1

Dans 4 jours, Trump sera le 45e président des Etats-Unis !

trumpclintonLa presse aux ordres, la presse de l’establishment pourri, aura tout essayé pour éviter ce titre qu’elle mettra, malgré elle, à la une dès le 09 Novembre prochain. Comme je le disais dans cet article (https://ripostelaique.com/les-criminels-clinton-vont-ils-accuser-trump-davoir-viole-des-enfants.html), l’establishment a battu tous les records de la désinformation et de la manipulation de l’opinion publique…

D’abord, l’usage notoire et frauduleux d’un serveur privé et personnel à des fins professionnelles et gouvernementales, est strictement proscrit par la loi fédérale américaine. Hillary Clinton (si elle n’était pas une super protégée) aurait fait l’objet de poursuites pénales et/ou de sanctions diverses. Le FBI et le Ministère de la Justice (se fondant sur une curieuse «négligence extrême» de sa part) s’entendirent pour lui faire un beau cadeau (dont ne bénéficient pas les sans-dents), en se déclarant non favorables à l’engagement de telles poursuites. Ensuite , le contenu même des e-mails (délit de corruption, trafic, haute trahison, etc.) peut également lui valoir des poursuites pénales parallèles et la prison. Il s’agit donc d’affaires distinctes en une.

Sans Wikileaks et ses révélations, ce système pourri aurait certainement continué de dissimuler à l’opinion de très nombreux scandales (on ne sait pas tout). Le FBI n’est certainement pas un ami de Trump. Il a pris tardivement ses responsabilités morales pour anticiper et se protéger lui-même. Bien avant la reprise de l’enquête sur les fameux e-mails, il y avait bien une remontée de Trump dans les « sondages ». Tout finissant par se savoir, le FBI préfère sauver la face et éviter une fragilisation plus importante encore après le scrutin. Merci à Wikileaks.

Quand une candidate reçoit des questions à l’avance pour un débat, n’est-ce pas du peuple entier et des téléspectateurs que se moque une telle mise en scène? Et qui fait passer son concurrent pour un moins professionnel et un incompétent? Presque tout est truqué et inégal dans cette élection. Au juste, de quel temps de parole dispose le camp Clinton à lui tout seul? Le volume de temps et l’espace médiatique accordés au seul couple Obama, porte à croire que le peuple américain va choisir entre Obama et Trump. Obama qui a déjà voté le 07 Octobre, après avoir encouragé à voter par anticipation, était-il au courant d’une action du FBI de dernière minute? Tous ceux qui ont voté Clinton et qui ont à présent des regrets, n’iront certainement pas tous changer leur vote…

Pour une des rares fois qu’un candidat américain n’est pas un va-t-en-guerre, la politicaillerie lui est hostile, lui reproche de vouloir éviter la guerre avec la Russie…Et préfère distraire l’opinion en mettant en avant des affaires de mœurs et de coucherie.

Pour une fois qu’un leader tranche avec le mensonge du « politiquement correct », veut réellement protéger son peuple contre le terrorisme musulman et ses sources, il est traité de « dangereux », « d’islamophobe ». Donald Trump aurait tant voulu aussi s’en prendre au terrorisme catholique, protestant, judaïque ou bouddhiste… Mais comment combattre ce qui n’existe pas?

Ce qui est certain, la victoire de Trump sera la victoire de tous les peuples assoiffés de vérité, contre les « élites » corrompues et les financiers du terrorisme international et des guerres, etc. Et nous allons bien rigoler de toute cette politicaillerie, des journaleux, des merdias, des politolo-menteurs, de la science politique arrogante, dogmatique et déconnectée de la réalité. Mais où iront-ils donc se cacher, ces dirigeants irresponsables et idiots qui avaient pris position en faveur d’Hillary Clinton? Peut-être, présenteront-ils des excuses de la 25ème heure pour sauver la face, comme le FBI…

Sango Loba