Crimes de guerre russes : que la France balaie d’abord devant sa porte !

Le ministère de la Défense russe a envoyé une photo d’un soldat russe attaché à un hérisson antichar avec des chaînes, puis torturé et brûlé par les forces ukrainiennes. Mais ça, pour la France, ce n’est pas un crime de guerre !

Le 30 novembre dernier, le Ministère des Affaires étrangères français publiait une information indiquant que la France comptait créer un tribunal spécial pour enquêter et juger les crimes de guerre commis par la Russie.

Les crimes de la Russie et exclusivement de la Russie. Parce que, bien évidemment, seule la Russie est coupable. Mais ça… qui en doute encore dans les forces de l’Otan ?

« En ce qui concerne la proposition de créer un tribunal spécial pour les crimes russes en Ukraine, nous avons commencé à travailler avec nos partenaires européens et ukrainiens, a déclaré un représentant du département lors d’un point presse. Par ailleurs, la France soutient l’enquête sur les forces de l’ordre ukrainiennes et la Cour pénale internationale de La Haye pour traduire en justice les responsables de ces crimes. »

Une déclaration qui n’est pas passée inaperçue auprès des autorités russes, indignées par la déclaration du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères concernant le projet de créer un « tribunal spécial pour juger les crimes d’agression de la Russie« .

Pour les Russes, en plus d’essayer d’impliquer la Cour pénale internationale, les pays occidentaux, la France en tête, ont en effet décidé de promouvoir l’idée de créer une autre instance « judiciaire » ouvertement politisée, qui, en fait, n’aura strictement rien à voir avec la justice mais bien plus avec l’Inquisition.

Le cynisme des autorités françaises en matière de « crimes de guerre » ne manque pas de sel.

Sous prétexte que leur « priorité » était « la lutte contre l’impunité » en Ukraine, l’État français refuse de voir les nombreux crimes de guerre, pourtant largement documentés et diffusés sur les réseaux sociaux, des forces armées ukrainiennes, qui sont délibérément passés sous silence. Pantin obéissant des USA, la France ferme les yeux sur l’arbitraire juridique du régime de Kiev au cours des huit dernières années vis-à-vis des habitants du Donbass, qui continuent de mourir actuellement sous les tirs quotidiens d’artillerie et de roquettes desUkronazis. Peu importe les meurtres des civils et les sévices dont ils sont victimes, du fait des forces armées ukrainiennes dans les territoires contrôlés par Kiev, puisque seuls les Russes doivent être déclarés « coupables ».

Ainsi, tout récemment, des images choquantes de l’exécution d’une balle dans la tête de prisonniers de guerre russes désarmés, par des combattants ukrainiens, ont fait le tour du monde. Images qui n’ont rencontré qu’une indifférence absolue de la part des zélateurs présumés de la légitimité et des droits de l’homme parmi les démocraties libérales.

Suivez la chaîne Telegram de Boris Karpov : https://t.me/boriskarpovblog

Quoi que fassent les Ukrainiens la France leur donne toujours raison ! La junte de Kiev crée année après année une atmosphère d’intolérance totale envers les russophones, recourant aux formes de pression les plus odieuses sur les médias et les journalistes indésirables et soutient la violence à leur encontre allant parfois jusqu’à la torture et aux meurtres. Or, pour les autorités françaises, tout cela n’a pas d’importance. Pour elles, seul importe ce que rapportent les émissaires de Kiev et la propagande, soutenue invariablement par les USA et son caniche français, d’un régime criminel.

Parmi les nombreuses équipes d’avocats et de criminalistes envoyées par la France en Ukraine, au moins un expert aurait dû être désigné pour étudier les atrocités des nationalistes ukrainiens qui sont bien connues, ainsi que pour visiter les territoires russes bombardés par les forces armées ukrainiennes. Ont-ils seulement envisagé cette possibilité ? Que nenni.

La France, et surtout Emmanuel Macron, qui se dit pourtant, quand ça l’arrange, si attentif à la protection des Droits de l’Homme, est néanmoins la première à diviser les gens en « bons » et « mauvais », partant du principe que seul l’Otan et ses alliés si prompts à détruire les infrastructures civiles sont le camp du bien !

Les crimes des États-Unis et de leurs alliés de l’Otan en Yougoslavie, en Irak, en Libye, en Syrie et dans d’autres pays, qui ont fait de nombreuses victimes parmi la population civile avec des armes de l’industrie militaire américaine et européenne, si évidents pour les habitants des États concernés qui en ont fait les frais, et tous ceux qui ne font pas partie du fameux « milliard d’or », sont totalement passés sous silence avec la plus absolue hypocrisie.

Il est d’autant plus cynique d’entendre de telles déclarations de la part du gouvernement français si l’on considère la multitude des crimes de guerre ou d’ingérences douteuses commis par ce dernier en Indochine, en Libye…

Rappelons pour mémoire quelques « opérations » en Afrique qui n’ont jamais été appelées des « guerres », dans lesquelles nos forces se sont trouvées impliquées, d’une manière parfois contestable et sur lesquelles les peuples concernés auraient peut-être beaucoup à dire :
• 1956-1963. Opérations au Sahara occidental en appui à la Mauritanie et au Maroc.
• 1959-1964. Ingérence dans les affaires Camerounaises, opérations punitives contre les rebelles.
• 1961. Opération Bouledogue-invasion de la Tunisie.
• 1964. Intervention au Gabon.
• 1968-1972. Opérations Limousin et Bison au Tchad.
• 1977. Opération Verbena au Zaïre.
• 1977- 1978. Opération Lamatin en Mauritanie et au Sahara occidental.
• 1978. Opération dans le Kolwezi Zaïrois.
• 1978-1980. Opération Tacaud au Tchad.
• 1979- 1981. Opérations Caban et Barracuda en RCA.
• 1983-1984. Opération Manta au Tchad.
• 1985. RAID de l’armée de l’air française sur la base aérienne libyenne de Ouadi Doum, dans le Nord du Tchad.
• 1986. Débarquement au Togo.
• 1986-2014. Opération Epervier intervention au Tchad.
• 1989. Opération Oside aux Comores.
• 1990. Intervention au Gabon.
• 1990-1993. Opération Noroit au Rwanda.
• 1991. Intervention de la France et de la Belgique au Zaïre.
• 1992-1994. Opération Oryx intervention en Somalie.
• 1992-1999. Opération Iskoutir à Djibouti.
• 1993. Ingérence dans les affaires congolaises.
• 1994. Opération Amaryllis au Rwanda.
• 1994. Opération Turquoise au Rwanda.
• 1995. Opération Azalea aux Comores.
• 1996-1997. Opérations Almandine I et II. Opérations punitives contre les rebelles dans la capitale de la République Centrafricaine.
• 1996-2007. Opération Aramis au Cameroun.
• 1997. Opération Pelican au Congo.
• 1997. L’opération Espadon est une intervention en Sierra Leone.
• 1998. Opération Malachite intervention dans les affaires du Congo.
• 2002. Opération Licorne. Attaque sur la côte d’ivoire.
• 2003. Opération Artemis intervention dans les affaires du Congo.
• 2004. Destruction de l’armée de l’air ivoirienne en réponse à l’attaque de la base française de Bouaké.
• 2008. Ingérence dans les affaires tchadiennes, participation à la guerre civile.
• 2008. Guerre contre l’Érythrée du côté de Djibouti.
• 2011. Renversement du président ivoirien.
• 2011. Opération L’Harmattan. L’attaque française contre la Libye. En effet, le 19 mars 2011, plusieurs États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), parmi lesquels les États-Unis, le Royaume-Uni et bien évidemment la France, ont lancé une campagne militaire sous la forme d’attaques aériennes et maritimes contre les forces du colonel Kadhafi. De très nombreux civils libyens qui n’étaient pas impliqués dans les combats ont été tués, et beaucoup d’autres ont été blessés par les frappes de l’OTAN. Des dizaines de civils ont été tués par des frappes aériennes de l’OTAN sur des maisons d’habitation dans des zones résidentielles et rurales où ni Amnesty International, ni les experts des Nations unies, ni d’autres ONG internationales ou encore les journalistes n’ont trouvé de trace d’objectifs militaires à l’endroit et au moment où les frappes sont intervenues. Dans l’un de ces cas, à Majer (près de Zlitan, à l’ouest de Misratah), l’OTAN a déclaré que le site avait été frappé délibérément comme cible légitime, mais n’a fourni aucune preuve montrant que ce lieu était utilisé dans un but militaire quel qu’il soit au moment de la frappe, qui a coûté la vie à 34 civils, dont huit femmes et huit enfants.

Et la liste pourrait se poursuivre ainsi, interminablement…
• 2013. Opération Serval. Intervention militaire au Mali.
• 2013. Opération Sangaris. Intervention militaire en RCA.
• 2014.Opération Barkhan. Invasion du Mali, du Tchad, du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger.

N’oublions pas que de 2001 à 2021, des mercenaires français faisaient partie des forces internationales qui ont attaqué l’Afghanistan, sans omettre la participation à la destruction de la Syrie, dont Macron semble si fier.

Alors, avant de mettre en accusation la Russie pour des pseudo-crimes de guerre qui n’existent le plus souvent que dans l’imagination fertile des USA et de ses alliés de l’Otan, dans le simple but de la détruire avec l’unique raison de sauver l’hégémonie du dollar, la France ferait bien de commencer par balayer devant sa porte !

Valérie Bérenger

image_pdfimage_print
30

35 Commentaires

  1. Décidément, la barbarie se répand partout en Occident depuis que l’idéologie mondialiste y règne en maître.
    Sans aller à des abominations aussi atroces, en France, les actes de délinquance s’accompagnent de plus en plus d’actes de torture gratuits sur les victimes. Les médias avec une horrible insensibilité les escamotent pour ne pas « stigmatiser » les minorités allant jusqu’à les qualifier de simples « incivilités ».
    La justice n’est plus rendue que selon la tête du client : pour l’autochtone, la rigueur de la loi, pour le diversitaire, l’empathie et l’indulgence.
    Ainsi, le crime, les actes de violence les plus abjects sont cajolés par ceux qui nous gouvernent et leurs acolytes au nom du « vivre-ensemble ». Cela constituant une violence morale atroce pour tous les autochtones qui en sont pleinement conscients.
    Je le dis en toute franchise : j’espère qu’ils en seront, eux ou leur descendance, punis un jour à hauteur de leur scélératesse d’hypocrites.

  2. Ce soir LCI passe un documentaire sur des autistes et comment, ils s’expriment dans lavie. Une partie importante du reportage montre l’utilisation de l’intelligence des autistes pour les implications de l’armée israélienne et aussi en soutient des forces kieviennes en Ukraire. On verra si les « pro- Russes »??!! en parlent demain.

  3. Pays d’enculés dirigé par des enculés. Voilà où en est rendue la « patrie des droits de l’homme »

  4. Cette photo est atroce ! Quelle que soit l’origine de la victime c’est une abomination… Trop d’humains sont capables de torturer leurs semblables. Cette évidence est une hantise : comment mettre des enfants au monde, sereinement, en connaissant la potentialité de ce mal absolu ?

    • Absolument d’accord !
      Vous l’avez très bien formulé : penser aux mères, c’est terrible !
      Au départ je pensais qu’il s’agissait d’une photo d’un film de l’Antiquité où on crucifiait beaucoup de gens… Mais, NON ! C’est AUJOURD’HUI !!
      Pauvre soldat : je compatis à toutes ses douleurs et je maudis ceux qui l’ont torturé. J’espère que la mère de ce supplicié ne verra jamais cette horrible photo.😟😞😭

    • En effet, cette image est immonde, mais ce qui est encore plus immonde peut-être, c’est la complicité tacite de nos dirigeants et de leurs toutous médiatiques. Car grâce à leur complicité de fait, tous ces actes gratuits de torture mus par la haine la plus bestiale peuvent se dérouler en toute impunité, et leurs auteurs sentir ainsi qu’ils sont le bras armé de la haine des bien-pensants contre tous leurs dissidents. Ce type de réaction est déjà à l’oeuvre en France où la délinquance diversitaire ne cesse de croître « portée » par l’empathie revendiquée de toute la bien-pensance alors qu’aux autochtones le moindre manquement est sanctionné.

  5. « Il est d’autant plus cynique d’entendre de telles déclarations de la part du gouvernement français si l’on considère la multitude des crimes de guerre ou d’ingérences douteuses commis par ce dernier en Indochine, en Libye « : Il ne faut tout de même pas exagérer ! Vos propos ne sont pas fondés et même insultant, nos armées font au contraire tout pour éviter les « crimes de guerre » et les dommages collatéraux comme vous dites …

  6. Mme Bérenger, vous devriez envoyer cette photos aux « rédactions » (ha ha) des merdia TV subventionnés de grand chemin, j’imagine leur réaction : « c’est un photoshop » ou « c’est un soldat ukrainien » (tiens, là, plus de photoshop) « c’est defeque niouzes » etc. Bien sur ils la mettront au panier, mais ça les emmerderait bien quand même de voir la vérité en face . Ca rejoint les témoignages d’Adrien Boquet dont on peut penser qu’ils sont exacts, puisque toute la merde de gôche bien pensante « faiquetechèqueurs » surpayés et autres parasites bobo lui sont tombés dessus (idem la VRAIE journaliste Anne-Laure Bonnel pour le Donbass)

    • Mais cette photo est potentiellement vrai, je ne pense pas que les soldats ukrainiens soient des saints incapable d’atrocité. Une guerre est degueulasse, et des deux cotés.
      Mais petites reflexions à votre « sagacité », même si cela n’enleve rien à l’horreur de la photo:
      1- déjà c’est un soldat, pas la population civile
      2- ce n’est pas un charnier, pas un crime de masse
      3- vu comment poutine detruit les infrastructures ukrainiennes (il est en guerre contre l’eau et l’electricite?) et donc fait payer la population, j’ai bien peur que les soldats russes prisonniers risquent de plus en plus de représailles. Apres vu qu’on envahit un pays, la désertion n’est pas une honte.

  7. « 1994. Opération Turquoise au Rwanda. »
    Amalgame honteux. L’armée française est allée là-bas sur décision de l’ONU pour s’interposer pendant le génocide, sauvant par là de nombreuses vies humaines. Le seul regret à avoir est que la décision ait été prise trop tard, bien trop tard…

    • Elle est allée là bas pour exfiltrer les génocidaires Hutus parce que soi disant  » plus francophones que les Tutsis » et accessoirement pour couvrir des massacres. Aucune excuse c est a vomir voilà où mène le néocolonialisme.

  8. Je trouve assez insultant pour nos soldats de cataloguer la totalité de nos opérations extérieures de « crimes de guerre ou ingérences douteuses ». Ingérences douteuses peut-être, encore que dans la quasi totalité des cas l’intervention s’est faite à la demande des gouvernements légitimes, notamment en Afrique.
    La définition du crime de guerre s’applique aux attaques volontaires d’objectifs non militaires, aussi bien humains que matériels (civils, prisonniers de guerre, blessés, a fortiori des villes ne comportant pas de troupes ou d’installations militaires). Je vous mets au défit de prouver que dans la totalité ou même la majorité des opérations précitées des crimes de guerre aient été commis par la France.

    • Un message cense sur ce site complotiste cela rafraichit et donne de l espoir. En aucun cas la France a commis des crimes de guerre au 21 siecle

  9. quelle preuve dans la vidéo que le soldat au sol est russe,et le soldat qui tire est Ukrainien? pour 70% des russes Staline est encore leur héro national. Les russes ont encore comme modèle et mentalité le communisme , qui a commit le plus grand nombre de crimes.Si vous aviez connu les communistes comme moi vous sauriez que le mensonge est dans leurs gènes ils mentent tout le temps et finissent par croire a leurs mensonges. Voilà ou vous en êtes vous finissez par citer des crimes en Algérie cités par macron , quelle honte

    • Tandis que tes idoles macron et zelensky ne mentent jamais hein. pauvre petite merde!

      • l’insulte est l’arme du faible, Macron n’a jamais été mon idole , mais c’est Martine qui ce sert du témoignage de Macron contre la France Dire que l’histoire de la Russie n’est qu’un énorme mensonge qui a commencé en 2017, qui devait apporter le bonheur aux koulaks , Staline les tués.De part mon travail j’ai fréquenté beaucoup de CGétistes-communistes qui sont partis travailler au paradis des soviets . tous déchiraient leurs cartes en rentrant

        • Si je t’avais en face de moi petite merde, je serais ravi de te montrer ma faiblesse, suceur de macron!

    • Quel « communisme »? Tu as passé les 30 dernières années dans le coma?
      Tu vois les bandeaux? Tu entends l’accent?… Ou es-tu non seulement stupide, mais aussi sourd?… La honte, c’est toi.

      • Le lendemain du départ des Russes de Kiev sur facebook, une vidéo montrait un homme s arrêter avec sa voiture, l on voit son chien arrivé à l appel de son maître, la rue est nickel chrome

      • Ольга en une seule personne tu arrives a être les 3 singes. j’ai passé 60 ans bien éveillé , sans être assez stupide pour croire aux mensonges de la gauche qui a beaucoup de tragédies et d’héritages a cacher.LISEZ; Un paradoxe français : antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance – par Simon Epstein
        et aussi 1940-1990 : Le massacre de Katyn, 50 ans de mensonges l’exécution de 22000 officiers polonais par les communistes attribués aux Nazis.De Marx à Staline, en passant par Lénine ou le Che, le communisme a toujours été l’histoire d’un vieux mensonge manichéen où la manipulation des esprits est omniprésente.Mao Tsé-toung avait compris la nécessité de tordre ou de nier la vérité. Une tradition qui n’est pas morte avec le Grand Timonier;https://www.lefigaro.fr/histoire/70-ans-de-mensonges-en-chine-communiste-20200424

        • Je vous pose encore une fois la question – pourquoi me poussez-vous vos complexes sur le communisme? Comme beaucoup de gens en Russie, je n’ai pas vécu sous le communisme. Parce que la perestroïka a commencé quand j’étais une très petite fille – alors qui vous a donné le droit d’accrocher une étiquette communiste sur mon pays maintenant, si ce régime n’existe pas depuis des années 30 et que la plupart des gens en Russie ne s’en souviennent même pas?

          • Poutine s’en souvient tres bien lui: il a été formé par ce regime, comme quoi c’est pas si vieux que ça 🙂

    • En fait il existe également une video prise par un drone de la même zone juste après l’assassinat. On reconnaît les onze corps dans la même position. Il s’agit d’une video ukrainienne qui donne également la localisation. Il n’y a aucun doute là-dessus.

      De plus, après la publication de cette video, les autorités ukrainiennes ont maladroitement tenté d’expliquer que le onzième soldat était sorti d’un abri une arme à la main et qu’il s’agissait donc d’un acte de légitime défense des soldats ukrainiens. Elles donc ont implicitement reconnu la réalité des faits.
      Cordialement

    • Bien sûr « Farfaguet » ; si ma grand-mère en avait, ce serait mon grand-père ! Et toi, quand tu regardes dans ton slip, t’as encore des certitudes ou le doute t’envahit ?

      • He oui, grosse couille petit cerveau pas vrai? Et tu t’y connais sur la question 🙂

    • En France il y a 40 50 ans il ne faisait pas bon se dire anticommuniste. Dénoncer les méfaits du communisme – certes réels mais pas qu en Russie loin de la- près d un demi siècle après et alors que c est devenu le discours officiel, quel courage !

  10. Dans ta liste, tu as oublié, Valo, de citer les crimes commis en Algérie. Macron , lui-même l a reconnu en 2017 en Algérie.

    • c’est comme l’iran 🙂 On choisit 🙂 faut pas froisser les pied noirs qui representent 30% des visiteurs du site 🙂

  11. « 1978. Opération dans le Kolwezi Zaïrois. »
    pour sauver de la mort des français, ensuite les troupes françaises sont reparties avec les otages libérés (tout comme les israéliens en ouganda)
    ceci dit les guerres impactent toujours les petites gens

  12. devant sa porte ? la france n’arrête pas d’alimenter le carnage par l’envoi perpétuel du pognon des taxpayeurs-oui-amen-ainsi que son armement spécialisé, heureusement que ses troupes sont dorénavant les troupes du bataclan, de funès a été largement dépassé quant à son offensive anti militaires français, pendant 20 ans il les a ridiculisés.

  13. Dès le 2ème jour de la guerre, il a été question de traîner les dirigeants russes devant le TPI pour crimes de guerre et contre l’humanité, sans même tenter d’analyser les causes du conflit. Héritage « amélioré » de la jurisprudence Nuremberg. Nuremberg, c’était les vainqueurs jugent les vaincus, désormais c’est les bons autoproclamés jugent dès le 1 jour de la guerre ceux désignés méchants par les « bons ».
    Zelensky et « l’Occident »ont déclaré qu’à cause de » Butcha « , il ne pouvait plus y avoir de négociations. Or, en admettant même que des crimes de guerre aient été commis par les Russes, en quoi ce fait est-il incompatible avec la tenue de négociations ?

    • Bonjour , parce que les corrompus des pays occidentaux et les USA veulent cette confrontation avec la Sainte Russie , ils veulent cette 3-ème guerre mondiale , ,d’ailleurs que font ils ? Rien enfin si , les ordures qui nous gouvernent continuent d’envoyer des armes aux ukronazis de bitensky ,ils ferment leurs clapes merdes quand bitensky envoie des drones détruirent des installations en Russie , par contre quand ces les Russes alors la toute la classe politco-merdiatique ouvrent en grand leurs gueules .Les gouvernements occidentaux pourraient faire pression sur bitensky pour l’obliger à négocier avec le président Russe Vladimir Poutine , mais ils ne font rien si continuer à envoyer des armes et du fric aux corrompus ukronazis !

  14. Surtout que certains responsables français pourraient se voir accusées de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par la Russie, en effet, les présidents français depuis 2015 sont les garants des accords de Minsk, mais surtout la France n’ayant pris aucune mesure pour dénoncer lesdits crimes de guerre et crimes contre l’humanité du régime néo-nazi ukrainien depuis 2014, notamment en ne faisant pas pression sur Kiev afin de sanctionner lesdits crimes et en fournissant des armes à l’entitée Ukro-nazie depuis 2022, armements qui ont été utilisés pour tuer des civils russophones dans le Donbass, alors la France est complice de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. La complicité de crimes de guerre et crimes contre l’humanité est par défaut considéré comme un crime.

Les commentaires sont fermés.