Covid-19 : Édouard Philippe a dépensé 20 millions pour mentir aux Français

Encore un scandale quant au génocide des Français dans la gestion du Covid-19. On apprend que le service d’information du gouvernement (SIG) a mis les bouchées doubles pour infuser la propagande de l’État-Macron afin de camoufler les multiples incuries de protection de la population, le refus de soins opportuns (interdiction de la chloroquine et azithromicine, dans les conditions du Pr Raoult, décès dans les Ehpad, décret Rivotril), confinement abusif et dangereux, et réprimé illégalement. Ce sont autant de griefs qui valent aux criminels au pouvoir et quelques-uns de leurs prédécesseurs, d’innombrables plaintes nominatives au pénal et devant la Cour de justice de la République. Comme cette dernière est pourrie de conflits d’intérêts, ainsi qu’on va le voir en vidéo infra, d’autres plaintes auront une portée européenne.

Une députée du Jura, Marie-Christine Dalloz (LR), a levé le lièvre

Aux ordres directs d’Édouard Philippe, le Service d’information du gouvernement s’occupe de renifler l’opinion publique et d’asséner les annonces médiatiques du gouvernement coordonnées au niveau interministériel. Pour faire passer la pilule des déclarations historiques d’Agnès Buzyn, de Jérôme Salomon, d’Olivier Véran (ce trio faisant l’objet de plaintes), ainsi que celles de leurs répétiteurs omniprésents sur les plateaux de télé, il a fallu aligner beaucoup d’argent public.

Selon les estimations de la rapporteuse Dalloz, le SIG avait déjà bouffé le baccarat annuel dès la fin mai, avec une ardoise de 20 millions d’euros. Les crédits initiaux étant de 14,2 millions d’euros, pour 2020.

Le pognon du contribuable a été englouti dans la plateforme téléphonique pour « informer » les citoyens sur l’épidémie-pandémie, pour payer des commandes d’études d’opinion (des sondages) et pour gaver l’aréopage du site anti-fake news du gouvernement (torpillé depuis). Autrement dit, et même évoqué en d’autres termes par la députée Dalloz, l’intérêt général n’a pas prévalu sur les considérations politiciennes.

Rapporteur spécial : Mme Marie-Christine DALLOZ : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_fin/l15b3011-a15_rapport-fond#_Toc256000022

Pour tout savoir des pléthoriques services du Premier ministre, c’est là : https://www.gouvernement.fr/partage/10552-nomination-du-directeur-du-service-d-information-du-gouvernement

Loi d’amnistie : Est-ce que le gouvernement est intouchable?

https://youtu.be/IY30aQzVll4

lien de secours https://youtu.be/IY30aQzVll4

Article lié : Le Conseil constitutionnel confirme l’impunité des criminels d’État. Publié le 12 mai 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/le-conseil-constitutionnel-confirme-limpunite-des-criminels-detat.html

Dans le contexte

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/story-6-j-ai-trouve-ahurissant-la-facon-dont-la-crise-a-ete-geree-pr-christian-perronne-1506-1255750.html

Pr Perronne, auteur de « Il y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise » au micro d’André Bercoff sur Sud Radio

Pr Perronne : « Ceux qui critiquent le protocole Raoult malgré les preuves, sont achetés par les labos »

lien de secours