Crimée, Russie, UE, Chine : bordel mondial en vue !

Publié le 18 mars 2014 - par - 1 763 vues
Share

Ah lalalalala, les agitations de l’UE font trembler le plus grand pays du monde. Téméraires qu’ils sont mais prudents, ils annoncent des sanctions contre certains oligarques. En bêtasse que je suis, je me mets à la place des oligarques. Mon fric, enfin celui des oligarques, est planqué depuis longtemps! Et, puis, quelle importance de ne plus pouvoir obtenir des visas pour l’UE ? Il y a toujours les pays qui refusent d’en faire partie, dans lesquels ils pourront se rendre. L’aimable Suisse par exemple. La prospère Norvège. Zürich, Genève ou Oslo, valent bien Paris, Rome, Madrid ou Londres ! C’est tellement plus propre ! Courchevel, Biarritz, Cannes, Paris et Saint Tropez risquent de le sentir passer !

De toutes façons, cela n’empêchera pas les affaires de battre leur plein. Tous les détournements de la situation sont possibles. Dépêcher pour ses petites affaires, des anonymes par exemple. Il faudrait aussi souligner que l’UE a plus à perdre que les USA dans cette « crise » Ukrainienne. En effet, la Russie est un partenaire commercial bien plus important pour l’UE, avec des échanges commerciaux à hauteur de 336 milliards € en 2012, alors que les US n’ont atteint que 40 milliards de $ l’année dernière ! Tout ça pour dire qu’on nous enfume avec du fumier mal odorant.

Souvenez vous de l’embargo sur l’Iran ! Les effets ne furent pas exemplaires apparemment ! Tout embargo se détourne. L’Iran emmerde toujours le monde. A Cuba, Castro est toujours là, alors que, combien de fois la CIA a essayé de s’en débarrasser. Alors pensez, le chef du plus grand pays du monde, Vladimir Poutine, qui a redonné fierté à son immense territoire ! Ca devient une autre histoire ! Son armée nouvellement rutilante en jette ! Alors, on aboie du fond de sa niche ! Ca fait « genre », pour une opinion publique de moins en moins crédule. Grâce au net, il faut le souligner.

Ah, ils n’ont pas encore osé humilier ouvertement le Président Poutine et son ténébreux et séduisant chef de la diplomatie Lavrov. Mais, ils ne perdent rien pour attendre ! L’UE, valet de l’OTAN et des US, montre ses petits crocs de chihuahua ! Surtout Fabius, sur son « quant-à-soi », l’air grave, visage incliné vers le bas, l’oeil vissé vers le haut de la caméra, déclare que les foudres de l’univers vont s’abattre sur cette Russie indocile au nouvel ordre mondial inventé à Washington avec ses think tank Bilderberg ou Trilatérale. Quel spectacle pathétique ils offrent là, nos bras cassés ! Tout ce qu’ils risquent encore une fois et en choeur occidental, c’est provoquer une nouvelle guerre, à laquelle la France ne pourra jamais faire face, vu la décomposition de son armée, organisée depuis l’ère Chirac, réduite à néant par Hollande.

Et, si dans ce bordel, les Chinois demandaient à Superman de rembourser sa dette himalayenne ? Le glas de l’occident sonnerait définitivement. Le Japon dans tout ça est très absent. Bien lui en fait.

L’Ecosse exige son indépendance sans effusions aucunes. Qui s’en émeut ? La Catalogne veut également se rendre indépendante. Qui donc va l’en empêcher ? Et la Flandre qui ne veut plus payer pour la Wallonie. Aller, je ne peux pas faire l’économie de ne pas citer le Kosovo, premier état islamique au coeur de l’Europe. Et maintenant, Venise qui prépare
un référendum pour faire sécession de l’Italie, comme nous l’apprend The Telegraph Britannique, tut par les médias Français: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/italy/10698299/Venice-prepares-for-referendum-on-secession-from-Italy.html Bref, je suggère à la Corse de passer, elle aussi, à l’offensive indépendantiste, comme la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et Cayenne. Ils nous coutent une fortune et nous exportent des Taubira, ex indépendantiste repentie, en destructrice officielle de notre pays, la France, que nous voudrions éternelle.

La diaspora Ukrainienne aux US est le lobby principal qui incite à la guerre à l’est et qui finance de loin, avec la complicité de l’administration Américaine, tous ces nazillons putschistes du coin, portés aux nues par le « chef bis » de la diplomatie du pays désormais décomposé, France, BHL. L’entartré qui n’en manque jamais une pour s’auto promouvoir. N’est pas Malraux qui veut ! Qu’il soit plongé dans un bain de polonium ne m’ébranlerait pas davantage.

Dans mon imaginaire de lambda qui regarde la situation, c’est le bordel mondial intégral. Libye, Syrie, Israël, Mali, Centre Afrique, Afghanistan, Irak … Mais, le bordel est surtout et avant tout dans les sociétés occidentales dont la féminisation est achevée. Ce qui signifie que, mourir pour son pays et ses valeurs est une vue passéiste, ringarde, qui fera disparaître en ruines, sinon en cendres sa civilisation, face à un autre monde très virilisé, qui est le monde islamique que rien n’arrête dans sa conquête. Le seul salut de l’occident est de regarder vers la très virile Russie qui pourrait remplacer Superman dans le jeu géopolitique mondial. Et surtout il est impératif de reviriliser l’occident. Ce qui ne se fera qu’au prix d’une guerre, pire que toutes les autres.

Sylvia Bourdon

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.