Critique de « l’islam mis à nu par les siens » dans « Nous sommes partout »

Publié le 11 octobre 2019 - par - 1 323 vues
Share
Dans le journal en ligne « Nous sommes partout », l’excellente Klara Von Kustniz commente le livre de Maurice Saliba, « L’islam mis à nu par les siens ».

https://www.noussommespartout.fr/

L’islam mis à nu par les siens

dans Arts & Lettres & Chansons

« En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire ». Cette citation de G. Orwell en exergue du livre L’islam mis à nu par les siens résume parfaitement son contenu : des textes révolutionnaires puisqu’ils disent la vérité sur l’islam, une vérité d’autant plus évidente qu’elle provient des musulmans eux-mêmes, pour la plupart devenus apostats.


Rédaction NSP
Klara Von Kustniz

À la lecture de ces textes, l’évidence apparaît : celui qui examine l’islam à la lumière de la raison ne peut qu’en discerner les absurdités criminelles et quitter définitivement cette religion d’horreur.
Écrire la vérité sur l’islam, c’est risquer sa liberté, sa vie et celle de sa famille et les révolutionnaires cités dans cet ouvrage en ont tous fait l’expérience et sont pratiquement tous sous le coup d’une fatwa dévastatrice. Certains étaient wahabbites ou Frères musulmans, c’est dire si leur engagement mahométan était intense et si leur rejet est à la hauteur des mensonges que la pseudo-université Al-Azhar avait essayé de leur faire ingurgiter.
L’ouvrage s’articule autour de la contestation du Coran, du dieu Allah, de Mahomet criminel de guerre et pédophile et démontre la misère et l’obscurantisme du monde musulman, misère qui mène au terrorisme et à la bêtise crasse d’imams présentés comme des « docteurs » tout juste bons à vous expliquer pourquoi l’urine de chameau guérit du Sida et affirmer sans rire que la terre est plate. Sans compter les multiples abominations sur les femmes.

Ce livre nécessaire est un régal pour qui veut argumenter contre les islamo-gauchistes toujours prêts à hurler à l’islamophobie. Cependant, la naïveté de certains auteurs nuit à leur discours pourtant évident et utile. Certains d’entre eux voient dans la démocratie et l’humanisme le seul remède à la maladie islamique, comme si l’islam pouvait être compatible avec un quelconque régime puisqu’il est lui-même un régime politique. Peu d’entre eux posent la question de la conversion au christianisme et ceux qui en parlent semblent même s’excuser de risquer de valoriser le catholicisme en le comparant à leur ancienne religion. Il est pourtant vrai qu’aucun catholique ne fait exploser de bombes ou n’assassine les apostats à coup de couteau. L’humanisme mène à une trop grande tolérance et cette même tolérance sera la perte de l’Occident.
Un auteur ose aller jusqu’au bout du raisonnement : l’Occident, victime de ses idées de démocratie et de tolérance accueille le danger musulman et court donc à sa perte. Une seule solution selon lui : la remigration, le retour au pays de musulmans ingrats qui conspuent les pays qui les accueillent au point de vouloir en massacrer les habitants.
Cependant, l’ouvrage reste indispensable car il est une mine de renseignements et d’arguments contre l’islamo-gauchiste, le lécheur de babouches et le musulman qui pourrait chercher à vous convertir, pour l’instant de façon « modérée », tant que les lois de nos démocraties lui interdisent de le faire à la manière de Mahomet, par l’épée et le sang.
La lecture des versets coraniques incitant à la vengeance, à l’esclavagisme, à la haine, à la discrimination religieuse, au racisme, au meurtre, à la guerre, à la pédophilie, au mensonge devrait en édifier plus d’un !

 

L’islam mis à nu par les siens, Maurice Saliba, Anthologie d’auteurs arabophones post 2001. Préface d’Henri Boulad. Éditions Riposte Laïque.

Commander le livre :

https://ripostelaique.com/livres/lislam-mis-a-nu-par-les-siens

L’Islam mis à nu par les siens

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.