De Gaulle serait aujourd’hui devant les tribunaux : quelques preuves

Publié le 22 mai 2019 - par - 59 commentaires - 11 901 vues
Share

À chaque période électorale il est souvent fait référence à de Gaulle, à sa grandeur, à sa clairvoyance, à ses décisions et cela quel que soit le parti auquel on appartient, qu’il soit de droite ou d’extrême droite, de gauche ou d’extrême gauche et, bien entendu, du centre (gauche ou droit car le central n’existe pas !).

Ce qu’il y a de particulièrement intéressant, dans ces références à de Gaulle, c’est justement la comparaison que l’on pourrait établir entre lui et Emmanuel Macron ! Vous écarquillez les yeux, étonnés, et pourtant pourriez-vous en toute honnêteté répondre à cette question : Macron est-il un homme de gauche ou de droite ? Et de Gaulle était-il un homme de gauche ou de droite ?

En ce qui concerne Emmanuel Macron, votre réponse est immédiate : c’est un homme de gauche qui fait une politique de droite. Il s’agit là d’une constatation qui paraît évidente et ni la gauche ni la droite ne pourrait dire le contraire !

Mais de Gaulle était-il également un homme de gauche qui faisait une politique de droite, ou le contraire ?

Alors gauche/droite ou droite/gauche ? Peu nous chaut en réalité, mais puisqu’il est fait référence à de Gaulle, que pensait-il justement sur l’immigration, sujet prioritaire qui oppose ouvertement la gauche et la droite… et les centres ?

Quelques citations du général nous éclairent sur ce sujet et elles devraient inspirer la gauche, si elle estime, avec juste raison, que de Gaulle était un homme de gauche, allié des communistes, comme cela a été prouvé lors de la libération de la France et sa prise du pouvoir en 1945 et, plus tard, fin mai 1968, avec l’appui de l’URSS contre la CGT et le PC qui avaient récupéré le mouvement estudiantin et souhaitaient renverser le pouvoir en formant un « comité révolutionnaire ».

Ce que de Gaulle pensait de l’immigration :

Déjà en 1945, le 12 juin, il s’exprimait on ne peut plus clairement : « Sur le plan ethnique, il convient de limiter l’afflux des Méditerranéens et des Orientaux, qui ont depuis un demi-siècle profondément modifié les compositions de la population française. Sans aller jusqu’à utiliser, comme aux États-Unis, le système rigide des quotas, il est souhaitable que la priorité soit accordée aux naturalisations nordiques (Belges, Luxembourgeois, Suisses, Hollandais, Danois, Anglais, Allemands, etc.) »

Ce que de Gaulle pensait de l’intégration :

« Ceux qui préconisent l’intégration sont des jean-foutre. C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une minorité sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même, avant tout, un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne raconte pas d’histoires : les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés, avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! »

S’adressant au général Allard : « Mais enfin Allard, vous n’imaginez tout de même pas qu’un jour, un Arabe, un musulman, puisse être l’égal d’un Français ! Voyons, c’est impensable. »

Le 05 mars 1959 : « Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayer d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français.

Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »

Le 20 octobre 1959 : « On a prétendu faire des nègres de bons Français. C’est beau l’égalité, mais ce n’est pas à notre portée. Vouloir que toutes les populations d’outre-mer jouissent des mêmes droits sociaux que les métropolitains, d’un niveau de vie égal, ça voudrait dire que le nôtre serait abaissé de moitié. Qui y est prêt ? Alors puisque nous ne pouvons pas leur offrir l’égalité, il vaut mieux leur donner la liberté ! Bye bye, vous nous coûtez trop cher.

On peut intégrer des individus, des familles, des petits groupes, et encore, dans une certaine mesure seulement, et ça prend des générations. On n’intègre pas des peuples, avec leur passé, leurs traditions, leurs souvenirs communs de batailles gagnées ou perdues, leurs héros.

Nous ne pouvons pas tenir à bout de bras cette population prolifique comme des lapins, et ces territoires énormes. »

« L’intégration, c’est une entourloupe. Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par cinq, puis par dix, pendant que la population française restera presque stationnaire ? Il y aurait deux cents, puis quatre cents députés arabes à Paris ? Vous voyez un président arabe à l’Élysée ? Il ne faut pas que notre patrie devienne la colonie de ses colonies. »

« Qu’est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un État. Avez-vous une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés. Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes. Ils ne peuvent rien faire seuls. »

Les Arabes, pour détruire les ponts, ça va. Mais pour les construire ? Ils n’ont jamais rien construit, jamais un pont, jamais un port, jamais une usine, jamais un chemin de fer. Cela n’est jamais arrivé. Il y a peu de chances pour que cela arrive maintenant. »

« Les Arabes ne nous aiment pas, nous n’en voulons pas. »

« Tous ces bicots se chamaillent. Ils aiment les fusils, ils aiment s’en servir. »

Dit par son père et rapporté par Philippe de Gaulle : « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs. »

Ce que de Gaulle pensait de la France :

27 juin 1959 : « Nous avons une responsabilité, celle de jouer le rôle de la France. Ce rôle, dans mon esprit se confond avec un rôle chrétien. Notre pays ne serait pas ce qu’il est, c’est presque banal de le dire, s’il n’était pas d’abord un pays catholique. »

Je suis d’autant plus à l‘aise pour citer de Gaulle, dans ce contexte électoral que, comme chacun le sait, je suis loin d’être un partisan du Général, mais, sur l’immigration et l’intégration, force m’est de constater que sa parole devrait être mieux écoutée et, surtout, entendue car ce n’est certes pas lui qui faciliterait l’invasion dont nous sommes les victimes depuis une décennie, ni le « Grand Remplacement » qui se dessine si l’on n’y met pas un terme rapidement.

Manuel Gomez

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JACOU

De Gaulle n’aimait ni les arabes, ni les noirs, ni les juifs:

https://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20id%E9es%20directrices.html

Lisianthus

Ce n’est pas une question d’amour mais de différences et d’incompatibilité de cultures et de mentalités.
D’ailleurs, imaginez-vous que les musulmans aiment les Occidentaux ? « Aimer » ne figure pas dans le coran.

CMOI28

les commentaires sont supprimés, la vérité n’est pas tolérée ici,

CMOI28

Bingo ! C’était prémonitoire, il avait raison, on en a les conséquences aujourd’hui, il est temps de freiner le processus

thorgal

Il y a un principe en matière de loi. Une loi ne peut pas s’appliquer rétroactivement. Si de Gaulle vivait encore aujourd’hui, il ne tiendrait plus de tel propos.

Jill

Ou il aurait fait en sorte qu’on puisse les tenir. D’ailleurs le problème ne se poserait pas ;jamais le
Général n’aurait décreter le regroupement familial.

zéphyrin

pourquoi les lois ne changeraient pas sous son autorité ? Tout ça c’est un cycle, les hommes meurent avec leurs lois.
rappelez vous les précepteurs grecs qui avaient des…droits (sourire) sur leurs élèves jusqu’à ce qu’ils aient de la barbe (tout de même) de mauvaises langues prétendent qu’ils retardaient l’échéance en rasant leurs élèves. Vous voyez ça va ça vient (sourire) l’expression « une loi figée dans le marbre » est une prétention bien vaine

meulien

la scission de la droite s’est faite lors de la trahison de de gaulle sur l’algerie francaise,il a entraine la droite bourgeoise dans son egoisme,utilsant meme la torture a l’encontre des partisans de l’algerie francaise,qui voulaient,a tort ou a raison rester francais,tant que la droite bourgeoise ne le reconnaitra pas ,la gauche aura encore de beaux jours devant elle.

Jill

La droite bourgeoise à utilisé la torture… Qui, où, quand, contre qui?

JACOU

La droite bourgeoise c’est les LR se disant ardents gaullistes.

zéphyrin

meulien pensait sans doute aux généraux catholiques, à la bataille d’alger…tout ça est loin désormais c’est un nouveau combat qui s’annonce, tout est toujours à refaire…

Stéfou

Macron n’est pas un homme de gauche qui mène une politique de droite,

c’est un homme de droite, qui mène une politique de droite, en se faisant passer pour un homme de gauche.

François BLANC

quels sont vos critères pour définir une politique de droite ??
es qualité de chef d’entreprise, après avoir été militaire, pour moi le critère de base est le poids des boulets de l’Etat qui détruisent entreprises et emplois, or je n’ai pas constaté que macron ait réduit ce poids bien au
contraire et ne venez pas me parler ISF lequel devient un sujet seulement si l’entreprise parvient à vivre

Patapon

Stefou,Macron est tout sauf un homme de droite! C’est un opportuniste caméléon sans foi,sans aveu,sans honneur,qui bafoue éhontément son peuple et sa Patrie depuis deux ans.Il n’est pas plus homme de gauche,d’ailleurs,il n’a aucune conviction.

Paskal

« avec l’appui de l’URSS contre la CGT et le PC qui avaient récupéré le mouvement estudiantin et souhaitaient renverser le pouvoir en formant un « comité révolutionnaire ». Où avez vous vu ça ?
De Gaulle avait l’appui tant de l’URSS que de la CGT et du PC. Comme le Kremlin, les « cocos » craignaient par dessus tout que de Gaulle soit remplacé par Mitterrand qui n ‘a jamais caché son proaméricainisme. Pendant toute la durée du mouvement, le PC a freiné des quatre fers, aujourd’hui, les vieux stals le disent carrément.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article150046#forum557467

Paskal

Aujourd’hui, non seulement de Gaulle aurait des problèmes mais même Marx et Engels. Dans le Manifeste, ils parlent des « pays barbares ». Aujourd’hui les gauchiasses et les racialistes sortent les barres de fer et les cocktails Molotov pour moins que ça.

François BLANC

les « gauchiasses » comme vous dites n’ont retenu du marxisme que les deux thèmes principaux de cette idéologie, à savoir, l’internationalisme donc la haine des nations et la lutte des classes donc la haine des plus riches que soi-même

Paskal

??? Quels sont les autres thèmes ? Il y a certes une dimension philosophique. Les marxistes « orthodoxes » sont évidemment internationalistes (ils ne « haïssent » pas les nations, ils les considèrent comme complètement dépassées). Par contre le racisme antiblanc et la fascination pour l’islam sont proprement gauchiasses, ce n’est certainement pas de Marx qu’ils les ont appris.

François BLANC

selon vous le racisme anti blanc, la dévirilisation, la destruction de la famille chrétienne avec l’utilisation de l’islam; auraient quels buts sinon répondre à la volonté de supprimer les nations par la destruction des racines au nom de l’internationalisme de Marx et Cie??, avez-vous remarqué que vos « gauchiasses » viennent tous de cette idéologie, c’est bizarre quand même, ne trouvez-vous pas?

Jill

En effet, voir ce que Engels disait des Algériens dans une lettre à Marx envoyée d’Algérie au milieu du 19*s.Il se réjouissait de la prèsence française.

zéphyrin

sur l’affaire algérienne, nous l’avions en effet échappé belle. Il était visionnaire le gars. mais sa crainte de voir un groupe important d’arabes au parlement hé bien….qu’en pensez vous ? (sourire) attendons qu’ils aient des généraux dans l’armée, des policiers de haut niveau, des banques particulières, des juges , et j’en passe…et là pourrons nous nous intégrer sans qu’ils soient trop méchants ?

Omar Chalombre

Une seule question : Quel pourcentage de pieds noirs étaient Français au départ ?

François BLANC

quel départ ?, à l’origine il s’agit principalement de français et d’espagnols chrétiens

Marnie

Et d’italiens… en Tunisie.

Paskal

Des Portugais et des Maltais aussi.

kraim kamel

Les prisons napoléoniennes regorgraientre de condamnés à mort et d’étrangers de toutes nationalités on les a envoyé coloniser l’Algérie ils étaient chaussé de bottes noires on les appelaient alors les pieds noirs . En 1960 on a invité les algériens à venir travailler en France on leur a promis un logement decent ils se sont trouver dans des bidonvilles aujourd’hui leurs enfants et petits enfants sont devenus français mais on les considère toujours comme des immigrés. Trouverl’erreur et merci pour votre attention

tout faux. Les pieds noirsétaient des travailleurs assez souvent espagnls ou italiens , et on n’a jamais promis de logements particuliers à qui que ce soit.

JACOU

Napoléon n’a rien a voir avec l’Algérie. C’est cela qu’on vous enseigne dans les livres d’histoire FLN ?

Quand à l’appellation pied noir il y a plusieurs hypothèses. Donc finalement on ne sait pas.

zéphyrin

j’ai habité dans ces HLM qui sont devenues des zones difficiles certes mais à aucun moment des bidonvilles. Enfants nous vivions à 5 dans deux pièces en France. Comment avez vous pu imaginer qu’après une guerre et de telles différences vos enfants seraient acceptés comme si de rien n’était . La situation est aussi de votre responsabilité. Des contrats à durée déterminée étaient déjà possibles, comme certains français le font à l’étranger et même dans des pays musulmans. vous n’avez pas été sympas avec vos enfants en les installant dans leurs contradictions face aux libertés de nos filles et de… lire la suite

Lisianthus

FAUX, dans les années 60 et 70 les Algériens habitaient déjà des HLM comme les ouvriers français. Je l’ai vu.

Jill

Ce que disait De Gaulle n’était que bon sens. Mais les vérités d’hier sont devenues délits, de
par la lâcheté des politicards qui se sont succédés au pouvoir depuis des décennies.

ven85

pas que,qui les ont elus?,ce sont bien des francais appeles les idiots utiles,qui votent pour ceux qui les detruisent,j’appelerai ces francais des moutons qui vont directectement a l’abattoir hallal

Jill

En effet, les moutons ont introduit les loups dans la bergerie en croyant qu’ils vont faire
beeee et manger du foin.

Jean pierre

Manuel gomez proche de l’OAS….

zéphyrin

vous voulez dire On A Soif , ce n’est pas gentil de votre part.

Efge

Est il possible d’avoir les citations des propos de de Gaulle, au moins pour les justifier?
Le general a fait beaucoup de degats, eu une attitude déplorable à l’égard des pieds noirs et de Harkis. Sa politique pro arabe a entraîné la France dans une situation impossible…..mais il avait une certaine clairvoyance. Dommage qu’il n’ait pas mis en application ses idées les plus saines.

Larapède

De Gaulle avait tout compris. C’était un devin.

François BLANC

de GAULLE avait une loyauté à géométrie variable mais il avait un sens de la phrase remarquable et toujours le mot qui tue, quant à dire que macron fait une politique de droite, il ne me semble pas avoir constaté une réduction des boulets de l »Etat qui détruisent les entreprises et les emplois

patphil

n’oublions pas que de gaulle a laissé les gens du FLN en france tandis qu’il interdisait aux harkis de rentrer

Jill

Vous êtes mal informé.
En avril 1962 les supplétifs du fameux commando
Georges furent réunis par leur patron le capitaine
Grillot. Il leur était proposé deux options :
-démobilisation sur place moyennant une prime
-ou intégration d’unités régulières en France ou en
Allemagne.
Sur les 200 présents, 23 seulement choisirent de poursuivre dans l’armée française.
Il faut arrêter les conneries avec les harkis ;ils étaient d’anciens Fellouzes pour la plupart.
Par ailleurs, c’est vrai, le divorce avec l’Algérie aurait dû être absolu, et tous les Algériens vivant en France expédiés dans leur pays « enfin libre », avec interdiction d’y revenir… sauf cas particuliers bien sûr.

Kansaye

Il n aurait sûrement pas humilié des gosses, en tous les cas ça c est certain.Ramassez vos merdes aurait été exigé de sa part.

Gauthier

Parfait

Pro-Pétain

De Gaulle n’a jamais été une personne que j’ai porté dans mon coeur, je préfère largement Leclerc ou Pétain (même s’ils se contentaient) qu’à cette personne qui a profité de son influence pour s’accaparer du pouvoir en 1958 avec la Vème République, où il a attribué les pouvoirs les plus puissants du Président du Conseil (« Premier Ministre » sous la Vème République) au Président de la République, en lui en gros. D’ailleurs, après 39-45, De Gaulle et Leclerc étaient les deux généraux les plus connus, Leclerc lui, était non seulement très apprécié par la population française, mais contrairement à De Gaulle,… lire la suite

DREAM THEATER

DE GAULLE était idéologiquement un Barresien .. s’il vivait aujourd’hui il serait mis en Prison par BHL et brulé vif par LES CRIF LICRA SOS MACHIN du SANHADRIN …En 68 on a envoyé contre lui toute une Flopée de Sayans et d’agents secrets spécialistes en Agit-Prop sous label gauchiste pour le déloger et le remplacer par Mendès -France .. LA SUITE ON LA CONNAIT … Les agents gauchistes cosmopolites qui ont conduit le complot de 68 contre De Gaulle et contre le Pouvoir Français sont tous devenus des millionnaires avec le PS et les pauvres cons gaulois qui les ont… lire la suite

beretvert

Ton antisemitisme bien gaullien est à vomir

DREAM THEATER

@ beretvert : Mon antisémitisme bien légitime et salutaire ( c’est mon droit absolu la Détestation sans concession des religions sémitiques islamiques et judaïques criminelles et totalitaire de la Péninsule arabique où elles sont nées et c’est mon droit gaulois le mépris de leurs mœurs et de leurs idéologies migrantes et prédatrices en Europe) .Mon Antisémitisme n’est pas Gaullien pauvre imbécile ,IL EST ARYEN et il relève du Recours aux Forets comme l’on si bien formulé un Ernst Junger ou un Dominique Venner . Les voleurs de poules et les migrants de votre espèce ne peuvent pas comprendre les Nécessités… lire la suite

Louis Barry

Le général de Gaulle n’était pas antisémite. Les propos qui lui sont imputés.ne sont que des paroles rapportées par des tiers. Ils ne figurent ni dans ses écrits ni dans ses discours ni dans ses conférences de presse. En plus, ils sont complètement sortis de leur contexte. Dire que le Général était barresien est en partie vrai. Excepté sur un point qui est de taille. La famille de Gaulle était dreyfusarde contrairement à certaines idées reçues. …..!!! M’adressant aux nostalgiques de Vichy reconvertis en ultra de l’Algérie Françaises quand en aurez vous fini avec votre haine antigaulliste, anticommuniste et raciste… lire la suite

. Dupond 1

Louis Barry
+1000000000000000000000000000000
Avec ou sans Degaulle l’algérie n’etait plus tenable !!! Et ceux qui l’on récupéré ne la mettront pas dans la prospérité
https://vacarescribere.wordpress.com/2016/07/27/la-france-sest-elle-enrichie-grace-a-la-colonisation-algerienne/

Louis Barry

M’adressant à d’autres esprits totalement délétères qui se pavanent sur les médias avec les « Droits de l’Homme  » en bandoulieres, à géométrie variable et à indignations sélectives. Je leur demande de nous épargner et de s’épargner à eux-mêmes de jouer les bigots et les donneurs de leçons hypocrites pour couvrir nombre d’impostures et de turpitudes antinationales sous prétexte d’Europe et de mondialisation. ….

jan le Connaissant

ah parce que dénoncer des fachos juifs islamophiles et immigrationnistes,
c’est être antisémite ?
Donc selon ta logique à 2 balles et hypocrite , si je dénonce un chrétien facho , je suis chritianophobe ? !!

Le king

Quelle blague ! Monsieur Gomez passes ses jours et ses nuits à déblatérer sur le Général, et tout à coup, lui trouve malgré tout du bon sens …
Premièrement, il est clair que le général n’aimait pas les Africains, c’est un fait, mais. certaines déclarations me laissent dubitatif ( les mots, le style…). Et puis monsieur Gomez, si vous validez ces déclarations, comment ne pas approuver la politique algérienne du Général ?

beretvert

Et moi je n’aime pas de Gaulle ce général à titre provisoire qui a trahi la France et commis pour paraphraser micron commis des crimes de guerre en Algérie contre les pieds noirs et les harkis

Jill

Vous n’y connaissez rien… Être nommé général à titre provisoire est une rare distinction. Cela signifie que l’intéresse est promu hors tableau en raison de ses mérites.
En 1940, la division blindée commandée par le colonel De Gaulle eût quelques succès bien que formée d’éléments de bric et de broc.

Spirou

Tout ce que vous dites est complètement faux. A part l’appel du 18 juin de Gaulle n’ est en rien dans la victoire de la France contre les allemands car il était planqué à Londres quand des héros comme Jean Moulin était sur les lieux de combats au péril de j leur vie. Je me souviens car j’écoutais la radio.à. L’époque.En plus les anglais ne l’ont pas écouté parce que le débarquement a n’a pas eu lieu à l’endroit qu’il voulait. Arrêtez de parler de cet homme qui s’était rendu aux allemands.pendant la guerre 14-18

Jill

Vous racontez des âneries… La France n’a pas gagné la guerre c’est vrai, mais c’est grâce au
Général qu’elle a néanmoins Été assise à la table des vainqueurs… Rappelons que les américains avaient prévu de l’occuper.
Jean Moulin n’a jamais combattu les armes à la main… si il s’est rallié à De Gaulle, il devait avoir de bonnes raisons.
Le capitaine De Gaulle ne s’est pas rendu aux
allemands ;il a Été ramassé inanimé sur le terrain… voir la biographie du Général écrite par Jean Lacouture qui n’était pas un gaulliste patenté.

Patapon

Je suis un enfant des trente glorieuses,et je vous affirme que vu l’etat du pays en 1958,nous avons eu la chance d’avoir un homme d’etat de la qualité du général de Gaulle,à qui nous devons encore aujourd’hui ce que nous avons de meilleur.

zéphyrin

dans tout être il y a du bon et du moins bon. la trajectoire de mr gomez est tout aussi logique que celle de bon nombre d’entre nous, qui prenons ce qui nous arrange. A part les religieux qui sont sûrs de leur vérité, les autres (dont moi) fouillent dans toute matière susceptible d’apporter un éclairage satisfaisant au moins en partie (sourire)

dugenoux

toujours aussi con, toi !

zéphyrin

est ce pour moi ? si tel est le cas, sachez que la constance est une vertu de nos jours (sourire)