Coupures : « Les patients à haut risque vital ne sont pas prioritaires » selon Enedis

Laurent Méric, porte-parole d’Enedis, était l’invité de BFMTV ce lundi 5 décembre. Devant une journaliste médusée, Laurent Méric a dû avouer que les patients sous respirateur artificiel, comme toutes les personnes diagnostiquées « à haut risque vital », ne sont pas prioritaires : ils sont donc susceptibles de subir des coupures de courant. « Pas de panique », disait Macron vendredi dernier…

Verbatim de la vidéo :

Journaliste : Il y a aussi toutes les personnes qui sont chez elles sous respirateur artificiel, qui sont inquiètes.

Laurent Méric : Je comprends.

Journaliste : Est-ce que vous pouvez leur dire ce qu’il faut faire dès maintenant pour ne pas avoir leur courant coupé ?

Laurent Méric : C’est ce que vous appelez les patients à haut risque vital, qui sont identifiés. Nous sommes en lien permanent avec les ARS, les Agences régionales de santé, ainsi que les préfectures qui nous signalent et identifient ces personnes-là qui ont un respirateur, qui sont avec un équipement à la maison important. Elles sont éventuellement délestables, ces personnes-là, elles sont non-prioritaires, si je puis me permettre de le dire ainsi. Pour autant, on a une attention particulière à leur égard, on les prévient, ils ont un numéro de téléphone dédié qu’ils peuvent appeler pour avoir toutes les informations nécessaires, et à J-2, on va les appeler, leur envoyer un SMS, un mail. On va les appeler pour voir s’ils ont pris des précautions qui vont bien pour…

Journaliste : Je pensais que vous n’alliez pas couper le courant chez eux. C’est pas du tout ça ? Vous allez couper le courant chez des personnes qui ont un respirateur ?!

Laurent Méric : Je rectifie ce que vous dites, pardonnez-moi : les patients qui sont à haut risque vital ne font pas partie des clients prioritaires définis par les préfectures. Comme ils sont éventuellement délestables [N.d.A. : ils pourront donc subir des coupures d’électricité], on fait attention en particulier à eux, et avec les pouvoirs publics et avec les ARS, si on sait qu’ils vont être délestés et qu’ils ne peuvent pas prendre les précautions qu’il faut, alors on va envoyer quelqu’un, éventuellement on va les aider à aller dans un endroit qui ne sera pas délesté de façon à ce que la plus grande garantie leur soit apportée.

Journaliste, ironique : Vous envoyez quelqu’un pour les mettre ailleurs, c’est ça ?

Laurent Méric : Éventuellement, on pourra envoyer quelqu’un pour…

Journaliste : Mais « Éventuellement »… Alors c’est quoi la réponse ?

Laurent Méric : S’ils n’ont pas répondu au coup de fil, s’ils n’ont pas répondu au mail, alors un agent Enedis se déplacera sur place.

Journaliste : Ça, vous le garantissez ? Pour chaque personne qui a un respirateur, un agent se déplacera chez lui ?

Laurent Méric : Pour chaque personne qui est PHRV, patient à haut risque vital, qui est identifiée par l’ARS et qui nous a donné ses coordonnées

Journaliste : Donc ceux qui ne l’ont pas fait, il faut qu’ils contactent l’ARS et ensuite vous les emmenez à l’hôpital ?

Laurent Méric : On fait ça avec les services de santé. Ce n’est pas nous qui allons pouvoir le faire et qui allons…

Journaliste : Mais vous comprenez qu’elles sont inquiètes de savoir où vous allez les emmener ?

Laurent Méric : C’est pour ça que je prends le temps nécessaire pour donner ces explications parce que c’est vraiment important. Dans mon entourage très proche, il y a des gens qui sont en PHRV, qui sont ainsi concernés et qui ont reçu le courrier d’Enedis parce qu’ils se sont signalés à l’ARS, qui ont le numéro de téléphone dédié et qui savent quelle est la conduite à tenir en cas de délestage sur leur domicile. Tout ça est bien calibré et je veux vraiment les rassurer.

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Les plateaux tv jouaient les bons samaritains.
    Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’une coupure ne se fait pas bâtiment et rue par rue mais par secteur!
    C’est l’impéritie de tous les politiques et en particulier la merde vrte que tous ont suivi pour avoir des bulletins de vote qui fait qu’aujourd’hui on en soit là. Ce n’est pas la faute d’EDF.
    L’autre volet de ce scandale énergétique est que l’hôpital ne peut pas accueillir ces malades dépendant d’un respirateur.
    Praud, qui parfois devrait cesser de jouer au monsieurjesaistout indiquait que ces personnes sous respirateur disposaient d’une réserve d’oxygéne. C’est faux archi faux. mais il ne faut pas désavouer la parole du poudré qui a tapé des pieds! Non EDF qui fait bien son travail n’est pas responsable de ce fiasco et du risque vital pour toutes ces personnes dont la vie dépend d’une machine.
    Je précise que je n’ai aucun conflit d’intérêt avec edf! LOL

  2. Une centrale nucléaire = 700 éoliennes ! Il y a 56 centrales en france ! Le calcul donne la migraine ! Nous avons besoin d’une nouvelle énergie et la fusion froide en est une, puisque pas de déchets ni de dangers ! Il y a assez d’agriculteur pour faire du biogaz et permettre un salaire décent ! Vouloir c’est, pouvoir qui est dans les choux à Bruxelles …

    • YES MY LORD CE SONT LES MEMES MERDES QUI ONT INVENTE LA MORT FRIT PAR ELECTROCUTION QUI INVENTENT A PRESENT LA MORT CARBONISE DE L INTERIEUR (cyanosé) PAR DESESLECTRISATION pour les vieux blancs en assistance respiratoire je temoigne personnellement , ça les avocats le milieu medical les juges en enfer direct
      VA VRAIMENT FALLOIR QU ILS PAYENT LEURS CRIMES AVANT DE DEGAGER QUE VOUS ENVOYEZ VOS TRONCONNEUSES A LAME EBRECHEE ET SCIES SAUTEUSES A LAME USEES POUR QU ON TAILLE DANS CE BOIS VERMOULU

  3. Ce brave monsieur ne portera de toute façon aucune responsabilité si une personne sous respirateur décédait suite à une coupure de courant prolongée. Nous commençons à voir les effets délétères de la politique de nos gouvernements successifs depuis 50 ans, car les chefs d’état et ministres n’ont jamais eu la moindre vision projective sur du moyen ou long terme, ils « pensent » en terme de mandats électoraux, via des idéologies changeantes, incompatibles avec des projections sur du long terme. Si les effets du réchauffement climatique dont on nous parle deviennent aussi désastreux qu’on nous l’annonce dans leurs conséquences, ce sera également lié à cette absence de vision à long terme, idem pour les effets de l’immigration de masse sur nos systèmes de sociétés, qui imploseront sur le plan civilisationnel.

  4. est-ce à dire que bientôt celui/celle qui est considéré comme « patient » devient un boulet sérieux pour l’économie, une gêne, presque quelqu’un qui fait semblant pour pas bosser, ou s’il l’est c’est de sa faute et la collectivité ne devant absolument pas se montrer responsable quant à sa réhabilitation. dans certains écrits j’ai pu lire que la maladie pourrait provenir d’un passé karmique, d’une désorganisation de l’appareil mental se répandant dans le physiologique patati patata…..suffit que les scientifiques bouquinent des textes anciens buddhistes ou Hinduistes pour dire que c’est « en-fin » scientifique et toucher le pactole pour leur « nouveauté » dont ils s’approprient évidemment la paternité, le secteur éco prenant le relai pour établir un régime dit « d’économies des dépenses ». quoi ? non, comme pour les vaccins, 90% des gens n’ont ni le temps ni l’argent ni la capacité d’en comprendre les enjeux.

  5. J’ai vu une personne sous respirateur artificiel qui en parlait. PAS PRIORITAIRE, c’est scandaleux, c’est exactement la même façon de procéder que les nazis. Une façon comme une autre de se débarrasser, d’éliminer les gens avec de graves problèmes de santé. Après les anciens avec l’injection d’un soi disant vaccin qui à produit une hécatombe, c’est aujourd’hui la non priorité aux malades ET DEMAIN ça sera le tour de qui ??? Des trisomiques ? Des débiles mentaux ? Des autistes ?Pendant ce temps là, Macron fait réquisitionner des gymnases CHAUFFES pour y installer les ENVAHISSEURS qu’il nous impose !!!

    • je me souviens dans les années 50 , au lycée, un prof d’histoire qui avait été déporté à 16 ans , et en était revenu très « marqué  » psychologiquement , nous parlait de l’euthanasie pratiquée par les allemands , comme de ladernière abomination …Peu comprenaient la portée de son discours , mais aujourd’hui , en France , sous régime « républicain  » , nous y sommes , voilà ou nous en sommes arrivés : envisager froidement la suppression des plus faibles, la SOLUTION FINALE se met en place !

  6. Le patron d’ENEDIS, ex ERDF, a mis en garde les Français contre ce que macron leur prépare!
    Le malades seront privés d’électricité et TOUTES les autres formes de chauffage seront aussi coupées. Les chaudières au gaz, au fuel; les pompes à chaleur, etc.. ont BESOIN d’électricité pour fonctionner. CQFPD! (Pas de méprise: Ce Qu’il Fallait ne Pas Dire!!!) Évidemment:
    La vérité étant « Révolutionnaire », macron a piqué une colère contre ce dirigeant, depuis l’albanie où il était en service commandé pour Biden et les mondialistes.
    Encore un opposant qui va « sauter », après le Gl Pierre de Villiers, et tant d’autres.
    Ces victimes de la macronie ont leur place dans l’Union Nationale!
    Il trouvera bien un collabo des LR pour prendre la suite!

    • FOUTRIQUET n’a aucune pitié pour « CEUX QUI NE SONT RIEN »….C’est le genre de saligaud qui fait régresser l’humanité .Nous sommes très loin de SAINT LOUIS (cf le livre de de Villiers ), qui rendait la justice , et nourrissait les lépreux

Les commentaires sont fermés.