Courage, négocions : devant la ZAD et les facs, le gouvernement baisse culotte

Publié le 18 avril 2018 - par - 34 commentaires - 1 611 vues
Share

Gérard Collomb ministre de l’Intérieur

Ainsi donc, les forces de l’ordre lourdement mobilisées ne seront pas venues à bout des squatteurs.

Ne refaisons pas l’histoire de la dite Zad de Notre Dame des Landes que tout le monde connaît. Après avoir bénéficié d’une trêve hivernale dont on ne voit pas en quoi elle était applicable à des campements illégaux, les occupants sont toujours là, et  même renforcés d’anars, antifas et autres Black blocs professionnels, venus des quatre coins de France et des pays voisins,  qui viennent donner un coup de main entre deux fêtes nocturnes d’une faculté de Lettres.

Le premier jour, les infos nous annonçaient que la situation était bien en main et que tout était sous contrôle.  Le ton a graduellement changé jusqu’à en arriver à devoir aujourd’hui négocier. Négocier ! Est-ce qu’on négocie avec des individus qui se situent nettement dans l’illégalité ? Parce qu’ils occupent un terrain qui n’est pas à eux. Parce qu’ils n’obéissent pas aux forces de l’ordre, voire, les agressent. Bilan de l’opération :   davantage de blessés chez les gendarmes, entre autres par cocktails molotov remplis de billes d’acier,  que chez les Zadistes.

On négocie donc ! Et pas avec n’importe qui. Avec le ministre de l’Ecologie en personne, celui-là même qui, peu combatif, il y a quelques jours déjà, demandait au gouvernement dont il fait partie, une trêve. Monsieur le ministre essaye de se consoler : la biodiversité a été préservée. Et quelle biodiversité. Pourtant, on sent bien qu’il est chagrin. Les Zadistes ne sont vraiment pas sympas. après les efforts qu’a fait le gouvernement, il attendait des Zadistes au moins un geste, histoire de lui permettre de ne pas tout à fait perdre la face. Allez quoi, les mecs, soyez sympas !

On ose espérer que toute demande remplie dans le formulaire express spécialement concocté à la hâte par le ministère, sera approuvée. Les paris sont ouverts quant aux projets innovants et alternatifs qui seront ainsi validés.  Du cannabis bio, peut-être. A usage médical bien évidemment.

Nul doute qu’il en ira de même avec les facs occupées. Facs de Lettres s’entend ou encore Sciences Po. Les autres  facultés – sciences, médecine –  semblent plus besogneuses, moins inventives, moins audacieuses que  ces  pépinières de talent que sont Le Mirail, Paul Valéry, Nanterre, Tolbiac.  Ces noms résonnent comme  les futures lettres de noblesse qui figureront sur  le CV de nos valeureux révolutionnaires,  eux qui inventent la société de demain, eux qui sont la fine fleur de la culture, celle  qui vomit la littérature et prône le smartphone, celle qui pratique l’écriture inclusive et les toilettes non genrées inclusives aussi,  pour cis, trans, bi, et autres Afab.

Et cerise sur la crème de la crème, qui préfigure le monde de main en  organisant en toute impunité des stages en non-mixité raciale, autrement dit des stages racistes interdits aux Blancs. (entre parenthèses, on n’ose se demander ce qui se passerait si un groupe d’identitaires proposait la même chose).

Ou encore, plus classique, qui prennent  le Che pour un héros romantique et soutiennent les Kurdes – qui n’en demandent pas tant.

Les présidents d’Université demandent l’évacuation de ces zones de non droit. On atermoie. On étudie le plan d’occupation dans les hauts lieux de l’Etat-Major comme le Staff US étudiait la carte des côtes normandes avant de choisir le lieu du débarquement.  Pour,  au bout du compte, décider que la place est imprenable. Osent-ils faire intervenir des vigiles ? Ce sont eux qu’on démissionne. C’est qu’on ne badine pas avec l’état de droit.

Et pour faire bonne mesure,  les prières de rue ne sont pas interdites. A Orléans, elles bénéficient même de la protection de la police municipale.

Parodions Cocteau : puisque cette situation nous dépasse, feignons d’en être les organisateurs.

Florence Labbé

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

VOSGES
Un retraité arrêté… pour un doigt d’honneur au président Macron

Le sexagénaire a ainsi été arrêté pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique », un délit passible de 7500€ d’amende et de six mois d’emprisonnement.

https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/04/20/un-retraite-arrete-pour-un-doigt-d-honneur-au-president-macron

le Gaulois

et oui faire face a des Zadistes c’est terrible il n’arrive pas a tenir l’ordre de toute façon cela fait 50 ans que dans les banlieues il ne font pas mieux.
il y a que les radar dans ce domaine qu’ils sont champion toute catégories pour nous niker la gueule.
sinon pour le reste que des pantalons sans rien dedans même pas un cure dent a moins qu’il faille prendre un microscope pour trouver un semblant d’appendice. la ZAD facile première attaque bombe lacrymogène, puis seconde tentative lance flamme, puis pour finir grenade a défragmentation ils ne viendront pas de toute l’europe pour squatter des terres agricole alors qu’ils ne savent même pas faire pousser des laitues. et les journaleux les envoyer en turquie puisque ils voulaient tous qu’ils rentrent dans l’espace Schengen

CLV

Il est évident qu’il ne faut rien attendre de ce gouvernement qui souhaite certainement qu’un gendarme se fasse tuer, il n’y a pas d’autres raisons. Laisser les forces de l’ordre sans directives fortes par ce gouvernement d’enculés est proprement un scandal. Que dire de cette droite merdeuse, ces mollassons qui ne portent pas leur couilles ou leur clito ( pour ne pas oublier ces dames ) et se taisent. gauche/droite ? Non il y a des fossoyeurs mondialistes et des populistes. Je fais parti de la seconde et j’en suis fier. Soutien total aux forces de l’ordre et le pire des avenirs à La vieille crasse Colomb et La putanasse Macron. Quand à ces députés LERM ( nouvelle mouture ) que des pipes qui ont déjà pris goût aux dorures de l’assemblée et haïssent le peuple.

Anonymous

Dehors la chienlit. !

platon

Ce gouvernement de pourritures cache la vérité …..allez sur http://www.assogendarmesetcitoyens.com vous y verrez 2 gendarmes brulés par des fumiers au cocktail molotov à cause de la lâcheté de ceux qui les commandent d’aller au casse pipe ….pas un mot pour ces blessés graves dans les médias aux ordres de ce pouvoir vérolé ….

barbot

Vous avez vu la gueule du vieux schnock franc mac ? Que peut-on attendre d’une pareille lavette ?

Allobroge

Les zadistes et autres occupants de facs sont en train de nosu expliquer que les casseurs ce n’est pas eux, non, eux sont pacifistes. Les casseurs se sont des gens des milices d’extrême droite c’est évident !Ainsi le gouvernement donnera des gages en dissolvant quelque parti souverainiste qui pourrait lui faire de l’ombre et quelques groupuscules inconnus mais d’extrême droite, donnant ainsi une fois de plus des gages à l’extrême gauche pour que l’économie reparte !Les français ? Ah oui, la France et les français ? Mais on s’en moque, qu’ils paient !

le Gaulois

oui encore des bobos qui confondent la droite et leur gauche !! c’est pour cela qu’ils votent toujours a gauche se demandant pourquoi marine n’a pas été élue !! mdr

c’est pour cela qu’il disent que les malfrat sont d’extrême droite !!

mais bon pourquoi parler aux anes la fin de la discussion rien n’a changé il ne sera pas plus instruit et vous aurez soif

Allobroge

En fait la Gauche au sens large perd chaque jour du terrain aussi entend elle rebondir et recréant un mai 68 si possible plus sanglant que le précédent lui permettant de venir ou revenir aux commandes, car, il est évident qu’il suffit de prendre aux riches et distribuer aux pauvres, aux démunis, aux syndicalistes, aux migrants et aux réfugiés pour que tout aille mieux. S’il y avait un goulag il y aurait du monde chez les bourgeois à y casser des cailloux !

dufaitrez

Pour ceux qui ont pratiqué, Négocier, c’est abandonner !
Au « juste milieu » des propositions adverses. Faire plaisir à tout le monde. Tous gagnants ! Sortie de crise à moindre coût !
La Chienlit de Mai s’installe, le Lit des Chiens !

jannot lapin

les zadistes sont la seule force vive du pays.
On loge 200 000 immigrés par an, nourris.
On déloge des jeunes (qui déplaisent parce qu’ils sont « sales »)
offrez leur une suite à 3 000 euros la nuit et ils seront propres et parfumés !

mirza

« Et cerise sur la crème de la crème, qui préfigure le monde de main en organisant en toute impunité des stages en non-mixité raciale, autrement dit des stages racistes interdits aux Blancs »

http://infos-toulouse.fr/2018/04/18/non-mixte-racisme-anti-blanc-mirail/

bernard

Il ne faut pas se tromper: le pouvoir ne domine pas les zadistes et autres
crasseux parce qu’il ne le veut pas; Ils servent donc à quelque chose pour le pouvoir en place…sans celà ils auraient été éliminés rapidement: forces de police, juges et services de renseignements qui les connaissent bien… C’est comme les mosquées salafistes : elles maintiennent le feu sous le chaudron des banlieues au cas où….il faudrait susciter grâce aux Antifas ou des provocateurs, des troubles dans le pays détournant les français de leurs ennemis véritables: la caste au pouvoir…

le Franc

mais qu’est ce qu’ils ont tous à se tripoter comme des malades ; c’est récent, ça ; depuis sarkosy ? -je vois tout le monde s’embrasser, maintenant, on peut pas se blairer mais vas-y que je te fais des grandes accolades….ça devient incroyable cette irruption de cette gestuelle, de culture importée et qui n’a rien à voir avec Notre Histoire.

Zorglub

dans 30 à 40 ans ce seront ces dégénérés qui dirigeront le pays comme actuellement les 68tars .Bon courage à nos enfants qui restent dans le droit chemin. Mais j’affirme que les principaux coupables sont les parents de ces jeunes qui leur laissent faire ce qu’ils veulent.J’ai eu ( nous avons eu) 2 enfants , rebelles comme beaucoup mais qui n’ont jamais dépassé la ligne jaune et j’en suis très fier.

JILL

Les pouilleux gauchos font peur,car ils sont capables de tout,notamment de donner dans la provocation susceptible de provoquer un ou deux morts ,ce serait le pied …40 après
on parlerais de ces ordures comme des héros ;ainsi cet abrutis d’Oussekine,sous dialyse,mais tué par des policiers,ben voyons .

patphil

négocier, mais quoi? que ces zadistes commencent par ne pas toucher le RSA et travaillent pour gagner leur pain!

Joël

Par contre, le pauvre pékin honnête qui se fera prendre à 82 au lieu de 80, pas de négociations : LA LOI, C’EST LA LOI !
Et vous râlez on vous saisit la bagnole, CIRCULEZ !

Anne-Marie G

Imaginons un autre scénario. Ce serait des identitaires qui occuperaient la Zad. Vous devinez la suite. L' »extrême-droite » étant le danger suprême pour nos zautorités, la Zad serait libérée manu militari, et toute mort parmi les rebelles serait imputée à la légitime défense ou à la fatalité. De toute façon pour « l’extrême-droite » il n’y a aucune excuse, ni compréhension, chacun sachant désormais que l’attachement à la patrie et à la mémoire des générations passées est devenue synonyme de racisme et de « repli sur soi » nauséabond qui rappelle les heures les plus sombres… Pour nous, l’humanisme officiel n’a pas cours, nous sommes les juifs des années 30, un simple gibier offert à la vindicte des divers et des antifas, avec la bénédiction des zélites mondialistes.

André Léo

« Ne confondez-pas haschich et écologie », a dit le ministricule Hulot après l’échec de sa compromission avec les fachos zadistes. La chienlit devrait s’accentuer, puissance dix. Combien de gendarmes désarmés seront-ils encore blessés, voire lâchement tués par ces bandits ?
Voilà 40 ans que deux générations de dealers associaux ont illégalement pris possession de quelques milliers d’hectares, « propriétés du département ».
Pour « protéger » cet environnement qu’ils prétendaient fragile, ils l’ont transformé en une prison- cloaque, un “clandé” anarcho-gauchiste où les lois de la République ne s’appliquent plus, comme en Seine St-Denis, à Orléans ou Toulouse.
Pas de vagues! L’exécutif cherche à « régulariser » en toute illégalité cette situation scandaleuse. Le schit, ça pue vraiment la merde!

Yves ESSYLU

C’est quand même plus facile de taper sur la manif pour tous et distribuer des fiches S aux identitaires

ans

Tous ces crassoux veulent s’installer en toute illégalité, monter des squats, et je suppose avec des subventions de l’état, pourquoi pas !!!! Ils ne veulent rien payer, pendant que nous, maintenant juste pour une cabane de jardin il faut payer une taxe. Les agriculteurs font le parcours du combattant pour essayer d’améliorer leur situation, et à ces dégeulasses mal lavés, tout leur serait permis. ???? C’est le monde à l’envers. Si nous étions couillus, on ferait la grève de la taxe d’habitation et foncière. On est complètement à l’Ouest !!!!

wolfred

ZAD il n’y a pas a discuter ile n’ont aucun titre de propriété
FAC virez ces bolcheviks

pauledesbaux

que demande-t-on à un °PD ? si ce n’est de baisser son froc …..et il doit aimer çà parce qu’il le fait souvent

didile

Il y a du boulot pour tout le monde sur cette ZAD,ils vivent de quoi?

aguirre

La leçon à tirer de cette histoires est : Faisons comme eux ! Si nous avions débarqué à 3 ou 4000 à Poitiers pour aider les Zids, la situation aurait été différente, ne croyez-vous pas ?
Autre exemple à suivre, les magrébins qui ont expulsé vite fait les roms venus squatter le maison d’un chibani. Les assoces et le proc local n’ont pas bougé le petit doigt…
Ça donne à réfléchir, non ?

Joël

C’est bien là-dessus que s’appuient les politiques : l’individualisme des Français.

Allonzenfan

C’est pourtant simple : il n’y a plus d’État en France occupée… Ce sont les aliens qui ont pris le pouvoir et leur tribus sont nombreuses et diverses !

debaia

 »Baisser la culotte » peut être un choix de vie de Macreux sous le regard attendri d’un Trognon ;-)

kabout

je craint le pire en cas de guerre civile en France si celle-ci se declanche ! c’est une image mais j’imagine tout ces politicards fuyants par avions avec valises pleines de fric quittant la France,avec des manches nos ministres actuels les racailles ont encore de belles années devant eux.

necas

C’est exactement ce qui se produira , Kabout : dès que la merde sentira trop fort pour nos « courageux , mais pas téméraires politiques  » , ceux ci se tireront , vite fait , en catimini , pour éviter le danger , pour eux et leur famille , avec les avions de la Raie Publique ……
Le politique met la merde , mais ne l’assume Jamais !!!!
Tous des couards !

Boudry

Donc,dès que le vent tourne,bloquer les aéroports,les gares,contrôle sur les routes Etc….Mais je rêve !!

Dunois

Dès que le vent tourne, bloquer tout et pas seulement les aéroports et les routes. Attraper les pourris et les laisser dans les mains des crasseux. Ils leur régleront bien leur compte. On ne rêve plus maintenant. La catastrophe approche. Il faudra s’armer avec tout ce qu’on pourra trouver.

Une patriote

Ils n’auront pas besoin de valise, ils ont déjà leur pognon planqué dans des paradis fiscaux !