Il n’est jamais trop tôt pour déclarer coupables les vrais responsables

Publié le 12 novembre 2020 - par - 9 commentaires - 878 vues

Après une vaste enquête préliminaire ordonnée il y a 8 mois, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture de quatre informations judiciaires, concernant la gestion de l’épidémie de coronavirus en France.

Ces procédures, relevant de 253 plaintes, visent des actes “d’abstention volontaire de combattre un sinistre”, “de mise en danger de la vie d’autrui” et “d’homicides et blessures involontaires”.

En juillet , une autre information concernant Édouard Philippe, Premier ministre, Olivier Véran, ministre de la Santé et Agnès Buzyn qui l’avait précédé à ce poste,  avait été ouverte, au sujet de leur gestion de la crise sanitaire. L’enquête avait alors été confiée à la Cour de justice de la République, seule instance habilitée à juger les membres du gouvernement pour l’exercice de leur fonction.

Cette mise en accusation de l’administration et du pouvoir politique, pour exceptionnelle qu’elle soit, n’est pas sans précédent. La crise du sang contaminé est encore présente dans l’esprit de beaucoup. Ce qui, en l’occurrence, interpelle est l’ampleur et la rapidité avec laquelle la judiciarisation de l’affaire intervient.

Certains, dont l’excellent par ailleurs Pascal Praud, y voient outre un emballement excessif, un risque pour la démocratie à ce qu’une action à l’encontre des politiques dans l’exercice de leur mission ne décourage à jamais les futures postulants ou ne paralyse leur capacité à décider.

Ceux-là confondent en l’occurrence ce qu’ils considèrent comme étant la confiscation du pouvoir par les juges avec la surveillance de l’exercice du pouvoir par des politiques dont le pouvoir législatif asservie se dispense. Les uns et les autres sont coupables de l’oubli de leur devoir envers le peuple dont ils sont les élus.

À ceux-là, qui se trompent et peut-être de mauvaise foi, plusieurs  arguments peuvent être opposés. En premier lieu, on peut répliquer qu’il vaut toujours mieux battre le fer tant qu’il est chaud. Les mensonges ayant été maintes fois proférés et parfaitement identifiés, les approximations, les atermoiements et les incohérences ayant explosé à la vue de tous, que faudrait-il attendre de plus pour que justice soit rendue ?

Pour procéder à cette prise en main, nous bénéficions, en outre, d’une excellente fenêtre de tir, si l’on veut bien permettre cette allégorie audacieuse, puisque nous sommes en cette période délestés de toute campagne électorale, dont on sait que si elle n’empêche pas l’appareil judiciaire d’agir, elle peut parfois entrer en collision avec la libre expression du fait démocratique. Plus tard, il serait trop tard et plus tard encore l’action pénale deviendrait sinon obsolète du moins plus édulcorée.  Messieurs Fillon et Sarkozy savent certainement ce dont il s’agit !

Dernier point, ne doutons pas un instant que les grandes âmes toujours prêtes à servir la Nation ne trouveraient pas, là, d’obstacle trop sérieux de nature à émousser leurs ambitions désintéressées au service du peuple que nos élites adorent tant. Ces gens-là sont ministres, ils ne savent rien faire d’autre ! Que pourraient-ils bien faire, à part ça ?

La soupe est trop bonne et elle révèle un appétit que la crainte ne peut assouvir et encore moins éteindre.

En outre, pour quelle raison un « ministre » échapperait-il  à la loi quand un citoyen n’y coupe jamais, quelles que soient ses bonnes raisons sauf, justement, à en avoir de trop obscures ?

Le premier d’entre tous, je veux parler de Jupiter alias Emmanuel Macron, protégé par un statut d’exception, car il est en fait le premier responsable de ce scandale sanitaire du XXIe siècle, devrait avoir des comptes à rendre et être déclaré coupable, si son action le justifie.

N’oublions pas que dès novembre 2019, il savait, lui et aussi quelques autres, ce qui se passait en Chine et la gravité de ce qui allait arriver. Nos services secrets n’ont pas pu ne pas le lui faire savoir. Agnès Buzyn lui a même soufflé dès janvier la réalité du futur proche.

Sauf à ce qu’il soit un parfait incapable, ce dont nous saurions jurer du contraire, il aurait dû prévoir le danger et mettre en œuvre une véritable politique préventive. Il a en réalité attendu la mi-mars pour décider d’une mesure inique, brutale et de dernier ressort : le confinement qui entraîne de facto la ruine du pays.

Non, il n’est pas trop tôt ! Non il n’y a pas de risque démocratique à juger ceux qui le méritent fussent-il ministres ou Président. Il faut au contraire que justice soit rendue au plus vite au peuple de France

Jean-Jacques FIFRE

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
GAVIVA
Prober

Le jour ou tous cet exécutif sera jugé ” normalement, justement et rapidement”, ce jour là je….eh bien je …je ne sais pas ce que je ferai mais une chose est sûre c’est que je ne pleurerai pas…

UltraLucide

La meilleure façon pour comprendre comment fonctionne notre antenne nationale de la mafia Big Pharma, c’est de tracer l’historique de la création et la mise en place du labo P4 de Wuhan, copie conforme du labo P4 de Lyon par les “irresponsables et pas coupables” du marigot politico-affairiste français lié à Big Pharma.
Ca commence avec l’ineffable “humaniste” Raffarin, Mr Chine, promoteur du projet sous Chirac, avec la collaboration des pontes de Pasteur -Mérieux et du labo P4 de Lyon. Ca a continué en sous-marin, discrètement sous Sarko-le-menteur, puis ça a débouché sous Hollande et sa sinistre de la “santé”, Marisol Touraine. Le labo de Wuhan a été inauguré par Cazeneuve. Agnès Busyness était dans l’équipe de M.Touraine, son mari Yves Lévy était patron de l’INSERM, et donc des P4.

cimala marc

À part quelques uns les scientifiques se sont couchés devant les politiques qui leur interdisaient de parler ,de certains problèmes dont beaucoup savaient qu ils iraient en s aggravant. C est vraiment terrible.

Laure

N’oublions pas le rôle de Salomon dans l’incurie des masques.

Fleur de Lys

Tout est prêt pour le covid, sauf que? (VIDEO)

L’infirmier 💙
@Infirmier0
·
11 nov.
Des explications #Veran (le véreux corrompu) ? à Rouen.

http://by-jipp.blogspot.com/2020/11/tout-est-pret-pour-le-covid-sauf-que.html

patphil

la “justice” française proclamera les irresponsables non coupables !
et le professeur raoult charlatan !

lessentiel

je cites
“Le premier d’entre tous, je veux parler de Jupiter alias Emmanuel Macron, protégé par un statut d’exception, car il est en fait le premier responsable de ce scandale sanitaire du XXIe siècle, devrait avoir des comptes à rendre et être déclaré coupable, si son action le justifie.”

il n est pas le seul responsable et ceux qui ont voté pour lui , ceux qui se sont abstenus et tous les pecheurs du dimanche qui n ont pas voté!!!

ils sont TOUS RESPONSABLES de cette déchéance et de ce marasme général
on condamnes pleins d innocents vers la mort !!

Lire Aussi