Covid-19 : la Hongrie sévèrement touchée par la troisième vague

Publié le 10 avril 2021 - par - 48 commentaires - 2 218 vues
Traduire la page en :

Dans notre région, c’est la Hongrie qui a été la plus sévèrement frappée par la troisième vague de la Covid-19.

Dans la deuxième moitié du mois de mars, c’est en Hongrie que le nombre quotidien de victimes de la Covid a été le plus élevé par rapport à la population, alors que nous ne sommes pas le seul pays où le variant britannique est dominant. Dans le même temps, en ce qui concerne le taux de vaccination, la Hongrie occupe la deuxième position en Europe après Malte.

C’est avec une rapidité fulgurante que le pays a été submergé par la troisième vague de la pandémie : le nombre de contaminés actifs, comme celui des personnes hospitalisées et également celui des malades en réanimation, a battu tous les records. 5 937 personnes affectées par la Covid sont mortes, ce qui veut dire que la population entière ou partielle d’une petite ville est disparue en un mois en raison de ce virus.

Malgré les restrictions entrées en vigueur à partir du 8 mars, le nombre quotidien de victimes n’a cessé d’augmenter – en considérant une moyenne hebdomadaire, il s’est élevé de 100 à plus de 250 entre le début et la fin du mois de mars. En certains jours de la deuxième moitié du mois, c’est en Hongrie (et en Tchéquie) que le nombre quotidien de victimes par rapport à la population a été le plus élevé dans le monde entier.

Ces données brutales ont été expliquées par le gouvernement par la présence du variant britannique qui n’est pas seulement plus contagieux, mais 60 % plus mortel que la version « originale » du virus, sans parler du fait qu’il frappe plus fortement aussi les jeunes générations.

À mes yeux, il est impossible d’établir une responsabilité politique en raison de la gravité de la situation, étant donné que la gestion de la première vague a été considérée comme hautement performante, ce qui a rendu une bonne partie la population présomptueuse. Suite à la deuxième vague, à partir du 10 novembre, les lycées et les facultés ont adopté l’éducation en ligne (conformément à l’hypothèse que les jeunes propagent plus le virus que les adultes ou la génération la plus âgée).

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a conseillé la prudence à la population avant Pâques, il a rappelé que le non-respect des restrictions pouvait provoquer des soucis sévères. Il a ajouté que celles et ceux qui avaient été déjà vaccinés pouvaient se déplacer plus librement, mais ils devaient également faire très attention. Selon lui, pendant les deux vagues précédentes, les restrictions ont porté leurs effets, très positifs, mais qu’il était impossible d’arrêter le variant britannique avec ces mêmes mesures. Il faut alors mettre en œuvre une autre stratégie. D’après lui, il faut patienter encore 2-3 semaines pour que nous puissions constater les effets spectaculaires dus à la vaccination, mais une fois le cap atteint, le nombre de contaminations et également celui des victimes chuteront. Le 13 avril, nous compterons plus de 3 millions de personnes vaccinées, a-t-il affirmé. Il a également confirmé la réouverture des écoles et des écoles maternelles le 19 avril.

Le Premier ministre hongrois a réaffirmé que les vaccinations peuvent aider à gérer les difficultés. Il a fait des efforts pour dissiper le sentiment de méfiance envers les vaccins de l’Est et il a critiqué la lente procédure d’acquisition des vaccins de l’Ouest. Il a souligné que 3,7 millions de personnes s’étaient déjà enregistrées pour la vaccination. Moi-même, j’ai 63 ans, et rapidement après mon enregistrement, j’ai été vacciné par le vaccin chinois Sinopharm. J’ai reçu la première dose le 4 mars, la deuxième le 1er avril, sans avoir ressenti un quelconque effet secondaire.

Lors d’un de ses communiqués habituels du vendredi, le Premier ministre hongrois a expliqué que comme « nous vivons pas dans une dictature », la vaccination ne sera pas obligatoire.

Béla Kiràly

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
deavman

Il n’y a pas de vague mais plutot apparition d’une nouveau variant (mutant) qui se comporte legerement differemment de la version originelle. Une des causes de ces mutations a ete l’utilisation detrimentale de medicaments comme Remdesevir qui est connu comme mutagene puissant mais completement inneficace contre Covid19. De meme l’injection d’anticorps a aide a l’apparition d’autres mutants.

Corinne Lemuel

La Hongrie ne peut pas être touchée par une quelconque “troisième vague”, puisque le l’épidémie n’est qu’une invention des gouvernements à la botte de Bill Gates-Soros-pédo-satanistes-francs-maçons-bilderberg-illuminatis (reptiliens). Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, vous devez retirer votre article.

Corinne Lemuel

La Hongrie est le pays en tête pour le taux de morts par rapport au nombre d’habitants. Ça n’a pas l’air de troubler beaucoup tonton Viktor.

Phil93

DE PIRE EN PIRE….

regardez cette vidéo d’un docteur

Pour avoir prescrit des vitamines C, D et du zinc en Ehpad, le Dr Bourgeon sera convoqué par l’Ordre des médecins !

ce docteur explique pourquoi les chiffres donnés en 2020 de la mortalité (+ 59 000 par rapport à 2019) sont FAUX !

https://www.youtube.com/watch?v=V8AlYVcOTws&t=17s

Heraklite

Les vaccins chinois sont « tradi » mais attention leur efficacité serait relative, voire sujette à caution sans pour autant être dangereux. Un article à ce sujet : https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210411-covid-19-les-autorités-sanitaires-admettent-une-relative-moindre-efficacité-des-vaccins-chinois.
Idem pour Sputnik V : https://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/les-rates-de-spoutnik-v.
Il est surtout intéressant de suivre la vaccination en Chine et en Russie et de voir ce que ça donne. Pour l’instant ça ne se bouscule pas au portillon même si la Chine, après avoir affirmé maitriser la pandémie, changerait de stratégie pour vacciner en masse. Il est clair en tout cas que la Russie et la Chine utilisent leur vaccin à des fins géostratégiques.

Barnabe

Il est bien dommage que la Hongrie ait refusé les traitements précoces (hydroxichloroquine ou ivermectine), s’alignant sur Macron, Biden, Bill Gates et l’0MS. Dans son combat contre Soros elle nous a montré qu’elle est capable de mieux faire. Lire “La Hongrie de Kadar à Orban : Du communisme de goulache à la démocratie illibérale” ( Amazon).

Vova

@Barnabe :haaaa l ‘ hydroxichloroquine , super ! Le Brésil en fait une consommation de masse , résultat : plus de 350.000 morts ….

Mimi Million

Vova toujours aussi négative, vous oubliez que le Brésil qui fait 17 fois la France (mon fils y a vécu 10 ans) n’a pas plus de morts que la France.

Daniel

Tous ces chiffres sont bidons car il s’agit de “contaminés” ou de morts “avec un test positif”. Seul les mort en surplus compte, et encore, en comparant avec l’année 2017(2018, 2019 ayant été exceptionnellement heureuse) et avant et en corrigeant l’effet vieillissement de la population mondiale.

Jacques B.

Tout à fait, l’analyse la moins mauvaise (car aucune n’est parfaite) consiste à prendre la surmortalité, autrement dit regarder l’évolution de la mortalité générale depuis plusieurs années – on peut aller plus loin que 2017 -, tout en la pondérant en fonction du vieillissement de la population.
Laurent Toubiana de l’INSERM et son équipe ont par exemple montré que la surmortalité en 2020 n’affecte que les +65 ans, et encore, de 3,7% seulement. Le même calcul devrait être fait dans tous les pays, et permettrait sans doute un peu partout de relativiser sérieusement la gravité de cette maladie.

P.Barrois

Vous avez entièrement raison, vu qu’avec leur covid, ils font tout et n’importe quoi. Pas plus les test PCR (souvent les mêmes qui y vont) que les décès étiquettés covid (parfois des accidentés de la route, des crises cardiaques des AVC, y compris des morts naturelles étiquetées covid, ne parlons même pas des malades opérés pour d’autres raisons et parfois décédés toujours comptés en covid ou même de ceux qui n ‘avaient pas le covid en rentrant à l’hopital et qui en sont sortis les deux pieds devants avec)
Cette épidémie n’est rien de plus qu’une mauvaise grippe avec des effets parfois surprenants.
Ne compte que l’excès théorique des décés mensuels ou annuel supplèmentaires par rapport à la normale, et donc très faibles en réalité, alors…

Westhoek

Merci de ces informations, mais pouvez-vous citer vos sources car le site Euromomo ne semble pas confirmer vos propos très alarmistes.

Barnabe

Les sources : La presse hongroise. Cependant le nombre de morts doit être gonflé pour pousser à la vaccination. Comme en France il y a pas mal de réticences.

Josh

Respect et soutien au peuple hongrois face à cette épreuve.
Très belle photo qui accompagne l article.
On est loin de celles de notre président s affichant, tout émoustillé, en compagnie de jeunes délinquants noirs.
La confiance dans l avenir du pays et la défense de son identité du côté hongrois, l incarnation de la déchéance d une France macronienne stérile livrée à l’immigration de l autre.

zéphyrin

vous m’ôtez les mots de la bouche….le poids des images n’est pas une légende.

Laure Sdr

Et voilà… comme partout dans le monde, on vaccine en masse et aussitot il y a un rebond…
C’est en train de se voir en Inde, egalement. L’Inde etait tranquille depuis des mois. On les vaccine. Et que se passe t-il?? Un rebond!
Ces genres de rebonds,on les verra encore et encore vu qu’il faudra revacciner sans cesse…

Vova

@Laure Sdr : pourquoi y-a-t-il rebond ? Parce que DES gens abandonnent toutes protections , croyant que la PRÉSENCE d ‘ un vaccin les protège !! Faut avoir des neurones mal câblés pour vouloir ÉVITER un minimum de réflexion . Visiblement c ‘ est votre cas , vous ne vous posez pas la question : POURQUOI ???

Paskal

A quoi sert un vaccin qui ne protège pas ?

Barnabe

À enrichir les labos qui ont besoin d’argent pour engraisser les médecins de plateau.

Vova

@Barnabe : il faudra aussi fermer les pharmacies qui ne servent qu ‘ à enrichir les firmes pharmaceutiques ….;Lol !!

Hellène

A envisager…

Vova

@Paskal : pouvez-vous prouver que les vaccins ne protègent pas ? Excepté le Sputnik V excellentissime , parce qu ‘ il est russe , forcément ………

amril

C’est vous même qui expliquez qu’il y a rebond car les gens vaccinés ne respectent plus ‘les gestes barrières ‘.
S’il faut se faire vaccino-empoisonner, laisser tout fermer et de surcroît continuer à vivre ce bordel vous avez de curieuses réflexions.

Vova

@amril : je n ‘ ai pas écrit que les gens VACCINÉS ne se protègent plus , mais des GENS quels qu ‘ ils soient ! En effet , des non-vaccinés prennent comme excuse une vaccination générale plus conséquente pour ne plus prendre un minimum de précaution !! Mauvais calcul , l ‘ épidémie reprend de plus belle , sauf pour les vaccinés .

Hellène

@Vova : pouvez-vous prouver qu’ ils protègent ?

Vova

@Hellène : des millions de gens sont vaccinés , sains et saufs , à l ‘ abri !! Ceux qui décèdent sont les non-vaccinés ! Même Poutine déclare que son vaccin est TRÈS EFFICACE , sa fille l ‘ a testé !!! Allez-vous traiter Poutine de menteur ?

Hellène

A la même chose qu’ un masque qui laisse passer les virus…

BOURGOIN

C’est le Covid ce qui veut dire certificat of vaccination Artificialy Intelligency et je doute fort de la virulence des prétendues souches de virus surtout aujourd’hui ! ! ! Un virus par ailleurs, ne peut pas être à la fois très dangereux et très contagieux ! ! ! ! ! ! !

Laurence-Antigone

An bon? Et Ebola alors, ou plus proche de nous le rougeole?
Si, un virus peut être très contagieux et très dangereux. Et ne parlons pas du VIH.
Maintenant, reste à savoir vraiment ce qu’il en est du covid. Ce qui n’est pas gagné, au vu des pseudo-scientifiques qui nous en parlent.

Pivoine

Si un virus est très contagieux, cela signifie qu’il n’est pas mortel, et que les symptômes sont légers; ce qui permet aux gens contaminés de continuer de vivre comme d’habitude, et donc de sortir, et donc de contaminer les autres.
À l’inverse, un virus dangereux, de par ses symptômes, empêche les gens de sortir, et donc de contaminer les autres.

Paskal

Avec Ebola, on est contagieux que si on a des symptômes. D’après le gouvernement.

Vova

@Bourgouin ; prochain Prix Nobel de Médecine ??? Y en a beaucoup en France !!

Eva

Merci pour ce témoignage, et tous mes voeux pour une meilleure santé dans votre magnifique pays.

Ebw

Pouvez-vous sourcer vos chiffres ?

le pote

attention sur la vaccination ! d’après Raoult , Perronne , et autres , en effet , seuls 2 vaccins sont des vaccins ” traditionnels ” , le Chinois ( celui dont parle Orban ) , et le Spoutnik Russe . Tous les autres sont ARN messager et ne sont pas des vaccins , mais des thérapies géniques sans doute très à risque . Macron et sa bande veulent imposer ces ARN . Il faut leur dire NON !!! Français réveillez – vous , ne soyez pas des cobayes !

Vova

@le pote : encore un Prix Nobel de Médecine !! AstraZeneca utilise aussi des ARNmessager ? C ‘ est nouveau , ça vient d’ arriver ? Le vaccin d ‘ AstraZeneca est à VECTEURS VIRAUX , comme le Sputnik V , et nécessite deux injections , comme TOUS les autres !! Le seul vaccin traditionnel qui ne nécessite qu ‘ une seul injection est le Johnson & Johnson qui arrive ….

Mantalo

Vova Prix Nobel de Chimie ?

Vova

@Mantalo : vous me faites trop d ‘ honneur , je me contente de lire des informations dans une presse sérieuse , scientifique , et j ‘ utilise mes neurones ………. si vous voulez , je peux vous expliquer comment fonctionne un ADN ou un ARN , ou un OGM , ou un LASER ……..

Heraklite

Correction. J&J est aussi un vaccin à vecteur viral (source : https://www.janssen.com/belgium/fr/technologie-des-vaccins-janssen). Seuls les vaccins chinois sont « traditionnels » parmi les vaccins dispo à l’heure actuelle, selon Raoult.

Natou

C’est bien d’avoir des nouvelles de la Hongrie .
J’aime ce pays .
Orban a raison le vaccin ne soigne pas ce n’est pas le but d’un vaccin .
Vous avez de la chance le vaccin ne sera pas obligatoire.
Ce qu’il faut ce sont des traitements car le vaccin c’est sur le long terme .
Le vaccin chinois est très bon car c’est un vaccin classique .

Vova

@Natou : le but d ‘ un vaccin c ‘ est d ‘ ÉVITER de TOMBER malade !!! Un traitement c ‘ est quand on est TOMBÉ MALADE , et là on ne sait pas où on va : soit on décède , soit on guérit mais on garde des séquelles lourdes et 10 % finissent par décéder , soit on guérit définitivement !! Devant pareilles incertitudes , il vaut mieux PRÉVENIR que GUÉRIR !!

Paskal

0,5% et non 10%. Je peux témoigner qu’on ne garde pas forcément des séquelles lourdes.

Vova

@Paskal :https://fr.wikipedia.org/wiki/Covid_long dont voici un extrait : En janvier 2021, une étude britannique révéla que parmi les 47 780 personnes sorties des hôpitaux au cours de la première vague au Royaume Uni, un tiers d’entre eux (29,4%) furent réadmis à l’hôpital dans les 140 jours suivant leurs sorties et un huitième (12,3 %) y décédèrent.

https://www.courrierinternational.com/grand-format/infographie-covid-long-quand-les-symptomes-du-covid-19-persistent

deavman

Apparemment ce n’est pas le lien en question. L’article refere aux malades a Wuhan en Chine…et tout ce qui vient de Chine est suspect.

Paskal

Sputnik V et Johnson & Johnson sont également classiques. Pour engraisser des dictateurs et des ripoux chinois, je ne suis pas très chaud.

Heraklite

Vous sautez trop vite aux conclusions. Ce qui importe c’est de voir si oui ou non la Chine utilise vraiment ses vaccins pour elle-même et si cela fonctionne. Ce n’était pas le cas jusqu’ici. Ça serait en train de changer : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-la-chine-pousse-ses-habitants-a-se-faire-vacciner_4364627.html.
Non Sputnik V et J&J ne sont pas des vaccins classiques mais à vecteur viral comme AstraZeneca. Les russes semblent avoir peu confiance en Sputnik V. Les vaccins les plus avancés en termes de mise en œuvre restent Pfizer et AstraZeneca. Gardons un œil sur Israël, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine pour l’instant.

Vova

@Paskal : Sputnik V — Johson & Johnson (Jansen) — AstraZeneca utilisent la MÊME technique à VECTEURS VIRAUX . Par contre les vaccins chinois sont plus classiques et moins efficaces
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_coronavirus-la-chine-reconnait-l-efficacite-relativement-faible-de-ses-vaccins-et-examine-les-pistes-afin-de-le-renforcer?id=10738478

Mantalo

Comme disait un vieux pote des années 90 : “Ah les cons, c’est partout pareil !!!”

Lire Aussi