Dans la France de Macron, l’insécurité n’est qu’un sentiment

agressionblanchefranaiswb4

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ce mois de mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Au cours de ce premier trimestre 2022, ce sentiment d’insécurité est de plus en plus présent dans la capitale, Paris ainsi que toute la périphérie : 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 mais également dans nos provinces : 06, 13, 25, 31, 34, 35, 38, 44, 69 et 83.

Dans l’ordre de « dangerosité », toutes les villes « où l’insécurité est bien loin de n’être qu’un sentiment », bien entendu Paris et toute la banlieue puis Marseille, Lyon, Nantes, Nice, Toulouse, Rennes, Montpellier, Brest, Grenoble, Toulon, Tours, Le Mans, Avignon, Bordeaux, Bayonne, Lille, Dijon, etc.

Semaine 19 du 07 au 13 mai – 

07/05 – Melun (Seine-et-Marne) : Affrontements sauvages entre des dizaines d’individus tout d’abord à la fête foraine puis sur le parvis de la gare entre des voyous de Melun contre ceux de Mée-sur-Seine. Un policier a été blessé.

La Courneuve (93) : Diffusée sur les réseaux sociaux, cette scène violente a choqué des milliers de personnes : Samir, un voyou de 19 ans, roue de coups en pleine rue son amie, Cindy, une lycéenne âgée de 16 ans. Elle ne porte pas plainte « de peur des représailles ». Un jeune transsexuel de 18 ans, Morgan, qui a été en couple avec Samir, affirme avoir été violé et frappé. On attend que justice soit faite !

Bondy (93) : Un animateur du centre de loisirs Albert Camus, âgé de 26 ans, saute par la fenêtre du 2e étage afin d’échapper à une agression de plusieurs individus : « J’avais peur d’être lynché ». Il est grièvement blessé.

Valence (26) : Deux hommes aux casiers judiciaires très chargés (plus de 20 mentions pour stupéfiants, vols, violences), âgés de 38 ans, ont été tués par balles dans leur véhicule. Tous deux allaient être placés sous surveillance électronique au titre d’aménagement de peine, selon la procureure Céline Nainai.

Niort (Deux-Sèvres) : À l’intérieur de l’église protestante qui l’hébergeait, un prédateur sexuel congolais, âgé de 44 ans et en situation irrégulière, agresse sexuellement une petite fille de 11 ans. Plusieurs mains courantes avaient pourtant été déposées contre lui, par plusieurs femmes, au cours des semaines précédentes.

Moulins (03) : Un adolescent, stagiaire de 17 ans, a été enlevé à la sortie de son travail dans un commerce du centre-ville, séquestré dans une cave, ligoté et yeux bandés, par quatre individus, dont deux mineurs, qui ont été mis en examen. L’un d’eux, Nourdine, 21 ans, estime ne pas comprendre « comment la victime a pu le reconnaître les yeux bandés ? ». On ignore les raisons de cet enlèvement.

08/05 – Y aura-t-il un coin de notre « Douce France » qui ne sera pas un jour « touché » par ce, paraît-il, sentiment d’insécurité ? Saint-Rambert-d’Albon (26) : Les gendarmes et les pompiers sont attirés dans des guets-apens, insultés, caillassés, par des groupes de jeunes voyous qui incendient des voitures allée des Bougies. Aucune interpellation pour le moment !

Lyon (69) : Deux individus, très défavorablement connus par les forces de police, ont agressé un couple de touristes américains sur le cours Gambetta, dans le 3e arrondissement, à hauteur de la place Gabriel-Péri, dans l’objectif de « voler la montre ». Une patrouille de police qui se trouvait à proximité a pu les appréhender. Ils ont été placés en garde à vue.

Nîmes (Gard) : Un migrant clandestin algérien, Miloud, qui prétend être syrien et déjà l’objet d’une OQTF, suite à des vols, a agressé et blessé un voyageur à l’aide d’un couteau, en gare de Nîmes, afin de lui voler sa valise. Il a été condamné, une nouvelle fois, à deux ans de prison ferme, une interdiction de détenir une arme durant cinq ans et également une nouvelle OQTF. Mais nous le retrouverons très certainement.

**Ce que je ne comprends pas, et je voudrais que l’on me l’explique : que signifient ces condamnations par les tribunaux « interdictions de détenir une arme durant cinq ans… ou moins, ou plus ? » La détention et le port d’une arme ne sont-ils pas interdits en France, même pour les citoyens honnêtes ?  

Audincourt (25) : Un homme a reçu trois coups de couteau « en raison d’une rivalité de quartiers ». L’un des auteurs présumés a été rapidement appréhendé à Vieux-Charmont.

Rennes (Ille-et-Vilaine) : À la sortie de la discothèque « Mango Club », située rue du Noyer, dans la zone industrielle, deux hommes ont été agressés au couteau. Transportés aux urgences, leurs jours ne sont pas en danger. Aucune arrestation à ce stade de l’enquête.

09/05 – Cannes (06) : Armé d’un cutter, un individu âgé de 21 ans et né à Constantine (Algérie), menace plusieurs passants puis se jette sur une jeune femme qu’il plaque au sol, avant d’être interpellé par une patrouille de la police municipale.

Maisons-Alfort (94) : Le « sympathique » Abderahim, multirécidiviste de 35 ans, a crevé les yeux de Maïté, sa compagne, lui a coupé une oreille et l’a poignardée de 12 coups avec un couteau de cuisine de 15 cm, entre la tête et la région vaginale. Le pronostic vital de la jeune femme est engagé. « C’est quelqu’un de sympa, c’est une famille tranquille, jamais de problème », explique un voisin. Abderahim est actuellement placé en garde à vue.

Montreuil (93) : Alors qu’ils s’apprêtaient à interpeller un individu pour le contrôler, les policiers ont été encerclés par des dizaines d’individus qui les ont insultés et traités de « racistes ».

10/05 – Aubervilliers (93) : Un homme de 31 ans a été tué dans un bar de la ville d’un coup de couteau porté à la cuisse. À ce stade on ignore les causes ainsi que les identités de l’auteur de ce crime et de sa victime.

Villeurbanne (69) : De plus en plus on assiste à des affrontements intercommunautaires dans les quartiers. La violence est omniprésente et la situation devient très préoccupante. En pleine rue, aux abords du « Super U », cours Emile-Zola, un homme d’une cinquantaine d’années a été frappé d’un coup de couteau et transporté à l’hôpital.

Toujours à Villeurbanne, au parc Jorge Semprun, une femme enceinte a été agressée à l’aide d’une bombe lacrymogène par un adolescent, mineur clandestin en situation irrégulière déjà connu par la police, pour lui voler son portable. Il a été placé en garde à vue.

Rien ne va plus aux « Puces de Saint-Ouen (93) : Les riverains, dont de nombreux musulmans, sont en colère contre des dizaines de mineurs isolés clandestins, en situation irrégulière, qui ne cessent d’agresser les « visiteurs ». « Si tu ne trouves pas de travail, tu dégages dans ton pays », explique Kamel, un commerçant.

Bussy-Saint-Georges (77) : Dans le RER A, rien qu’au cours du mois d’avril, 6 femmes ont été dépouillées par des voyous d’origine algérienne.

Valence (26) : Encore un détenu qui s’évade lors d’une permission de sortie. Aujourd’hui il s’agit d’Ahmed, condamné à 15 ans de réclusion « pour viol sous menace d’une arme ». Il s’était déjà évadé en 2017 et a recommencé, puisqu’on lui avait autorisé « une visite au zoo », alors qu’il ne devrait être libéré qu’en 2025. Il a été interpellé aux abords du domicile de sa compagne.

11/05 – Un de plus à bénéficier de la « compréhension » des JAP. Incarcéré depuis le 15 janvier pour des faits de violences aggravées (13 mentions sur son casier judiciaire) Djibril Diakhite a été autorisé, par le juge d’application des peines (sensible à l’élan citoyen du délinquant) à quitter sa cellule pour aller voter. Il en profite pour s’évader et « aller tabasser sa femme et, bien entendu, ne pas rejoindre son lieu de détention. Appréhendé il a pris 8 mois (de plus) de prison ferme.

Marseille (13) : Devant le collège catholique privé « Sévigné », dans le 13e arrondissement, un père de famille, médecin militaire, qui venait récupérer ses enfants âgés de 3 et 7 ans, a été poignardé à la gorge par un individu « agissant au nom d’Allah ». Mohamed, 24 ans, déjà connu des services de police pour trafics de stupéfiants et, bien entendu, présentant des « troubles psychiatriques). Le pronostic vital de la victime est engagé.

Carpentras (84) : À 16 ans, sans permis de conduire et circulant à toute vitesse, au volant d’une Peugeot 208, il refuse le contrôle des policiers et percute deux véhicules de la police. 5 policiers ont été blessés dans cette course-poursuite. Il a finalement été interpellé avec ses deux passagers.

Le Chesnay-Rocquencourt (78) : Le « chef étoilé » italien, Simoné Zanoni et sa femme, ont été attaqués et ligotés par des voleurs à leur domicile. Un individu âgé de 17 ans a été arrêté quelques heures plus tard, à Paris, au volant de la « Porsche » volée.

Lyon (69) : Fusillade dans le quartier de Gerland, à proximité de la station de métro du 7e arrondissement. Un homme a été tué (il s’agit d’un Algérien de 23 ans) et un second grièvement blessé, tous deux bien connus des services de police.

12/05 – Hirson (02) : Il marchait dans la rue, torse nu et armé d’une épée. Ahmed, 31 ans, menace des clients dans un bar du centre-ville, rue Jules-Decamp. En état d’ivresse, il prétend que ce sont les clients qui l’ont attaqué !

Calais (Pas-de-Calais) : Cette petite fille de 10 ans promenait son chien dans « Les jardins ouvriers », Grand-Rue du Petit Courgain. Elle croise un groupe de migrants ; l’un d’eux tente de l’entraîner sur une quarantaine de mètres. Il s’agit d’un Érythréen. La mère de la petite victime le reconnaît sur une photo diffusée de l’auteur de violences sur deux autres personnes, le même jour. Elle s’est rendue au « camp des migrants » avec des policiers qui l’ont appréhendé. L’agresseur migrant a été condamné à 6 mois de prison.

Montpellier (Hérault) : Cela devient quotidien dans le quartier Gély : les policiers, qui tentaient d’interpeller un suspect, ont été attaqués par une trentaine de voyous très violents. Ils ont subi des jets de projectiles mais il n’y a pas eu de blessé. Le suspect a pu être interpellé et placé en garde à vue.

Marseille (13) : Zone commerciale de La Valentine, 11e arrondissement, dans le magasin « Cultura », un individu, âgé d’une cinquantaine d’années, menaçait des clients avec un couteau de cuisine à la main. Lors de l’interpellation il s’est précipité sur les policiers, les menaçant malgré les injonctions de lâcher son arme. Il a été abattu de plusieurs balles. Son identité nous est inconnue pour le moment.

Toujours à Marseille, selon les services de police « il y aurait une quarantaine de barrages installés dans les quartiers Nord par les trafiquants de stupéfiants. Les dealers y font la loi.

Grenoble (Isère) : En plein centre-ville, dans l’avenue La Bruyère, dans le quartier Villeneuve, des individus de « type africain » se sont affrontés avec des couteaux et des marteaux. Dès l’intervention des forces de l’ordre, leurs ennemis n’étaient plus les mêmes : ils se sont tous retournés contre les policiers. Nous ignorons s’il y a eu des interpellations ?

13/05 – Toulouse (31) : Un agent de sécurité du « Carrefour » Purpan a été visé par un commando de trois hommes qui lui ont tiré dessus. Très grièvement blessé, il a été transporté vers les urgences entre la vie et la mort. Des suspects ont été interpellés. Nous ignorons les raisons et les identités.

Nevers (58) : Un ressortissant étranger, en situation irrégulière, est accusé d’avoir violé une jeune femme de 18 ans, en situation de handicap mental léger. Elle s’est enfuie et s’est réfugiée dans un bar où des clients ont appréhendé le suspect qui la poursuivait. Il a été placé en garde à vue.

Paris (75) : Un violent affrontement, entre gangs tamouls, a choqué les riverains et les passants du Faubourg Saint-Denis. Les réseaux sociaux ont largement diffusé cette séquence « parisienne » !

Quimper (29) : Alors qu’il poursuivait un homme avec un couteau, un migrant clandestin de 33 ans « qui devait purger une peine de prison et faisait l’objet d’une OQTF, pour situation irrégulière » a été appréhendé par les policiers. Il a été placé en détention.

Département des Hauts-de-Seine, à Villeneuve-la-Garenne : Quatre femmes, dont une mineure, ont déposé plainte « pour agressions sexuelles aggravées » contre le chef spirituel de l’Église évangélique « Nuit de Dieu », un prophète d’origine congolaise.

Allemagne – Duisbourg : Dans le centre-ville se sont produits des fusillades et des affrontements entre un gang turco-arabe et des motards des « Hell’s Angels ». Bilan : 4 blessés dont deux graves. 15 arrestations ont été effectuées.

Suisse – Fribourg : Un migrant clandestin béninois qui dormait depuis trois jours dans la gare de Romont, en France, a suivi une femme de 27 ans qui montait dans le train et après avoir tenté de l’agresser sexuellement, il l’a massacrée à coups de tesson de bouteille, puis a roué de coups un jeune homme qui venait la secourir : « Je n’ai jamais vu une telle violence », affirme un témoin. Le train s’est arrêté d’urgence en gare de Chénens alors que la jeune femme se débattait entre la vie et la mort.

Nigeria – À Sokoto : Une étudiante chrétienne du « Shehu Shagari Collège a été battue puis brûlée jusqu’à la mort, sur le campus, pour « avoir blasphémé envers l’islam et avoir tenu des propos peu flatteurs sur le Prophète ». 

Manuel Gomez

image_pdfimage_print
10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 Commentaires

  1. « l’insécurité n’est qu’un sentiment », absolument, …un sentiment,, comme la mort par exemple…))