Courriers des lecteurs : pas plus de 800 signes, svp…

Publié le 13 septembre 2019 - par - 906 vues
Share

Bonjour à tous les lecteurs de Riposte Laïque ! Un petit mot pour rappeler que l’idéal serait de faire des courriers courts, 800 signes au plus, car aucun lecteur ne voudra ou ne pourra aller jusqu’au bout d’un courrier de plusieurs pages et encore moins si c’est plusieurs courriers ! 

Quelques conseils : Résumer les propos. Les rendre accessibles et lisibles pour tous ! Mettre en premier l’auteur à qui vous souhaitez écrire, et le titre de l’article. Cela me facilitera la vie, et si cela vous indiffère, cela permettra à tous une meilleur lisibilité en favorisant les choix ! 

Merci d’avance

Gérard Brazon

 

Courrier pour Monsieur Jacques Chassaing: « Si Marine n’entend pas raison, c’est déjà plié aux municipales ».

Monsieur Chassaing, vous dénigrez systématiquement la famille Le Pen. Personnellement, je n’adhère pas au RN, mais j’ai décidé de voter pour ce parti. Venant de la gauche, moins engagé que ne l’était Pierre Cassen, j’ai trouvé chez Marine Le Pen plus d’idées communes avec elle qu’avec les autres candidats aux différentes élections. C’est pourquoi beaucoup de gens de gauche votent aussi pour le RN sans s’y engager formellement. Les réformes gouvernementales en projet pourraient coaliser la grogne populaire. Ce n’est pas pour rien que Macron diffère la réforme des retraites à 2025 : l’élection municipale approche et l’élection présidentielle est en point de mire.

Votre vision de l’avenir politique est figée. Or, la politique évolue tous les jours, peu à peu, ou par à- coups violents. Nous sommes dans une période d’instabilité, et nous ne pouvons pas prévoir ce qui pourrait se produire. L’immigration de masse visible partout dans les rues, pourrait bien faire évoluer électoralement la donne. Les affaires au plus haut niveau de l’État pourraient aussi inciter les électeurs à changer d’ânes, comme disent les rugbymen.
Le RN n’a devancé LaREM que d’un point. Imaginons que les médias qui ont sacqué Le RN comme ils le font toujours, que les politicards européistes crient au feu si nous quittions l’UE, que les écolos-gauchos- bobos se mettaient à réfléchir au lieu de raconter leurs fadaises réchauffistes, que les médias, les politicards soient venus au secours du RN en critiquant Macron comme il le mérite, quel aurait été l’écart ? Il suffirait de peu pour que la tendance s’inverse à la suite de révélations qui mettraient Macron en difficulté. Nous sommes sur le fil du rasoir, tout peut se produire. Votre pessimisme ne peut que décourager les gens qui vous lisent. Positivez !
Marc L.

//////////////

La suppression des commentaires semblent diviser les lecteurs habituels de Riposte Laïque. Il est toutefois possible d’en laisser concernant les vidéos toujours très attendues de Pierre Cassen, ou carrément sur d’autres sites d’information alternative comme News Republic, et je ne m’en prive pas, comme ce matin, à la suite de la vidéo laissant supposer qu’Hitler n’était pas raciste. Dans mes remarques, j’ajoute une once d’humour, et Dieu sait qu’on en a besoin (ce n’est pas Allah qui nous fera rire !), comme ce menu « blanc » que j’avais concocté du début à la fin (boudin blanc au début et dame blanche à la fin). Tout ce que j’ai gagné c’est une réponse particulièrement incorrecte.
Ce même jour (jeudi), j’ai reçu un message particulièrement odieux à la suite dun commentaire que j’avais rédigé sur l’affaire  du foulard à Creil en 1989. J’avais simplement fait allusion à ma mère qui cette année était professeur dans le collège incriminé. En substance, on m’a dit « on s’en fout de ta mère, crétin ! ».
S’il y a une chose que je ne supporte pas, c’est la méchanceté gratuite. Elle me déboulonne, elle me désarçonne, elle me déséquilibre, bref elle me fait mal.
Critiquer vertement des hommes politiques, cela fait partie de leur boulot qu’ils ont d’ailleurs été bien contents de trouver. Ce sont des personnes qui décident de notre vie, de celles de nos enfants et de nos petits-enfants, ce n’est quand même pas rien ! Même punition pour ces pseudos artistes qui crachent sur mon pays, comme ce Nick Conrad. Mais quand vous avez affaire à des personnes lambda qui ont simplement le tort d’émettre une opinion personnelle, alors là je ne comprends plus. Cest tellement facile d’insulter les gens, bien planqués devant leur écran de smartphone, à l’instar des automobilistes qui, se sentant bien protégés dans leur bagnole, invectivent les autres avec des noms d’oiseaux bien peu poétiques.
Ajoutons à cela que certains commentaires sont tellement truffés de fautes d’orthographe que parfois il faut pratiquement les lire à voix haute pour les comprendre.
Aussi la décision prise par RL de supprimer les commentaires est parfaitement justifiée. En ce qui me concerne, plus jamais je ne rédigerai de commentaires sur quelque site que ce soit, je me contenterai de cliquer sur un « j’aime » ou sur un « j’aime pas », point barre.
En attendant, je vais me laver la tête avec le concerto de Brahms récupéré sur Arte. Cela va me réconcilier avec le genre humain, qui tombe souvent bien bas.
Amicalement à tous.
Philippe D

/////////////////////

Depuis quelques heures les intervenants se succèdent  pour parler de la mise en examen de R FERRAND.

Certains proches du pouvoir en font des tonnes avec l’indépendance de la justice et il est fort regrettable qu’aucun journaliste ne relève ceci :

La première plainte a été mise au panier par le procureur dont les français doivent  savoir qu’ils sont subordonnés au ministre et donc à l’Elysée  et de ce fait PAS indépendants .

C’est pour cela que l’association ANTICOR a utilisé une autre voie du système judiciaire qui est la plainte auprès du doyen des juges d’instruction avec constitution de partie civile car dans ce cas le dossier ne peut pas être enterré ; c’est un juge du siège et non pas du parquet qui est saisi .

Au départ, c’est Renaud Van Ruymbeke qui en avait la charge ce qui , vous vous en doutez , était loin d’être un cadeau pour R Ferrand !!

les avocats ont fait transférer le dossier à LILLE mais il est toujours actif et ne pourra pas être étouffé.

Heureusement que cette voie est ouverte sinon le dossier ne serait jamais sorti .

Patrice R

///////////////

Réponse à M. Jacques B. sur Les Loups et les contre vérités sur les loups

Monsieur,
Votre courrier, qui fait réponse à mon message, déposé au Courrier des Lecteurs, en réaction à un article de M. Laurent Droit, m’a interpellée à plus d’un titre. Vous voudrez bien trouver, ci-après, les quelques remarques qu’il suscite de ma part.
En tout premier lieu, je souhaite que vous sachiez, contrairement à vos allégations que je ne suis pas une personne « déconnectée » des réalités. D’une part, j’habite, depuis longtemps, dans une région islamo colonisée et, par conséquent, je suis confrontée aux graves problèmes qui y sont liés. D’autre part, pour ce qui concerne plus directement le sujet dont il est question, la présence du loup, je suis en relation avec une association qui propose des aides concrètes aux éleveurs, par la présence de bénévoles à leur côté pendant l’estive : constructions de clôtures, surveillance, y compris la nuit, pour veiller sur les troupeaux et éloigner les prédateurs (permettre au berger de pouvoir dormir, lui évitant le stress de veiller sur le troupeau la nuit, pour écarter les prédateurs). Ces initiatives ont fait leurs preuves. Vous constaterez donc que nous ne considérons pas que bergers et éleveurs doivent assumer seuls, en plus de leur dur labeur, des travaux qui ne sont pas de leur ressort.

Nous sommes donc très éloignés de la condescendance et du mépris que vous pointez du doigt. Personnellement, je respecte au contraire le monde paysan et ceci d’autant mieux que certains de mes arrières grands-parents cultivaient la terre. Croyez que je suis révoltée par l’indifférence affichée par l’Etat, d’une manière générale, à l’égard des paysans. Je suis toujours en première ligne dès qu’il est question de défendre les agriculteurs et souffre de savoir qu’ils se suicident, faute de considérations et de moyens. Mais, puisque vous faites le procès du loup en ce qui concerne les subventions, je me permets de vous signaler le site TéléPac, qui recense toutes les subventions données aux éleveurs (hors loup). Et, si certains de nos paysans souffrent effectivement de moyens, vous pourrez peut-être vous faire une idée et envisager que le loup a bon dos… D’autant que certaines attaques proviennent de chiens
errants…
Le loup ne doit pas être le bouc émissaire de tout le malaise agricole. Vous trouverez dans le lien ci- joint quelques arguments susceptibles de modifier, du moins je l’espère, votre vision des choses en ce qui concerne la problématique du loup et de l’élevage.
https://www.ferus.fr/wp-content/uploads/2019/03/CAPLoup-Les-contre-verites-sur-le-loup.pdf 

Je vous réponds aussi parce que le courrier étant public – et bien qu’étant anonyme – je suis soucieuse de ne pas laisser dans les annales de RL le souvenir d’une illuminée et, pire encore, être suspectée « méprisante » à l’égard de nos ancêtres. Les miens puisent leurs racines dans ce pays depuis des siècles ! Comment pourrais-je offenser leur mémoire ? Chaque jour que Dieu fait, je me bats pour la défense de nos valeurs, de notre identité ! Il m’est donc insupportable de lire, sous votre plume, que je suis dans l’inversion des valeurs en ayant une approche opposée à celle de mes – de nos ancêtres – gens de bon sens, envers le loup. La question étant : ont-ils eu raison de l’éradiquer, alors que sa présence était antérieure à la présence humaine sur notre continent ? D’un point de vue éthique cela interroge… Permettez-moi de vous rappeler, que nos anciens, tout respectables qu’ils fussent, ont failli, tout au
moins certains, faire totalement disparaître certaines espèces : les baleines, pour ne citer qu’elles. D’autres, au bord de l’extinction, comme la loutre de mer, jusqu’à ce qu’on s’aperçoive de leur utilité. Beaucoup trop d’erreurs ont été commises en ce qui concerne la préservation des espèces et de l’environnement. Et c’est uniquement dans cet esprit que je motive mes actions. Nous sommes déjà confrontés, avec les musulmans, à leur haine pour les chiens et leur cruauté pour les éliminer. J’ose espérer que l’ancêtre de tous les canidés, le loup, ne rencontrera plus la même
intolérance sur notre sol dans l’avenir – que des solutions seront trouvées, satisfaisantes pour les éleveurs et les amis du prédateur.
Cordialement. Olivia.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.