Coup de théâtre en Israël : alliance Netanyahou-Gantz !

Après l’injonction la veille (25 mars) de la Cour Suprême faite à Yuli Edelstein d’avoir à organiser une plénière de la Knesset (Parlement israélien) pour désigner son remplaçant en qualité de président de cet organe de l’État, injonction prise en infraction avec le règlement organique de la Knesset, Yuli Edelststein a préféré démissionner et laisser les juges régler cette situation d’anarchie qu’ils avaient provoquée.

Donc, pour s’opposer à cette décision arbitraire est illégale, le président Yuli Edelstein a décidé de donner sa démission, laissant à la majorité hétéroclite le soin d’organiser cette élection, ce qui, pour l’organiser, devait prendre 48 heures.

La Cour Suprême, devant cet état de fait, décide de désigner le doyen des députés, en la personne de Amir Shamir, président du parti travailliste (« avoda » en hébreu) en qualité de président intérimaire, lequel réunissait le Parlement ce jour (26 mars) à 16 heures, heure locale.

C’est quelques minutes avant cette réunion plénière que devait intervenir le coup de théâtre à l’israélienne :

Beny Gantz rejoint la coalition menée par Bibi Netanyahou et entre au gouvernement en qualité de ministre des Affaires étrangères et également président de la Knesset qui vient de l’élire.

Cette nouvelle configuration fait voler en éclat le rassemblement hétéroclite de « bleu blanc » et éjecte dans l’opposition – dont ils n’auraient jamais dû sortir – les partis arabes, Avigdor Libermann et la gauche antisioniste et capitularde.

En contrepartie de cette entrée du parti de Beny Gantz (« Hossen LeIsraël » (résilience en hébreu) au gouvernement d’union ainsi constitué et qui compte 78 députés sur 120, soit une majorité confortable, Bibi Netanyahou s’engage à céder sa place de Premier ministre à Beny Gantz dans 18 mois.

Délai suffisant pour permettre à Bibi d’appliquer le plan du siècle de Trump et d’étendre la souveraineté de l’État d’Israël à la Judée-Samarie cœur d’Eretz Israël.

Ceci acquis, Bibi pourra prendre une retraite bien méritée.

Guy Sebag

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. Magnifique nouvelle! Une alliance qui permettra de surmonter l’épreuve de la pandémie et d’aller de l’avant pour construire la paix espérons le!

    • Riposte Sioniste conviendrait pas mal non plus…

      Ras-le-bol de ces articles inutiles et sans objet, qui n’intéressent d’ailleurs que les Y du site.

  2. Ouf il était temps de se rabibocher et de s’unir pour protéger la population israélienne.N’y a t-il pas mieux à faire en Israël que de retourner aux urnes à tout bout de champ? Il y a environ 3000 personnes touchées par le covid19 et 40 cas graves en réanimation. Au boulot la Knesset le confinement attendra. Mettez vos masques et dirigez!

  3. Une majorité dont quasiment la moitié est formée d’ennemis, je ne vois pas ce qu’il pourra faire avec ça, rien ne les oblige à voter les lois proposées par Nethanyaou. Je crois que les israéliens ne sont pas encore vraiment sortis de l’auberge. Mais bon, on verra bien.

  4. comme je l’ai déjà écrit, israel réagira à l’européenne pour préserver les revenus et intérêts des dominants.
    donc main d’œuvre à bas prix, qui débouchera tôt ou tard sur des installations musulmanes sur place. ça ira moins vite que chez nous, mais aucun gouvernement n’est éternel, et les enfants n’ont pas la même mémoire que leurs parents.

  5. Tant qu’Israël ne mettra pas en prison tout député arabe qui prône la destruction du pays, tant qu’Israël ne permettra pas aux arabes israéliens d’être élus le pays sera en danger mortel. Israêl est déclaré pays JUIF, seul un juif peut disposer de sa vie et de son avenir

  6. Guy Sebab soyons réaliste sur le long terme c est foutu car le temps et la démographie joue contre Israël, coloniser ça implique d intégrér les nouvelles populations et donc que le pourcentage de … augmente ! Et je ne parle même pas des divisions en interne, ça s aggravé de jour en jour et pendant ce temps tic tac tic tac 20 % puis 25 % puis 30 % ……

  7. MAZAL TOV A BIBI ET CE NOUVEAU GOUVERNEMENT.
    IL FAUT PAYER UN BILLET ALLER SIMPLE A LIEBERMAN LE VIDEUR DE BOÏTES DE NUIT MOSCOVITE.
    ROSA

  8. Simple sursaut avant la déferlante migratoire.
    Bibi, aux pieds nickelés, a fricoté…
    Le Mur des Lamentations n’est pas loin !
    « Beny soit qui mal y pense. »…

  9. « Beny Gantz rejoint la coalition menée par Bibi Netanyahou » au moins la droite israélienne est plus intelligente que la droite française ,qui,en raison d’ego préfère laisser le pouvoir à une gauche « libérale » qui nous mène dans le mur

Les commentaires sont fermés.