Covid, des bonnes nouvelles en cascade ?

Green cartoon coronavirus covid-19 Vectorel image

Depuis quelques jours, les bonnes nouvelles affluent, et cela met un peu de baume au cœur. D’abord, Gilbert Deray est signalé à la justice par l’association Enfance et Libertés pour propagation de fausses nouvelles. Ensuite, le variant Omicron est très peu létal et ne touche principalement que les vaccinés comme le montrent les premières données qui nous parviennent du Danemark. Ce variant Omicron sélectionne ainsi les vaccinés car l’échappement vaccinal lui confère un avantage chez ces personnes ! Enfin, notre Martin Blachier national dézingue les covidistes avec une constance qui finit par forcer le respect… Est-ce l’effet de sa compagne, la délicieuse Marie-Estelle Dupont ? En effet, Martin va jusqu’à soutenir une pétition pour supprimer toutes les mesures sadiques mises en place à l’école, notamment le masque obligatoire !

Une pétition géante pour que la rentrée de janvier se fasse dans les conditions normales pour les enfants ? Sans masque, sans fermeture, sans protocole ! ( Martin Blachier, tweet) https://t.co/0iezwF25rM

Et puis il y a l’Australie ! Conformément à la feuille de route de l’exécutif, les restrictions sont levées ce 15 décembre dans l’État du NSW. Comme promis, le gouvernement supprime les masques obligatoires tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, ainsi que les QR codes. De facto, il n’y a plus de distinctions selon le statut vaccinal. C’est un jour de libération pour tous les non vaccinés qui vont retrouver une vie normale. L’État occidental le plus répressif du monde tourne la page covid ! Enfin !

Pour autant, doit-on crier victoire ? Non, car l’Empire contre-attaque, il fait campagne contre cette mesure de libération des non vaccinés en Australie et milite pour la vaccination obligatoire. L’empereur de Big Pharma,  Albert Bourla, patron de Pfizer, a donné de la voix dans la presse pour expliquer que ce virus Omicron était très très dangereux et qu’une 3e dose s’imposait !  Et puis, l’épidémie reprend en Australie,  2700 cas et des morts ce 15 décembre, donnant des munitions aux enragés covidistes. Pourtant, cette reprise épidémique aurait tendance à confirmer  le lien entre la vaccination massive et le haut taux de cas. Mais foin de toute réflexion pour ces fanatiques du vaccin, ils affirment que ce sont les non vaccinés les responsables de la reprise épidémique et notamment les aborigènes qui sont pourtant confinés dans leurs réserves dans le nord du pays, dans un État qui n’a pas levé les restrictions ! Voilà, malgré un taux qui approche les 95 % de vaccinés, les cas covid flambent !

Il faudra que le gouvernement du NSW conserve son sang-froid  face au déluge de critiques et de manœuvres de l’opposition progressiste, ces supplétifs de Pfizer, et que les Australiens finissent par accepter que le vaccin ne protège ni de l’infection, ni de la transmission. Quant à l’élément de langage, il évite de faire des formes graves, c’est un mensonge de plus, que les faits viennent de révéler de manière violente en Europe.

Omicron viendra certainement permettre à bien des acteurs corrompus de cette pandémie de sortir la tête haute de cette crise. Mais il faudra attendre le temps des procès des effets secondaires, qui donneront un aperçu de ce qui a pu être réellement cette politique de la vaccination et d’en mesurer les conséquences. Et là, comme dit Brigitte, gare au retour du bâton !

Marquis de Dreslincourt

image_pdfimage_print
21

7 Commentaires

  1. Article biaisé car ne présentant pas le portrait général des décisions de l’ensemble des pays qui resserrent les mesures.
    Il faut être réaliste et tout dire y compris la vérité et non pas seulement ce qui fait notre affaire.
    Question d’objectivité et de crédibilité.

  2. Le nez qui coule en hiver c’est aussi nouveau que tragique et en plus avec gestes barrières, masques, et barres de maintient poisseuses dans les transports en commun. Combien de temps encore va durer le bobard du siècle, destiné à faire de gros sous avec l’argent de nos cotisations et impôts. La vie est une activité dangereuse, acceptons-le, comme depuis des siècles, ou disparaissons victimes consentantes éclairées du variant bêtise.

    • Pour ces connards de covidistes vaccinolatres , il est dangereux de vivre car on peut mourir…!

  3. Ce sont les pays africains comme le Cameroun et la Côte d’Ivoire qui font preuve de sagesse: pas de vaccination ni de confinement mais frontières contrôlées et traitement systématique selon protocole Raoult ou décoctions d’écorces de quinquina
    Il faut dire que le virus chinois dont la pathologie oscille entre une mauvaise grippe et un rhume n’est pas de taille à se comparer à Ebola ou à la Peste
    Si les métropolitains avaient adopté la position de rejet des Antilles l’épidémie serait terminée

  4. Albert Bourla, patron de Pfizer, ce type a-t-il reçu sa dose de poison made in Pfizer, car lors de son cirque médiatique du jour de son autorisation provisoire il avait indiqué à la presse qu’il n’avait pas besoin de ça, ni pour lui ni pour ses collaborateurs. Un foutage de gueule qui m’avait fait exploser !

  5. Castex annonce la guerre contre les français et ose nous souhaiter bonne fête ! Là ce sera la haine qu’il va avoir des français ! Omicron s’attaque aux vaccinés on a oublié de le dire ! Beaucoup de parents ne veulent pas piquer leurs enfants pour espérer être grand parents ….Quel bordel et l’UE est en passe de mourir 😇

Les commentaires sont fermés.