1

Covid : Ouest-France et Philippe Richard, héritiers de Ouest-Éclair

Ouest-France du mardi 21 septembre p3 : « LA VACCINATION DES 5-11 ANS AVANT FIN 2021 »
Pas le moindre point d’interrogation, pas la moindre précaution, pas le moindre conditionnel…
Chez Ouest-France, le conditionnel a fait place au conditionnement…

Je suis pourtant un ardent défenseur du support papier de la presse locale…
Depuis mon enfance, « Le Télégramme de Brest et de l’Ouest » puis « Ouest-France » m’ont accompagné. Chacun dans la famille y trouvait son compte en fonction de son centre d’intérêt. Enfant c’était le sport, les jeux et les programmes télé et les photos des vainqueurs de la course aux trottinettes, et j’aimais taquiner ma grand-mère qui ouvrait le journal sur la page des décès…
Ensuite la rubrique agriculture, les actualités régionales, nationales, internationales…
Ensuite les appels d’offres…

Je reçois quotidiennement Ouest-France à mon domicile et nous le partageons en famille.
Or, depuis le début de la pandémie, je n’adhère pas au narratif proposé par ce journal et notamment le journaliste Philippe Richard.
Ouest-France a toujours dénigré les essais de traitements (HCQ, Azithromycine, Ivermectine) pour dérouler le tapis rouge au Remdésivir, aux traitements par anticorps monoclonaux, puis enfin aux vaccins.

Ouest-France a toujours été un amplificateur de la machiavélique instrumentalisation de la peur dictée par le gouvernement…
Toujours avec des articles au vitriol contre le professeur Raoult…

Avec un soutien total du Pr Tattevin directeur de la SPILF qui a accusé le Pr Raoult de charlatanisme et porté plainte contre lui… pour mémoire à cette date il n’y avait eu aucun séquençage à Rennes…
Le jour de la rentrée, nous avions eu droit à la UNE : « rentrée sous surveillance » « Le Conseil scientifique redoute une épidémie pédiatrique à la rentrée en raison de la non-vaccination des moins de 12 ans »
Récemment, c’était le « qui n’a pas eu sa dose? »

Je me sens vraiment trahi par Ouest-France.
Hier c’était le summum de la propagande : « LA VACCINATION DES 5-11 ANS AVANT FIN 2021 »

Au lieu de protéger nos enfants avec la prudence déontologique nécessaire, Ouest-France titre une affirmation mensongère, se mue en représentant de Pfizer en faisant la promotion d’une étude ni publiée, ni revue par les pairs.

Mais comme le dit Antoine Béchamp « le microbe n’est rien, le milieu est tout »
Le milieu c’est Ouest-France… qui en 1944 a pris la suite de L’Ouest-Éclair… interdit de parution à la Libération pour collaboration…
Ce journal s’est acheté une image bien-pensante en étant la propriété de l’Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste (ASPDH), contrôlée par la famille Hutin…

Quand Macron demande pardon à la terre entière, pourquoi pas Ouest-France ?
Et le microbe c’est Philippe qui n’a de Richard que son nom, il n’est qu’un pauvre type, un pauvre microbe qui sévit dans un milieu bien pourri.