1

Crise sanitaire : un catholique a-t-il le droit de se faire vacciner ?

Je viens de découvrir, enfin, Byoblu.com.

https://www.byoblu.com/

Une télé italienne dissidente et comme coup d’essai, voici un coup de maître!

L’intervieweur Edoardo Gagliardi interviewe un prêtre, Don Curzio Nitoglia, qui n’est pas piqué des vers… et parle on ne peut plus clairement.

https://www.facebook.com/d.curzionitoglia/

https://www.youtube.com/watch?v=apUlK742228

Dans « l’idéologie cachée du pape François », Don Curzio déclare que « un catholique ne peut pas accepter un vaccin qui contient des cellules qui proviennent de fœtus avortés puisque l’avortement est interdit par l’Église. »

Ah bon ! il y a donc des cellules de fœtus avortés dans les vaccins ?

Oui mais non, il s’agit de vieilles cellules qui proviennent d’un avortement spontané qui a eu lieu dans les années 60…

D’autres disent que, pas tout à fait, il se pourrait même que les fabricants payent des femmes pour se faire féconder et avorter au troisième mois car c’est des fœtus de 3 mois qu’il faut pour l’expérience…

Et en cas de doute ? Eh bien, en cas de doute dit Don Curzio… c’est interdit. Exemple : si un chasseur voit quelque chose qui bouge derrière un arbre, il lui est interdit de tirer car il se pourrait qu’il s’agisse d’un sanglier mais aussi d’un homme… alors en cas de doute c’est non… Le bien (dans la forme de la santé de mon corps) grâce à ce vaccin contre le covid ne peut pas découler du mal que représente l’assassinat d’un fœtus. Le bien ne peut jamais découler du mal… Si un catholique acceptait un tel vaccin, il entrerait dans un engrenage où le mal serait toléré et il deviendrait coresponsable de ce crime.

Amateurs de théologie, raisonneurs et casuistes, à vos marques ! C’est pas de la guimauve ! Mais Don Curzio l’explique très clairement !

Sur ce Edoardo pose la question a Don Curzio « Mais qu’est-ce qui se passe au Vatican ? » et Don Curzio répond « C’est une tragédie… qui a commencé avec Vatican II en 1962. Bergoglio n’invente rien, il ne fait que tirer les conclusions des principes qui ont été établis par Vatican II. Ce concile a eu deux documents importants : Nostra Aetate (qui concerne les rapports entre hébraïsme et christianisme) e Dignitatis Humanae qui ont été publiés dans la revue française « Actualités juives » et qui ont été rédigés par Jules Marx Isaac, un Juif communiste et Naom Goldmann, le chef du congrès juif mondial, tous deux membres de B’nai B’rith la maçonnerie juive, à la demande du pape Jean XXIII ».

Petite digression. L’hébraïsme mosaïque c’est OK – Moïse voit la venue du messie Jésus – l’hébraïsme talmudique c’est pas OK car il ne reconnaît pas Jésus comme messie – (moi j’ajoute qu’alors l’islam c’est pas OK non plus même si Bergoglio fraternise avec…).

Donc, continue Don Curzio, « Nostra Aetate renverse complètement la doctrine. Vatican II est la ruine du christianisme. De même avec la liberté religieuse, la liberté des fausses religions, une fausse religion a des droits, l’Église a enseigné qu’on peut tolérer l’erreur, mais celle-ci n’a pas de droits.

Avec Vatican II on rompt avec l’écriture, la tradition et le magister de l’Église – Bergoglio parle des pauvres mais ouvre à la banque mondiale des Rothschild et des Rockefeller – Jean-Paul II avait l’obsession des Juifs frères aînés – Tout cela a causé un désastre…»

Edoardo : « dans une autre émission nous avons parlé du pape avec les banques, les multinationales et sa bénédiction pour créer une nouvelle société aussi avec l’écologisme ».

Don Curzio : « Oui, oui… déjà Jean-Paul II et Benoît XVI ont parlé de banque mondiale et Nouvel Ordre Mondial, Bergoglio le dit clairement. »

Edoardo : « Comment peut-on réagir ? »

Don Curzio : « Il y a eu une réaction pendant le concile du Cedus internazionalis (?) 450 évêques ont fait opposition ensuite Mgr Lefebvre a continué. Aujourd’hui Mgr Vigano et Mgr Schneider ainsi que le cardinal Bar (?). Un autre cardinal a signé cette critique des vaccins. Nous chrétiens catholiques fidèles : le refus de Vatican II. Pachamama, Frateli Tutti, cette crèche satanique sont l’ultime conclusion d’un processus qui a commencé avec Vatican II. »

Qu’est-ce que Charlotte d’Ornellas va dire de ça ?

Anne Lauwaert