Crise du Covid : pénuries alimentaires, migrations, préparez vous…

Publié le 12 octobre 2020 - par - 30 commentaires - 2 601 vues

Crise du Covid, catastrophes naturelles, pénuries alimentaires, grandes migrations et grand reset, une intrication inquiétante. En effet, plusieurs éléments convergents donnent à penser que les choses pourraient sensiblement se gâter dans les mois qui viennent avec de très lourdes conséquences pour nous ; aussi bien économiques que sécuritaires. En vrac et sans ordre de préséance entre eux, voici quelques éléments épars et pourtant convergents.

Crise du Covid-19. Partout dans le monde, la pandémie de Covid-19 et ses prolongements ont plongé les économies en récession ; particulièrement en France où la gestion de la crise est catastrophique. On va tout droit vers un tsunami de liquidations d’entreprises et de licenciements à la clé. Déjà, les grands groupes ont profité de la crise pour purger leurs surcroîts de capacité de production et pour délocaliser. Fermetures de sites industriels et licenciements par milliers se sont succédé. Avec le dégorgement des procédures de faillite en instance, le pire est encore devant nous, grosse casse sociale en perspectives ; et cela sans compter les 700 000 jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi, sans aucune perspective. Au-delà des conséquences économiques, nous allons être exposés à de lourdes conséquences sociales et sécuritaires. Tout cela sans compter le problème spécifique d’une partie des masses musulmanes de plus en plus en rébellion ouverte et désormais organisée dans certains endroits.

Chaos dans toute l’Afrique de l’Ouest, des millions de personnes prêtes à la migration de masse. La Mauritanie, pays peu peuplé, a basculé dans le chaos. Sécheresse catastrophique au printemps 2019 qui a asséché les mares temporaires et décimé le bétail, suivie d’inondations apocalyptiques qui ont totalement ravagé les cultures vivrières. Il en est résulté de graves pénuries alimentaires et même, dans certains endroits, carrément la famine. À quoi il faut ajouter une incroyable insécurité, aussi bien dans les villes que dans le désert et dans la brousse. Coupeurs de route, brigands, attaques à main armée, égorgements, pillages, viols sont monnaie courante. L’État est en complète déliquescence, plus de police et encore moins de justice, c’est globalement le chaos sécuritaire. Les enlèvements de femmes, les viols et les assassinats sont si courants que dans certaines régions les femmes sont obligées de se barricader dans des cages en fer pour se protéger.

Face-aux-viols-en-Mauritanie-le-monde-rural-invente-ses-Cages-a-filles

Situation analogue dans toute l’Afrique sahélienne. Mali, Niger, Tchad, Burkina-Faso, à un degré moindre au Sénégal et en Guinée. Même la pourtant riche Côte d’Ivoire est concernée.

680083.html

C’est donc toute l’Afrique francophone de l’Ouest qui se trouve affectée par des pénuries alimentaires gravissimes et par des conditions globales d’insécurité liées à l’effondrement des États, aux guerres inter-ethniques, à la poussée des islamistes armés. Quid de ces masses désespérées qui ne parviennent plus à trouver leur subsistance et n’ont d’autre solution que de fuir, alors que tout est fait en Europe et particulièrement en France pour en accélérer la migration ?

L’Afrique de l’Est ravagée par de gigantesques essaims de criquets pèlerins. L’Afrique de l’Est a connu la pire invasion de criquets depuis des décennies. Il en est résulté une aggravation désastreuse de l’insécurité alimentaire dans toute la corne de l’Afrique, Kenya compris, où le phénomène a ravagé les cultures au printemps. 

1067642

Le Soudan également ravagé par les inondations, le cheptel et les récoltes perdus.

soudan-inondations-devastatrices-sous-fond-de-crise-economique-et-de-pandemie

En Chine, un vaste programme de réduction de la consommation alimentaire et de modération de la croissance. On n’en a pas beaucoup entendu parler et la communication sur le sujet est très feutrée pour ne pas effrayer les populations. Pourtant un signal faible venu de Chine devrait nous alerter sur de très probables et imminentes pénuries alimentaires mondiales suite à la crise du Covid-19 et aux catastrophes naturelles. Si la communication officielle chinoise relayée par les médias occidentaux parle de lutte contre le gaspillage alimentaire et de recherche de l’auto-suffisance alimentaire, il ne s’agit probablement que d’un habillage ; la réalité étant sans aucun doute plus alarmante et révélatrice de pénuries globales à l’échelle mondiale.

“Depuis la Covid-19, la sécurité alimentaire est devenue une préoccupation mondiale. C’est ainsi qu’en Chine le Président Xi Jinping a lancé une campagne anti-gaspillage alimentaire depuis la mi-août 2020, suite notamment à des graves inondations dans le Sud.”

Xi Jinping s’apprête à mettre les Chinois au régime avec les méthodes totalitaires que l’on sait. 

“le Président chinois insiste sur le caractère totalement prioritaire de la sécurité alimentaire, sujet qui commence à émerger en Europe sans que des inflexions de la politique agricole aient encore été adoptées en ce sens.”

la-gestion-de-la-securite-alimentaire-en-chine

Reportage sur la situation en Chine.

Le communiqué de la FAO de janvier 2020, c’est-à-dire d’avant la crise du Covid, était déjà nettement  plus explicite. Il y est ainsi question d’un programme visant à la construction d’une société modérément prospère ; euphémisme pour annoncer la décroissance forcée. Ce n’est pas dit, mais cela semble clairement s’inscrire dans le programme de grand reset promulgué par les mondialistes, ou de grande remise à plat des équilibres économiques mondiaux et du niveau global de la consommation mondiale orienté en décroissance.

LEX-FAOC192850

Bref, au-delà de la crise du Covid-19 qui a plongé le monde entier en récession, se profilent de graves pénuries alimentaires au plan mondial.

Les projections pour 2020 dépassent l’entendement, avec un quasi doublement des chiffres de 2019, soit 250 millions de personnes menacées. Les facteurs sont multiples, entre les conflits et les dérèglements climatiques auxquels vient de se superposer la crise sanitaire du Covid-19. Dans ce « contexte d’insécurité alimentaire aiguë » comme le souligne l’Onu, 55 pays ont « une capacité très limitée voire inexistante à faire face aussi bien aux conséquences sanitaires qu’économiques ». L’accès aux ressources alimentaires devient donc un enjeu planétaire.”

actu,20200720181230,11.html

Préparez-vous, l’hiver s’annonce dangereux.

Vous pourriez avoir à prendre des précautions pour aller  faire vous courses.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Une patriote

Il suffit de regarder certaines vidéos qui se passent dans les restos chinois, la nourriture mise directement sur la table avec une pelle de terrassier et après on s’étonne que les océans se vident. Les étales sur les marchés débordent de nourriture, comme ils mangent absolument tout on se demande comment il peut y avoir encore une vie animale en Chine. C’est scandaleux de voir autant de gâchis pendant que d’autres crèvent de faim à cause du poisson qui se fait de plus en plus rare dans certains coins !

Stratediplo, auteur du Quatrième Cavalier

Justement, la vie animale en Chine est essentiellement utilitaire (animaux de boucherie et autres). La vie animale sauvage y a été réduite à sa plus simple expression, une grande partie du pays n’a plus d’oiseaux, plus d’insectes et plus de poissons dans la nature, qui est étrangement silencieuse. Il paraît aussi que dans certains restaurants de la côte nord-ouest on peut manger de la chair humaine, sauf erreur de bébés déclarés mort-nés…

PHIPHI

vous parlez constamment des musulmans, et les sections d’assaut blacks sessesionistes aux USA donc aussi en France ?
Ce n’est jamais évoqué.
l’Afrique du Sud est totalement occultée.
Pourquoi?
Le danger n’est pas moindre d’après ce qui se passe aux Antilles.

Stratediplo, auteur du Quatrième Cavalier

La guerre inter-raciale est difficilement concevable en métropole, d’abord faute de combattants mais aussi d’idéologie raciste (jusqu’à cette année). La confrontation qui menace vraiment le pays tel qu’on le connaît est inter-civilisationnelle, or parmi les Noirs comme parmi les Blancs il y a des ressortissants des deux civilisations, ou si vous préférez des adhérents aux deux visions de la société, la post-chrétienne et la mahométane.

breer

Il est clair que les populations occidentales prisent dans leurs contradictions consuméristes et leurs fantasmes idéologiques, semblent ne rien voir venir, ou en tout cas “ne rien vouloir” voir venir. L’avenir de nos enfants, petits enfants et de leur descendants n’est pas très enchanteur.

labellejardinière

La seule mesure d’urgence à prendre dans le tiers-monde ?
La stérilisation DE MASSE.
On sait cependant que l’Inde, connue en la matière, n’y a pas réussi…
Il n’y a plus que l’éventualité d’une pandémie, ou d’une guerre mondiale… pour stopper la folle démographie en cours, qui envoie toujours plus de ses surplus CHEZ NOUS !
“Pandémie” ? Mais ne l’avons-nous pas, avec la covid-19 ? Que nenni : 1 million de morts (au maximum – stats gonflées, en Occident), pour 7,8 milliards d’individus ?
Et des victimes surtout dans les pays occidentaux, qui ont une démographie en berne….
Il faudrait l’équivalent de la peste noire médiévale…
La sagesse – quand on n’a pas les moyens de les élever, on ne fait pas 8 enfants par femme – étant quelque chose qui n’est pas envisageable dans le tiers-monde.

PHIPHI

de l’or au milieu du désert, voilà une bonne idée

Paul

Exact, ces multi-milliardaires qui profitent de toutes les crises pour s’enrichir à outrance ont bien compris les énormes avantages qu’ils peuvent tirer d’une immigration musulmane massive, division des français, augmentation du chômage donc baisse des salaires, détricotage du code du travail, attaque de tous les acquis sociaux des travailleurs. Malheureusement les seuls qui n’ont toujours pas compris ce sont les travailleurs français qui sont victimes de ces salopards et qui continuent de mettre au pouvoir les ordures qui les favorisent .
https://www.lemonde.fr/idees/article/2015/09/11/pierre-gattaz-l-accueil-des-migrants-est-une-opportunite-pour-notre-pays_4749301_3232.html

https://www.leparisien.fr/economie/patronat-pour-gattaz-les-migrants-sont-un-atout-pour-la-france-11-09-

Durocher

Souvenez-vous des sons de trompette dans le ciel ces dernières années. Avez-vous déjà entendu ce son étrange ? N’y voyez-vous pas de cause à effet ? Moi, si.

Jeanpeuplus

Pour le projet de “grand reset” – de la remise à zéro, donc – voir les précisions fournies par Pierre Hillard lors la dernière émission de Politique et Eco sur TVLibertés: https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM.

Stratediplo, auteur du Quatrième Cavalier

Merci M. Moisan pour ce résumé. C’est exactement le sens de mon ouvrage d’alerte le Quatrième Cavalier : il est illusoire d’attendre un hypothétique retour à la normale pour se préparer, il faut le faire maintenant même dans des conditions difficiles car ce qui vient bientôt sera lourd (tyrannie et “vaccinations”) et ce qui viendra ensuite sera douloureux (disette), surtout en France où dès que la perfusion des enclaves de droit étranger s’assèchera elles généraliseront les raids (razzia) vers les zones loyalistes.

Durocher

En effet, ce que peu savent c’est que cette conjonction de crises majeures est d’ordre spirituel, se battre “contre” est vain si l’on n’a pas une certaine dose de spiritualité. L’avantage pour nous-autres croyants, c’est que tout cela est écrit !

breer

Spirituel oui mais pas religieux, car le spirituel est d’un niveau universel et transcende toutes religions, cultures et races. Mais le problème est que notre humanité actuelle est toujours dans un moyen âge civilisationnel, idéologique et confus (la modernité et la technologie ne sont que des changements extérieurs, et non une vraie évolution humaine). Il y avait plus de sagesse et de retenue dans certaines cultures anciennes, toutefois l’égo humain, démultiplié aujourd’hui par les milliards que nous sommes, reste esclave de ses pulsions, désirs, frustrations, archaîsme psychiques et ethniques.
Ce que nul ne veut oser dire, c’est que la démographie
exponentielle des humains enchainés à cet “esclavage” de l’égo, ne peut qu’aboutir à une période de chaos dont on ne peut prédire les effets.

François Desvignes

Ce qu’il y a de bien avec la famine c’est qu’elle touche prioritairement les assistés :

– les musulmans
– les bobos
– le gvt

Oui, le gvt : parce que tout le pays légal repose sur la redistribution à tout le pays assisté de tout l’impôt payé par le seul pays reel.

Or, la première conséquence de la famine c’est le tarissement de l’impôt

Pour une raison simple : nous avons des stocks de nourriture mais eux n’ont pas de stocks d’impôts

.

PHIPHI

Les stocks se pillent et je doute que vous soyez un aigle.
Les BLM et musulmans vous balayeront en l’absence de redressement

patphil

famine en afrique de l’ouest, à madagascar, ya plus qu’à les accueillir en france
c’est aussi simple que ça !

enoceram

Et c’est ce qu’on va faire !

BERNARD

Le pire n’est jamais certain, mais il y a en effet des convergences qui conduiront, peut-être, enfin, à une diminution de la population planétaire.
Sainte GRETA (autiste aspergée, hémorroïdes, incontinences nocturnes, premières règles) en sera ravie car ça sera bon pour la PLANÈÈTTTTT..

Une fois de plus la loi de Lenz va opérer une saine régulation et nous n’y pourrons pas grand chose, à part peut-être la différer quelque temps, et dans ce cas elle sera pire plus tard. Si les catastrophes s’abattent sur l’afwik, c’est peut-être un peu car ils commencent à être un peu trop lourds … le sol s’effondre sous le poids des habitants.

zéphyrin

martin, certes l’effet boule de neige de l’immigration va s’accentuer. (il faut être bien bête pour rester vivre dans des pays de m…dixit trump ) avoir une carte de paiement sans avoir eu des parents cotisants….vous vous rendez compte ? c’est Byzance !!!(sourire) . Ils nous connaissent bien, ils savent que ce n’est qu’une question de temps de patience pour que la lassitude gagne les états démocratiques. On finit toujours par lâcher…et encore les bateaux humanitaires n’ont pas encore privilégié les femmes enceintes et leurs enfants !!! là on va déguster. La saison hivernale est néanmoins peu recherchée pour le départ des femmes…il faut craindre davantage les beaux jours.

francesca

Lire ou relire l’Apocalypse de Jean. Tout ça est clairement annoncé et ce ne sont que “les prémices de l’enfantement”. Il y en a Un qui en a clairement ras le bol de toutes ces saloperies “votre problème c’est que vous croyez qu’un père est forcément un mâle” et Il signe la fin de la récré. Merci à LUI.
Les athées, agnostiques, gauchistes, proGRAIssistes, haineux, passez votre chemin, rien à battre de vos insultes, pauvres de vous.

Durocher

Nous en avons d’ailleurs été avertis il y a quelques années par ces étranges sons de trompette dans le ciel. Dieu est en colère. Trop de coincidences pour ne pas y croire.

Durocher

Guillaume Faye avait parfaitement raison : nous arrivons en effet à une “convergence des catastrophes”. Nous y sommes pour de bon !

Durocher

Hé oui… Aussi démentiel que ça paraisse, les rayons vides dans les supermarchés, ça commence ! J’ai constaté ça moi aussi, samedi dernier en faisant mes courses.
Ben oui mes cocos, va falloir qu’on atterrisse !!

kounnar

le 02-04-2020 j’écrivais sur un site de …paranos (comme moi :-) )
Famine suite “logique” ?

Nous verrons bien de toutes façon le covid s’attaquerait plus aux gros …autant maigrir :-)

Lire Aussi