Crèches : leur laïcité combat le christianisme et favorise l’islam

Pas touche ! Nos crèches de Noël sont une institution

C’est Noël, mais pas pour tous, car une destruction massive de notre identité nationale est instaurée de manière récurrente et assassine.

Tout ! Mais vraiment tout, est orchestré pour la destruction de notre histoire, us et coutumes de notre belle France.

On veut en faire une catin, ravagée par les félons et les envahisseurs venus la conquérir.

Le tout en la suçant financièrement, en imposant « leur » culture, inconciliable avec celle des autochtones. Tout ceci, sous couvert d’un « pas d’amalgame » démagogique, préjudiciable à l’immigration « légale » européenne, voire extra-européenne.

On attaque même nos traditions avec des procès d’intentions permanents, et qui maintenant deviennent réels, en remettant en cause nos crèches de Noël.

L’excuse ainsi que l’argument type avancé par nos gouvernants, la justice, et élus à la solde de la bien-pensance consiste à déclarer que : « c’est une atteinte à la laïcité ! Que nous devons respecter l’état de droit !

Quels leurres effectivement envers notre pays rempli d’autruches. Heureusement que certains lèvent la tête, ouvrent les yeux face à ces félonies, et les dénoncent.

La crèche de Noël pour rappel, selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

Alors « OUI », la crèche représente la chrétienté, comme cette dernière représente notre histoire de France liée avec fusion à la religion chrétienne car tout la transpire chez nous…

Une crèche autre que la présence du petit Jésus, Marie, Joseph, le bœuf, l’âne et les rois mages (en rappelant que l’un d’eux est noir comme l’ébène) n’est plus une crèche, mais un apostat de complaisance. OUI ! Je dis bien un abandon volontaire de nos coutumes.

Historiquement, la France a été, dès le 4ème siècle, le 1er royaume catholique. On appelle donc, parfois, la France  » fille aînée de l’Église « . L’Eglise catholique garde toujours une certaine influence : syndicat chrétien, journaux, radios catholiques, et elle reste propriétaire de nombreux bâtiments et de terrains.

Pour rappel : environ 80 % des Français sont baptisés, entrant souvent dans l’Eglise catholique quand ils viennent de naître. 60 % d’adultes continuent à croire à cette religion, mais sans la pratiquer régulièrement.

Son patrimoine immobilier devenu historique reste incontournable, malgré la loi de séparation de l’état et de l’église en 1905.

N’oublions pas également toutes les implications permanentes de notre identité nationale mais aussi patriotique, liées à cette dernière, avec notamment, les prénoms des calendriers invoquant nos saints et que reprennent bon nombre de parents pour le transmettre à leurs nouveaux-nés.

Puis tout autant les jours fériés, si chers aux pratiquants de notre foi majoritaire depuis des centaines d’années, et qui profitent même, rappelons-le, à ceux qui ne la cautionnent pas.

Les repos scolaires de nos chères  têtes blondes (devrais-je dire cela sous peine d’être traité de nazillon ?) avec les vacances de la Toussaint, Noël, etc., qui amènent détentes et réflexions à nos enfants tout au long de l’année…

De plus, beaucoup de nos fêtes officielles sont d’origine catholique. La télévision présente (pour l’instant) les grands événements religieux, surtout la Messe de Minuit, à Noël, et le discours du Pape à Pâques.

De nombreux lieux (villes, villages, quartiers…) portent des noms d’origine catholique : Saint-Étienne, Saint-Lazare, Nuits-Saint-Georges, etc., beaucoup de nos chemins et croisements sont parsemés de calvaires (monument catholique), avec un crucifix (croix sur laquelle est représenté Jésus crucifié) autour duquel se trouvent un ou plusieurs personnages bibliques : le bon et le mauvais larron, la Vierge Marie, saint Jean, Marie-Madeleine, etc.

On en distingue, toutefois, quatre sortes, dans le sens général du terme, et qui sont visibles dans de nombreux pays.

y compris dans les pays dont le catholicisme n’est pas la religion principale. Ceux-ci étant distingués en quatre sortes :

▪ Une croix : simple symbole ;

  • Un crucifix : une croix avec une statue de Jésus cloué ;
  • Un calvaire : le crucifix et les deux croix des Larrons ;

On a bien évidemment construit beaucoup de villes et de villages autour d’églises ou de monastères. D’ailleurs si vous cherchez une mairie, vous la trouverez très certainement juste à côté de l’église. Tout transpire cette religion sur notre mère patrie !

On veut pourtant gommer tout ce qui fait notre culture millénaire au nom de cette laïcité biaisée, mais dans quel but ? N’oublions pas que c’est la république qui est laïque, et non notre France qui, elle, est chrétienne !

Occulter ce constat, c’est renier la nature et la consistance même de notre pays. Tous se cachent derrière la laïcité pour essaimer leurs nombreux noirs desseins.

Les réformateurs, les destructeurs, les prédicateurs en tous genres qui avancent, que toutes les allusions à nos racines chrétiennes sont désormais devenues aujourd’hui hors la loi !

Mais la vraie première question à se poser, c’est : « à qui profite le crime ? ».

Puis une autre question nous vient à l’esprit tout de suite après :  » Qui se sent offensé, et qui s’offusque de cela ? ».

Vous connaissez tous bien sûr la réponse, à moins d’être un ahuri, un menteur, ou… un politique qui veut racoler des voix !

Cela profite en priorité à l’Islam, et à ses musulmans intégristes et radicaux. Ces derniers sont cautionnés de fait par les gouvernants en place, ainsi que les élus félons, couards, ou calculateurs, qui se servent de cette laïcité, de cet islam politisé et conquérant pour semer la zizanie afin de diviser pour mieux régner.

Alors nous vient obligatoirement cette troisième question : « Mais cela dérange quelles autres religions ? ».

L’Etat français en reconnaît plusieurs aujourd’hui en plus du catholicisme et de l’islam : le protestantisme, le judaïsme, et depuis peu, le bouddhisme qui est un état d’esprit avant d’être une religion.

Pourtant, aucune de ces religions ne prend ombrage de notre histoire chrétienne !

Incluons aussi les Français  » athées  » ( » un athée  » est une personne qui pense qu’il y n’y a pas de dieu) et des Français  » libres-penseurs  » ( » un libre-penseur  » est une personne qui a confiance seulement dans la connaissance et l’intelligence des hommes et qui refuse l’influence d’une religion).

Sans oublier évidemment l’agnostique qui se garde de tout jugement et se dit ignorant sur la question : il refuse catégoriquement de trancher.

Pour résumer, la « liberté de pensée » si chère à Florent Pagny et tout autant pour moi est donc muselée au nom de cette laïcité détournée. Les lanceurs d’alertes et patriotes sont accusés de tout les mots quand ils dénoncent cette vérité.

Les Français se couchent tels des mougeons ( 50% moutons, 50% pigeons) alors que les espagnols se soulèvent contre l’inversion des valeurs, à l’instar des madrilènes :

https://www.facebook.com/alain.barnier.39/posts/731510197016494

Je me rappelle de cette chanson de Charles Trenet sortie en 1963 « Douce France, cher pays de mon enfance » :

https://youtu.be/9_bqIvNljPs

Que t’ont-ils fait ? Qu’est-tu devenue ? Je ne te reconnais plus !

Je me refuse à accepter ce qui se prépare, je me refuse de cautionner  l’inacceptable. Je ne tiens pas plus, à la destruction de tout ce qui fait notre belle patrie pour son avenir et devenir comme celui de ma descendance.

Le summum de l’hypocrisie pour ne pas dire plus est atteint aujourd’hui, et je me dois de le dénoncer, de vous informer.

La laïcité est désormais considérée comme étant raciste par le CCIF, Marwan Muhammad, directeur exécutif du Collectif contre l’islamophobie en France, a très bien assimilé la rhétorique de cette gauche félonne en place.

La laïcité servant aujourd’hui à attaquer le christianisme, il suffit simplement de l’accuser de racisme puisqu’elle limite l’islam dans son expansion conquérante :

https://www.facebook.com/alain.barnier.39/posts/731509770349870

La gauche mais plus précisément LRPS (l’herpès), véritable métastase  (cellule maligne) peut être fière d’elle-même car c’est un enfant de la République dont elle se vante tant.

Alors, soulevons-nous ! Révoltons-nous ! Défendons-nous ! Et soyons aussi combattifs que nos aînés qui ont fait don du sacrifice de leurs vies.

Soyons aussi fiers que les madrilènes en imposant nous aussi, nos us et coutumes à ceux qui veulent nous faire fléchir, et de fait, accepter la mise à mort !

À tous ces collabos, à tous ces félons, sachez que je vous conchie, et que c’est une fierté pour moi d’entendre sortir de vos bouches pestilentielles des mots comme : raciste, xénophobe, populiste ou islamophobe.

Je les assimile aujourd’hui à des compliments, mais aussi à des récompenses pour acte de patriotisme.

Merci à vous, car vous alimentez en carburant, le moteur et la hargne à vous combattre… OUI ! Je suis un putain de patriote, et je l’assume.

Vive la France et vive notre descendance !

Alain Barnier

P.S : Les photos sont de notre crêche personnelle

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. C’est meme pour détruire nos racines chrétiennes qu’ils font rentrer les musulmans en masse depuis 1975 . Le chaos est inévitable avec cette religion inintégrable en Europe . Le Nouvel Ordre Mondial des Obama, Merkel , Hollande et les autres , savent ce qu’ils font : leur but est d’instaurer la dictature du Nouvel Ordre Mondial et du fichage RFID .

  2. La laïcité n’est qu’un prétexte pour les collabos pour attaquer le catholicisme et favoriser l’islam; mais ces abrutis, oublient que si l’islam devenait dominant (Dieu nous en préserve!), ils seraient les premiers sur la charrette.
    En attendant, on défend notre pays, notre mode de vie, notre Histoire et on emm****** tous ces collabos et tous ceux qui veulent nous imposer leurs trucs d’arriérés.

  3. La bêtise de certains hommes est sans limite….pour ne pas dire leur ignorance car ils n’ont pas perçu le danger de combattre nos racines au nom de la laïcité. Ils sont dans un discours dépasse, d’arrière garde. Aujourd’hui, le conflit qui se trame est bien celui de l’affrontement de 2 mondes, l’Orient conquérant et l’Occident. L’histoire n’est qu »une répétition d’événements déjà connus.

  4. mon pote il est temps pour toi d aller consulter un psychiatre!c est les musulmans qui ont colonise le magreb,l egypte le moyen orient ou les europeens puis les petroliers!

  5. Je suis athée, bien que reconnaissant à ma France ses racines judéo-chrétiennes, je voudrais, oui je voudrais, ou je rêve d’une France où toutes les religions ne seraient qu’une affaire privée. Nos ancêtres n’ont pas combattu les curés pour rien, on recommencera avec les muzzs et ça va faire mal. Mais bon-Dieu ( comme quoi…) un gouvernement, une France laique est une si grande avancée qu’il nous faut tenir bon. Ce n’est pas dirigé contre les Cathos, c’est une obligation pour toutes les religions. Alors oui je suis athée mais pas un intégriste à tout crin de la laïcité. Soyons juste, mais très très vigilants.

  6. En Allemagne c’est pareil.
    Ils ont chanté Noël sur un air célèbre de la variété turque (je crois même que c’est une chanson qui avait gagné le festival de l’eurovision dans les années 1980).
    ============
    En France,
    1°).- En Alsace le marché de Noël débaptisé et sans musique
    2°).- à Avignon
    http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/avignon-nest-plus-en-avignon,300651

    ============
    Ce n’est pas même une maigre consolation que je voudrais vous offrit, car le mal se fait et s’étend, et ce petit cadeau ne peut réparer le mal qui nous est fait ; néanmoins, je vous l’offre espérant que pour beaucoup d’entre vous vous y trouverez un instant de pur plaisir, de bonheur. Je vous souhaite de passer ces fêtes de fin d’année les plus heureuses possibles ainsi que mes voeux pour que l’année nouvelle soit le début du renouveau meilleur sur le plan politique ; et à titre privé qu’elle vous soit motifs de joies plus que ne l’aura été cette année.

    :: CHANT CHRÉTIEN VARIÉ => Section : NATIVITÉ
    :::: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/chant-chretien-varie/id14640771

  7. Bravo Alain Barnier !!!
    1000000 % d’accord avec vous.
    La république est laïque, mais la France et son peuple sont bien chrétiens.

  8. L’Islam commence par combattre les crèches , puis le sapin, puis les cloches des églises, puis la bûche , puis le réveillon . En fait , la théologie de l’Islam demande de combattre la fête de Noël au complet.

    Enlevez vos crèches si vos voulez mais après , il restera encore quelque chose à retirer jusqu’à ce que vous soyez muzz pur jus . Et encore , il faudra être plus pur que les purs .

  9. Andréa: J’ai peut-être loupé un épisode, mais comment et avec quoi défends-tu notre pays; car les musulmans me comprennent que la violence! les paroles ne sont d’aucun secours il faudra des moyens plus adaptés, les collabos le savent bien et font tout pour désarmer les patriotes.

  10. Andréa: J’ai peut-être loupé un épisode, mais comment et avec quoi défends-tu notre pays; car les musulmans me comprennent que la violence! les paroles ne sont d’aucun secours il faudra des moyens plus adaptés, les collabos le savent bien et font tout pour désarmer les patriotes.

  11. conophobique
    Et quelle est votre religion de substitution, ou de compensation ? Car le problème n’est pas d’être « religieux » ou de ne l’être pas, mais de l’être consciemment ou inconsciemment.
    D’autre part, on peut être athée, pourquoi pas . Cela n’empêche pas d’admirer Jésus, « cet homme incomparable » ( selon le mot de Renan, athée) et son message .

  12. Crèches et chants de Noël ont toute leur place dans une société laïque puisque la laïcité est un pur produit chrétien; ceux qui opposent laïcité et christianisme se servent d’un alibi pour laisser s’installer la charia;

  13. Non, ce n’est pas un oubli ! Il n’y a pas beaucoup de différence entre chrétiens orthodoxes et chrétiens catholiques : il y a 95% d’éléments communs.

    Les orthodoxes, tout comme les catholiques, reconnaissent les sept premiers conciles œcuméniques, ceux qui aboutirent à la rédaction du Credo.

    Mais, là où les orthodoxes ne reconnaissent que ces conciles, les catholiques pensent que la liste des conciles n’est pas close. Le dernier concile que les catholiques reconnaissent est le concile Vatican II en 1962.

    Ces conciles ont permis à la foi catholique de s’affiner dans certaines directions que les orthodoxes n’acceptent pas.

Les commentaires sont fermés.