CSA : des « Sages » ou une police politique au service de la diversité ?

Publié le 17 janvier 2019 - par - 12 commentaires - 764 vues
Share

Ce que certains appellent des « sages », et on se demande pourquoi, étant donné leur opinions politiques si peu diverses et très orientées vers le multiculturalisme, et leur volonté de destruction de l’identité nationale !

Des « pseudo-sages » qui ne tiennent pas compte parfois des urnes, mais le plus souvent des entrefilets épurés par le politiquement correct des journaux, des émeutes dans les cités, des assassinats comme à Marseille, des agressions sur des femmes, des passages à tabac des « babtous », des « faces de craie », des Blancs que des rappeurs appellent à pendre tout simplement, sans que cela n’émeuve qui que ce soit dans les palais judiciaires, ou au ministère de la Justice, des trafics de drogue aux bas des immeubles.

Il est vrai que le CSA ne vit pas dans les HLM de Saint Denis, du Val-Fouré, ou dans certains quartiers de Toulouse etc. Le CSA ne regarde que des émissions vues que par des citoyens de France parfaitement intégrés et assimilés qui supportent bien la piqûre journalière de la désinformation du 20 h, le bourrage de crâne de la télé-réalité, les jeux débiles, l’Eurovision trafiquée, contrairement à la diversité qui, elle, ne regarde que des émissions captées par la multitude d’antennes paraboliques venues d’ailleurs. Elles recouvrent les façades d’immeubles des cités. Ces émissions si « diverses » leur disent à longueur de prêches que la France est coupable, mécréante, colonialiste, raciste, esclavagiste, et que sais-je encore ! Ah si, qu’elle distribue de l’argent, des allocations familiales, l’APL, l’AME, la CMU, l’Aspa et tout cela grâce à Allah bien sûr, pas grâce aux cotisations des infidèles !

Le CSA ne voit pas que les voyous dans les films et téléfilms de fiction sont, comme par hasard, des Blancs, des Benoît, des Pierre, Paul ou Jacques, tous des méchants le plus souvent, vulgaires, racistes évidemment, et si peu proches de la réalité ! Il faudrait tout de même lui signaler, car cela remonterait l’indice de présence de cette fameuse diversité dans les émissions ! Est-ce qu’il y aurait des tentatives de sabotages de cet indice ? 

Le CSA ne voit pas que les dans ces émissions de fiction, le patron du commissariat, du tribunal, est rarement un Français de souche, mais un issu de la « diversité » plutôt sympa en général, et quand c’est une « face de craie », un Blanc, c’est en général une ordure quelque peu raciste, voire douteuse dans ses mœurs !

En fait le CSA ne voit que ce qu’il a envie de voir ! C’est bien le souci !

Le CSA est dans sa mission de destruction du fait identitaire, pas d’assimilation de la diversité qui en aurait bien besoin plutôt que d’en faire des victimes permanentes !

Extrait du rapport du CSA lu :  ICI dans les pages culturelles du Parisien

Un très léger mieux… Mais la représentation de la diversité de la population française à la télévision reste encore loin de la réalité. C’est du moins la conclusion du nouveau baromètre annuel que vient de publier le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Les Sages ont examiné 2 400 programmes sur 18 chaînes (celles de la TNT gratuite et Canal +) durant deux semaines. Et sur les 1 450 heures étudiées, 37 100 personnes qui apparaissaient à l’écran ont été passées au peigne fin. Parmi les nouvelles encourageantes, la diversité des origines gagne un peu de terrain sur les antennes. La part des personnes « perçues comme non blanches » a ainsi progressé à 17 %, contre 16 % en 2016 et 14 % en 2012. 

Courage, quand cette France nouvelle et son CSA auront gagné la partie, quand les chiffres seront totalement inversés ou presque, soit 20 % de Blancs que l’on parquera dans des endroits sûrs et sécurisés, et 80 % d’origines diverses qui viendront les voir le dimanche avec les gosses, histoire de se souvenir d’un temps passé, alors régnera le grand bonheur !

Comme la nature n’a pas d’âme, pas de sens religieux, il y a de forts risques que des Blancs émergent dans les futures naissances des « diverses », alors il faudra bien trouver une solution pour les intégrer ou les assimiler aux Blancs vivant dans les parcs ! Mais ceci est une autre histoire que le CSA – à l’intelligence limitée par ses bornages – réalisera plus tard !

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
astrid

Et le club très fermé « Le Siècle ».

astrid

On nous informe que macron vient de nommer marie laure denis à la présidence de la CNIL. Ancienne du CSA…et dont le corps d’origine est le Conseil d’Etat.
Allez !!!!! On continue la tambouille.

numa

Pourtant , dans les émissions-reportages sut la délinquance , en pourcentage, la « diversité est en vedette. Même floutée , on la reconnaît : mains menottées agitées de tremblements nerveux, tutoiement, vocabulaire ordurier limité à une cinquantaine de mots, accent des quartchiers, dénégations infantiles devant l’évidence des preuves…

numa

c’est là, d’ailleurs, où l’on voit que ladite « diversité » n’est pas diverse du tout mais forme un peuple homogène vivant avec ses lois propres au sein du peuple français.

astrid

Le président Olivier Schrameck est un haut fonctionnaire, c’est à dire qu’il a passé la moitié de sa vie à vivre aux frais de l’Etat et donc du contribuable. Il a été à plusieurs reprises directeur de cabinet de Lionnel Jospin. Arrogant et suffisant, l’individu est ravi de lui-même, comme en témoigne la photo qui figure sur sa biographie sur internet. Il nous parle de diversité…. Il fait partie des individus qui contribuent à diffuser des idées aussi inutiles que nuisibles. Il faut bien qu’il justifie son poste, son traitement et l’existence même du CSA qui fait vivre une jolie… lire la suite

DUFAITREZ

Le CSA ? La « Censure Sociale Administrée » !
Censure ? Filtre du Korrect…
Sociale ? Vivrensemble, idées et couleurs…
Administrée ? Nomination et formatage par le Pouvoir…

astrid

Président du CSA Olivier Schrameck, haut fonctionnaire plusieurs fois directeur de cabinet de lionel jospin. Voilà une très belle carrière aux frais de l’Etat, donc du contribuable.
Mais, il est de gôche ! C’est vous dire s’il se fiche pour parler poliment des ravages de sa prétendue diversité. Du moment, qu’il publie de temps en temps des co…. histoire de nous rappeler qu’il existe ! Grosse responsabilité pour cet arriviste gonflé de suffisance !
Regardez donc la photo pleine de suffisance qui figure sur sa fiche internet. On comprend tout de suite le côté antipathique et nuisible du personnage.

Dupond

Inutile d’etre recrutés puisqu’ils en sont les propriétaires !!!

Jill

Le CSA est une annexe du ministère de la
propagande.

Boadicea

De quoi se mêle le CSA ? C’est la STASI le KGB. … des ondes ? En fin de compte ce ne sont que de vulgaires racistes.

patphil

je croyais naivement que les distinctions des origines ethniques ou religieuses étaient interdites en france ( pour le maire de béziers seulement?)

astrid

Effectivement, sauf pour le Maire de Béziers, son épouse maintenant qui a été élue à sa place.