1

Dangers des pseudo-vaccins Covid, fabricants d’humains OGM

Les vaccins génétiquement modifiés peuvent entraîner une modification des gènes humains…
Pourquoi les médias n’informent-ils pas correctement la population ?
Vidéo : kla.tv/16927

Quelques points abordés dans la vidéo ci-dessus : « REFUSEZ LA VACCINATION qui est en fait une thérapie génique qui peut nous modifier génétiquement ! Tout cela pour faire des affaires !
Le nouveau vaccin est censé apporter du matériel génétique libre dans nos cellules. On ne sait pas si ce matériel génétique ne sera pas incorporé dans nos cellules germinales. Les cobayes doivent s’engager à une contraception stricte. »

La mise en garde de professionnels de santé auprès du Sous-secrétaire d’État aux Enfants et à la Famille de Grande- Bretagne nous paraît fondamentale : « Mise en garde sur le génocide lié au pseudo-vaccin anticovid au secrétaire d’État chargé des enfants et de la famille de GB ».

https://docteur.nicoledelepine.fr/mise-en-garde-sur-le-genocide-lie-au-pseudovaccin-anticovid-au-secretaire-detat-charge-des-enfants-et-de-la-famille-de-gb/

Vicky Ford MP
Parliamentary Under Secretary of State for Children and Families
Department for Education
20 Great Smith St, Westminster,
London SW1P 3BT
21st November 2020
Via Royal Mail Signed For Delivery

« Cher Sous-secrétaire,
Nous vous écrivons au sujet du programme de vaccination prévu contre la covid-19.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le nombre élevé attendu d’effets indésirables qui, selon l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), constituent une « menace directe pour la vie des patients et la santé publique ».

« Pour des raisons d’extrême urgence en vertu du règlement 32 (2) (c), liées à la libération d’un vaccin covid-19, les MHRA ont accéléré la recherche et la mise en œuvre d’un outil d’IA (Intelligence artificielle) spécifique au vaccin.

Strictement nécessaire – il n’est pas possible de moderniser les anciens systèmes de la MHRA pour gérer le volume de réactions indésirables aux médicaments qui seront générées par un vaccin covid-19.
Par conséquent, si la MHRA ne met pas en œuvre l’outil d’IA (Intelligence artificielle), elle ne sera pas en mesure de traiter efficacement ces ADR (Adverse Drug Reactions : effets secondaires).
Cela entravera sa capacité à identifier rapidement tout problème de sécurité potentiel avec le vaccin covid-19, ce qui représente une menace directe pour la vie des patients et la santé publique.

Raisons d’extrême urgence – la MHRA reconnaît que son processus d’achat prévu pour le programme SafetyConnect, y compris l’outil d’IA (Intelligence artificielle), ne se serait pas terminé par le lancement d’un vaccin.  »
https://ted.europa.eu/udl?uri=TED:NOTICE:506291-2020:TEXT:EN:HTML&src=0

En tant que professionnels de la santé ayant une expérience combinée de plus de soixante-dix ans, avec une connaissance approfondie de l’histoire des vaccins, des ingrédients des vaccins, et de leurs effets secondaires, nous sommes profondément préoccupés par la morbidité et la mortalité attendues de la MHRA chez les vaccinés.
Par conséquent, nous vous informons que si le programme de vaccination prévu se poursuit, vous serez directement coupable de la mortalité infantile et des dommages causés aux enfants dont vous et les autorités locales que vous supervisez, êtes responsables.

En outre, nous souhaitons vous informer que nous sommes actuellement en train d’obtenir des conseils juridiques formels à ce sujet, ce que nous espérons confirmer les déclarations faites.
Compte tenu de la menace imminente pour la vie de plusieurs centaines de milliers d’enfants dans tout le pays, nous vous informons que nous attendons de vous que vous nous répondiez dans les quarante-huit heures, avec une confirmation écrite de l’arrêt de tous les plans de vaccination contre la covid-19, et que vous transmettiez des informations en cascade au personnel responsable approprié, les chefs de service, les responsables pour les adultes vulnérables et leurs agences associées, dans le cadre de vos attributions en tant que sous-secrétaire d’État parlementaire pour l’Enfance et la Famille ou ministre titré équivalent, au sein des administrations décentralisées d’Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord.

Si non-respect de cette demande, vous êtes averti que vous pourriez être considéré comme complice de ce qui peut être décrit avec précision comme un génocide, s’il est prouvé que les faits que nous avons déclarés étaient connus de vous ou des autres autorités compétentes et que vous n’avez pas agi sur eux.
Cordialement
Dr Kevin P Corbett
Kate Shemirani

Cc Matt Hancock – Secretary State for Health and Social Care
Vicky Ford MP Parliamentary Under Secretary of State for Children and Families
23 NOVEMBRE 2020/ »

Lisez et relisez la lettre des professionnels de santé au gouvernement britannique… Vous êtes probablement frappés comme nous tous par la précision et la violence des termes employés, témoignant d’une grande inquiétude sur la campagne de vaccination qui s’ouvre, alors qu’aucune expérimentation sérieuse n’a été faite, et que les risques à court, moyen et long termes s’annoncent potentiellement très lourds.

Par tous les moyens, informons les populations soumises au matraquage permanent des télévisions – par tracts synthétiques, petites vidéos et surtout conversations au bistro du coin (mais les bistros ont disparu… comme toutes les possibilités d’échanges, de rencontres, etc. – un hasard ?)

Prenons comme exemples les excellentes interventions du Dr Louis Fouché, sorti de l’ombre à temps pour informer avec beaucoup de clarté. Le vaccin est un outil, on n’est pas « pro ou antivax » – tout dépend du produit, des données scientifiques sur les essais cliniques, des résultats et effets secondaires, et donc de la balance bénéfice/risque.

Vidéo CNews du jour :
https://www.jeanmarcmorandini.com/article-443449-vaccin-le-dr-louis-fouche-provoque-enormement-de-reactions-sur-les-reseaux-sociaux-apres-son-passage-dans-morandini-live-ce-matin-video.html

Dans le cas des vaccins anti-covid, outre le fait que l’épidémie est quasiment terminée en Europe, que le virus a déjà muté plusieurs fois, et que le taux de létalité, même dans les populations les plus à risque, est excessivement faible, il n’y a actuellement aucune indication à se faire vacciner avant 80 ans.

Les enfants ne font pas de formes graves et ne sont jamais transmetteurs du virus, malgré toutes les tentatives médiatiques de vous le faire croire (chaque fois fondées sur des études biaisées qui ne tiennent pas la route quand on les analyse). Ils ne peuvent donc tirer aucun avantage des vaccins, mais ils risquent de faire des complications comme les adultes ; la balance avantage/risque est donc fortement défavorable à leur âge.

Rappelez-vous le vaccin contre la grippe H1N1, grippette présentée elle aussi comme une maladie grave, et contre laquelle les autorités ont tout tenté pour nous faire vacciner, entraînant près de 250 cas de narcolepsie graves, où la responsabilité du vaccin a été reconnue par l’OMS, sans aucun bénéfice infectieux.
Rappelez-vous aussi la catastrophe du Dengvaxia aux Philippines en 2017 et les centaines de victimes après la vaccination qui avait été présentée par les autorités sanitaires locales, et Sanofi, comme efficace et sans dangers, ce malgré les mises en garde répétées du plus grand spécialiste mondial de la maladie.

Soyez vigilants, ces vaccins, dont la plupart ne verront pas le jour, mais ont déjà permis de belles affaires boursières, risquent d’être imposés, sinon par l’obligation légale, mais par la persuasion médiatique forcenée que le ministère essaie d’organiser, la propagande à la Goebbels étant probablement la chose la mieux réalisée par le gouvernement et nos médias.

OBLIGATOIRE ? Non merci – je signe (petition-vaccination-2020.com)

https://www.petition-vaccination-2020.com/signature

Nicole Delépine