Covid : nouvelles restrictions annoncées aux Pays-Bas

Suite des manifestations à La Haye contre le confinement annoncé Vendredi, manifestation à La Haye hier, dans le vent et la pluie glaciale :

Le premier ministre des Pays-Bas, Marc RUTTE, a annoncé, le vendredi 26 Novembre, de nouvelles mesures très contraignantes, pour 3 semaines :

– fermeture des bars, restaurants, magasins dits ‘non essentiels’, musées, infrastructures sportives, théâtres, cinémas, entre 17H00 et 5H00 du matin. Grosses pertes à prévoir pour tous ces secteurs d’activité qui faisaient l’essentiel de leur chiffre d’affaire après 17H00 ; d’autre part, le fait que les gens se retrouvent tous au même endroit sur peu de temps accroit le risque de contamination, et va donc à l’encontre de la ‘sécurité’ prétextée pour ces mesures. De plus, les salles devant respecter 1,5m entre les groupes de personnes, elles ne pourront être remplies qu’à 33% maximum. Certains spectacles seront supprimés car non rentables. Les abonnements aux activités culturelles ont chuté,  mais également les réservations de chambres d’hôtels pour pouvoir assister à certains spectacles.

– demande d’isolation des gens âgés (dont ceux qui vont chercher leurs petits-enfants à l’école, d’où problème …). Les repas et les concerts de Noël pour les gens âgés sont annulés, ils se retrouveront donc seuls dans leurs chambres (ou dans la cuisine …), alors que c’était pour certains une des rares occasions de sortir de leur solitude.

– interdiction d’assister aux matchs, jusqu’au 18 Décembre (ça c’est pour calmer les supporters de Feyenoord, très énervés la semaine dernière, car le 19 Décembre a lieu une rencontre Feyenoord/Ajax, où il pourra ‘peut-être’ y avoir du public.

– masquage des enfants dans les écoles (ceux qui ne risquent rien).

Dès l’annonce de ces mesures, une manifestation a eu lieu à La Haye. Une pancarte indiquait au sujet des enfants : ‘ils héritent de ce que nous leur laissons’.  Drôle de monde !

Pancarte ‘de toekomst, zij erveen wat wij achterlatten’ : l’avenir, ils héritent de ce que nous leur laissons.

Vidéo de la manifestation à la Haye, sur Facebook :

https://www.facebook.com/VideoInVerzet/videos/322487596071674

Marie Dubois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. C’est dans ces moments-là qu’on peut dire que le remède est pire que le mal.

  2. Les moutons ont tout accepter en Europe en votants depuis 40 ans pour les même salopards. L ’ invasion migratoire, l’arrêt de notre industrie au profit des chinois dont on est dépendant et maintenant le covid, les mesures sanitaires, les vaccins bidons ext…… .à genoux peuples européens de lâches et de complices. Je n’ai pas de mots assez fort pour la connerie humaine. Les iels de couilles molles . Votre disparition m’importe peu du moment que nous les résistants et nos familles survivent grâce au combat et notre courage de vaincre.

  3. Je dirais bien que ces gens sont des crétins finis tant il a été démontré maintes fois que le confinement ne sert à RIEN pour freiner l’épidémie, mais à ce stade il est évident que c’est pire que de la crétinerie : ce ne peut être qu’une volonté malveillante de nuire – aux petits commerces et à la vie sociale des gens en particulier.
    Je dirais bien que ces gens sont des crétins finis tant il a été démontré que le Covid n’est pas la peste noire, très loin de là, son impact sur la mortalité générale étant faible voire nul en 2020 dans des pays comme l’Allemagne, le Danemark, la Suède même… mais il est évident que c’est pire que de la crétinerie : c’est de la manipulation, à des fins de plus en plus claires de domestication.
    Étrangement – ou pas – les puissants (politiques, GAFAM, labos pharma…) sortent renforcés de cette « crise », tandis que la démocratie et l’économie – donc le peuple – en sortent affaiblis.

  4. Italie : les traitements précoces marchent et sont approuvés par le Sénat italien, Dr Stramezzi

    Cette semaine, le Sénat italien a rendu une décision historique en faveur des traitements précoces comme remèdes contre la Covid.

    Le Dr Stramezzi, que nous avions interviewé précédemment suite à sa procédure visant l’approbation de l’hydroxychloroquine comme traitement, revient nous parler de cette décision importante. Il explique sa portée et les prochaines étapes.

    De son côté Robert Steiner évoque le peu de couverture médiatique reçu par cette décision historique dans les médias mainstream.

    https://bonsens.info/italie-les-traitements-precoces-marchent-et-sont-approuves-par-le-senat-italien-dr-stramezzi/

  5. La France actuelle, c’est plutôt cette phrase d’Aldous Huxley, écrite en 1958 :
    « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie,
    une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader,
    un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement,
    les esclaves auraient l’amour de leur servitude…

Les commentaires sont fermés.