David Engels : face à la décadence, que faire ?

Publié le 6 février 2021 - par - 5 commentaires - 968 vues
Traduire la page en :

À l’heure où l’Europe est vraisemblablement confrontée à une invasion migratoire sans précédent, la majorité des Européens choisit de faire l’autruche, par lâcheté ou par confort de vie. Ce manque de révolte contre le Grand Remplacement, couplé à d’autres phénomènes tels que la dénatalité des Européens ou la léthargie globale face à la propagande progressiste ou métissolâtre, peut laisser perplexe. La bataille politique peut-elle encore être gagnée, alors même que nos représentants                   « populistes » comme Marine Le Pen ne semblent pas se soucier outre mesure du problème ?

Depuis plus d’un an, l’émission du “Soleil se lève” produite par “l’Équipe Communautaire Paris” reçoit des invités très éclectiques pour éveiller des consciences et sensibiliser, principalement autour des questions d’identité. Cette fois-ci, c’est David Engels, universitaire de renom ayant inspiré Onfray et Houellebecq, qui est venu présenter son livre « QUE FAIRE ? », un vrai manuel de survie dans les terres décadentes.

Confronté à Olivier Piacentini, Grégory Roose et Thomas Ferrier, Engels a présenté des solutions à adopter au niveau individuel ou communautaire pour continuer à garder espoir et à perpétuer les valeurs et les idéaux européens auprès des siens. Désinvestir l’État, fonder une famille, créer une nouvelle société civile, éventuellement s’expatrier, ne pas trop espérer de la politique… Dans cette émission, vous aurez toutes les clés pour améliorer vos vies de patriotes.

S’ensuivent une intervention du représentant de La Cocarde Étudiante, syndicat de droite, pour sensibiliser sur le gauchisme à la fac, la présentation d’un nouveau média nommé The Conservative Enthusiast et, évidemment, la promotion du communautarisme. Le tout saupoudré d’humour avec les imitations de Dal Dec qui s’est illustré notamment avec une brillante caricature du très connu Renaud Camus.

Lucien Lachance

Bon visionnage !

https://www.youtube.com/watch?v=e0yVKM593BM

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
antecume

Moi je m’en fou je ne verrai pas ça et je m’en réjouis.
Bon courage les mecs et a bientôt la haut !

Rastignac

Bravo à tous et bravo pour votre émission !

Je pense effectivement qu’on peut intégrer ou assimiler des individus, mais pas des pans de peuples.

Un Français peut devenir un vrai Japonais s’il s’expatrie au Japon, mais l’invasion massive du Japon par des millions de Français ,devenus majoritaires ,ne seraient pas pour autant devenus des Japonais ; nous n’eussions alors jamais connu cette civilisation japonaise si poétique qui nous enchante.

Le même raisonnement vaut pour la France; si elle avait été conquise à l’orée de sa civilisation par les Arabes nous n’eussions eu ni l’Ange au sourire de Reims, ni Villon,ni les cathédrales. C’est l’ethnie qui féconde le génie d’un peuple étant entendu que si les ethnies sont différentes aucune n’est supérieure à l’autre.

Heraklite

Émission étonnante. C’est paradoxal et un peu triste, cette communautarisation des européens, puisqu’au final ça pousse à son extrême la logique du multiculturalisme avec ses ghettos. Par ailleurs, c’est à se demander si ça ne virera pas à la secte, en négatif d’un progressisme qui dévoile ses propres intolérances. Étouffant aussi car la vie ne pousse pas au retrait mais à l’expansion. Bref, on est toujours dans ces grands mouvements de balancier qui transforment le bien en mal puis le mal en bien.

patphil

que faire ?
au moins aller voter pour virer les bobos au pouvoir
l’abstention permet qu’il restent aux manettes

HARGOTT

Mais il faut voir le vide sidéral de l’offre politique: cela n’incite pas à voter. Personne n’ose proposer des mesures efficaces; qui proposerait ne fût-ce que l’arrêt total de l’immigration? Qui pour la réforme de l’état et de la fonction publique? Qui oserait proposer des mesures salutaires, certes, mais qui EMPECHERAIT qu’il soit élu ? Car la seule chose qui demeure dans l’offre politique, c’est le clientélisme. On ne peut être élu en ignorant telle ou telle catégorie, car la nation n’existe plus, d’autant que le cosmopolitisme fait de plus en plus de ravages.
Nous sommes perdus: il fallait réagir avant !

Lire Aussi