Qui, de Guaino et Taubira, aime vraiment la Nation ?

Publié le 2 novembre 2015 - par - 2 commentaires - 1 030 vues
Share

Ri7taubira-et-sa-clique-001Nous avons déjà dit ici il y a peu le plaisir que nous a fait Henri Guaino en disant leur fait à un certain nombre de magistrats qui ne font pas honneur à la robe qu’ils portent. Nous avons rappelé un certain nombre de ses faits et, surtout, de ses votes qui en disent plus long, souvent, que des mots menteurs, et notamment son opposition et à Maastricht en 1992 et au TCE en 2005.

L’histoire ne dit pas ce qu’il aurait fait le 4 février 2008 à Versailles quand les salopards de l’UMP et du PS ont voté la ratification du Traité de Lisbonne. Aurait-il obéi à son mentor Sarkozy ou bien aurait-il osé se lever contre lui ?

En tout cas, un autre bon point pour lui c’est que Juppé, en 2014, lui a demandé de quitter l’UMP, furieux qu’il ait annoncé qu’il ne soutiendrait pas la liste UMP « trop fédéraliste »   pour les Européennes.

Un homme politique de l’UMP est en désaccord avec Juppé ne peut pas être entièrement mauvais.

Il a également été écarté du commissariat général du Plen en 1998 par Jospin qui lui reprochait la publication d’un rapport sur le chômage non conforme à l’analyse gouvernementale…  Un homme en désaccord avec Jospin ne peut pas être entièrement mauvais.

Quant à savoir s’il aime la nation et sait ce qu’elle signifie, la réponse est claire, tout son parcours le prouve, sa proximité avec Séguin et Pasqua entre autres.  Nous ne lui ferons néanmoins pas une confiance aveugle car il a quand même prêté sa plume à Chirac et Sarkozy pour les aider à nous enfumer…

Par contre, que Taubira se permettre de lui donner des leçons… c’est à mourir de rire :

Henri Guaino, ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, condamné la semaine dernière en appel à une amende pour outrage envers le juge Jean-Michel Gentil, avait lancé mercredi à l’Assemblée nationale une charge contre certains juges « pervers », « psychopathes ou aveuglés par l’idéologie » et faisant preuve d’un « mépris de la Constitution ».

« C’est un propos absolument indigne d’un parlementaire (…) C’est simplement scandaleux, c’est simplement honteux, lorsqu’un parlementaire n’est pas en capacité de respecter les institutions en général, et en particulier l’institution judiciaire, qui est une autorité constitutionnelle », avait réagi Christiane Taubira.

« On se rend compte à quel point ces responsables politiques contribuent à fragiliser la société, à la mettre en danger et en péril, à réduire la protection que les citoyens les plus vulnérables sont en droit d’attendre des institutions et qu’ils se montrent tout simplement indignes de leur charge », avait-elle ajouté.

D’autant plus drôle qu’une fois de plus c’est Madame « je brasse du vent » qui parle. Pas un argument, pas un élément concret susceptible de déstabiliser  et atteindre Henri Guaino…  Comme ses comparses Hollande et Valls, elle se contente de parler d’éléments qu’elle ne respecte pas elle-même, les institutions et notamment l’institution judiciaire. Il suffit de mettre le nom du Ministre de la justice sur google pour voir affichés  des milliers de références à son incompétence et aux sinistres dont elle est responsable depuis que des traîtres ont osé donner à une indépendantiste guyanaise cultivant le besoin, obsessionnel, d’une revanche sur les blancs,  le droit de faire la loi chez nous.

Taubira ? Elle hait la France et le prouve chaque jour. Elle hait la nation et le prouve chaque jour et on ne peut qu’applaudir au jugement, sans appel de Henri Guaino :

Le député Les Républicains Henri Guaino a estimé dimanche que Christiane Taubira, qui l’avait jugé jeudi « indigne de sa charge » après son attaque contre les magistrats, « toute sa vie (…) a détesté la nation, détesté l’Etat, détesté l’autorité ».

Interrogé dans l’émission « Le Supplément » de Canal Plus sur les propos de la Garde des Sceaux à son endroit, le député des Yvelines a répondu: « elle est très mal placée pour ça (…) elle n’a aucun titre pour énoncer un tel jugement ».

« Toute sa vie, elle a détesté la nation, détesté l’Etat, détesté l’autorité. Regardez sa vie de militante, elle ne s’en est jamais cachée. Elle a un passé, elle a une idéologie », a-t-il déclaré. « Elle a d’ailleurs milité pour l’indépendance de la Guyane, pardonnez-moi, ce n’était pas un amour immodéré pour la France ».

« Elle a le droit d’avoir son idéologie, mais pour venir me donner des leçons après sur les institutions de la République et sur le sens de l’Etat, c’est un peu fort », a-t-il dénoncé.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/guaino-accuse-taubira-davoir-d%C3%A9test%C3%A9-toute-sa-vie-la-nation/ar-BBmGvh8?li=AAaCKnE

Pour le reste, je vous renvoie à cet article écrit il y a deux ans :

Qui est Taubira ? Pot-pourri… ou le festival de quelques-unes de ses trahisons de la France et des Français

http://resistancerepublicaine.eu/2013/qui-est-taubira-pot-pourri-ou-le-festival-de-quelques-unes-de-ses-trahisons-de-la-france-et-des-francais/

A ré-écouter, la chronique d’Eric Zemmour du 8 novembre 2013 :

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Emy

J’ai toujours eu de l’estime pour M. Guénot ..
Si on n’a pas les mêmes idées politiques que lui, on peut tout de même apprécier son honnêteté, son intelligence, son amour pour la France.
Quant à Taubira, je préfère me taire, tout a été dit sur le blog, tout que j’approuve entièrement !

Emy

J’ai toujours eu de l’estime pour M. Guénot..
Si on n’a pas les mêmes idées politiques que lui, on peut tout de même reconnaitre ses qualités d’honnêteté intellectuelle, son intelligence, son amour pour la France ..
Quant à Taubira, je préfère me taire, tout a déjà été dit sur le blog, tout que j’approuve entièrement !