De la crise à la guerre, la faillite des élites, de Laurent Arthur du Plessis

Publié le 21 novembre 2011 - par - 1 084 vues

Chers Lecteurs,

Je vais aujourd’hui vous parler d’un livre qui n’est pas sans m’en rappeler un autre car ils en arrivent aux mêmes conclusions et dont vous trouverez un passage ici : http://christinetasin.over-blog.fr/article-26799055.html

Ce livre est le dernier de Laurent Arthur du Plessis et s’intitule : “De la crise à la guerre, la faillite des élites” aux éditions Jean-Cyrille Godefroy, 16,50 €. L’auteur y dénonce avec vigueur l’immense escroquerie dont les peuples sont victimes en raison des fautes impardonnables que commettent nos “élites” depuis plusieurs décennies. Fautes parfois commises de bonne foi, mais seulement parfois car, d’une manière générale, tout a été calculé pour servir des intérêts privés. Ces banquiers, industriels, médias, politiques et intellectuels qui constituent ce que l’on désigne depuis plusieurs années par le terme d’oligarchie (pour ma part, j’ai découvert ce mot quand les criminels russes mirent la main sur les dépouilles de l’URSS, on appelait alors cela la “mafia russe”….). Les uns trafiquent les comptes tandis que d’autres montent de vastes escroqueries (Madoff, petit joueur ?) sous le couvert de leurs relais médiatiques d’experts en tout genre mis en avant par les médias qui endorment les peuples pendant que les experts véritablement compétents sont mis au placard.

L’auteur démontre que nos élites, par leur arrogance, leur cupidité et aussi leur stupidité (le jeu des oligarques avec l’islam en est une incarnation) conduisent le monde tout droit à une guerre qui sera dévastatrice grâce aux armes de destructions massives. Laurent Arthur Du Plessis ne le précise pas, mais, à le lire, j’ai imaginé que des tristes sires comme Jacques Attali, Alain Minc ou BHL doivent se dire que finalement, ce ne sera pas trop grave car ça apporte une solution simple au problème de surpopulation. Raisonnement à la Ubu, le pire étant qu’en plus, ils arrivent facilement à convaincre les décideurs politiques (et pour cause, quand ça sert leurs intérêts, ils sont très faciles à convaincre….), les évènements de Libye en sont une preuve flagrante. Encore une belle démonstration d’arrogance, de cupidité et de stupidité.

Néanmoins, l’auteur nous explique qu’un espoir existe. L’irrésistible ascension des partis dits populistes et le succès d’associations non subventionnées comme “Contribuables Associés” (il aurait aussi pu citer Riposte Laïque mais on ne lui en voudra pas…) montrent que les peuples se réveillent et ne se laissent plus faire au point de pouvoir faire plier leurs dirigeants, notamment en Allemagne en raison de la pression de l’opinion publique et aux USA grâce à l’action du Tea Party. Il prédit que dans le cas où ces partis réussiraient à arriver aux commandes, il faudra alors à nos ex-élites rendre des comptes, et, cette fois, le coup du “responsable mais pas coupable”, ça ne marchera pas !

Pour finir, outre ces prédictions, vous vous instruirez. Personnellement, j’y ai appris comment l’indicateur “Dow Jones” est né, j’ai découvert des méthodes d’analyse originales et fiables comme la socionomique ou “la théorie des vagues d’Elliott”. Des outils que nos élites ont toujours négligés et qui pourtant leur auraient été fort utiles si seulement ils étaient au service des peuples et non à celui de leurs portefeuilles.

Voilà, vous pouvez maintenant courir l’acheter chez votre libraire et, quand vous le lirez, un conseil : restez assis….

Bonne lecture.

Francis Régnier

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi