Darmanin, le vrai visage de l’arrogance macroniste

darmanin.png

Mardi 8 février sur BFM TV : une très belle prestation du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin – l’homme pour qui « il n’y a pas un Français qui ne pense pas [que Macron] a été un bon président de la République » – face à Apolline de Malherbe

Sur la chaîne qui ne veut pas, selon Céline Pigalle, la directrice de rédaction BFM : « trop troubler les gens. Pas trop aller à rebours du discours officiel car ça serait fragiliser un consensus social », Darmanin, Moussa pour les intimes, est arrivé en coq dans la basse-cour.

Frétillant du plaisir du dominateur de poulettes, il s’attendait donc à des questions brosse à reluire.

« Est-ce que vous ne vous êtes pas réveillé un peu tard sur les questions de sécurité ? » et la journaliste de lister : « hausse de la violence, des atteintes aux personnes, homicides en hausse, coups et blessures volontaires en très nette hausse. Violences sexuelles notamment en hausse, tellement en hausse en l’occurrence qu’on parle même d’explosion ». Apolline de Malherbe n’a rien inventé, le constat provient… du ministère de l’Intérieur.

Gland sur le Dard Malin, 69 % – chiffre qu’il doit apprécier en d’autres lieux – des Français jugent négatif son bilan ministériel.

Gérald Darmanin est tout de suite monté sur ses ergots : « J’ai regardé votre logo, je pensais qu’on était sur CNews, mais en fait on est bien sur BFM TV ». Une excellente façon de rappeler aux téléspectateurs qu’ils sont en train de regarder un média aux ordres.

– « Je ne vois pas le rapport (un mot à éviter avec Moussa). Je vous parle des atteintes aux personnes.

– Votre présentation est très rapide et un peu populiste. Ne vous vexez pas ! Calmez-vous, ça va bien se passer ! », sourit l’arrogant.

Un mépris total pour la femme suinte de ce type.

« Ça va bien se passer », qu’est-ce qu’il sous-entend par là ? Qu’une journaleuse doit se contenter de le lécher quand elle est en sa présence ? Qu’il est face à une hystérique ? Qu’il va pratiquer une inspection vaginale en direct ?

Apolline de Malherbe (interloquée) : « Je vous demande pardon ! Gérald Darmanin… Je vous demande pardon. Comment vous me parlez ? ».

Dard Malin (toujours aussi sûr de son charme) : « Ça va bien se passer madame. Vous allez voir… J’en ai marre des discours populistes toute la journée. Vous n’évoquez même pas la baisse des biens, des cambriolages… Vous ne souhaitez pas que je réponde ?

–  Non, je trouve ça sidérant votre manière de répondre. Ce n’est pas une réponse. C’est presque une offense.

 Ne vous vexez pas : je réponds comme vous m’agressez. »

Agressé ?

Une question et voilà Darmanin agressé…

Agressé comme au Mans, ce couple de sexagénaires par Ismaël K. armé d’une clé à molette et muni d’un coran, puis cet homme handicapé frappé au sol avec sa béquille par le même Ismaël K. hurlant « Allahu akbar »… agressé comme à Poitiers, Aurélien, un rugbyman de 24 ans, poignardé à deux reprises dans le dos sur le parvis de la mairie par quatre « richesses plurielles »… comme cette grand-mère, à Longlaville, qui promenait sa petite-fille de quatre ans par un Algérien qui lui a asséné trois coups de tête pour lui voler son sac… agressé comme à Montpellier, ce jeune homme qui attendait le tram par deux migrants marocains qui lui ont ensuite pris son argent…

Jamais en reste d’une bonne parole, Darmanin a réaffirmé son soutien à Guillaume Delbar, maire de Roubaix – cette ville formidable sur laquelle M6 a fait un intéressant documentaire touristique – Delbar, condamné pour des faits d’escroquerie et d’abus de confiance, dont il a fait appel, et poursuivi pour détournement de fonds publics dans l’affaire AAIR (Association ambition et initiatives pour la réussite), une association islamiste.

Dis-moi qui tu soutiens, je te dirai qui tu es.

Imaginons que Zemmour ait tenu les propos de Dard Malin, toutes les sociétés de journaleux seraient aussitôt passées en mode indignation, les féministes auraient sorti leurs nichons protestataires, la gauche précipitée chez un procureur.

La maison Macron brûle-t-elle pour qu’un de ses piliers s’en prenne à une journaleuse qui jusque-là n’aurait pas fait de mal à une mouche En Marche ?

Celle-ci en tirera-t-elle une leçon ?

Devant le prochain guignol LREM sera-t-elle aussi virulente qu’elle sait l’être face à l’extrêême-drouâââte ?

Marcus Graven

image_pdfimage_print
12

13 Commentaires

  1. Vu dans l’heure des Pros de ce soir 9 février la réaction de Fogiel dont Apolline de Malherbe est la collaboratrice (il est son patron) qu’il ne soutient pas puisqu’il dit ne pas être du tout choqué par les propos de Darmanin qui le sont, pourtant, choquants ! Il y a mieux comme solidarité ! Mais rien d’étonnant à ce que ces deux faux-culs qui n’aiment pas les femmes (pas pour les mêmes raisons) ou les méprisent, se soutiennent !

  2. mais ce moussa darmanin n’est qu’un sans foi ni loi
    qui a trahi tout le monde et ceci par pure ambition
    un arriviste et un parvenu qui est prêt à tout pour assouvir
    ses ambitions personnelles et son ego-surdimensionné
    ce p’tit bonhomme aux racines Maghrébines est pareil que ses semblables
    qui veulent à tout prix et à n’importe quel prix réussir
    et peu importe la manière tous les coups son permis des plus vils aux plus bas
    mais l’important c’est de réussir quitte à trahir la France et les Français ..!

  3. MOUSSA A RAISON

    la journalope de BFM doit être putasse servile, elle n’est pas sur Cnews

    en arriver à défendre BFM… un dressage antifa de plus

  4. Les retraites sont gelées depuis 2013. (presque 10 ans !) Continuez envers et contre tout à réélire ces salopards, vieux macronards ! Ils vont peut-être réévaluer votre retraite en 2033, mais seulement si vous avez été sages ! En attendant, c’est vous qui payez l’argent hélicoptère bande d’imbéciles ! il faut toujours un con dans leur dîner !

  5. Les propos de Darmanin confirme que si on veut des vrais chiffes, des informations factuelles et de la pluralité d’opinions, avec de vrais journalistes faut aller sur CNEWS.

  6. Dardmanain a montré l’étendue de sa suffisance, de sa morgue, Appo en est quasiment tombée de sa chaise, je lui accorde quand même qu’elle ne s’est pas dégonflée, ça nous a aussi permis de constater tout le bien que pense cette enflure de CNEWS, apparemment ce n’est pas sa tasse de thé, qu’on démontre à BFMWC son niveau d’incompétence ça a dû lui filer une crise d’urticaire

  7. Moussa face à Apolline, c’est un mahométan face à une femme (je l’ai déjà écrit en commentaire à l’article de Guillemain), j’ajoute ici que face à la réalité de chiffres désastreux, c’est LaREM qui se regarde dans un miroir et se voit comme elle est… C’est défrisant, pas de doute.

  8. Et aussi la naïveté de gens trop jeunes ! Pour  » gouverner »… Occasion de dire ici…MARRE DES TROTTINETTES SUR LES TROTTOIRS….Gauthier.Marseille

  9. Darmanin sur les plateaux télé pour faire la campagne de son patron!La photo d’illustration date d’il y a quatre ans maintenant Darmanin a beaucoup de cheveux blancs, ben oui, ce quinquenant aura été une épreuve pour tout le monde!!

  10. Serait-ce les vrais chiffres des sondages qui rendent notre ministricule de l’Intérieur si nerveux ? @Jupiter_2022

  11. le gars se croyait en terrain conquis et sur
    apoline se croyait en sécurité puisque femme et serpent à la fois
    je ricane

  12. dardmalin a peur du terrible declassement qui l attend dans DEUX MOIS : songez passer de ministre d etat a simple elu local ! et pas d echappatoire car il a acces a beaucoup d informations confidentielles et , a ce titre , il sait que ZEMMOUR risque fort de l emporter et qu il ne sera JAMAIS PLUS MINISTRE …meme pecresse ,en grande detresse avec l opinion publique , n en voudrait pas …

  13. en fait darmanin,macron,véran et les autres bras cassés de ce gouvernement sont bien trop sur d’eux quand a leur avenir,ils pensent que macron va etre réelu les doigts dans le nez et prennent des airs hautain,fier et arrogant !!! elle va etre dure la réalité au soir du 10 avril,et c’est pour bientot.

Les commentaires sont fermés.