Courrier des lecteurs spécial en hommage à Brigitte et à Roger.

Chère Brigitte,

J’avais avec bonheur fait ta connaissance il y a un an. Nous ne nous étions plus revues physiquement mais étions restées en contact.

Tu m’as donné, même à distance, une sacrée leçon de courage. Malgré ta maladie, tu ne t’es jamais plainte et tu as, presque jusqu’au bout, continué dans l’ombre à participer à Riposte Laïque.

Tu étais, tu restes un être humain magnifique.

Pour toi, tes filles, ta famille et tes nombreux amis, voici l’extrait d’un texte de Charles Péguy, tiré de Saint Augustin. J’espère qu’il mettra un peu de miel dans le cœur de tous ceux qui t’aiment :

« La mort n’est rien, je suis seulement passée dans la pièce à côté. Je suis moi. Vous êtes vous. Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours. Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi. Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin .

Charles Péguy

A un de ces jours Brigitte.

Danielle

 

Hommage à Brigitte

Ces dernières années, Brigitte avait posé ses valises dans la Vienne, département au charme discret et berceau de sa famille. C’est là que nous l’avons rencontrée, réunis par un amour commun de la France.

Sans grands discours et sans jamais s’imposer, elle a apporté son savoir-faire de militante aguerrie au service d’une cause qui lui tenait tant à cœur : création d’un site pour la fédération Front national de la Vienne, création du Cercle des Chats Bottés au bilan tout à fait élogieux.

Grâce à elle, nous avons fait de belles rencontres : Pierre Cassen, René Marchand, Paul-Marie Coûteaux et bien d’autres…

Chez Brigitte, gravité et sérieux cohabitaient harmonieusement avec légèreté et joie de vivre, c’était une bonne vivante. Seule ombre au tableau : la peine que lui causait l’incompréhension de certains de ses proches quant à son engagement pour la défense de la France.

Sans doute a-t-elle comme nous senti le réveil qui s’amorce dans le pays et qui lui aura permis, nous l’espérons, de partir apaisée.

Leila et Alfred

 

 

Roger

Je n’ai jamais été très doué pour saluer la mémoire d’un proche, alors je vais faire ce que je peux.
Chaque matin j’ouvre le site RL et la plupart du temps je reconnais ton nom sinon ta plume bien aiguisée par un humour subtil et décapant, un savant mélange, une alchimie, une potion magique qui ouvre les yeux des non-voyants.
J’ai en mémoire un extrait d’un de tes articles qui prend un sens nouveau maintenant:

« Afin d’en savoir plus sur le sort qui me sera réservé dans l’au-delà (et qui pourrait arriver plus ou moins vite étant donnés mon âge et mes artères), j’ai évidemment rappelé ce puits de science qui m’a répondu, plusieurs fois, et hélas en vain puisque je n’ai obtenu au bout du fil que des psalmodies coraniques.
Mais mon obstination a payé, puisqu’au bout du cinquième appel, j’ai enfin obtenu une réponse d’un interlocuteur (peut-être le même) qui hélas a raccroché au bout d’une minute sans répondre vraiment à mes interrogations métaphysiques. Voici ce qu’il m’a dit :
http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/01/Forsanne-Alizza-Roger-Heurtebise.mp3
C’est un peu court. J’appelle donc tous les « savants » musulmans, tous les oulémas et tous les muftis de la Terre à m’éclairer de leurs lumières sur le devenir de mon âme et de mon corps le moment venu.
Roger Heurtebise »

Sans être un savant je peux affirmer que ton corps n’est peut-être plus mais que ton âme demeure et qu’elle soit été partagée pour que d’autres poursuivent le combat.
A bientôt.

Philippe Legrand

 

Honneur à Roger

Honneur au soldat Roger Heurtebise.

Aujourd’hui je veux exprimer à toute l’équipe de Riposte laïque, et plus largement à l’ensemble de l’armée des patriotes, qui pleurent Roger Heurtebise, ma profonde tristesse.

Nous perdons un combattant héroïque en ces temps de ténèbres pour notre patrie et les causes justes que nous défendons tous et toutes.

Nous perdons une volonté, un engagement, une plume, un état d’esprit, une conviction et un courage, il doit être pour nous tous un exemple.

Sans doute aucun, son départ ne fera pas une ligne dans les médias qu’il a combattus avec verve et honneur, cela sera pourtant sa gloire.

Que nos adversaires ne se réjouissent pas, car un soldat est tombé, mais, déjà sur le champ de bataille d’innombrables résistants se dressent pour relever le fanion de la liberté.

Roger a porté haut le drapeau tricolore, aujourd’hui et plus que jamais, continuons la lutte, comme il a su si bien le faire, pourchassons, défions, débusquons les collabos, les menteurs, les traîtres, et au bout du chemin la certitude de la victoire, car notre cause est juste.

André GALILEO

 

 

Disparition de Roger Heurtebise
La disparition brutale de Roger Heurtebise m’affecte profondément

Je ne le connaissais pas,  j’ignorais même qu’il menait son combat de Marseille, là où particulièrement il y avait tant à faire.

Je sais que la tristesse est au cœur de tout le staff de RL.

Je voulais vous dire que je la partage.
Poursuivons son combat

Cordialement

Armand Carrel

 

 

Tristesse…

Que dire de plus après ces vibrants hommages que, vous tous, ses fidèles compagnons, lui avez rendu…

Si ce n’est vous assurer que nous, vos lecteurs assidus, allons également ressentir un grand vide de ne plus trouver cette sympathique signature au bas de nos articles favoris.

Sincères condoléances d’une lectrice qui partage votre tristesse.

Anne-Marie

 

 

Condoléances

Toute ma sympathie et mes condoléances à vous chers amis de Riposte Laïque, amis de Roger Heurtebise.

Roger est parti mais son esprit continue de vivre dans le coeur de chaque patriote.

Je suis sûr que par son action rayonne déjà et qu’elle s’amplifiera encore après son départ.

Bonne route Roger !

A vous tous de RL Merci ! et que la lutte continue plus vaillante que jamais.

Gérard Croix

 

Roger Heurtebise

Je m’associe à l’hommage rendu à l’un des vôtres, Roger Heurtebise reconnu et adopté, via le site exemplaire de Riposte laïque, comme l’un des nôtres.
Sincères condoléances à sa famille de chair et à celle de l’esprit formée par ses amis anonymes et reconnaissants.

Jenny

 

ROGER

Chers Amis, bonjour.

La disparition de ROGER est une grande perte pour les petits que nous sommes. Heureusement une bonne équipe soudée est présente derriere.

Très sincères condoléances.

R.Lubin

 

Roger Heurtebise

Chers amis, Je viens d’apprendre la disparition de Roger Heurtebise de qui j’ai eu tant de plaisir à lire les articles.

Recevez mes amicales et sincères condoléances. Paix à son âme, honneur à sa mémoire!

MARCELO DE LA PUEBLA

 

Condoléances

Bien que je n’ai pas connu Roger Heurtebise personnellement, sa disparition m’a profondément attristé. Je l’admirais sincèrement pour sa lucidité, son érudition, l’acuité de ses analyses et son humanité. Et ce n’est qu’avec sa mort que j’ai appris qu’il « était » aussi Leila Adjaoud. Même s’il n’y avait eu que les nombreuse pintes de bon sang que je me suis payées grâce au CAFFEN, je lui devrais pour cela une reconnaissance éternelle.

Et il y a bien sûr beaucoup plus.

Michel De Rudder

 

Mes amis

Mes chers amis de RL,

Une fois de plus le sort sembles s’acharner sur les membres de notre magnifique site.

Ce matin comme à mon habitude, je me suis branché sur RL et quelle fus ma surprise de lire, que encore une fois, le deuil et la tristesse s’abat sur mes amis.

Je ne connaissais pas Brigitte, mais pourtant j’ais le sentiment d’avoir perdu un membre de ma famille.

Puisse Dieu avoir accueillis cette belle âmes dans son paradis.

Je suis chrétiens et je prie pour que son âme immortelle soit auprès de notre seigneur.

Croyez en ma tristesse, mais aussi en l’espoir que dans son immense bonté, dieu à réconforté l’âme de notre amie disparue.

Bien à vous .

André JUAN

 

Ne disparaissez plus

Aujourd’hui, comme depuis que j’ai découvert votre site il y a maintenant quelques années je lis les nouvelles avec émotion… Je suis triste avec vous d’avoir perdu ces 2 amis patriotes. Je suis émue en lisant vos magnifiques hommages; je suis toujours touchée par tout ce que vous écrivez…Comme j’aimerais pouvoir avoir autant de force d’humour et
d’intelligence, que vous, tous les contributeurs de RL, au bout de ma plume et vous aider dans ce combat vital. Vous êtes mes amis virtuels je suis plus qu’heureuse de savoir que vous existez et que vous/nous sommes devenus nombreux grâce à ce travail exceptionnel d’information que vous réalisez.
Je me demande quelques fois : que devrons-nous faire quand, pour une raison ou une autre les lignes seront coupées, les connexions rendues impossibles ?
Ne disparaissez plus.
En 2014 vous serez probablement notre seule étincelle notre seule « lumière sous la porte » surtout si « les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent ». Vous lire, ne serait-ce que pour vérifier qu’on est pas devenu complètement fou et qu’on comprend encore un maximum des analyses, des raisonnements et des commentaires des êtres les plus nécessaires les plus intelligents et les plus éclairés de la résistance qui se met en place peu à peu…
À vous tous et à Riposte Laïque, je vous le dis solennellement, je vous souhaite longue vie Merci, je vous aime.

Petite Ourse

 

Condoléances

Cher RL, cher Pierre
J’ai appris les deux très tristes nouvelles. Nous perdons deux combattants valeureux et je pèse mes mots.
Je tiens à vous exprimer l’expression de ma profonde sympathie et l’assurance que je continuerai à apporter ma modeste contribution au combat que nous menons. Ils n’étaient pas seuls et ils le savaient. J’espère que cette pensée les aura réconfortés dans les derniers instants de leur vie.
Courage à tous.

Florence

 

Roger

Riposte Laïque m’apprend que Roger Heurtebise est mort. Il était, dans l’équipe, l’un de ceux que j’appréciais le plus.

Il restera un solide soutien pour tous ceux qui, comme moi, ont la ferme intention de continuer son  salvateur combat

Grand merci à Roger.

Pierre Régnier

 

Chers disparus

Depuis hier Riposte Laïque est en deuil. Monsieur HEURTEBISE , Madame BAYLE s’en sont allés. Je suis de tout coeur avec Riposte Laïque et avec les familles des défunts.

Que le combat continue, c’est ce qu’ils auraient fait.

Certains deuils  nous meurtissent plus que d’autres , difficile de croire que l’on ne reverra plus ceux que l’on a aimés.

Je sens au travers de vos écrits que vous êtres nombreux à être malheureux.

Je souhaite bon courage à tous. Des Noëls tristes, douloureux, nous en avons tous vécus. Celui-là s’ajoute à la liste. Cherchons un peu de sérénité dans les plus beaux souvenirs.

Amitiés

Hurlette

 

… et Brigitte Bré Bayle

C’est pas vrai, c’est pas possible, après Roger c’est au tour de Brigitte de s’en aller ! Cette année se termine vraiment de cruelle façon pour Riposte Laïque. Pourquoi ne sont-ce pas des ordures de l’oligarchie dominante qui dégagent ? Pourquoi sont-ce de vrais patriotes,
des amoureux de la France, des militants sincères qui disparaissent ? Des personnes que l’on ne connaît souvent qu’au travers de leurs articles (et pour ce qui est de Brigitte, définitivement trop rares) mais qu’on a appris, au fil du temps, à apprécier, à aimer, à retrouver en amies puisque nous partageons et défendons les mêmes valeurs. Et nous ne serons jamais trop nombreux.

Roger et Brigitte se battaient pour que la France ne succombe pas à l’ensauvagement qui la ravage chaque jour un peu plus, ils voulaient que la France de leurs enfants soit digne de celle de leurs ancêtres. Nous leur devons de continuer ce combat. Mais sans eux désormais et leurs disparitions sont infiniment tristes.

Michel Tonarelli

 

À Brigitte

BrigitteComment t’écrire ? Comment t’écrire à toi qui ne peux plus entendre ? Comment te dire ce vide, comment te dire au-revoir… Est-ce alors aux autres qu’il nous faut t’écrire, comme s’ils pouvaient te joindre ? Il nous aura fallu laisser passer le moment de l’émotion, mal maîtrisée, pour enfin pouvoir tenter d’exprimer par quelques mots, en souvenir, l’étreinte de ton absence définitive. Oui, en souvenir, ce n’est certes pas un hommage, comment le pourrions-nous, toi que nous avons si peu connue, au cours de ces quelques bonnes heures, trop rapides, passées ensemble avec Pierre en juillet, puis à nouveau en août dernier. Ton sourire ensoleillé en témoigne. Entière, généreuse et passionnée, nous sommes heureux de t’avoir rencontrée. Tu as marqué notre vie. Tu étais fatiguée mais tu semblais sortie d’affaire. Nous le pensions. Et nous étions tous en projets… Oui bien sûr, la vie continue, les projets se poursuivent, tu les aurais suivis, on se serait évidemment à nouveau rencontrés. J’envie parfois les croyants, convaincus qu’ils reverront leurs morts ; pour nous autres, c’est dur, très dur

Nous n’avons pas fini de penser à toi, Brigitte.

Olivier et Anne Fougerat

 

Mort de Brigitte et Roger

Je ne les connaissais pas personnellement.
Roger m’a aidé, sans le savoir, quand j’allais sur un site aujourd’hui disparu.
Je m’y réfugiait souvent, pour oublier les mensonges et les illusions de l’époque.
J’étais à cette époque, menacé de licenciement, soit- disant pour « Racisme », en réalité, pour des raisons syndicales.
Ma prise de conscience déjà bien amorcée, c’est approfondie là!
Pour Brigitte, on ne peut que regretter le départ d’une vraie féministe autre que bobo.
Et… vous avez l’air tellement touchés, que ça me fait de la peine.

Louis

 

 

Toute ma tristesse et mes sincères condoléances

 

Bonsoir Pierre.

Je voulais adresser tous mes vœux de Joyeux Noël et mes meilleurs vœux pour la nouvelle année à toi et à tous les amis de Riposte Laïque.

Et en même temps, j’ai appris avec beaucoup de tristesse le départ de nos chers amis Brigitte Bré Bayle et Roger Heurtebise.

Je partage l’immense chagrin que constitue pour nous tous cette perte.

J’adresse toutes mes sincères condoléance à leur famille.

Et j’exprime toute ma reconnaissance à Brigitte Bré Bayle et Roger Heurtebise pour le noble combat qu’ils ont mené et l’immense travail qu’ils ont accompli.

En ce jour de commémoration et d’attente de la naissance de Jésus Christ, je prie Notre Seigneur de les accueillir pour l’éternité dans son Amour infini.

En toute amitié

Zohra

 

 

Condoléances

 

A toute l’équipe

Je viens d’apprendre le double deuil qui vous frappe.
Je n’ai pas eu les plaisir de rencontrer ces deux résistants et c’est avec une sincère tristesse que je lis cette mauvaise nouvelle.

Mes condoléances vont à tous ceux qui les ont connus.
Cependant, une petite lueur d’espoir existe quand même, si j’en crois l’émission TV d’hier soir.
Il resterait une autre vie après notre disparition physique (attestée par certains médecins notamment).
Connaître cela n’empêche pas les larmes.
J’espère que cette information adoucisse un peu la douleur de ceux qui ont perdu des êtres chers, ils ne sont pas tout à fait disparus, ils existent dans une autre dimension.

Avec vous de tout coeur

C.Laurent responsable RR Nord-Picardie

Condoléances

Cher RL, cher Pierre

J’ai appris les deux très tristes nouvelles. Nous perdons deux combattants
valeureux et je pèse mes mots.
Je tiens à vous exprimer l’expression de ma profonde sympathie et l’assurance que je continuerai à apporter ma modeste contribution au combatque nous menons. Ils n’étaient pas seuls et ils le savaient. J’espère que cette pensée les aura réconfortés dans les derniers instants de leur vie.
Courage à tous.

florence Labbé

 

Hommage

 

Bonjour à toute l’équipe de R.L.,

Je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment pour vous écrire comme je l’ai fait quelques fois, mais je suis vos articles avec toujours autant de plaisir et je voudrais aujourd’hui rendre hommage à deux de vos amis qui vous ont accompagnés et qui vont faire défaut à la Résistance que vous menez. Je voudrais présenter mes condoléances à leur famille ainsi qu’à vous leurs collègues et amis. Puissent ils reposer en paix, bien qu’étant parti en sachant que le combat pour le retour de la vraie France ne faisait que commencer. Et un grand merci pour avoir ouvert la voie.

 

Catherine

 

 

Décès de Brigitte Bré Bayle et Roger Heurtebise

 

Je partage la tristesse de tous les ami(e)s de Riposte laïque et m’associe à la peine des familles de Brigitte  Bré Bayle et de Roger Heurtebise qui, malgré sa maladie aura jusqu’au bout apporté sa contribution à Riposte Laïque.

J’ai encore en mémoire ses derniers articles.

Les voix de ces deux contributeurs manqueront à coup sûr à Riposte laïque, mais leurs messages auront, je n’en doute pas, touché de nombreuses personnes en les aidant à  prendre conscience des dangers qui menacent notre pays et la civilisation occidentale dans son ensemble.

Rigdebert Rinocero

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print