Daniel Vaillant pris en flagrant délit de mensonge ! (Vidéo)

Publié le 10 mai 2010 - par

Daniel Vaillant pris en flagrant délit de mensonge ! [3:15]

Le lundi 26 avril 2010, à 18h50, Daniel Vaillant, maire (PS) du 18e arrondissement de Paris, était interviewé sur Europe 1 par le journaliste Patrick Cohen, dans le cadre du journal du soir. (1)

Daniel Vaillant, le lundi 26 avril 2010, à 18h50, sur Europe 1.

Le journaliste interrogea Daniel Vaillant sur la situation scandaleuse qui règne dans son arrondissement, où, chaque vendredi, plusieurs milliers de musulmans bloquent des rues entières avec des barrières, y interdisent toute circulation, puis prient ensuite sur leurs chaussée et trottoirs. (2)

Après une présentation rapide du scandale des prières musulmanes illégales à Barbès, Patrick Cohen demanda à Daniel Vaillant quelles sont les personnes qui mettent ces barrières en travers des rues de son arrondissement pour les bloquer, chaque vendredi.

Nous transcrivons mot pour mot ce passage de l’interview : (3)

Patrick Cohen : – Elles sont barriérées par qui, d’abord, ces rues ?

Daniel Vaillant : – La Préfecture de Police !

Pour vérifier l’affirmation de Daniel Vaillant, nous sommes allés, vendredi 7 mai 2010, dans son arrondissement, au croisement de la rue Myrha et de la rue Léon, et nous avons filmé l’installation des barrières qui, chaque vendredi, barrent la rue Myrha…

Voici ce que nous avons observé : à 12h50, deux musulmans de la mosquée Myrha s’emparent d’une barrière qui se trouvait sur le trottoir de la rue Léon, la transportent et l’installent en travers de la rue Myrha.

Puis ces deux hommes installent une deuxième barrière en travers de la rue Myrha.

Enfin, ils tendent une chaîne entre ces deux barrières… et la rue Myrha se retrouve barrée, totalement interdite à la circulation !

Ainsi, contrairement à ce qu’avait affirmé péremptoirement Daniel Vaillant, ce ne sont pas des policiers, ni des employés de la Préfecture de Police, qui « barrièrent » la rue Myrha : ce sont des musulmans de la mosquée Myrha, dont l’un d’eux (celui en costume et chemise violette) est même un employé !

Bref, la conclusion s’impose : Daniel Vaillant a menti !

Nous nous sommes ensuite rendus au commencement de la rue Richomme, qui mène à la rue des Poissonniers, et voici ce que nous avons observé : à 13h20, deux musulmans de la mosquée Polonceau installent une barrière en travers de la rue Richomme.

Ainsi, contrairement à ce qu’avait affirmé péremptoirement Daniel Vaillant, ce ne sont pas des policiers, ni des employés de la Préfecture de Police, qui « barrièrent » la rue Richomme : ce sont des musulmans de la mosquée Polonceau, dont l’un d’eux (celui en djellaba verte et anorak bleu) est même un employé !

Bref, la conclusion s’impose à nouveau : Daniel Vaillant a menti !

Nous nous sommes finalement rendus au commencement de la rue des Poissonniers, sur le boulevard Barbès, et voici ce que nous y avons observé : à 14h30, deux musulmans de la mosquée Polonceau enlèvent une barrière qui barrait la chaussée de la rue des Poissonniers, et la déposent sur le trottoir.

Ainsi, contrairement à ce qu’avait affirmé péremptoirement Daniel Vaillant, ce ne sont pas des policiers, ni des employés de la Préfecture de Police, qui « barrièrent » la rue des Poissonniers : ce sont des musulmans de la mosquée Polonceau, dont l’un d’eux (celui en blouse bleue et bonnet blanc) est même un employé !

Bref, une fois encore la conclusion s’impose : Daniel Vaillant a menti !

Daniel Vailland a menti, menti délibérément, menti froidement !

Avec un naturel qui prouve l’endurcissement dans le mensonge de cet individu, Daniel Vaillant a affirmé ce qu’il savait parfaitement être faux !

Daniel Vaillant est un personnage méprisable, qui, parce qu’il ne peut assumer la dégénérescence catastrophique de la situation dans son quartier, dénoncée depuis des années par les habitants non-musulmans, a recours à de grossiers mensonges !

Dans ce territoire perdu de la République qu’est le quartier Barbès, les musulmans agissent à présent comme ils le veulent, sans aucun contrôle, dans la plus totale illégalité ! Ils barrent les rues qu’ils veulent, quand ils le veulent, comme ils le veulent !

Avec l’approbation tacite de Daniel Vaillant, indigne maire du 18e arrondissement, et de Bertrand Delanoë, indigne maire de Paris !

P.S. : La semaine prochaine nous reviendrons sur les mensonges de Daniel Vaillant, car ce n’est pas le seul qu’il a assené durant cette interview…

Maxime Lépante

(1) L’émission peut être visionnée ici :

http://www.dailymotion.com/video/xd37kc_quot-ils-enfument-tout-le-monde-qu_news

(2) La rue Myrha et la rue Léon sont barrées et occupées par les musulmans de la mosquée Myrha :

La rue Polonceau, la rue des Poissonniers, et une partie du boulevard Barbès sont barrés et occupés par les musulmans de la mosquée Polonceau :

(3) Ce passage se situe 6 minutes 54 secondes après le début de l’interview.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi