son dieu, de son prophète, Sami Kab déclare sans ambiguïté :

« Je regarde le musulman avec mépris, non pas parce que je suis raciste, mais parce qu’il est minable. Je méprise également sa religion, parce qu’elle est par nature méprisable. Son prophète est aussi dédaignable que son prétendu dieu. Ne croyez pas que je suis raciste si je dis la vérité et rien que la vérité. »

Et pourquoi éprouve-t-il tout ce dédain ? Pour se justifier, Sami Kab ne lésine pas dans le diagnostic :

« En effet, je méprise le musulman, parce qu’il est terroriste, sauvage, destructeur, assassin, criminel, même si on parvient rarement à l’innocenter. L’islam m’a poussé à haïr toutes les religions. Les islamistes m’ont obligé à haïr tous les croyants. Le dieu de l’islam m’a conduit à haïr tous les dieux. »

A tout interlocuteur qui se tient face à lui, il n’hésite pas à lui faire savoir :

« Si vous êtes musulman, je vous prie de dégager immédiatement. Je ne vois dans le musulman qu’un être menteur, vagabond, perfide, trompeur, réac, ingrat, opportuniste, escroc, fourbe, fataliste, paresseux, consommateur, terroriste, meurtrier, criminel, barbare, aliéné, dément, insensé, animal sauvage. Mais si vous n’êtes pas musulman, soyez le bienvenu quelque soit votre croyance ! »

Quant au dieu de l’islam, Sami Kab ne l’épargne pas du tout.

 « Tous les dieux que l’humanité a connus, ont œuvré pour le bien, l’amour, la paix, le bien-être  de l’homme à travers l’histoire, sauf le dieu de l’islam. Celui-ci incite à faire du mal, à la haine, à la stupidité, à la destruction, au meurtre, au terrorisme, à la torture des êtres humains. Je voudrais qu’un tel gourou aille vite au diable ! Qu’il crève dans un trou profond ! 

 Je ne pourrai jamais croire à ce prétendu dieu de l’islam ni à son prophète, même si je m’assure à cent pour cent de l’existence authentique dudit Allah et de la sincérité de Mahomet. En effet, il m’est impossible de m’abrutir et de m’abaisser pour croire au seigneur des fauves du désert, à leur prophète et à leur religion.

 Je suis un homme libre et je voudrais le rester et vivre en tant qu’être humain raisonnable, lucide, civilisé, évolué, et jamais enragé, sauvage, frénétique comme les loups du désert.

Sami Kab exagère-t-il dans ses réflexions ? Certains lecteurs vont le penser et probablement condamner ses propos. Mais celui qui observe tous les jours les crimes commis par les musulmans les uns contre les autres, ainsi que les attentats perpétrés contre les non musulmans innocents dans le monde entier, au nom d’Allah Akbar, de son prophète et de son coran, ne peut que se révolter et doit, par conséquent, être excusé.

Ce révolté qui vit au quotidien tous ces drames et ces barbaries, est déterminé à démasquer la pieuvre de l’islam. Il connaît à fond son patrimoine calamiteux, son histoire sanguinaire, ses enseignements barbares. Qu’attendons-nous d’un homme lucide comme lui qui voit comment les musulmans s’entretuent entre eux, exterminent les minorités, égorgent les non musulmans, massacrent les citoyens dans les pays qui les accueillent comme en France, aux Etats-Unis et ailleurs ? Qu’attendons-nous d’un individu très sensible et très humain qui écoute les prêches des imams dans les mosquées, notamment ceux qui implorent régulièrement leur Allah afin de « rendre veuves les femmes des mécréants et orphelins leurs enfants et de faciliter aux musulmans la spoliation et l’appropriation de leurs biens » ? Evidemment, son coup de gueule est justifié et ses réflexions ne trahissent pas une réalité criante et alarmante.

Je me demande si les associations qui représentent les intérêts du politiquement correct en France vont oser poursuivre Sami Kab devant la justice, comme elles l’ont déjà fait avec Pascal (Mohamed) Hilout, Salem Benammar et Alain Jean-Mairet, le responsable de RL en Suisse.

Peuples d’Occident, vous devez lire ces révoltés issus de l’islam, les écouter, réfléchir à ce qu’ils disent, avant qu’il ne se soit pas dit, avec regret et amertume, quand il sera trop tard : « Nous ne savions pas. »

Malek Sibali

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
André leconte

Il est clair que là où l’islam s’installe, on constate qu’il enfante toujours les mêmes symptomes et maladies qu’on voit dans les 57 états Arabo-musulmans .
Ce qui est stupéfiant, c’est le refus des politiques et de la justice de regarder la réalité
afin d’agir. La justice est partiale puisqu’elle ne s’attaque jamais à un rappeur, un musulman, un imam, un Français d’origine immigrée ou un noir qui dérape par des propos racistes, d’appel à la haine ou au meurtre. Mais des qu’un Français ou politique ose critiquer l’islam ou des comportements, le parquet engage des poursuites immédiatement. …
Nos lois, nos liberté et notre démocratie permettent aux islamistes de s’installer, de nous coloniser et de nous détruire.

Martina

D’autres victimes algériens ou marocains libre penseurs clament leur rejet de cette barbarie pseudo religieuse et leur terreur de la voir dominer bientôt en Europe.
Tels les algériens Boualem Sansal avec son livre “2084 la fin du Monde” et le bloggeur Aldo Sterone dont les vidéos sont visionnées par milliers sur Youtube

Le dénonciateur

Nous parlons aux chrétiens, aux pasteurs dont le rôle est d’aller aussi là où il n’y a pas de lumière. Et ne pas dire que cela est réservé à un type de chrétien. Justement si David a été l’homme selon le coeur de Dieu, c’est bien parce que bien qu’il était occupé à ses brebis comme le sont nos pasteurs, il s’est intéressé aussi aux insultes de Goliath contre son Dieu. Il n’a pas dit que Dieu se trouvera d’autres chrétiens par révélation pour aller au devant de Goliath qui manifestement insultait le Dieu d’Abraham. Notre génération a ses Goliath mais Dieu ne trouve aucun David. Il faut être stratège lorsqu’une tache semble utopique comme celle de David. D’abord aimer suffisamment Dieu pour vouloir défendre sa cause auprès des musulmans. Puis demander à Dieu par des prières comment aborder désormais les musulmans quand la Bible a du mal à les convaincre de l’amour de Jésus et du prochain. Dieu leur dira que sa lumière sortira du lieu où les ténèbres abondent:Le Coran.

Le dénonciateur

Qui sont ceux qui disent être la lumière du monde lorsque ceux qui manquent d’éclairage font tant de peines? Qu’ont ils fait pour que depuis plus de 1500 ans leur lumière n’eclaire pas suffisamment l’islam? S’ ils sont le sel de la terre, où sont ils alors que l’islam rend les rapports à l’autre aussi fades? Oui, il n’y a pas que les gouvernants à indexer. Il y a surtout les CHRETIENS, ces pasteurs qui disent posséder la lumière, mais qui ont passé 1500 ans à éclairer le jour au lieu des ténèbres. Il ne s’agit pas de convaincre un seul musulman d’être dans l’erreur, et d’être heureux comme si le sacrifice de Jésus était seulement pour une personne. Il s’est agit d’aller vers les nations rebelles et de faire d’elles les disciples de Jésus. Le problème c’est comment faire des musulmans des amis de tous car de toute évidence plusieurs ne savent pas ce qu’ils font.
Les chrétiens doivent changer leur approche du musulman. Ne plus chercher à convaincre avec la Bible mais avec le Coran.

Medrouf

Remplacez Islam par colonialisme européen et vous aurez un texte cohérent, si vous êtes justes et honnêtes.

Martina

vous devriez vous plonger dans les livres d’Histoire, la vraie, pas celle des manipulateurs pseudos religieux ou démagogues politiques. Vous y apprendrez beaucoup en matière de colonialisme .Vous serez probablement surpris d’apprendre que les peuplades d’Arabie y occupent depuis des siècles la première place

Fernande

C’est mon raisonnement colonialisme européen ! Avec beaucoup de sang versé

Christophe Wissenmeyer

De la takkya tout ca .

hathoriti

Dominique, à la question que vous posez, vous aurez la réponse dans le commentaire de Lulu ! Merci, Malek Sibali, vous-même et les autres ex-musulmans êtes extrêmement précieux pour nous ouvrir les yeux ! Enfin…nos yeux sont ouverts depuis longtemps, mais vos coups de gueule sont les bienvenus ! Espérons que Sami Kab pourra s’en tirer sans dommages !

Pivoine

Il faudrait arrêter de faire la comparaison avec les animaux sauvages !
Que je sache, un animal ne se comportera jamais comme un fanatique religieux !
On voit bien là cette mentalité humaine détestable, qui considère les animaux comme des moins que rien, alors qu’ils ne seront jamais aussi méchants que certains hommes.

LislamEstUnCancer

Exact. D’ailleurs comparer un fanatique religieux avec un animal est en soit une négation de la réalité. Un animal n’agit jamais pour un Dieu ou pour quoi que ce soit de virtuel. Un animal n’agit que dans deux buts : l’intérêt de sa vie et celle de sa descendance et son ascendance généalogiques ou tribales. Le monde de l’animal est le monde de sa survie dans le concret et le tangible. Un fanatique religieux c’est totalement différent : un fanatique religieux n’agit que dans un tout autre but qui n’a absolument rien à voir avec le monde animal : une idéologie !

Fernande

Pas méchant c’est un propos irréfléchi pour beaucoup et oui les animaux sont moins méchants

Pierre Régnier

On ne le dira jamais trop, si finalement la France et l’Europe échappent à l’islamisation totale, et si un processus sérieux de DÉSISLAMISATION leur fait retrouver un jour leur culture et leurs valeurs on le devra, pour une très grande part, à ces lucides et courageux ex-musulmans qui combattent pour ces valeurs, et donc pour nous, contre la sottise, la lâcheté et la trahison de nos gouvernants.

Les mondialistes n’écoutent pas ces ex musulmans parce qu’ils viennent contrecarrer leur plan diabolique d’utiliser les adeptes de la religion d’amour et de paix dont ils se servent sans vergogne pour anéantir notre civilisation judéo-chrétienne . Leur but atteint , ils se débarrasseront de cette religion pour mettre en place leur religion à eux : le culte carrément luciférien , qu’ils comptent imposer au monde entier .

Pascal

Faisons comme l’Italie : « L’islam n’est pas une religion.»

LislamEstUnCancer

Effectivement, l’Islam n’est pas une religion. Si on lit le Coran on comprend que ce n’est en réalité pas autre chose qu’un genre de secte sataniste qui a réussi à s’imposer à force d’invasions barbares et de meurtres. Tout dans le Coran est négation de religion. Même leur idée de paradis, d’enfer, et toutes leurs foutaises. Il suffit de voir quel est le sens de la vie (et son modus operandi) tel qu’il est décrit dans le Coran (et dans les Hadiths) pour comprendre immédiatement qu’on a affaire à l’antithèse d’une religion. L’Islam est une secte d’une durée anormalement historique créée par une bande de fous (les premiers califes) qui est fondée exclusivement sur la violence, le meurtre, la conversion par les deux méthodes que sont soit les invasions soit le mensonge. Les seules parties “pacifiques” du Coran sont celles qui concernent l’attitude d’un musulman envers un autre musulman. Cercle fermé donc. On a droit d’y entrer (par conversion) mais il est interdit d’en sortir: donc secte.

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Respect à ce Sami Kab ! Il arrive à vivre à Gaza ? Comment fait il ?

Maryse

Tout musulman modéré est un terroriste potentiel , c’est vrai : un musulman modéré se contente de lire le Coran , un musulman extrémiste applique le Coran !!

LislamEstUnCancer

“un musulman modéré se contente de lire le Coran”

Ca serait beau si c’était vrai. La réalité est toute autre : la réalité est qu’un musulman modéré n’est modéré… que parce qu’il n’a jamais lu le Coran !

L’immense majorité des musulmans qui vivent en France n’ont jamais lu le Coran ! Ils ne le connaissent que par les prêches des imams et les prières qu’on leur apprend durant l’enfance. D’où cette idée complètement édulcorée qu’ils se font de leur religion. Si les musulmans lisaient vraiment le Coran, ils cesseraient immédiatement d’être convaincu (et de répéter jusqu’à la nausée) que leur religion est une religion de paix et de tolérance ! Il n’existe pas de “musulmans modérés” (et les salafistes le savent bien, eux) ! Il n’existe que des imams qui, eux, sont réellement musulmans (ils lisent le Coran, eux) … et des populations de moutons qui se croient musulmans tout simplement parce que c’est la religion de leurs parents et qu’ils la perpétuent de générations en générations !

Maryse

Il vit toujours en Judée Samarie ( dite ” Palestine” ) et est toujours vivant ??? Waleed Al Husseini un autre ” palestinien” ex musulman a pu quitter la région à temps !!!! ( celui qui a écrit “blasphémateur ) . Et l’UE et surtout la France, adule Mahmoud ABBAS !!!!!!!!

Malek, nous autres mécréants, nous vous recevons cinq sur cinq. Mais pourquoi, les médias ou politiques d’aujourd’hui refusent d’écouter et de donner la parole aux musulmans qui ont fait apostasie ou rejet de l’islam

La chienlit non merci

Valls 1000 mg, utilisable comme laxatif et vomitif.

Lire Aussi