CSA, Observatoire de la laïcité, CCNE : l’État socialiste verrouille sa dictature !

Publié le 30 septembre 2013 - par - 2 418 vues
Share

Mine de rien, lentement mais sûrement, de nominations en dissolutions, les tenants de la pensée unique qu’une poignée d’inconscients a portés au pouvoir, sont en train de boucler tous les domaines dans lesquels ils pourraient rencontrer des difficultés, en assurant leur mainmise sur tous les organismes d’État, par le jeu des mises en places de pions de leur clan aux postes stratégiques, ou des dissolution d’organismes ne leur convenant pas, parce que trop clairvoyants et délateurs de leurs turpitudes, la délation chez eux comme beaucoup de choses, étant acceptable uniquement en sens unique : lorsqu’elle sert leurs malhonnêtes desseins !

N’y cherchez pas le souci de servir le Peuple pour lequel ils ont été élus, il n’y en a absolument aucun, même si de loin en loin, par une annonce alambiquée on fait mine de … Il y a dans tout cela uniquement le souci de se maintenir coûte que coûte, pour continuer à se goinfrer aux frais des contribuables, se pavanant dans des palaces et côtoyant les autres dirigeants, européens ou « mondialistes » aussi immondes qu’eux, à quelques rares exceptions près…

photo 1Ils ont bien compris les indignes, même si officiellement ils nous ignorent, que l’immense majorité des citoyens est désormais contre eux, et que pour eux la difficulté s’accroît du fait que nous aurons encore notre mot à dire lors des élections municipales de l’an prochain. Eh oui ! Ce sera encore un peu juste pour le vote des immigrés qu’ils attirent à coup de privilèges innommables, entre ceux qui ne se seront pas inscrits, ceux qui ne savent ni lire ni écrire notre langue … ce n’est pas gagné… alors en attendant, ils entament une autre manœuvre : le grand ménage dans les organismes d’État (ceux payés par nos impôts) où il est urgent de virer ceux qui gênent pour les remplacer par des copains de toute confiance.

C’est ainsi que :

– Au Comité consultatif national d’éthique (CCNE) on vire purement et simplement parlementaires de droite et autorités religieuses, pour faire de la place aux copains du dictateur déguisé en président.

« le renouvellement de 15 sièges au CCNE suscite colère et stupéfaction chez les parlementaires de droite et les autorités religieuses dont plus aucune ne siège, pour la première fois depuis les 30 ans d’existence du CCNE. Les premiers dénoncent une manœuvre politique qui vise à «changer en douce la couleur» du CCNE à l’approche des débats majeurs sur l’euthanasie et l’ouverture de l’AMP aux couples homosexuels, alors que des personnalités connues pour leur sensibilité à gauche ou leur amitié avec le président de la République viennent d’être nommées par ce dernier. Les seconds sont consternés d’avoir purement et simplement été évincés du comité, sans préavis. »

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/23/01016-20130923ARTFIG00605-volee-de-critiques-apres-le-renouvellementdu-comite-national-d-ethique.php

Le Haut Conseil à l’Intégration (HCI) qui avait émis un rapport sur l’islamisation dans l’enseignement supérieur, osant réclamer l’interdiction des signes religieux, notamment le port du voile est tout bonnement en voie de dissolution programmée, effective sans doute fin 2013 !

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Le-Haut-Conseil-a-l-integration-a-vecu-2013-09-23-1023208

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/09/25/laicite-matignon-signe-l-avis-de-deces-du-haut-conseil-a-l-integration_3484201_3224.html

– Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) : si le journal Le Monde titrait grossièrement en 2008, que « l’UMP veut permettre au CSA de contrôler Internet », ce sont bien ses petits copains de gauche qui sous Hollandescu s’activent à remettre l’idée au goût du jour (et non au goût des citoyens-internautes qui y voient avec raison une ultime atteinte à la liberté d’expression, dont les gauchos intolérants à la pensée d’autrui, ne rêvent que de supprimer).

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/11/26/l-ump-veut-permettre-au-csa-de-controler-internet_1123520_651865.html

http://www.rue89.com/2012/08/25/rapprocher-la-carpe-csa-et-le-lapin-arcep-dangereux-pour-le-net-234810

Enfin à l’Observatoire de la Laïcité, le Premier ministre vient de nommer madame Dounia Bouzar, musulmane, autoproclamée anthropologue, spécialiste du fait religieux (sic) qui d’emblée n’a pas peur de nous asséner une  sornette à deux balles :

« Qu’une fête juive et une fête musulmane deviennent une fête pour tous les Français permettrait de combattre le communautarisme et de faire avancer la cause de la laïcité ».Et pour cela elle propose, non pas d’ajouter deux jours fériés mais de remplacer deux fêtes chrétiennes -trop nombreuses a son goût- par Yom Kippour et l’Aïd.

Pourtant, devant le tollé provoqué par ces paroles, elle se reprend bien vite pour aller présenter une toute autre version au micro de RTL, prétendant qu’elle a été mal comprise et que ce qu’elle a dit n’était pas du tout une proposition, mais une simple réflexion …

http://www.rtl.fr/video/emission/le-choix-de-yves-calvi/dounia-bouzar-moi-aussi-j-adore-noel-7764838783

Quel beau discours. Quelle brave femme ! Mais une brave femme qui se fout carrément de nous, parce que vouloir nous faire croire que les collabos au pouvoir, lécheurs de babouches, l’auraient mise en place pour défendre les valeurs de laïcité, alors que le halal nous est imposé de fait, que les mosquées fleurissent dans toute la France, avec l’aide des finances municipales, pendant que nos églises tombent en décrépitude parce que pour elles « on » n’a pas de moyens suffisants, et tout cela sans réaction (et pour cause) de ceux pour qui elle roule … moi je dis que c’est se moquer du monde ! .

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Observatoire-de-la-laicite-Dounia-Bouzar-propose-de-remplacer-deux-fetes-chretiennes-par-Yom-20378.html

http://ripostelaique.com/dounia-bouzar-annonce-vouloir-remplacer-paques-par-laid-puis-fait-machine-arriere.html

J’ai déjà fait allusion au fait que dès l’âge de 11 ans, un événement, en apparence bénin, m’avait incitée à prendre mes distances avec la religion (catholique), ou du moins à l’époque, avec les religieux … qui venaient de me révéler leur hypocrisie dans une belle démonstration du « fais ce que je dis » (la parole de Jésus) « pas ce que je fais  » (précisément le contraire).

Grâce à cet événement j’ai pu très tôt être au fait d’une certaine réalité, embusquée derrière un discours bien huilé, apte à subjuguer les masses crédules, et gagner ainsi un temps précieux pour de saines réflexions et investigations spirituelles, au lieu de le perdre en génuflexions, signes de croix intempestifs… bref, toute la panoplie des « salamalecs » pratiqués par les ouailles, souvent mécaniquement et pas toujours très sincèrement.

Ceci pour dire que je ne suis pas une fana du catholicisme, et que la séparation historique de l’Église et de l’État me convient parfaitement. A chacun en son libre arbitre de croire, ne pas croire, s’interroger … mais en tout cas de le faire à titre privé, sans imposer aux autres ses conclusions.

Pour autant, que systématiquement il soit de bon ton de « bouffer du curé, du catho » (pourtant devenus bien inoffensifs) dans les milieux bobos-branchés, qui en même temps s’émerveillent et s’esbaudissent sur l’effroyable système totalitaire arborant le doux nom de religion d’amour, paix et tolérance (Cf les abominables tueries au nom de cette infamie), cela m’irrite déjà au plus haut point.

 C'EST CA L'ISLAM !

L’islam c’est avant tout ceci : aucun respect de la vie humaine

Mais que de plus, ce soit devenu insidieusement la seule pensée acceptable, au nom de laquelle « on » se croit autorisé à détruire tout ce qui s’y rattache de près ou de loin, me jette dans une fureur qui pourrait me valoir un infarctus si je n’avais pas le sain défouloir de l’écriture pour l’évacuer.

Qu’on se le dise, madame Bouzar et tous les vaniteux de votre espèce vous croyant autorisés à démanteler la France, la chrétienté par son expression architecturale ou ses coutumes, fait partie intégrante de la civilisation française ; elle y a cimenté dans de jolies manifestations festives, l’enfance des citoyens français, qui devenus adultes sont par ailleurs bien assez sages pour choisir eux-mêmes leurs croyances, sans qu’il soit utile qu’on leur tienne la main.

Par conséquent, croyants ou non, ses merveilleux monuments éclairés et égayés par les chants et fêtes qui s’y déroulent, nous sont précieux, au même titre que les regards émerveillés de nos enfant devant une crèche, un sapin de Noël ou des œufs en chocolat … que cela vous plaise ou non ! Nous ne vous laisserons pas les balayer de notre univers, et dans ce combat je serai toujours du côté des opprimés !

Madame Bouzar qui voulez nous faire croire que vous condamnez l’intégrisme islamiste, mais qui semblez néanmoins incommodée par les manifestations trop nombreuses, d’une religion devenue discrète, un moyen fort simple est à votre disposition pour cesser de souffrir : repartez immédiatement d’où vous venez, vous et vos amis, là où vos racines religieuses vous incitent à haïr tout ce qui ne leur est pas conforme ; allez vivre sereinement les préceptes de votre si douce religion, confortablement enveloppée de votre burqa, sous la bienveillante autorité d’un époux qui saura rabaisser votre caquet d’écervelée, incapable de mesurer le privilège de vivre dans un pays libre que stupidement vous souhaitez détruire, puisque vous n’avez pas encore compris que pour « eux », vous serez toujours la moitié d’un être humain, destinée uniquement à servir de réceptacle à leurs obsessions malsaines ainsi qu’à leur progénitures.

Quand je vous entendrai vous déclarer officiellement apostate de l’islam, alors je vous croirai, mais tant que vous persisterez à véhiculer l’idée d’un islam compatible avec la République et la laïcité, je vous laisserai pour ce que vous êtes : une fumiste, complice de nos vils et traîtres élus collabos.

Même un de vos imams, sincère ou opportuniste, l’avenir nous le dira, conseille à vos semblables installés au Canada (et ailleurs) de retourner dans vos pays si vous n’êtes pas capables d’accepter et respecter les lois et coutumes de vos pays d’accueil. Cela devrait normalement vous interpeller.

http://www.postedeveille.ca/2013/09/canada-un-eminent-imam-de-calgary-dit-aux-musulmans-retournez-dans-vos-pays.html

Une dernière recommandation, madame : le Peuple de France, ne vous a pas sonnée, alors gardez vos coutumes, laissez-lui les siennes et  FOUTEZ-LUI LA PAIX  !

Josiane Filio

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.