Crêperie : Yannick et Estelle ont un besoin vital du clando ivoirien Sekou

Publié le 11 janvier 2021 - par - 46 commentaires - 2 249 vues
Traduire la page en :

C’est l’histoire édifiante d’un crêpier et d’une crêpière, Yannick Burel et Estelle Lelièvre, patrons de la Crêperie Sucré-Salé à Argentan (Orne), qui se battent comme de beaux diables sur les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/Cr%C3%AAperie-sucr%C3%A9-sal%C3%A9-d-argentan-89498211395/

pour conserver leur apprenti, Sékou Keita, lequel s’est vu signifier en décembre dernier une OQTF (obligation de quitter le territoire français) par la préfecture de l’Orne.

Précisons que Sékou nous vient directement de Côte d’Ivoire, un pays dont on ne sache pas qu’il est le théâtre de guerres directement liées à la nauséabonde période coloniale française. Ou en train d’être submergé par les océans à la suite du réchauffement climatique causé par l’homme blanc. Ou encore en proie à une pandémie de Covid-19 importée des contrées boréales par les méchants Européens, Français en tête.

Interrogés sur l’affaire par Ouest-France, les services préfectoraux précisent que : « L’étranger qui sollicite la délivrance d’une première carte de séjour doit présenter les justificatifs justifiant de son état-civil et de sa nationalité, conformément au Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile. En l’état, le dossier de cette personne, constitué des éléments qu’elle a fournis, ne donne pas la garantie de la véracité des éléments qu’elle avance. »

L’étranger en question affirme qu’il était mineur au moment de son arrivée en France, et qu’il vient juste d’avoir 18 ans (tiens donc, quel hasard !).  « On l’a pris parce qu’on avait une augmentation de notre activité. Depuis qu’il est là, on a encore progressé. Sékou a apporté une vraie valeur ajoutée. Il est hors de question qu’il reparte », soupirent de conserve Yannick et Esthelle.

On se perd en conjectures sur la nature de cette « valeur ajoutée ». Employé “au black” (sic) – compte-tenu de son statut de clando -, Sékou coûte-t-il moins cher à nos Thénardier qu’un babtou du coin ? Et s’il veut qu’ils le gardent, Sékou peut-il refuser quelques menus services efficaces et non rémunérés à ses patrons, en particulier à la gentille Esthelle quand Yannick n’est pas là ? Allez savoir.

On rappellera que le taux de chômage atteignait 7,8% de la population active dans l’Orne avant les confinements, et qu’il a explosé depuis, comme partout en France. Une réalité, certes triste, mais qui, pour notre crêpier et sa crêpière, cède sans doute le pas devant l’argument Tiroir-caisse first !

Henri Dubost

 
Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Dorylée

OQTF donc il prend l’avion, le bateau ou même les palmes-masque-tuba MAIS IL DÉGAGE !

a.hourquetted'arre

Cette crêperie va couler et sera remplacée par un….kebab!

Amandinelonchamp

👏🏻👏🏻👏🏻 Comme la librairie de Marie-Neige Sardin au Bourget . Bonne journée.

petit

Voilà une crêperie où je ne mettrais jamais les pieds, je ne vais sûrement pas faire gagner un seul centime à des collabos.

l enclume

Dehors ce clando, il n a pas sa place en France, en plus payé “au black”…. Pauvre France, il faut être naïf pour croire à cette histoire !

Amandinelonchamp

💠 On voit bien sur la photo qu’il vient d’avoir dix-huit ans, le bambin… 😄

Sur François de Souche ( par FdeFrance) / Clermont – Ferrand :
” Le département invite les habitants à accueillir ( chez eux) des mineurs étrangers ” .
Ces crêpiers se croient à la pointe de la bonté et de la mode en introduisant ce type dont ils ne savent rien , ils n’ont pas compris qu’ils sont en retard, ils se croient encore dans les années 2000 . Ils sont en danger, car le “gamin” peut appeler sa communauté contre eux . 🤜🏽👩🏻‍👨🏻‍🦳🤛🏽🤛🏽🤛🏽🤛🏽. Il trouvera bien un prétexte pour justifier son acte …👺

petit

On me dit dans l’oreillette que la dame Estelle à été retrouvée décapitée et violée post-mortem, le tiroir caisse vidé de ses 65 €
Du coup le patron recherche une épouse de couleur pour mieux coller avec son prochain collaborateur importé, faut pas chercher les embrouilles hein !

Agathe

Le plus dur pour les clients c’est de manger des crêpes à la banane. Pour la patronne c’est dans son goût peut-être.
Bientôt la crêpe “boudin noir” non flambée à l’alcool.

Annie

boycottez cette crèperie voilà la solution

Bacquet

Une histoire d’amour entre le crépu et les crêpiers, ces bonnes pâtes sentent le cul fourré.

JESSIANE

Clando = sans papier = pas de charge ni impôt = bénéfice net pour toute entreprise = gagner plus = valeur ajoutée ! A partir de ce constat, on peut comprendre que des commerçants tiennent énormément à leur clandestin. L’esclavagisme version progressiste ! Le fond est le même ” business first”, c’est juste la formule ou l’emballage qui change. Le tout saupoudré d’humanisme !

Nevada

Bien sûr, tous ces salopards “d’employeurs” de nègres voient surtout leur intérêt financier. Et, de plus, leur idéologie est quelque peu foireuse, bien évidemment. Un peu gauchiste, en bref. Je me souviens d’une boulangerie à Neuilly où la patronne trônait à la caisse, entourée de deux vendeuses bougnoules. Et lorsque, suite au passage d’une personne, les portes battantes donnant sur le labo se sont ouverte, j’ai aperçu un noir de noir qui y travaillait. “Au bon beurre” de Jean Dutourd est vraiment toujours d’actualité, contrairement à ce que m’avait dit une vendeuse de librairie qui me disait que c’était complètement dépassé. Elle aurait mieux fait d’aller faire des ménages…!

FleXo

En meme temps , dans pas mal de secteurs, malgres leurs recherches, pas un blanc ne se presente aux offres d emplois…

Gillic

Et ces braves crêpiers nous font des crêpes bretonnes ????

GAVIVA

pour la valeur ajoutée, je suis d’accord. Nombre de gauchiasses cladomaniaques iront là-bas par “principe”. A gerber

Jill

De la naïveté ou de la provocation. Vu le nombre de chômeurs en France, on n’a pas besoin d’africains clandestins pour occuper des emplois.

HENRU DANIEL

FOUTONS DEHORS DE NOS FRONTIERES TOUS CES CLANDOS !
QUI RUINENT NOTRE PAYS : DELINQUANCE, VOLS, VIOLS, DROGUE…
ET ILS FONT LA QUEUE AUX ASSEDIC ET A CAF POUR RSA AVEC LEURS MAGOUILLES. MAIS QUE FONT DONC LES FRANCAIS ?
ILS ATTENDENT DE DEVENIR DES MENDIANTS ?…QUAND LES ASSEDIC SERONT DES CAISSES TOTALEMENT VIDES….
HALLUCINANT…FRANCAIS, REVEILLEZ-VOUS, IL EST DEJA TROP TARD
MACRON A DECIDE DE RUINER LA FRANCE : OPEN BAR POUR VIDER LES CAISSES….RECOIT LES CLANDOS AVEC LE TAPIS ROUGE POUR OBEIR A SOROS. UNE MAIN D’OEUVRE PAS CHERE ET DESTRUCTION DE NOTRE IDENTITE….:::::

FleXo

Les français sont devenus assistés, fainéants, et préfèrent bosser au black, en étant au chômage ou RSA…Réalité qu il faut oser regarder en face.

jéjé

pas en règle ,,,qu’il dégage ,,, condamnation des 2 employeurs d’illégaux a 5000e

Dery robert

Bj, ce couple d’abrutis veut garder leur sans-papiers fraudeur, c’est marrant. Ils ont tous 18 ans avec des physiques de 30 ans, on n’est pas dupes. Dehors ! Surtout que ces africains se régalent de commentaires haineux sur les réseaux sociaux. En France, on a des jeunes qui cherchent du taf, mais ces connards comme ceuxlà préfèrent des migrants fraudeurs, peut-être que quand le mari va faire le plein chez Métro, le migrant… Boycottez ce lieu anti-français, beurk !

Mimi

Ils sont légion ces restos à embaucher des clandos….s ils restent fermés ss se révolter c est bien qu ils ne sont pas clairs dans leur statut de citoyen…qu ils se demerdent à présent.

Stéphanie D.

Besancon schéma presque identique avec un boulanger (qui fait la grève de la faim) parce que son apprenti est « menacé » d’expulsion du territoire étant devenu majeur récemment.
L’est Ripoublicain en a fait tout un foin la semaine dernière et je me demande bien pourquoi.
S il on expulsait réellement les colorés dans ce pays ça se saurait!

jcriendutout

Je me pose la question : font ils ménage à trois ? Je serai tenté de dire que madame aime surtout la saucisse de sekou ;;;;;Bon, des collabos que je virerai avec le clando, voir, passer à la guillotine…..Pourritures

Joël

Et comme d’habitude, s’agissant de clandestins, l’URSSAF regarde ailleurs.

Winston

A peine croyable , une pareille couche !
Ils ont entendu parler des millions de chomeurs français , ces ahuris ???

Bergereau

J’ai vu une pétition de ces deux crétins pour le maintien de leur ivoirien en France. A boycotter ! Ce “gentil” gars, lorsqu’il égorgera ou violera la dame (ou le monsieur, qui sait ?) sera-t-il toujours aussi “gentil” ? et ces deux crétins comprendront-ils que ces gens ne sont pas des “chances pour la France ? j’en doute. En tout cas, j’ai bien noté où se trouve leur estaminet, je n’y mettrai jamais les pieds !

MORET

Des salopes françaises à l’image des patrons de cette crêperie il y en a une quantité non négligeable à travers la France !
Les gueux locaux doivent boycotter cette boutique et ses produits de qualité douteuse puisque fabriqués par un clandestin !

Bruno De Montcalm

Effectivement, je n’irai jamais dans ce restaurent !

michelhbu de la colo

spécialité de la crêpe à la saucisse je suppose…

LE MARXISME EST UNE MALADIE MENTALE

Yannick et Estelle couple Bourgeois qui a besoin de main d’oeuvre pas chère aux fourneaux et plus si affinité il y a entre Estelle Bourgeoise Gauchiste et Sekou Clandestin Pauvre.

patphil

hier encore la même histoire a été racontée sur un boulanger qui employait un migrant et qui s’insurgeait contre les services qui le “priaient “de quitter le territoire
je note au passage que d’employer un clandestin n’est pas réprimé !

Mistine

Je ne comprends pas comment on peut avoir le droit d’embaucher un clandestin. C’est vraiment inciter d’autres étrangers à venir tenter leur chance. Donc pour moi ils en aide un et il y en a des milliers d’autres qui resteront sur le pavé et qui finiront par commettre des crimes. Je serais aussi curieuse de savoir combien ils le payent. Certainement qu’ils lui ont donné que quelques heures à travailler, ce qui ne suffirait pas à un français pour vivre décemment Ces gens veulent se faire passer pour de bonnes âmes mais ce sont des profiteurs et ils se font les complices des crimes que d’autres migrants moins chanceux vont commettre parce que Sekou ira se vanter de sa réussite au village et d’autres viendront. Il devrait y avoir un délit d’incitation à l’immigration illégale.

Rems

A boycotter ce genre de boutique …………………

BERNARD

MDR !

Raoul

Oui il bourre bien la salope et le julot pompe aussi. Ces crevures n’ont qu’embauchrr un autochtone chômeur ou chômeuse il y en a des millions moi bouffer une crèpe cuite par ce bouffon non merci dehors

Il faut croire qu’ Estelle apprécie golo-golo avec Sekou… entre deux crêpes… en voilà donc une tarte à la crême devant la préfecture…il faut croire que cette crêperie est la seule florissante de France par ces temps de confinement e-t de couvre-feu…

BERNARD

Le sport national chez nous (22 secondes de détente)
https://www.youtube.com/watch?v=0HENyKjr2ZI

LE MARXISME EST UNE MALADIE MENTALE

Yannick futur mari cocu mais il ne le sait pas.

tonton flingueur

évident que ce couple vit dans une bulle, toute la journée au taf avec la pause 20h00 devant bfm ou tf1 ou ils sont confortés dans leur démarche.
Probablement jamais entendu parlé de riposte laïque et autres medias alternatifs. Ils vont surement avoir des ennuis maintenant sans savoir ce qui leur arrive.

Laurent P

Sachant que l’adresse postale publique professionnelle de Yannick et Estelle (& Sekou) est
https://www.societe.com/etablissement/sucre-sale-49338323600012.html
il ne reste plus qu’à imprimer l’article et le leur envoyer par La Poste.
Pour imprimer :
cliquer sur l’icône verte Print Friendly, en bas à gauche de l’article
(URL direct : https://www.printfriendly.com/p/g/b72eBs )
Choisir taille de texte 130% et taille d’images 100%
puis télécharger la version PDF en deux pages et l’imprimer, au choix, en deux feuilles recto ou en une seule feuille recto-verso.
Pour envoyer : Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer, poster.
Voilà, devenir un résistant et bouter l’envahisseur hors de France ça commence comme ça.

Mantalo

Sekou,
– 1/ maintenant que tu as appris à travailler, rentre au pays pour ouvrir ta crêperie.
– 2/ il fait frais l’hiver en Normandie. J’ai peur pour ta santé….
– 3/ tes employeurs vont avoir des soucis. Il.serait mieux que tu t’éloignes !

Allez, coucou Sekou !!! Bah oui au fait, coucou….coucou comme celui qui fait son nid dans le nid des autres ?

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Oui tes employeurs vont avoir des soucis avec l’Urssaf .Et avec le Tribunal pour avoir aidé un étranger en situation irrégulière, ce qui est un délit.Par contre, Sekou, tu peux être tranquille.Ton OQTF, tu peux te la mettre au Q et faire l’avion.PERSONNE ne viendra t’y mettre dans l’avion.Pour cela, il faut être équipé en cou(illes)rage et c’est une denrée rare de nos jours.

EPONINE

J’ai reçu la pétition par internet je me suis empressée de coller ça à la corbeille.
Je signe seulement pour les patriotes et les animaux. Pas pour les envahisseurs.
Vade rétro Sekou.
Pareil à la “tévé” : dès que je vois la tronche d’omar Sy(miesque), hop, de Aissa Maiga, zou, et tous les allogènes tombés de l’arbre en couple avec des blondinettes dans les pubs : zap ! idem pour Selim(ine) avec sa grand-mère !
Si tous ceux que cela indispose zappaient (et en plus boycottaient les produits), les publicistes seraient bien obligés de revoir leur copie

Kancau11

Comme vous, dès que je vois SYcon au générique, je zappe, je ne regarde plus les films de cette brêle, la seule chose qu’il sait faire, c’est rire comme un abruti, et que dire de la série A. LUPIN (M. LEBLANC doit se retourner dans sa tombe) heureusement la note décernée par ALLOCINÉ (1032 avis) 2.1 démontre qu’il s’agit d’une bouse stratosphérique et que la saison 2 selon le succès de la saison 1 est dors et déjà enterré.

a.hourquetted'arre

Bien sur que Sekou est capable d’ouvrir une crêperie dans son village natal. Estelle et Yannick peuvent y aller aussi…et y rester!

Lire Aussi