COVID-19 : chronique d’une catastrophe annoncée

Publié le 24 mars 2020 - par - 23 commentaires - 2 715 vues
Share

 » Civilisations die from suicide not by murder  »

 » Les civilisations meurent par suicide, jamais par assassinat  »

Arnold J. TOYNBEE

L’existence de l’épidémie de COVID-19 due au nouveau virus SARS-CoV- 2 sévissant en Chine n’a été révélée que le 14 décembre 2019. Elle prit naissance dans la ville de Wuhan où coexistent un laboratoire P4 de haute sécurité dédié à la manipulation de virus dangereux et fourni par la France en 2017 et un marché aux poissons et à bien d’autres espèces animales. Ce virus qui appartient à la famille des Coronaviridae, présente deux caractères dont la combinaison rend redoutable la pandémie dont il est responsable : sa contagiosité élevée (R0), qui se situe entre 2 et 4 et sa virulence importante causant des complications pulmonaires pour lesquelles 15% des sujets atteints requièrent des soins intensifs et 5% d’entre eux un séjour en réanimation. Les chiffres de contagiosité de la grippe saisonnière sont en comparaison seulement aux alentours de 1,5.

Après un étouffement coupable de plusieurs semaines du Parti Communiste Chinois, ce pays a cumulé 82.000 cas dont 4.000 mortels. Grâce au redressement remarquable mais autoritaire opéré par les dirigeants chinois, l’épidémie semble aujourd’hui en voie d’être maîtrisée puisque l’on n’y a observé, ce jour, aucun cas nouveau ! À telle enseigne que le très prudent et très informé président chinois Xi Jinping s’est récemment risqué à visiter la ville de Wuhan ce qu’il n’avait jamais ni osé ni jugé nécessaire de faire auparavant ! Notons que la Corée du Sud, le Japon et Singapour, les premiers et les plus intensément touchés après la Chine, maîtrisent eux aussi l’épidémie grâce à des méthodes plus douces mais tout aussi efficaces que l’on peut résumer ainsi :

 

1 – Dépistage moléculaire massif et systématique

2 – Recherche, identification et suivi des sujets contacts

3 – Isolement strict suivi de mise en quarantaine des sujets positifs seuls

4 – Restriction des regroupements, distanciation sociale

5 – Prophylaxie par port de masques et de gants et hygiène des mains

6 – Suivi renforcé et traitement de ces malades

https://globalnews.ca/video/6603627/covid-19-south-korea-launches-drive-thru-roadside-testing-facilities/

Malgré la prudence incompréhensible dont l’OMS a fait preuve pour prononcer le terme de pandémie, le virus s’est propagé rapidement dans 165 autres pays confirmant par là même sa très grande contagiosité. Cette maladie a déjà fait plus de 16.000 victimes sur les 380.000 cas confirmés. Sans tenir compte d’une vraisemblable sous estimation du nombre de cas (variable selon les pays et leurs mesures de dépistage propres), le « CFR » ou « Case Fatality Rate » qui mesure la mortalité d’une maladie se situe entre un minimum de 0,5% (compte tenu de la vraisemblable sous estimation du nombre de cas) mais pourrait atteindre 5-7% si l’on prend en compte le temps qui s’écoule entre la détection et la survenue du décès. Quoiqu’il en soit il faut considérer la COVID-19 comme une affection au moins cinq fois plus mortelle que la grippe saisonnière.

Malgré ces données alarmantes connues depuis au moins deux mois, l’Europe, qui est sur le point de dépasser la Chine avec ses 75.000 cas recensés, fait actuellement figure de dernier de la classe.

https://www.bbc.com/news/world-51235105

Devenue actuellement l’épicentre de la pandémie, elle a fait preuve depuis le début d’un manque élémentaire de prudence, d’une absence totale de réactivité, d’anticipation et plus grave encore, de pro-activité. Persuadée sans doute d’être protégée par les frontières « inviolables » de l’espace Schengen, ligne Maginot de temps modernes, et pourtant perméables aux migrations, elle s’est arc- boutée de façon coupable contre la fermeture de ses frontières. Se refusant obstinément à violer le principe de libre circulation des personnes, un des piliers intangibles de la religion des droits de l’homme, elle n’a que récemment consenti à fermer quelques frontières parfois de manière polarisée !

Proclamant que les frontières n’empêchent le passage des virus elle oublia que ceux-ci ne le font que dissimulés à l’intérieur du Cheval de Troie que constitue le voyageur qui en est porteur ! « Timeo Danaus et dona ferentes » chantait pourtant Virgile. Ils les ont laissé entrer sans même tenter un dépistage sommaire à l’aide d’un thermomètre infra-rouge ! Sans parler des « migrants » de toutes origines lâchés par Erdogan et tentant de franchir par la force les frontières de l’Europe.

L’Italie, qui fut la première à sortir de son sommeil pour être plongée dans le cauchemar, est le pays le plus touché avec plus de 35.000 cas dont plus de plus de 3.000 mortels dépassant maintenant les pertes chinoises. Elle vient de prendre des mesures de confinement total mais la situation hospitalière y est gravissime. L’Espagne suit de très près ayant rattrapé à toute vitesse, le « retard » qu’elle semblait avoir, sans doute faute de dépistage, il y a une semaine encore. La France, qui arrive en sixième position ex-æquo avec les USA, compte déjà 9.000 cas dont 250 mortels. Dans le reste du monde occidental, les autorités de santé ont fait preuve du même manque de pro-activité, seule susceptible d’enrayer l’extension de la pandémie.

Aux USA, ou l’épidémie galope, Trump vient de fermer les portes des États Unis aux voyageurs d’Europe occidentale considérée à juste titre comme incapables d’y maîtriser la propagation du virus même si son pays n’est guère en meilleure posture. L’extension de la pandémie au continent africain n’est plus qu’une question de semaines et l’arrivée de l’hiver austral laisse prévoir des conséquences probablement redoutables. Dans le monde Occidental et plus particulièrement de l’Europe, l’épidémie monte toujours en puissance. Nul ne peut dire quand le pic sera atteint et les pertes tant humaines qu’économiques s’annoncent déjà très supérieures à celles qui auront été enregistrées en Asie. Le différentiel d’efficacité entre l’Orient et l’Occident dans la gestion de cette crise est évident. Bien sûr, l’Occident acceptera difficilement ce constat peu glorieux et essayera de minimiser ce différentiel.

De la part des autorités françaises les erreurs se sont accumulées sur tous les plans. Les deux mois Absence de fermeture des frontières qui aurait été moins coûteuse que la mise à l’arrêt du pays pour quinze jours au moins, absence de réserves en moyens prophylactiques (masques gants, gels…,), absence d’anticipation des besoins médicaux (lits de réanimation, appareil de respiration artificielle…), sous équipement non compensé en moyens diagnostiques (appareils à PCR), raison inavouée d’un dépistage pathétiquement et fautivement insuffisant, freinage coupable des essais cliniques pourtant prometteurs des antipaludéens de synthèse.

Un seul essai positif ne comportant, hélas, que 24 patients traités pourtant avec succès ! N’ayant pas su réagir à temps elle est contrainte d’adopter, in fine, les méthodes de confinements accompagnées d’une coercition mise en œuvre par des forces de l’ordre dépourvues de masques, de gants et qui risquent, par leur contrôles, de favoriser la dissémination du virus à elles mêmes et au public plutôt que de la contenir. Ainsi, le premier acte de la guerre déclarée par celui qui préside notre République est de déposer la seule arme dont il dispose en l’espèce la combinaison OH-Chloroquine/Azithromycine préconisée par le Pr Didier Raoult. Même à la veille de défaites cuisantes notre pays n’ a jamais capitulé sans avoir livré bataille !

https://www.mediterranee-infection.com/hydroxychloroquine-and-azithromycin-as-a-treatment-of-covid-19/

L’occident va payer ces atermoiements au prix fort tant sur le plan humain qu’au plan économique. Entrée la première dans la crise, la Chine en sortira la première, «avec un temps d’avance», peut-être considérable, sur des Occidentaux toujours empêtrés dans la gestion de la pandémie. La planche à billets utilisée au delà de ses capacités (et du raisonnable) ne pourra plus sauver éternellement un Occident en crise.

Dr Alcofribas Nasier

Médecin-Chercheur

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
lohengrin

Merci pour cette analyse très factuelle et très précise.
Malheureusement le réveil après confinement sera encore plus terrible que le Covid 19 !!!

François BLANC

Je suppose que la pénurie de tests et de masques, outre probablement de Nivaquine, TROIS mois aprés le début de la « guerre » s’explique par la préparation des appels d’offres au niveau européen suivie par une déclaration d’infructuosité, les fonctionnaires qui s’en occupent doivent avoir oublié que les règles des marchés publics prévoient que les marchés de la défense peuvent être traités de gré à gré sans appels d’offre
Les rédacteurs ayant du penser que quand l’ennemi attaque on ne peut pas lui dire pouce attend que je sois prêt

Willy

Qu’est que je disais à propos du laboratoire P4,la semaine dernière ?

POLYEUCTE

François Rabelais, je vous ai….dépisté !
Vous êtes éternel ! Candide revient en Macron !

Langevin

Et Jacques Attali,qui nous a dit très clairement, »qu’une bonne pandémie,pourra permettre de mettre en place,un gouvernement mondial »..! Si ce laboratoire à été fourni par la France,alors,que devons nous en conclure.?!
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwitjND907XoAhUQ9IUKHQ0cBl4QFjABegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Fsolidariteetprogres.fr%2Factualites-001%2Fattali-une-petite-pandemie.html&usg=AOvVaw2cql77j73Cxu-oQBNmkrlU

Jonathan Zaroff

Ce même attali qui voulait se débarrasser des « vieux » devenus une charge pour la société… Il a trouvé le moyen ?

Didon

FONDAMENTAL!!! (… Je crains les Grecs et leurs cadeaux funestes! )

BUTTERWORTH

L OCCIDENT N EST PAS EN CRISE les dirigeants sont NOCIFS POUR LA POPULATION ET CRETINS la pandemie a été fulgurante avec ouverture des frontières et moyens de transport par le passe LA PESTE LE CHOLERA ONT MIS DES ANNEES POUR CONTAMINER LE MONDE ET LA DEMOGRAPHIE EST PLUS IMPORTANTE AUSSI PESTE 1348 CHOLERA 1817 INCAPABLES D ANALYSER ET DE PREVOIR COMITES THEODULES DE DUDULES

Johanna

»Les civilisations meurent par suicide, jamais par assassinat ». Sauf le respect de l’illustre Toynbee, non, à moins que l’on ne considère que le Cheval de Troie fut l’instrument du suicide des Troyens. Ils l’ont introduit dans leur ville, mais s’en seraient bien gardés, s’ils eussent su qu’il causerait leur mort.
Notre civilisation est attaquée depuis des siècles, spécialement depuis la Révolution dite française. La France qui était le pays le plus puissant et le plus peuplé d’Europe, a commencé une longue déchéance, un peu freinée par C de Gaulle.
Mais avec la dette, l’immigration de remplacement, la commisération pour les criminels plus que pour les honnêtes gens, les lois « antiracistes » au profit des pires racistes, et surtout l’avortement industriel, suicidée ?? Non. Empoisonnée.

Olivia

Et on dit que « Gouverner c’est prévoir » ! A titre personnel, sitôt l’épidémie connue en Chine, j’ai fait part à mon entourage de ma vive inquiétude, y compris mon médecin, mais tout le monde était optimiste… N’écoutant que mon instinct, j’ai commencé à m’approvisionner. Naturellement, les mesures « aux coups par coups » m’ont paru dérisoires et ridicules, comme celles d’autoriser les spectacles avec 1000 personnes, puis 100…. Jusqu’à ce qu’enfin on ferme les cinémas, etc… Mais le mal était fait ! Alors, comment est-il possible qu’une simple citoyenne, sans formation politique comme moi, ait plus de flair que des individus étant sortis des grandes écoles ? Il en va de même pour l’immigration. Nous sommes tous conscients de sa nuisance mais EUX non… Que l’on m’explique le phénomène.

jeannot

« Nous sommes conscients mais eux non… »
Pourtant ils sont intelligents, surtout Jupiter, qu’on nous rabâche ! Ils ont fait science po en bas rés… bon enfin, bref. Nous, on est cons et ingrats et on ne comprend pas le bien qu’ils nous veulent

Johanna

« Nous sommes tous conscients de sa nuisance mais EUX non… »… Mais pas du tout. Ils sont parfaitement conscients. Même Buzyn la zinzin aux 11 vaccins l’a avoué. Mais notre vie n’a aucune importance pour eux. D’ailleurs ce qui l’inquiète, ce n’est pas que des gens meurent à cause de sa coupable incurie, mais « que vais-je faire de ma vie »…

jeannot

A force de survivre à crédit dans un monde virtuel grâce la planche à monnaie de singe, nous étions sur un baril de poudre, il ne manquait que l’étincelle.
On commence de plus en plus à entendre parler de dépression style 1929 et d’hyperinflation style Weimar 1923. Des milliers de français vont encore mourir faute de moyens. Des centaines de milliers de chômeurs, la fin des rentrées fiscales. Les retraites vont baisser de 30 %, mais nos frontières qui n’existent plus sont toujours ouvertes à deux battants. Nos économies vont partir en fumée après que les banques auront bloqué nos comptes. Avec un scandale sanitaire style sang contaminé puissance 10 à la clef, enfin, un soulèvement armé de nos chances pour la France islamique.
Le maelstrom arrive, mais PENSEZ PRINTEMPS !!!

Kancau11

J’ignorais que FRANÇOIS RABELAIS était médecin, je pensais jusqu’à ce jour qu’il était écrivain.

Jean-François GODEAU

Il a fait ses études à la Faculté de Médecine de Montpellier ! La faculté de médecine de Montpellier est la plus ancienne faculté de médecine en activité du monde (celle de Salerne ayant disparu au début du xixe siècle).

Kancau11

Merci pour l’info, mon tweet était juste pour démasquer l’usurpateur qui utilise l’anagramme de FRANÇOIS RABELAIS.
Le fait que la fac de médecine de MOP était la plus ancienne de FRANCE je ne l’ignorais pas, j’ai vécu 25 ans dans cette ville.

Dada-Dirladada

Le monde est devenu fou, ça c’est sûr. Mais on doit en plus compter avec les erreurs, dérives et abus des apprentis-sorciers qui manipulent des virus à longueur de temps.
– Z’avez vu, chef, j’ai réussi un isoler un truc méga méchant qui peut tuer tout plein de monde et pour lequel il n’existe aucun remède.
– c’est très bien, mon petit Cruchot, allez le ranger avec les autres !

patphil

la télé locale Réunion la 1ère a interviewé des médecins qui ont reçu enfin des masques de l’ARS (organisme d’état) qui étaient moisis !

François Desvignes

Le covid a tué le mondialisme : l’idéologie du no borders

C’est la réponse du Ciel à l’insolence de l’Homme qui voulait être dieu avant Dieu.

Dieu n’est pas d’accord , ses lois sont immuables :

– XX n’est pas XY
– les bébés ne se font pas dans des éprouvettes
– seul le travail est source de richesse, la spéculation c’est le vol
– Adam et Eve = la famille = le village = la patrie : le monde vient après
– « Dieu aime bien les anglais chez eux » (Ste Jeanne d’Arc) et donc les africains en Afrique

Mondialistes,

si vous êtes plus fort que Dieu, faites lui un doigt.
Sinon, attendez-vous à prendre votre raclée.

Père2Claques

Expliquer la survenue d’épidémies par des motifs divins me semble relever d’un raisonnement spécieux.

Coup2PiedauCul

« Vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit » (1 Thess 5-2).
Mais si vous voulez, vous n’avez qu’à porter plainte contre Jésus-Christ !

JOSEPH D ARIMATHIE

les16 caissons etanches DU TITANIC n etaient pas fermes a leur partie superieure . avec 5 compartiments eventres l eau inondait le suivant !….mais comme on na pas tire les lecons de cette catastophe , on est amene a la revivre ! sujet prochain bac de philo : SAVOIR TIRER LES LECONS DE L HISTOIRE …

kounnar

Tirer des leçons de l’histoire !?
Regardez pendant des semaines « ils » nous ont dit : « les jeunes ne sont que peu tués »
Et maintenant vous avez des jeunes qui arrivent en réanimation…
Cela avait été pareil pour la grippe espagnole : en premier des victimes âgées/faibles puis des jeunes voir très très jeunes
Cherchez courbe W grippe Espagnole
Un pic moins de 5 ans, pic à 28 ans puis dernier pic pour les plus âgées 70 ans et plus