Courageusement, Finkielkraut ose refuser le lynchage de Maztneff

Publié le 8 janvier 2020 - par - 40 commentaires - 2 710 vues

Finkielkraut a le pouvoir de nous étonner, ce qui est une qualité et souvent un objectif chez un philosophe.

Invité le 7 janvier chez Pascal Praud, il commence en livrant quelques délectables pensées. Par exemple : « c’est parce que je suis de gauche que je ne suis plus de gauche. » Ou encore sur Ghosn : « que voulez-vous, j’ai un préjugé favorable pour les évadés. » Il est vrai que Ghosn en s’évadant, tout bandit qu’il est probablement, a mis les rieurs de son côté.

https://www.youtube.com/watch?v=cjfgHmhOrWA&feature=emb_logo

Finkielkraut se demande si la gauche, qui donne même parfois dans l’islamo-gauchisme, dit-il et cela réconforte, n’est pas en train de mourir de sa bêtise. En effet interdire à la philosophe de gauche Sylviane Agacinski de parler de la PMA pour toutes ou de la GPA, sachant qu’elle s’oppose à ces deux manipulations de l’enfant, est scandaleux. Finkielkraut lui aussi ne peut plus parler à Sciences-Po et se fait agresser dans les manifestations. Aujourd’hui, dit-il, on se grise de briser les réputations.

L’auteur du tout récent « À la première personne » pense que le dogme de la jouissance sans entraves a fait bien des dégâts. Et de citer Pompidou citant Éluard : « comprenne qui pourra, moi mon remords, c’est la victime raisonnable au regard perdu. »

La victime au regard perdu, c’est l’enfant, et Finkielkraut critique à juste titre l’ambiguïté d’aujourd’hui : on donne tous les droits à l’enfant, on en fait un citoyen, mais il n’est pas majeur sexuellement. L’ambiguïté étant bien entendu de lui donner tous les droits.

Sur Matzneff, Finkielkraut se détache de la meute. Il estime que ce n’est pas un cas de pédophilie, mais de détournement de mineur, parce que Vanessa Springora n’était plus une enfant au moment des faits. Finkielkraut pense que nous devrions remettre en vigueur le détournement de mineur, délit pénal puni jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Le fait qu’un homme se permette de désirer une adolescente de 14 ans ne devrait pas être possible. La fragilité de l’adolescence devrait être prise en compte. Finkielkraut cite Albert Camus dans le « Premier homme » : « un homme, ça s’empêche ». En effet. Gabriel Maztneff malgré ses prétentions, n’est pas un homme au sens de Camus.

Se pose la question de la notion de consentement. Vanessa Springora aurait donné son consentement. La vulnérabilité, c’est l’élément qui rend si trompeur le consentement, écrit Vanessa Springora. Comment reconnaître qu’on a été abusé ? Vanessa Springora a eu énormément de mal à le reconnaître. Aujourd’hui encore, elle a du mal à le réaliser.

C’est quand elle a lu le journal de Maztneff que l’abus lui est apparu de manière aveuglante. Maztneff ne l’avait pas aimée, elle avait été un gibier pour lui, comme pour tant d’enfants ou d’adolescents. Elle, elle était vraiment amoureuse, dit-elle. Mais lui, c’était un chasseur, un collectionneur de relations avec des enfants, un prédateur, rien d’autre.

Là où Finkielkraut se détache particulièrement de la meute, c’est quand il affirme qu’il n’aime pas les lynchages. C’est de celui de Maztneff qu’il est question bien sûr. « Le lynchage médiatique est la forme la plus basse du conformisme » dit-il. De nos jours, « le simple fait de ne pas s’acharner sur quelqu’un serait une manière de le défendre » s’indigne-t-il, tout en affirmant qu’il ne prend absolument pas la défense de Maztneff. Ceux qui se l’imaginent manquent de subtilité.

Tragiquement, la pression dans l’acharnement est telle de nos jours que « si on fait un pas de côté, on court un risque, et qu’il vaut mieux se taire, et par conséquent… cesser de penser. »

C’est bien décrire l’effet paralysant de la meute qui s’acharne et détruit la pensée. La gauche est devenue (ou redevenue) robespiérriste. On casse et on voit après. C’est le régime de la Terreur.

C’est sans doute par effet de meute que les éditions Gallimard ont pris la décision de cesser de publier le journal de Gabriel Maztneff. N’est-ce pas un peu tard et les pages salaces du chasseur ne sont-elles pas déjà dans toutes les mains ?

On peut ne pas partager l’avis de Finkielkraut, mais il est intéressant cependant. On peut, parce qu’il est un criminel, et que nous imaginons nos enfants entre ses mains, avoir envie de nous acharner becs et ongles sur un vieillard trop orgueilleux pour reconnaître ses torts, et qui a bénéficié d’une indulgence difficile à comprendre.

Mais il faudrait réfléchir aux solutions. Reconnaître d’abord que dans la jouissance sans entraves, ou l’interdiction d’interdire, la plupart du temps quelqu’un est perdant.

Et puis mettre les barrières que la raison nous inspirera.

Se saisir, en s’empêchant de les lyncher,  non seulement de Maztneff, mais de tous les prédateurs, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent,  y compris Cohn-Bendit qui paraît à l’abri, on se demande bien pourquoi, et n’en perdre aucun en route vers la cour d’assises. Faire que désormais les pédophiles potentiels et les détourneurs de mineurs tremblent. Fustiger également l’époque qui a permis cela. Car « personne ne méprise autant la crétinerie d’hier que le crétin d’aujourd’hui ». (Gide, cité par Finkielkraut).

Sophie Durand

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Novo

A 14 ou 15 ans on est belle et bien un enfant, aucun doute, j’en ai quelques un autour de moi. Filkelkraut mélange tout. Le lynchage médiatique pour des idées politiques n’est pas acceptable. En revanche, la dénonciation publique des crimes commis et de l’immunité dont a joui Matzneff et tout à fait salutaire.

Clotilde Prouvost

Quand m. Pompidou évoquait la ” victime au regard perdu “, il parlait de Gabrielle Russier, ,qui plutôt que de retourner en prison, avait préféré se suicider. Le jeune homme avait la taille d’,’un homme et elle, etait fragile. C’était bien différent.
Non, il n ‘ y a pas de traque vis a vis de Gabriel Matzneff. Simplement le temps qui passe change les données : les victimes, de toutes parts, se rebiffent.
Je n ‘ai jamais eu envie de le lire, pas de temps à perdre alors qu ‘il y a tant de livres enrichissants.
Ses quelques articles du Point suffisaient.
Et le ” Lemon incest ” par Gainsbourg et fille… on n ‘entend pas jane Birkin alors qu ‘une photo montraient père à moitié nu et fille côte à côte sur un lit.
Tout change – mais les enfants, on les protège.

tirebouchon

Finkel se garde bien de développer sur le sujet…en effet il élude les Lang, Sellers, Miterrand, Kourchner, Cohn Bendit, ou encore Polanski et tous ceux qui les soutiennent. Macron, selon Dany le rouge, lui aurait proposé un portefeuille…Les soutiens des pédophiles sont partout !

amandinelonchamp

Ceci explique cela , oui.

amandinelonchamp

Ce qui prouve bien que la sexualité avec les enfants n’est pas ‘normale’, pour les victimes . Dès qu’elles le peuvent elles se rebellent. Je me demande ce que pensent les féministes de ce problème.

saurer

Jusqu’à la fin de leurs jours (qu’on espère prochains), il faut que tous ces prédateurs aient sur la tête la perspective inéluctable d’un procès en assises médiatisé. En particulier pour les cohn bendit et lang, criminels ignobles qui pérorent avec suffisance et mépris ! …

roux

dans toutes les mains les bouquins de matzneff, bizarre il tirait à 1000 exemplaire, lui aussi avait besoi de pub!

Clotilde Prouvost

Malsain !

Carole :

Finkielkraut ne se trompe pas. La gauche, “qui donne même parfois dans l’islamo-gauchisme”, est bien en effet en train de mourir de sa bêtise. Elle se montre de plus en plus lamentable, petite, mesquine, lâche, méchante, et d’une bêtise abyssale.

Interrogation

Vanessa Springora : Que faisait-elle à l’hotel “vivre à l’hôtel avec un homme de 49 ans” écrit-elle ? Ou était ses parents ? Que leur autorisait-elle ?

yvank

Le père a disparu et la mère faisait acte de présence. La tendresse des parents, Vanessa ne l’avait pas. Elle se sentait isolée, inexistante.
Vanessa manquait d’affection, Matzneff l’a compris.

“Le consentement” (Vanessa Springora)

amandinelonchamp

C’est vrai qu’à 14 ans une gamine sait bien qu’elle couche avec un homme de 49 ans . Et au collège , à la maison,comment expliquait-elle ses absences qui devaient être nombreuses ? On se pose un peu les mêmes questions à propos des proies de Jeffray Epstein qui elles allaient même sur des îles.

POLYEUCTE

Déjà longuement abordé le sujet.
De fait, une Pub pour le bouquin d’une ancienne pucelle au Réveil tardif !
Meetoo a fait école, Dany, Non !

Eric des Monteils

Si quelqu’un arrive à comprendre la logique de ce pauvre type, c’est qu’il est au moins au même niveau de crétinisme. Ne pourrait-on pas le mettre d’office à la retraite ? Faut être humain, quoi !

Vive Duterte

J’ avoue que cette vieille pleureuse ex -bolchévique de Finkelkraut me dégoûte autant que Matzneff ou Con Bandit .
Mr Finkie se la joue actuellement grand patriote français alors qu’ à une certaine époque ,il vilipendait la France .
Sacré Finkie , la haine muzz envers les juifs lui fait mouiller la culotte : hop , il va enfiler son pantalon bicolore jaune à l’ avant et brun à l’ arrière !

François BLANC

Pour Matzef j’ai déjà commenté trouver curieux que les marxistes aient attendu qu’ils soit en position de faiblesse pour brûler ce qu’ils adoraient du temps de sa splendeur, je suppose que Lang , Strauss Khan ou cohn bendit ont encore suffisamment de dossiers pour échapper à l’épuration

Jean-Louis

Les marxistes d’hier libertaires sans entraves sont devenus des puritains et féministes hystériques et dégénérées, mais uniquement contre l’homme blanc évidemment…

Respectvaleurs

Finkielkraut élargit intelligemment le sujet, mais je l’ai trouvé quand même très léger…La requalification des faits en “détournement de mineur” édulcore le crime, car c’en est un. Comment en effet penser qu’une jeune fille qui ne connait rien au sexe, désire se faire sodomiser??? J’ai deux cas dans ma famille d’abus sexuel sur enfant, ces deux femmes en gardent de graves séquelles. Elles ont mis des dizaines d’années à en parler car le pédophile réussit à travers leur pseudo-consentement à faire peser la salissure sur elles. En parler, c’est se salir à nouveau. Tous ces mecs dégueulasses devraient finir en prison, mais malheureusement c’est rarement le cas à cause de la prescription mais aussi au fait que les victimes ont trop honte d’exposer les faits en public.

Champernay

Et vous pensez qu’après 15 ans la même fille aura envie de se faire sodomiser?
Ce que dit Finkelkraut est factuel, la pedophilie s’arrête dès que l’enfant devient pubère, c’est le moment où le pedophile n’est plus intéressé par sa petite victime car elle devient sexuée. C’est la définition exacte de la pedophilie.

Patapon

Je ne vais pas me faire que des amis,mais un homme normalement constitué qui n’a pas été “ému”par les sublimes photos de très jeunes filles de David Hamilton n’est pas un homme digne de ce nom.Dans “Lolita”de Nabokov,la victime n’est pas celle qu’on pense,et j’ecoute toujours avec plaisir Melody Nelson,(quatorze automnes et quinze êtes) le chef d’oeuvre de Gainsbourg ,sans le moindre remords.La moraline à forte dose est un poison mortel pour l’intelligence.

Respectvaleurs

Quand tout cela reste fantasme, cela ne me gêne pas. Quand ça se passe dans la réalité, au profit du plaisir exclusif d’un homme au détriment d’un enfant, c’est dégueulasse. Comme le dit Finkie, un homme, ça s’empêche (ou alors c’est un animal!).

Agnès Lourmel

On voit que vous connaissez mal l’audace de la jeunesse. Ce n’est pas parce que vous avez toujours été le bon toutou à sa mémère, que vous avez été déjà vieux avant d’avoir fini d’être jeune, que tout le monde doit vous ressembler…

Anne Lauwaert

Si, à l’époque ces gens ne sont pas allés en prison, c’est que ces comportements étaient autorisés. Juger des faits d’autres époques selon nos critères actuels est anachronique et ouvre la porte à l’absurdité. Il faut se poser une autre question : à quoi sert de déterrer ces vieilleries ? est-ce pour détourner l’attention de ce qui se passe aujourd’hui ? On s’en prend à des écrits d’il y a 40ans ( ?) mais on ne s’en prend pas aux comportements immoraux du président Macron dans les bras jeunes nus ou d’un groupe de jeunes qui proclament eux-mêmes leur dépravation ?

Respectvaleurs

Les victimes n’ont qu’à aller se brosser, si je comprends bien!

Spipou

Ce n’est pas ce que dit Madame Lauwaert.

patphil

ils vont pouvoir traiter finkielkraut de pédophiliste!
ceci dit les faux culs qui s’indignent aujourd’hui après des années de silence ou d’acceptation comme pour cohn bendit me dégoutent encore plus

Boadicea

Et Mittérand neveu avec les petits garçons asiatiques non pubères et le tonton avec sa maîtresse encore mineure à l’époque ? A l’époque de René Coty il y avait les scandales des ballets roses et des ballets bleus. …..

Spipou

Gide ?

Et Camus ? (Renaud, pas Albert)

Spipou

Entre André et Nicolás, il y a un peu de confusion, dirait-on ! ☺

Ou bien des problèmes d’audition ?

Hagen

Il avait pas signé la pétition pour décriminaliser la pédophilie celui-là? Pourquoi Cohn-Bendith est-il épargné dans l’affaire?

Jean-Louis

Le problème, c’est que Cohn bendit ne dit pas clairement qu’il est pedophile et ne raconte pas noir sur blanc ses histoires comme le fait Matzneff dans ses livres depuis 30 ans. Il laisse planer le doute ce qui n’est pas la même chose.

Spipou

Il a levé le doute il y a bien longtemps : il n’est pas pédophile.

Spipou

Cohn-Bendit, après cet épisode sous marijuana, et à une époque où rien ne lui imposait de le faire, a clairement regretté, par écrit et à plusieurs reprises, ses propos imbéciles lors de cette émission.

Jean-Louis

Marijuana ou pas, il a quand même dit que c’est « extraordinaire de se faire déshabiller par un enfant ». Bon ce n’est pas pareil que pour Matzneff, mais il y a de quoi s’interroger, c’est pourquoi que je dis que le doute est permis contrairement à Matzneff qui est clairement un pedophile revendiqué.

Busurman

oui, mais Finkielkraut est un bon sophiste. Il traite Greta Thunberg, 16 ans, d’enfant pour dévalorise sa parole, et même temps il appelle Van essayer et Samantha, victime de Polanski, d’adolescentes, pour un peu la même raison, ou du moins diminuer la culpabilité des prédateurs. Philosophe ou filousophe, le Finkielkraut ? On est e droit de se poser la question.

Jean-François Chassaing

L’utilisation du terme enfant est certes maladroite. Mais M. Finkielkraut veut simplement dire qu’on peut avoir l’âge du consentement sexuel et ne pas avoir accumulé les énormes connaissances nécessaires pour avoir une position éclairée sur le problème du climat.

LOUIS LE VIGAN

DOCTEUR MABUSE A L’ACADEMIE : Ceci ne nous étonne guère de la part de ce déchet idéologique de la Goche Yiddish et ce Golem psychopathe . Finkelkrat toute sa vie a défendu le Crime et l’Abject : d’abord les régimes totalitaires comme celui de sa tribu et de sa sœur arabe saoudienne élues par leur Allah ou Elohim le dieu cannibale . Ensuite n’a -t-il pas défendu contre De Gaulle et les Gaulois en 68 , le plus grand criminel qu’a connu l’Humanité Mao Tsé Tong . Puis depuis quelques années il a versé dans la défense des pédophile et autres violeurs d’enfants comme son ami et cousin Polanski , les partouzeurs du PS et de Marrakech et maintenant cette crapule de Matzneff

Boadicea

Le vigan elle devait être bonne la came du nouvel an. Votre commentaire est digne d’être inscrit dans le grand livre du plus grand déséquilibré psychopathe de l’an neuf. Avez vous déjà consulté sinon vous devriez y songer et ceci le plus rapidement possible. Pauvre Loulou !

Orange

Donc Finkelkraut défendait interminablement sans être interrompu par l’animateur, et en parlant du nez sur un petit ton de tête à claques, l’enculage de garçons pré-pubères par un intello narcissique putride.
Finkelkraut est un malade mental fini et criminel.

efromfourme

monsieur pour la première j intervient dans un débat pour réagir devant la stupidité haineuse de vos propos

Lire Aussi