Le danger sanitaire des clandestins

Les Anglais ont de l’humour: « Brouillard sur la Manche, le continent est isolé » en est un exemple. Mais les Anglais sont aussi pragmatiques et lorsque le brouillard s’est levé sur la Manche et que les ferrys rallument les chaudières, les services vétérinaires vont contrôler votre animal de compagnie. Le toutou doit porter une puce électronique (le tatouage ne suffit plus) et doit pouvoir présenter son certificat de vaccin contre la rage qui date d’au moins 21 jours. Pas question de lever la patte sur les grilles de Buckingham Palace sans avoir montrer justement patte blanche au PIF (Poste d’Inspection Frontalier). Ce qui est navrant dans cette politique c’est qu’elle n’est pas appliquée aux bipèdes de tous poils et mène les flegmatiques britons à un Londonistan. En résumé pour débarquer sur la perfide Albion en kami, ceinture d’explosif, gale et syphilis, vaut mieux laisser le clebs au bled. La rage est une maladie, l’islam non.
Les Américains avait une politique assez rigoureuse en matière d’immigration sanitaire. Ellis Island était la solution. Mise en quarantaine des migrants et contrôle médical. Pas question d’apporter les vilaines maladies européennes comme la tuberculose. Ce contrôle se passait bien et les structures étaient adaptées. Aujourd’hui les règles se sont assouplies, on vous demande juste avant l’atterrissage de remplir une fiche cartonnée sur laquelle vous jurez sur l’honneur ne pas être un terroriste. Humour anglo-saxon sans doute.
ellis
  Il fut une époque où les migrants patientaient sagement, ici Ellis Island.
Quid de ce qui se fait dans l’espace Schengen ? Rien et un peu de tout à la fois. En Autriche, les migrants arrivés aux urgences des hôpitaux sont prioritaires par rapport aux natifs du pays. Les clandestins passent en premier pour éviter de devoir payer les interprètes toute la journée. Avec une petite verrue plantaire le Tunisien consulte avant l’Autrichien de souche qui a cotisé toute sa vie et qui … vient de décéder aux urgences d’un AVC. C’est toujours une retraite de moins à payer. Dans l’ensemble des pays de l’UE c’est débordement et laxisme, submersion pour les pays du sud, absence de contrôle pour les pays du nord. Un pays se démarque des autres et 3, 2, 1 Marseillaise: C’est la France qui possède un système de santé envié de tous et en particulier des physiciens qui attendent son implosion pour confirmer l’existence des ondes gravitationnelles. Hé oui ! Nous avons l’Aide Médicale d’Etat (AME), certes un tantinet coûteux (1,1 milliard d’euro en 2015) mais nous sommes le pays du luxe, du champagne et des sacs Vuitton, au diable l’avarice. On rase gratis le contribuable et on soigne gratis le clandestin. Personne ne grince des dents surtout ceux qui n’en n’ont plus, les fameux sans-dents.
hollande-sans-dents
Vous avez sans doute vu dans la presse que la sous préfète du Pas de Calais voulait diminuer de moitié la population de la jungle de Calais pour loger dans de nouveaux camps les « déplacés ». Un nouveau camp à Grande Synthe (Banlieue de Dunkerque, 59) sera géré par Médecin sans frontières qui a obtenu le financement nécessaire pour monter les premières tentes. Les 2/3 d’entre-elles (1) sont déjà couchées par terre suite à un petit coup de vent, mais ce n’est pas grave, on persiste en re-finançant, c’est l’Etat qui paie. A force, c’est un peu cher la santé de nos envahisseurs, mais le nouveau gouvernement reconduit pour l’essentiel dans ses fonctions au lieu de l’être à la frontière n’en a cure.
campscalais
Bref, beaucoup d’argent dépensé pour rien. Petit détail croustillant comme on en rencontre dans les rubriques faits divers (1) : L’UNSA, syndicat de police, dénonce les conditions d’hébergement des CRS à Loon-plage (à coté de Calais), je cite: Ce fut d’abord les CRS 23 et 35 puis la 12 qui ont connu des cas de gale. C’est maintenant au tour de la CRS 34 de partager à sa juste valeur les joies du vivre-ensemble avec les migrants. L’hôtel premier prix reçoit régulièrement des clandestins dont la chambre est payée par des associations ou des no-borders.
L’ennui c’est que la nature a horreur du vide sanitaire, pas les virus.
Philippe Legrand
image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Monsieur Legrand, en dépit du tragique de tout ceci, votre façon de raconter m’a fait sourire. L’humour, ça aide aussi, surtout lorsque nous nous référons à nos voisins britanniques.
    Néanmoins, une tragédie de l’Histoire est en marche.

    • Pierre Desproges avait le don de présenter la réalité parfois tragique avec une touche d’humour, je ne suis qu’une pâle imitation.

      • Absolument pas monsieur Legrand, nous avons nous aussi besoin de sourire, surtout après avoir reçu son échéancier de l’impôt sur le revenu et autres impositions.
        Oui, ici certains ont raison, une tragédie est en marche et malheureusement, nous ne gagnerons pas!

      • Non, Monsieur Legrand, vous n’êtes pas une « pâle imitation », vous êtes vous-même et il y a en vous une pensée qui ressemble à celle de Desproges.
        L’humour peut être une grande qualité surtout lorsque le sujet traité est aussi grave.

  2. avec ces envahisseurs, entrant sans document, cela est certain il faut s’attendre à des maladies infectieuses éradiquées dans notre pays pour lesquelles nous avons lutté

  3. Je suis juste d’un milieu de santé…et depuis longtemps je pense à la quarantaine…Dès l’entrée en Europe de ces gens dans un état de santé plus que douteux , venant de pays où sévissent encore des maladies éradiquées chez nous , ou dues à leur manque d’hygiène, elle aurait dû être appliquée!
    A quoi sert notre Ministre de la Santé? Touraine ! elle a été reconduite dans ses fonctions! Alors que Valls nous dit que dans ce remaniement on a voulu mettre en avant l’expérience!…Serait-elle médecin? pharmacien? biologiste?…aurait-elle pratiqué une profession de santé par le passé???Non! pas plus que tous les autres elle n’a d’expérience sur le sujet qu’on lui donne à gérer !!!!

Les commentaires sont fermés.