1

Darmanin est pire que l’imam Iquioussen : il doit être expulsé, lui aussi

 

Gerald Darmanin et l'imam Hassan Iquioussen sur fond de la carte geographique de la France

 

Darmanin a fait des déclarations pires que celles qu’il reproche à l’imam Iquioussen qu’il veut « exclure manu militari » du territoire français.

Au sujet du mariage, par exemple, Darmanin reproche à l’imam honni de « rejeter le mariage civil au profit du seul mariage religieux ».

Darmanin s’est aussi prononcé sur ce sujet, il n’y a pas longtemps.

Que l’on se rappelle. Dans une déclaration à la Grande mosquée de Paris, en avril dernier, Darmanin avait rappelé la conversion à l’islam d’un général de Bonaparte afin de pouvoir épouser une musulmane.

Il s’agit de Jacques-François de Menou, baron de Boussay, qui, en 1798, commandait l’une des cinq divisions de l’armée d’Orient lors de la campagne d’Égypte menée par Bonaparte.

Il s’était converti à l’islam pour épouser une riche musulmane et avait pris le prénom d’Abdallah-Jacques.

Le Darmanin avait appelé les Français à faire de même.

« Voilà ce que nous souhaitons tous pour notre pays », avait clamé le Darmanin, en rappelant cet événement devant son auditoire de la Grande mosquée de Paris.

Darmanin pousse donc les Français à se convertir à l’islam pour une musulmane.

Prosélytisme islamique garanti cent pour cent. Sexe gratuit.

À propos, il est pratiquement acquis que la femme musulmane, que le général Abdallah a épousée, était une mocheté certifiée conforme à la laideur…

Le général aurait renié l’islam par la suite. Mais qu’à cela ne tienne…

Iquioussen, explique Darmanin, va être expulsé parce qu’il clame que la place de la femme doit être à la cuisine. Où est le problème s’il ne fait que rappeler les préceptes de l’islam ? L’islam qui est « une religion française », affirmait le même Darmanin, le 5 février dernier.

Si l’islam est une religion française, pourquoi en vouloir au malheureux Iquioussen qui ne fait que rappeler les préceptes de cette religion française ?

Darmanin reproche aussi à l’imam marocain ses propos sur les juifs. Rien de très grave.

En France, on tape sur les juifs et sur Israël 24/24.

Ça soulage les bobos, les lèche-babouches et les islamo-gauchistes.

Mais le Darmanin s’en montre affecté. Il réclame justice. L’Iquioussen doit être puni.

Par contre, le Darmanin laisse pleinement s’exprimer les rappeurs qui appellent à tuer des flics et les « bébés blancs » Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge, petits et grands… » (le rappeur dit Nick Konrad).

Finalement, rien de vraiment grave à reprocher à l’imam honni par rapport aux appels du rappeur au meurtre des bébés blancs et de leurs parents de la plus horrible des manières, manières que même l’État islamique, dans toute sa terreur, n’a jamais pensé à appliquer.

L’expulsion de l’Iquioussen ne serait donc qu’un caprice Darmanin (darmanin comme adjectif). Le Darmanin qui a une bouche façonnée pour le mensonge.

Une bouche qui, quand il parle, semble toujours chercher une connexion avec la Mecque, la source du mensonge, de l’hypocrisie et de la détestation du mécréant.

Mais, détrompez-vous, chers lecteurs. Darmanin et Iquioussen se complètent. C’est un joli couple qui défend l’islam.

Ils font, tous les deux, du tort à la France.

Ils font, tous les deux, du tort aux Français.

Ils devraient être expulsés tous les deux.

Le grand problème qui affecte la France, qui fait mal aux Français, ce n’est pas les imams. C’est l’islam.

L’islam enseigné par les imams, chanté par les rappeurs et défendu par Macron et ses ministres.

L’islam enseigné par Iquioussen et défendu par Darmanin.

Messin’Issa

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/05/darmanin-est-pire-que-limam-iquioussen-il-doit-etre-expulse-aussi/