Dans le paradis d’Allah, tu auras tout ce qui t’a été interdit sur terre

Publié le 18 avril 2015 - par - 1 930 vues
Share
Centre de Rome, 22 avril 2011

Centre de Rome, 22 avril 2011

Cher frère musulman,

En ce moment de très fortes tensions apparaissent grâce à tes coreligionnaires qui font leur djihad chacun à sa façon, comme le préconise le saint Coran écrit par Mahomet (paix et bénédiction sur lui) l’envoyé d’Allah, qui a reçu ses consignes via l’archange Gaby que tu nommes Jibril.

Les premières consignes d’Allah, appelées versets de La Mecque, ont montré une relative tolérance envers les chrétiens et les juifs qu’il t’a même conseillé d’aimer. Ces derniers appelés gens du livre, qui ont tout reçu mais rien compris, ont refusé de reconnaître Allah comme le seul Dieu unique. Allah l’Unique vexé de ne pas être resté seul est revenu sur les versets tolérants pour punir ces imbéciles qui le rejetaient, d’où les versets de Médine qui annulent ceux de La Mecque. Notons au passage qu’Allah est resté très tolérant, puisqu’il te permet de loufer, de manger avec les doigts et éructer à table, ce qui n’est pas le cas des autres Dieux tout aussi uniques qu’Allah mais qui ne supportent pas les émanations d’hydrogène sulfuré et de méthane, parfumées à l’harissa.

On pourrait s’étonner qu’Allah tout puissant et omniscient n’ait pas prévu cette insoumission. Mais comme il n’est pas susceptible de commettre la moindre erreur, nous admettrons qu’il n’en a pas commise.

Par ailleurs, l’Islam n’est-il pas chronologiquement la première religion, puisqu’Adam le premier homme était déjà musulman ? Tous les prophètes Moïse compris, dont on sait maintenant qu’il n’a pas existé, étaient musulmans puisqu’ils ont peu ou prou rencontré Allah ou relayé sa parole. Même Jésus était un prophète musulman, bien que son message fût tout à l’opposé de celui de Mahomet (paix et bénédiction sur lui). Mais à ce moment là, Allah n’avait pas encore refait surface, et en bon tacticien avait laissé pourrir la situation avant de revenir remettre de l’ordre sur Terre, ordre dont nous pouvons constater les bienfaits de nos jours.

Quand un membre de Daesh, alias EIIL, ou Boko Haram et autres laudateurs d’Allah, égorge, viole, réduit à l’esclavage ou confisque les biens, il ne fait que suivre les directives d’Allah qui guide son bras, et quand la Justice des hommes le condamne, elle condamne un innocent, puisque tout serait la faute d’Allah s’il pouvait en commettre.

Quand tu mourras en faisant ton djihad, tu rejoindras donc le paradis d’Allah où tu ne toucheras pas une paire d’ailes, mais un fort contingent de belles houris toutes vierges que tu pourras baiser à satiété. Heureux homme ! Tu pourras également t’abreuver à des ruisseaux d’eau fraîche, de lait, de vin rosé, blanc ou rouge, sec ou liquoreux, selon tes goûts. Mais comme Allah est généreux, tu pourras aussi trouver des ruisseaux de whisky, de vodka ou de pastaga selon tes goûts ou tes origines. Tu as rêvé d’une belle bagnole, Allah te la donnera. Le paradis d’Allah est ainsi, et tu as raison d’y croire, comme les Français ont eu raison de croire aux promesses de Hollande. Tout ce qui t’a été interdit sur Terre, te sera permis au paradis.

Tu crois au message de Mahomet (paix et bénédiction sur lui) parce qu’il savait des choses inconnues jusque là, par exemple que l’eau des rivières ne se mélange pas à l’eau de mer, du moins pas immédiatement, ce que tous les pêcheurs en mer pouvaient constater. Que le soleil est comme une lampe chaude, ce que tous les caravaniers constataient dans le désert. Que les nuages sont aussi hauts que des montagnes, ce que chacun pouvait voir en observant des cumulo-nimbus. Que le développement de l’embryon dans le ventre de la mère, avait été décrit par un médecin grec (Galien) quatre siècles avant Mahomet (paix et bénédiction sur lui), et qui se basait sur une description d’Hippocrate, 4e siècle Av JC. Que la rotondité de la terre pouvait être observée par un caravanier sur un promontoire ou un marin en mer. A ce propos, certains docteurs (savants) musulmans disent encore qu’elle est plate, d’autres qu’elle est sphérique aplatie aux pôles. J’ai consulté une vidéo d’un savant de l’Islam affirmant que Mahomet (paix et bénédiction sur lui) savait que la Terre était sphérique aplatie aux pôles, car démontrait-il, la racine du mot cercle en arabe est proche d’œuf et œuf, proche d’œuf d’autruche qui est une sphère aplatie sur deux extrémités diamétralement opposées. Avec de telles démonstrations, tu n’as plus à avoir de doutes sur la science du Prophète (paix et bénédiction sur lui). Il a même calculé la distance de la terre à la lune, mesurée en pas de chameau, dont on ne sait pas s’il était de course ou arthritique. Il en a sûrement déduit la vitesse de la lumière. Einstein est enterré face à de telles démonstrations scientifiques… Il y en a d’autres tout aussi convaincantes. En cherchant bien dans le Coran, on trouverait qu’il avait connu la pénicilline avant même que Flemming l’ait inventée.

Il manquait toutefois, une prédiction de la venue de Mahomet (paix et bénédiction sur lui), pour en faire un vrai prophète. Qu’à cela ne tienne, au XIVe siècle du calendrier chrétien, est apparu miraculeusement un nouveau disciple de Jésus dont on n’avait jamais entendu parler, Saint Barnabé qui devait être caché sous la table de la Cène, puisque les autres apôtres n’en avaient jamais fait mention. Dans son évangile, il évoque la venue d’un dernier prophète après Jésus qui n’en a jamais été un. Ça faisait défaut au CV du prophète (paix et bénédiction sur lui) ; le mal est réparé.

Marc Larapède

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.