De l'anniversaire de la décapitation de Louis XVI à la candidature de Jean-Luc Mélenchon

J’étais un participant ce vendredi 21 janvier d’un imposant banquet républicain situé dans la France profonde semi rurale, rassemblant des convives de tous age et de toutes conditions sociales, fêtant la décapitation de Louis XVI (un 21janvier) , et accessoirement celles des nobles et des prêtres catholiques royalistes pendant la Révolution française, en mangeant de la « tête de veau » (l’autre rassemblement républicain de ce type est celui du vendredi saint où l’on mange « la queue de cochon » par volonté du refus du totalitarisme chrétien qui a sévi sans partage dans notre pays)
Outre l’aspect festif de cette manifestation traditionnelle qui perdure et qui n’est pas prête de s’arrêter, (n’en déplaise aus bobos laïques modernistes et aux nostalgiques de la chouannerie), c’est l’aspect laïque et républicain qui est viscéralement ancré dans une grande partie de la population et qui sera toujours l’âme de la résistance contre toutes les féodalités et obscurantismes notamment religieux.
Ce qui a été intéressant à plus d’un titre, ce sont les confidences que m’a faites le député du coin, solide républicain laïque, venu saluer ce rassemblement: « on oublie encore trop que l’Eglise catholique est toujours la principale force d’obscurantisme dans notre pays; il ne se passe pas un jour, je dis bien pas un jour, où un responsable de l’Eglise catholique, et le cardinal de Paris lui-même, André VINGT TROIS, n’est pas en reste personnellement pour faire ce lobbying, tente de joindre par téléphone tous les députés de la commission des lois à l’Assemblée Nationale pour empêcher l’évolution des lois bioéthiques toujours enserrées dans le carcan dogmatique anti humaniste de l’Eglise catholique, jusqu’à demander sans cesse l’abrogation des lois assurant la liberté de l’avortement »
On est loin de la naïveté de certains articles de Riposte Laïque qui, obnubilées par l’offensive islamique visible, prétendent que les catholiques ont finalement accepter de guerre lasse la liberté de l’avortement et de la contraception. Le catholicisme reste toujours cette hydre malfaisante qui attend pour renaître après les lois anticléricales de 1882 à 1905, n’importe quelle circonstance pour imposer de nouveau son totalitarisme sur la population, quitte à faire un bout de chemin avec les maîtres à penser musulmans, israélites et protestants fondamentalistes.
Si l’offensive islamique est préoccupante à plus d’un titre, l’offensive sournoise de l’Eglise catholique qui lui emboîte le pas est aussi dangereuse.
C’est bien là tout le problème actuel: la lutte pour la laïcité émancipatrice ne se découpe pas en tranches (thème de mon article de juin 2010 dans Riposte Laique); cette lutte concerne d’égale manière le totalitarisme islamique, le totalitarisme chrétien et le totalitarisme communautaire israélite. La stratégie de l’association Résistance Républicaine, de se focaliser uniquement sur le totalitarisme islamique, chose que j’ai critiquée dès sa naissance, est une erreur stratégique à long terme, car d’une part elle attire dans son sillage toute une faune de catholiques en mal de revanche contre les lois laïques mais aussi est un obstacle de taille pour pousser les laïques anticléricaux à rejoindre le combat contre le totalitarisme islamique.
En effet nous nous trouvons dans la situation actuelle qu’une stratégie politique intelligente doit pouvoir débloquer:
Les combattants de la laïcité historique, très majoritairement issue de la gauche républicaine, soumis au totalitarisme de la pensée du compassionnel vis à vis des immigrés, ont du retard , et c’est le moins qu’on puisse dire, pour se rendre compte du danger de l’offensive islamique. Trop souvent ils sont soumis au totalitarisme de la pensée unique de ceux qui ont trouvé leur voie du salut dans la collaboration complète islamogauchiste comme les responsables de la LDH, du MRAP, ou dans la soumission à l’islam dit modéré pour des raisons électorales politico financières comme les responsables de l’Union des Familles Laïques (UFAL) et son âme damnée Caroline FOUREST (notamment dans sa participation à la fondation Anna LINDH , du projet conceptuel EURABIA.).
Les révoltés spontanés contre l’offensive islamique dans nos cités et sur la voie publique, dans nos commerces et dans nos écoles, ne trouvent hélas d’échos trop souvent que chez des militants de la droite républicaine, et surtout de droite du Bloc Identitaire et du Front National de Marine LE PEN, ce qui pose un problème certain de nature idéologique profond
En effet le combat antiislamique relayé par ces organisations n’est pas mu par leur adhésion à la laïcité émancipatrice, et ainsi n’a pas de chance d’aboutir dans notre pays où la laïcité reste une valeur incontournable pour nombre d’entre nous; le plus parlant est le soit-disant appel à la laïcité de Marine LE PEN qui a dit en substance: « … la liberté, l’égalité et la fraternité sont des valeurs chrétiennes (sic) qui ont été dévoyées par la Révolution française… défendre ces valeurs là , c’est nous donner la possibilité de rechristianiser notre pays… » Tout est dit dans l’art de la tromperie.
Comme si on pouvait faire partir l’idéal laïque de la théologie chrétienne!!! quelle inculture pour y croire mais quelle habilité politique!!!! La démission des forces de gauche dans le combat anti islamique ouvre de fait une voie royale à la propagande de Marine LE PEN.
En effet toute la stratégie politique à la quelle nous devons oeuvrer est de créer les conditions pour permettre par le choix des actions ciblées de faire rejoindre la masse des combattants laïques nourris des lois anticléricales de 1888 à 1905 et continuant à s’opposer au totalitarisme obscurantiste de l’Eglise catholique, voire du protestantisme fondamentaliste, avec la masse des citoyens sans culture politique de notre histoire mais qui découvrent dans la société actuelle les méfaits visibles des forces islamiques.
C’est un travail de longue haleine qui peut porter ses fruits si on veut bien s’y attacher.
C’est pour cela que les attaques répétées contre Jean Luc MELENCHON dans des articles paraissant dans Riposte Laïque sont d’une incroyable stupidité et certainement contreproductifs.
Certes, il n’a pas fait encore tous les pas nécessaires pour accéder à une lutte conséquente contre les forces islamiques. Mais , malgré les positions de soumission proislamique de quelques caciques du Parti de Gauche tel DOLEZ, COQUEREL et CORBIERE, entre autres, il a été un des premiers dans les formations de gauche, et certes,il est resté bien isolé sur ces sujets dans son parti et dans toute la Gauche, à condamner l’avant projet de DURBAN 2 sur le délit de blasphème, et a demander l’interdiction du port du voile islamique intégral sur la voie publique, tout en continuant à lutter contre le Vatican. Combien de politiques de droite, d’ailleurs, qui trouvent un écho complaisant dans certains articles de Riposte Laïque peuvent ils prétendre à un tel comportement politique en faveur de la laïcité? Et c’est bien dans le Parti de Gauche que se trouve concentré le plus grand nombre de militants laïques, dont certains ont participé et participent toujours aux débats de Riposte Laïque.
Oui, Jean Luc MELENCHON a encore des progrès à faire dans sa connaissance de la lutte contre l’offensive islamique et dans son engagement contre elle.. Mais c’est à nous de lui faire prendre conscience de ce danger, et non de le vouer aux gémonies, et non en étant indulgents vis-à-vis des Identitaires, profondément antirépublicains et de Marine LE PEN.
Jean-Luc MELENCHON fera parti de ceux qui seront certainement dans l’avenir nos porte paroles du combat laïque et non les autres, même si on peut les accepter ponctuellement dans des luttes communes à l’image de ce qu’a fait le Conseil National de la Résistance, et de ce qu’a décidé notre cercle pour sa participation aux assises du 18décembre aux cotés de mouvements peu fréquentables pour des républicains laïques.
Hubert Sage

image_pdf
0
0