Dans la bataille, pensons à nos enfants

nice-attentat-620x349

Comme Fabrice del Dongo à Waterloo, les Français n’ont aucune vision d’ensemble du combat. Ils ont seulement des images parcellaires de la bataille. Ils ont sous les yeux la progression de l’islam et de ses soldats, ils sont au cœur des événements, et ne peuvent ni ne veulent les voir et les comprendre.

Il y a certainement une bonne dose de volonté à demeurer dupes. Dupes d’eux-mêmes, dupes du discours des politiques, des médias, du showbiz, des universitaires sur le racisme, l’islamophobie, l’immigration.

Ainsi ces derniers jours, côté politicard, Juppé la momie à l’identité heureuse, entouré d’une enfoulardée et d’un jeune garçon issu de la diversité, était sur la dalle d’Argenteuil avec plus de journalistes que d’habitants du quartier;

cwqeri_weaafw3r

côté médias, à C dans l’air (France 5) ou 24 heures (LCI), les débats sont de plus en plus de courtoises discussions entre amis du club Clinton ou de l’Association Juppé; côté showbiz, la dernière émission Taratata sur France 2 avec un final Black M –chanteur de rap qui hait les kouffar– chantant «Je suis chez moi» en compagnie d’Anne Roumanoff: «Ils veulent pas que Marianne soit ma fiancée / Peut-être parce qu’ils me trouvent trop foncé / Laisse-moi juste l’invitée à danser / J’vais l’ambiancer / Je suis français»;

unknown-1

côté édition, Raphaël Glucksmann (fils de…), époux d’Eka Zgouladze, vice-ministre de l’Intérieur de l’Ukraine et petit copain de Léa Salamé (dont elle attend un enfant), dans Notre France crache sur notre pays qu’il maquille en «visage grimaçant d’angoisse et de ressentiment», le déterritorialise au Burkina Faso, en Erythrée parce qu’il n’accueille pas les migrants clandestins avec la joie de la pesante teutonne.

unknown

Plongés malgré eux dans la bataille, les Français persistent à croire qu’ils sont au paradis des festivals, du cannabis et de l’Euromillion pour tous. Valeureux guerriers… de jeux vidéos. Mortal Kombat mais pas face aux djihadistes, pas contre les tueurs venus du Maghreb, de Syrie, d’Afghanistan, d’Afrique noire, pas pour affronter l’islam qui colonise notre nation (femmes voilées de plus en plus nombreuses et vindicatives, musulmans qui tabassent les médecins, transforment des policiers en hommes incendiés, avouent dans un sondage réalisé pour L’Institut Montaigne être prêts à l’affrontement http://ripostelaique.com/un-million-de-musulmans-prets-a-la-guerre-civile-en-france.html).

A l’approche de leur fin, les citoyens romains n’étaient sans doute guère différents des Européens du XXIe siècle.

L’Empire s’écroulait et que désiraient-ils? Du pain et des jeux? Ils étaient devant l’abîme et regardaient ailleurs. Pour eux, les incursions des barbares demeuraient un problème de frontières. Des accords étaient passés pour que des tribus s’installent sur le territoire de l’Empire, certaines campaient aux portes des villes romaines. Peut-être mettaient-elles le feu à leur campement quand elles changeaient d’endroit?

Les jeunes barbares étaient élevés autrement que la jeunesse romaine, mais les Latins étaient persuadés que cela n’entraînait pas de risque particulier même si ça et là des manifestations dégénéraient «comme dans un organisme mis en présence d’éléments étrangers, rebelles à l’assimilation qui en assure l’équilibre physique» dit Synésios à la fin du IVe siècle[1].

Les Romains étaient rassurés par des victoires éparses de leurs légions. Mais la force des étrangers à l’intérieur de l’Empire, pourtant de plus en plus évidente, restait invisible à leurs yeux. L’aveuglement, encore et toujours. Hier comme aujourd’hui. Il y avait des signes, mais on s’évertuait à ne surtout pas les voir.

Bienveillance et grandeur d’âme furent remerciées par l’ingratitude et le pillage.

Les Français sont dans la même brume électrique. Ils y errent comme des fantômes, se persuadant qu’elle va se lever et le soleil s’imposer sous les traits d’un Juppé.

Identité heureuse, chance-pour-la-France, diversité créatrice, repentance, aides humanitaires… Nos compatriotes croient qu’ils éviteront le pire en refusant de regarder au fond de l’abîme, en faisant preuve, devant les monstres, de lâcheté déguisée en devoir moral, en se voyant comme de belles âmes, alors qu’ils ne sont, comme les Romains de 476 perçus par les barbares, qu’un peuple détesté parce que débonnaire et sans réactions.

Le peu de soutien à la révolte des policiers, l’inexistence de barrages pour stopper les cars disséminant les barbares dans tout le pays, laissent penser que nous sommes prêts à l’asservissement, que nous sommes incapables dans la bataille de protéger nos enfants.

Marcus Graven

 

[1] Exemple tiré de l’excellent livre de Michel De Jaeghere, La Compagnie des Ombres –A quoi sert l’histoire?- , éditions Les Belles Lettres (14,90 €)

image_pdfimage_print

14 Commentaires

    • Hélas, ils ne voteront même pas FN puisqu’on leur rabache à longueur de temps que c’est pas bien ,que ça entrainera la guerre, c’est la télé qui le dit, et elle a surement raison,non? .Alors ,bien qu’ils râlent en permanence sur ce que la France est devenue, ils voteront Juppé .Mais la situation ne fera qu ’empirer .Il faudra qu’ils boivent la coupe jusqu’à la lie et là, peut-être,enfin, ils réagiront, mais ce sera bien trop tard hélas, leurs enfants souffriront .

      • ils voteront alijupé qui leur attribuera une subvention que lui-même aura reçu du qater ou de l’arabie séoudite çelà s’est déjà pratiqué se souvenir de l’e’lection du MOI PRESIDENT JE

  1. Ca ne servait à rien d’intercepter les cars, de toutes façons ils vont tous se disperser dans la nature. Faut se mettre à la place des passeurs (qui se font payer par la famille au pays, menaces à l’appui), ils ont intérêt à récupérer leur fond de commerce. De plus au lieu d’avoir un seul endroit à contrôler, la dispersion va entraîner l’apparition d’autres ports de passage, de la Bretagne jusqu’à la Hollande. La mer est vaste.

  2. Ca va être l’ hallali !
    Bien triste tout ça…
    Comme je l’ai déjà dit , il nous faut un chef. Un grand chef, charismatique et rassembleur
    Un Vercingétorix !
    Si vous vous sentez cette âme, n’hésitez pas à vous lancer ! il suffit d’un premier pas
    Qui sait, vous qui lisez ceci, c’est peut être VOUS que le destin a choisi pour sauver la France…
    Qui sait…

    • qui sait comme vous dites en tous cas si je l’étais j’aurais au moins le PATRIOTISME COMME PREMIER DOSSIER et je nommerais UN MINISTRE DU PATRIOTISME FRANCAIS une sorte de VICE PRESIDENT AVANT LE PREMIER MINISTRE

  3. la photo d’ali jupé est-ce sa nouvelle femme ou l’actuelle habillée par le coran éclairez ma lanterne s’il vous plait

  4. l’embleme francais n’est il pas le coq ? très bien choisi les pieds dans la mer.. la tete haute – la plupart des français sont des faibles et des lobotomisés par les merdias – tout a fais exact cet article

  5. Bel article et très juste sur le fond.

    « Les Français sont dans la même brume électrique. Ils y errent comme des fantômes, se persuadant qu’elle va se lever et le soleil s’imposer sous les traits d’un Juppé. » ( Marcus Graven )

    Un « soleil trompeur » peut en cacher un autre.Ainsi près le  » soleil trompeur  » du communisme au XX siècle ( cent millions de morts ) lui succède au XXI siècle le  » soleil trompeur du multiculturalisme .

  6. Plutôt mourir les armes à la main qu’être asservi à cette idéologie barbare.

  7. Pensez à nos enfants c’est leur léguer vivace la Patrie de nos aïeux. Telle est la vie de la Nation, des vivants, des morts, des à naître. Les patriotes ont un principe adverse en politique : le progressisme. Celui-ci est l’idéologie de l’U.E.et de sa CEDH, suivies par tous les européistes, et notre République. Il est temps que le citoyen européen et français rapatrie le politique à proximité de chez lui, de manière à pouvoir le contrôler lui même ! La souveraineté nationale est bonne, mais s’agissant de l’école, de la solidarité, de la police et de la justice, leurs responsables doivent être municipaux, cantonaux, et élus ! Nous serons libres par le fédéralisme et la subsidiarité !

  8. Ali Jupette instituera le Franquistan, et le grand califat sous Erdogan. Dormez bonnes gens. Vous allez être enfin heureux.

  9. Pourquoi et sur quelles bases « contractuelles » acceptées par nos dirigeants depuis longtemps, l’Europe se laisse envahir et coloniser http://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/Strat%C3%A9gieExtVFLR1.pdf
    Document très intéressant de l’ISESCO (sorte d’ONU islamique) – qui vient d’ouvrir un immense siège dans la banlieue parisienne – Ce document dévoile tout ce qui nous arrive aujourd’hui avec la complicité de nos dirigeants!!!

Les commentaires sont fermés.