Ukraine: c’est vrai que Hollande ferait mieux de se taire !

29423090-rC3A9gions-de-donetsk-et-de-lougansk-de-l-ukraine-vecteur-carte.jpg

François Hollande, vraiment très à l’étroit dans son costard (au sens propre comme au sens figuré) s’est permis une sortie sur Zemmour :

« Il suffit d’écouter (Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ou Éric Zemmour). Ils trouvent des circonstances atténuantes à chaque fois que Vladimir Poutine avance, commet des actes qui sont des violations du droit international. (…) »

Et il a ajouté : « La complaisance est du côté de Vladimir Poutine et la méfiance est presque du côté du camp occidental ». Complaisance, quand il s’agit de se faire respecter ? Méfiance, quand l’Occident suit aveuglément les USA qui se fourvoient ?

Zemmour a bien sûr aussitôt répondu que Hollande ferait mieux de se taire :

«François Hollande ferait mieux de se taire» : Zemmour reprend l’ancien président sur l’Ukraine — RT en français

En effet Hollande ferait mieux de se taire. L’ancien président de la République, le scootériste libidineux, est complètement démonétisé, pour ne pas dire plus. Parce qu’il est en partie responsable de la crise actuelle.

Car Hollande était aux manettes lors de la mise en place des accords de Minsk en 2014. Et surtout, lui et le petit poudré son successeur, sont responsables de l’échec de ces accords.

Ces accords prévoyaient un protocole assez détaillé qui n’a pas été respecté. Par exemple un référendum sur leur autonomie, pour les deux républiques populaires de Donestk et de Lugansk. Le résultat de ce référendum a été clairement en faveur de cette autonomie, mais il a été contesté.

De plus les Occidentaux et l’OTAN, selon Zemmour, « n’ont cessé d’ignorer les préoccupations sécuritaires légitimes de la Russie ». L’OTAN ayant été créée contre la Russie communiste, cette organisation aurait dû être dissoute après la chute de l’URSS.

Or non seulement l’OTAN n’a pas été dissoute mais l’Ukraine a été invitée à y entrer, ce qui était inacceptable pour la Russie toute proche géographiquement et anthropologiquement, comme le souligne Hélène Carrère d’Encausse. Russes et Ukrainiens pour elle sont cousins : comment pourraient-ils se faire la guerre ?

Mais la Russie ne pouvait accepter que l’Ukraine devienne le tremplin sur lequel l’OTAN installerait des missiles.

On se souvient de la crise de Cuba en 1963. Moscou avait pointé ses missiles sur les USA et cela avait été présenté comme une provocation de l’URSS envers les USA.

Mais en fait les premiers agresseurs étaient les USA qui, les premiers, avaient pointé des missiles sur la Russie depuis la Turquie. L’URSS n’avait fait que riposter. Moscou a retiré ses missiles, mais on sait peu que les USA en ont fait autant en même temps : en réalité, c’est l’URSS qui avait gagné, et non les USA, contrairement à la présentation qui en avait été faite.

Hollande a également commis l’énorme erreur d’annuler la vente des Mistrals. La négociation était beaucoup trop avancée. Il est totalement contraire au droit des contrats et au droit international d’annuler un contrat dans ces conditions. Nous avons, par l’intermédiaire de Hollande le Président d’alors, et de Macron son ministre, trahi notre parole.

Là aussi, c’était supposé être une sanction contre la Russie. Mais nous y avons juste perdu toute crédibilité, non seulement vis-à-vis de la Russie, mais aussi vis-à-vis de n’importe quel pays susceptible de nous commander quelque chose, et nous avons perdu la confiance de la Russie.

La manière dont Hollande s’est moqué de la Russie explique la manière très fraîche dont Macron a été accueilli à Moscou ! Quand on pense que la moindre délégation est fêtée en fanfare à l’aéroport international de Cheremetievo, et qu’il n’y avait personne pour l’arrivée de Macron ! Il y avait juste notre ambassadeur, qui ne pouvait pas faire autrement que d’y être. Grande solitude pour notre clown.

Hollande a commenté encore : « ils pensent qu’être alliés avec les USA est une faute. » Mais oui c’est une faute quand on voit que les USA ont créé de toutes pièces cette crise ukrainienne.

Crise dont certains disent que c’est juste une histoire de gros sous, (comme la plupart du temps), car la Russie s’est complètement désendettée vis-à-vis des USA et les Américains ne le lui pardonnent pas. Ils n’acceptent pas le droit d’un pays à disposer de lui-même financièrement. Ils craignent que la Chine et le Japon en prennent de la graine.

En tout état de cause, l’Occident peut bien prendre toutes les sanctions possibles contre la Russie, celle-ci s’en moque. Ces sanctions vont, par contre, se retourner comme un boomerang contre la France, qui a déjà suffisamment de problèmes comme cela, et contre l’Allemagne, qui ne va pas tarder à râler.

« S’il y avait un président de la République qui adopte les thèses de Poutine, ce serait extrêmement grave » a terminé Hollande. Extrêmement grave de respecter la parole donnée, sans doute ? Ou d’appliquer un traité, quand on y a œuvré ?

Zemmour a raison, Hollande a tout faux. Mais qu’attendre d’autre de celui qui se rendait en cachette rue du Cirque ?

Sophie Durand

image_pdfimage_print
18

24 Commentaires

  1. Le hollande s’est proposé pour livrer des croissants aux ukrainiens. Qu’il se fasse oublier ce nul quand on est con on est con c’est pour la vie .

    • mais on pourrait lui proposer de prendre la tête de brigades internationales qui guerroieraient contre les russes , avec bhl comme guide

  2. L’Ukraine a bien été créée par les bolcheviques, pour éviter un nationalisme russe dans une Russie hégémonique de l’URSS

    Le Calife occupe le nord de Chypre
    => l’UE le suce

    L’OTAN prend le Kosovo à la Serbie
    => l’UE le suce

    L’UE-Hidjab et l’OTAN-Woke sont les ennemis des blancs d’Europe, pas le Tsar.

    « Fondamentalement, le multiculturalisme est contre la civilisation européenne. Il s’agit d’un mouvement qui s’oppose à l’hégémonie des monoculturaux de l’eurocentrisme, qui a généralement provoqué la marginalisation de valeurs culturelles issues d’autres ethnies. Il s’oppose à une conception étroitement européenne de l’identité américaine et des principes démocratiques et culturels américains. Il s’agit d’une idéologie foncièrement anti-occidentale. » Samuel Huntington

  3. Oui, celui-là ferait mieux de fermer son claque-merde ! Il ne faut surtout pas oublier qu’il a mis sur orbite sur Macron, qu’il a mis en place le parquet financier et qu’il a arrangé d’une certaine manière le système des parrainages. Tôt ou tard, il va falloir que cette ordure rende des comptes et paie l’addition au prix fort !

    • Il voulait aussi combattre les russes en Syrie d’où son nom de guimauve le conquérant sans doute un problème de complexe…

  4. Biden joue au dur en paroles, car il a besoin de faire oublier sa catastrophique débâcle en Afghanistan. Mais l’Ukraine est le dindon de la farce : Zelensky n’a jamais osé annoncer que son pays n’entrerait jamais dans l’OTAN, par peur de déplaire à son tuteur américain. Résultat : après la Crimée, c’est une partie du Dombass qui tombe dans l’escarcelle Russe. En attendant que le reste l’y rejoigne ! Car Biden n’enverra jamais de troupes US sécuriser Kiev et stopper l’avancée Russe. Les sanctions américaines feront du mal à la Russie, mais c’est l’UE qui en retour souffrira durement des représailles Russes. On nous annonce l’achat de gaz au Quatar pour remplacer le gaz Russe. Mais le lien entre le Quatar et certains mouvements extrémistes (voire terroristes) est connu ! Financer indirectement l’islamisme (voire le terrorisme), ce serait ça la solution ??

    • Et quelle sera la contre-partie? Comme lors du choc pétrolier en 1973. Un chantage à l’immmigration certainement.

    • Moi je suis anti-americain, les USA ont toujours foutu le chaos partout ils sont passés

  5. (suite et fin) Qui est perdant dans cette affaire ? 1°) Les Ukrainiens ; 2°) Les Européens ; 3°) Les USA qui voient leur statut de n°1 mondial se lézarder. Qui gagne ? La Chine qui veut prendre la place de 1ère puissance mondiale, et dans les bras de laquelle les USA poussent la Russie (depuis Obama). Un désastre pour le monde libre…

  6. Tout va bien : l’Ukraine a perdu ses deux républiques orientales.

    C’est un fait acquis

    Et toutes les républiques de l’Est sont en train de vérifier que la protection de l’OTAN , c’est Mickey, comme la menace russe est une « vérité de propagande ».

    L’Amérique, qui perd toutes ses guerres depuis 1945, vient de perdre celle contre la Russie.

  7. le droit des peuples (progressistes, antiblanc) à disposer d’eux mêmes, la sarre dans les années 1950, l’algérie en 62, le kosovo sous clinton, le sud soudan ouais mais pas le dombas ! qu’on me l’explique

  8. —-Cet individu mérite qu’on le foute dans un cachot à vie et qu’on lui saisisse tout les salaires et autres subsides qu’il a couté aux contribuables, ce nullissime , ce nuisible , ce fainéant fait parti des plus minables des présidents que nous ayons eu, il caracole en tête avec le poudré .—–

  9. Mais la dictature de Bruxelles, imposée par sarkozy, n’interpelle personne.
    Et pourtant, elle fait beaucoup plus de mal que quelques chars stationnés à la frontière.

  10. Ce n’est pas en caracolant sur son scooter que Mollande , ce Verrat libidineux , a impressionné Vladimir …

  11. Dire que Hollande est un con c’est une évidence comme pour son successeur ! Mais prétendre que les affirmations de Zorro sont idéales et oublier celles de MLP c’est de la propagande !

  12. Le problème vient des merdias qui pour vivre, meubler l’espace, exercer leur propagande, doivent faire des articles et nous remettre en selle les baltringues, traîtres, gamellards qui nous ont mis dans cette situation sans d’ailleurs que cela n’éveille quelque réflexion chez le veau.
    On nous ressert maintenant cette ordure de valls qui avait disparu des écrans radars.
    En revanche virer ceux qui se présentent et dérangent, en utilisant tous les prétextes, là ça ne les gène pas, c’est même leur mission.

    https://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/presidentielle-la-campagne-bouleversee-par-la-guerre-en-ukraine-suivez-notre-direct-24-02-2022-EV3VDHQEAJCY3JRHB2JCNJ6UIM.php

  13. Le titre est trop facile : Hollande ferait toujours mieux de se taire, quel que soit le sujet et la raison.

    Quelle burne, ce mec!

  14. il ne faut plus parler de hollande il n’a pas été un bon président, un bon n’a rien et un mauvais a tout, vous n’avez qu’à voir pour les élections qui se présentent combien de candidats ne vont avoir leurs signatures, les 500 signatures encore une histoire à la Hollande qui était votée

  15. Excellent, vous avez raison sur tout, sauf un petit détail : la Russie ne s’est pas désendettée des Etats-Unis, au contraire elle s’est défaite de la part de dette étatsunienne qu’elle avait acheté, c’est-à-dire qu’elle ne veut plus être créditrice des Etats-Unis et détenir une créance irrécouvrable. Et effectivement cela ne lui sera pas pardonné.

  16. Décidément Flamby aura briller par sa médiocrité durant son mandat.
    N’est-il pas à l’origine de la création et du financement du laboratoire P4 de Wuhan en collaboration avec l’institut Pasteur que son premier ministre Bernard Cazeneuve avait visité en Février 2017…

  17. Quand on voit qu erdogan ouvre sa gueule en critiquant la Russie, lui qui fait envahir l Arménie par l Azerbaijan, a qui a fait appel l Arménie ??? les Russes Chipre ? Qu à fait qui dans tous ces conflits ? rien

  18. Entre Poutine qui parle non stop de nazis pour qualifier les mondialistes occidentaux, diagnostic aberrant qui ridiculise en plus les opposants au mondialisme, Macron qui parle de « fin des empires et des confrontations » dans le but non dit d’imposer la dictature ultime qu’est l’Etat unique mondial (car la nature humaine étant réfractaire à l’uniformité, un État mondial ne peut être imposé que par les méthodes les plus totalitaires et sanglantes) et les mondialistes dans les médias qui associent systématiquement « démocratie » et « européen », niant la possibilité pour les pays européens et plus généralement pour tous les pays d’être démocratiques sans adhérer aux valeurs grotesques, contre nature, de l’UE, qu’ils ont le culot de qualifier d’européennes, que sont le lgbtisme, le « woke », la censure bref des valeurs qui ne sont pas fondées sur la raison, vraie valeur occidentale…

  19. Suite :
    On passe de la terreur covidiste à la terreur d’une guerre nucléaire. Un hasard ?

Les commentaires sont fermés.