De l’Union européenne à l’Union de l’enfermement

Publié le 25 janvier 2021 - par - 33 commentaires - 2 213 vues
Traduire la page en :

À Coralie Delaume (1976-2020)

Après avoir décrit le rôle joué par Klaus Schwab, grand architecte du Grand Reset avec le Covid-19 construit et planifié de toutes pièces au sein du Forum de Davos, dans lequel barbote ce grand crocodile mondialiste ; et le rôle de son ingénieur en chef, Christian Drosten, conseiller-virologue apprenti sorcier d’Angela Merkel, suffisamment influent au point d’imposer à tout le monde occidental des décisions ravageuses de distanciations sociales, de port du masque obligatoire et de confinement, il est temps de dévoiler maintenant au grand jour le rôle de l’architecture carcérale qui a permis à la dictature sanitaire de Klaus Schwab de se réaliser : l’Union européenne.

« L’Europe, c’est la paix ». 
Telle est la ritournelle que l’on serine à tous les peuples européens à tous les temps et sur tous les modes depuis la Deuxième Guerre mondiale et ses 60 millions de morts suite à la chute du IIIe Reich.
Oui mais voilà, c’est oublier que la paix a été avant tout construite sur la dissuasion nucléaire après la défaite japonaise suite aux bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, prélude à la guerre froide et à la division du monde Est-Ouest jusqu’à la chute du mur de Berlin.

Comme le disait très justement Coralie Delaume, étoile trop tôt disparue dans la nuit européenne :
« Faire advenir la paix ne suffit pas à constituer un projet politique et n’a pas empêché la multiplication des institutions technocratiques chargées de le mettre en œuvre. Aujourd’hui, ces institutions se sentent désormais suffisamment fortes pour s’affranchir des États européens et contribuer à vider progressivement de leur substance les États membres de l’Union, trop heureux de pouvoir se défausser de leurs responsabilités sur Bruxelles ou Francfort. Cette démission des politiques s’accompagne désormais d’une crise économique redoutable. Une situation que les peuples acceptent de moins en moins, sentant bien qu’au nom de « la paix », on leur demande d’entériner tout à la fois leur appauvrissement et l’abandon de leur souveraineté. » (1)

À tel point qu’après avoir bafoué les “non” au référendum de 2005 en France et aux Pays-Bas, les Parlements ont entériné la Constitution européenne avec le traité de Lisbonne deux ans plus tard.
Aujourd’hui, l’Union européenne franchit un pas supplémentaire en mettant en œuvre toutes ses forces de coercition et de chantage à la peur contre les peuples européens. Pour le plus grand bonheur de l’oligarchie mondialiste à l’origine de cette gigantesque prise d’otages de masse avec un virus létal à 0,05 %. Pour bien comprendre comment on en est arrivé là, il faut faire un bref retour en arrière aux origines de l’Union européenne.

Celui qu’on a appelé et qu’on appelle encore abusivement « le père de l’Europe », Jean Monnet, obscur négociant en cognac adoubé par les Américains dans les années 30 via les banques et la finance internationale, avait conscience que l’Europe ne devait être qu’une première étape vers le mondialisme dont il était un chaud partisan. Avec l’apparition d’un marché mondial sans un état de droit mondial, la création de l’euro était donc bien un piège, et l’adopter mettait la main dans un engrenage conduisant à un nouvel ordre mondial sans avoir à donner la parole aux peuples.
Ainsi, selon l’historien Éric Branca, « dès 1952, lors de l’entrée en vigueur de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), Jean Monnet avait-il préconisé cet effet d’engrenage, à savoir un transfert « en douceur » mais irréversible des compétences régaliennes vers des organismes techniques échappant à la volonté des peuples.» (2)
Le rôle abject de l’UE dans la crise grecque, bras armé de la troïka avec l’Allemagne à la manœuvre, n’en est que le meilleur exemple.

Ainsi, Giscard d’Estaing, considéré aujourd’hui comme le « père de la Constitution européenne »,
s’acharnera-t-il à réaliser le programme de Jean Monnet : à savoir « la fusion progressive des nations européennes en un État fédéral expérimental, prélude d’un gouvernement mondial ». Sous son septennat sera créé le Conseil européen des chefs d’État et de gouvernement, puis sera décidée, en 1977, l’élection du Parlement européen au suffrage universel. Et, en 1979, sera créé le Système monétaire européen, matrice d’où sortira, avec le traité de Maastricht en 1992, l’instauration d’une monnaie unique européenne le 1er janvier 1999.
L’Europe est donc tellement peu la paix qu’elle fera dire en 2015 à son président de la Commission européenne d’alors, Jean-Claude Juncker :

« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. »



Aujourd’hui, en ce début d’année 2021, nous vivons le dernier avatar de l’Union européenne, à savoir la mise en coupe réglée des peuples européens pris en otages dans des confinements à répétitions. Pour en faire des esclaves dociles afin de mettre en place le programme totalitaire de l’oligarchie mondialiste, grâce à la peur d’un virus savamment entretenue par les médias mainstream. En témoigne la dernière injonction faite aux Européens en date du 24 janvier, par la geôlière commissaire en chef, d’imposer des tests PCR négatifs, ausweis obligatoire pour franchir dorénavant les frontières carcérales européennes. Et ce malgré la reconnaissance récente par l’OMS de l’invalidité des protocoles de tests PCR recommandés par le Dr Drosten.

Mais, surtout, l’exemple de la crise sanitaire montre bien le rôle central joué par l’UE dans la destruction méthodique des États européens : la Commission européenne, dans sa volonté hystérique de réduire les dépenses dans les différents États européens, continuait à préconiser en pleine crise du coronavirus de réduire les dépenses de santé. Alors que la diminution drastique des lits d’hôpitaux depuis 20 ans en France est à l’origine du désastre sanitaire que nous connaissons depuis un an et du nombre quatre fois plus élevé de décès du covid qu’en Allemagne.
Martin Schirdewan, député européen, rappelle à juste titre qu’à 63 reprises entre 2011 et 2018, la Commission européenne a recommandé aux États membres de l’UE de privatiser des pans entiers du secteur de la santé et de réduire les dépenses publiques en matière de santé.

Ainsi, la France a-t-elle supprimé 100 000 lits d’hôpitaux en 20 ans ! (3)

Le professeur Didier Raoult, dans sa dernière communication, enfonce le clou :
« Le niveau d’équipement biomédical dans ce pays, en particulier dans les CHU, est beaucoup trop faible : il était tellement indécent il y a vingt ans pour manipuler les bactéries pathogènes que vous n’arriviez même pas à faire ce qu’on fait à Kinshasa ! » (4)

Comme le rapportent très justement deux professeurs de l’ESSEC, Marc Guyot et Radu Vranceanu dans La Tribune : « Ce n’est pas le virus qui a créé la crise économique, mais la façon avec laquelle le gouvernement mène sa politique sanitaire, étant donné l’état déplorable des infrastructures médicales en termes de capacité d’hospitalisation. Ce comportement irresponsable a mené à cette situation de confinements à répétitions en train d’anéantir toute l’économie française. » (5)

Il est maintenant clair que les directives européennes en matière de santé, comme dans tant d’autres domaines promouvant le dumping social et fiscal sous prétexte de « concurrence libre et non faussée », mènent droit à la destruction programmée des pays de l’Union. La volonté de l’UE de créer des zones à risque jusqu’au rouge foncé pour entretenir la peur, et un passeport vaccinal réclamé par plusieurs États membres pour créer des citoyens de seconde zone, selon la feuille de route de Klaus Schwab, devrait nous ouvrir définitivement les yeux sur la finalité de l’Union : l’enfermement qui en rappelle un autre, celui des untermenschen dans les stalags il y a 80 ans.

Qu’en conclure d’autre aujourd’hui sinon que cette Europe, c’est la guerre ?

Jean-Michel Grau



 Nous sommes les 99 % : RÉSISTANCE !

(1) Coralie Delaume, Europe, les États désunis, Michalon
(2) Éric Branca, Le dilemme français, Le Spectacle du Monde
(3) topsante.com/medecine/votre-sante-vous/professionnels-de-sante/urgences-en-crise-100-000-lits-ont-ete-supprimes-en-20-ans-632559
(4) youtube.com/watch?v=9LA6Jmf2IzQ
(5) latribune.fr/opinions/tribunes/de-la-crise-sanitaire-a-la-crise-economique-846712.html

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
FRITAMOMO

Le KALIFAT ne s’installe pas assez vite !« “Stop de lockdown”. (“Arrêter le confinement”). Plusieurs villes des Pays-Bas étaient le théâtre d’émeutes lundi soir, pour la deuxième nuit consécutive, »
« Son maire, Ahmed Aboutaleb, a pris un décret autorisant la police à multiplier les arrestations. »
VOUS AVEZ TOU COMPRIS OU IL VOUS FAUT UN DESSIN !
https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-au-pays-bas-pourquoi-des-emeutes-embrassent-le-pays-7800961109

selena78

https://lesobservateurs.ch/2021/01/24/eindhoven-pays-bas-la-manifestation-anti-confinement-devenue-incontrolable-des-magasins-pilles-par-une-partie-des-manifestants/ les ordures du pouvoir sont les mêmes partout de façon planétaire , gauche droite cela n existe pas il n’y a qu un seul ennemi face au peuple et cet ennemi soit disant « parlementaire » emploie les mêmes milice infiltrées « blacks blocks » partout sur la planète pour tenter de discréditer les mouvements de révolte pour avoir un prétexte de les écraser avec sa Gestapo comme merdacron

ouragan

ARBEIT MACHT FREI ! Comme tous les reptiles ils commencent en rampant pas les etats les plus faibles pour tester la résistance et voir si l’imposer au reste du bloc européen va marcher comme la saignée a blanc des grecs https://fr.sott.net/article/36512-Appel-d-offres-pour-des-camps-Covid-pour-mineurs-en-Sardaigne-pendant-que-certains-Landers-d-Allemagne-souhaitent-instaurer-des-camps-d-internement-forces

Révolutionem

Jean-Michel,
Dans votre excellent article vous avez oublié un fervent de l’€urope, tout aussi nocif que J. MONNET, je veux parler de SCHUMANN !
Deux traitres à la Nation France, tous deux à la botte des Américains qui voulaient s’approprier le territoire National Français au sortir de 39/45, complot voué à l’échec grâce entre autre à C. de GAULLE.
Pour remédier à celui-ci, les Américains ont financé un programme visant à créer l’Union Européenne, prétextant ainsi qu’il ne pourrait plus y avoir de guerre, que la paix serait durable.
Mais effectivement, il s’agissait d’une “éprouvette d’essais” vers le mondialisme, avec en tête des dits pays Européens L’ALLEMAGNE, récent pays ayant semé l’horreur mondiale !
Et beaucoup n’y ont vu “que du feu” !
Mais bientôt, le feu sortira des armes…

Révolutionem

Révolutionem – Suite
MARINE, FAITES LA PETER CETTE EUROPE LA !
ARRETEZ VOS TERGIVERSATIONS….

stendek

https://fr.sott.net/article/36508-Michel-Onfray-Il-faut-vacciner-massivement-Et-ca-se-dit-philosophe onfray a peur que merdacron le mette au frais !UN POUR TOUS , TOUS POURRIS!

Respectvaleurs
Pivoine

“du nombre quatre fois plus élevé de décès du covid qu’en Allemagne”
Ne savez-vous pas que les chiffres sont faux ?
Que les morts de cancer, d’accidents, etc. ont été comptabilisés comme morts du “covid-19” ?

Pascal Olivier

Cette chère Coralie Delaume qui dans un échange courriel à la suite de la censure d’un de mes commentaires dans son blog, L’arène nue, commentaire qui comportait un lien vers la pétition contre le voile et la burqa lancée par Anne Zelensky, Annie Sugier et Pierre Cassen, signée par deux ex-ministres, Yvette Roudy et Corinne Lepage, par un sénateur, par Antoine Sfeir, Pierre-André Taguieff, Robert Redeker, Ivan Rioufol, Jean-Paul Brighelli, André Bercoff et tant d’autres, m’écrivait :

« Mais oui, je vous l’avoue, je ne souhaite pas héberger des liens vers Riposte Laïque. Je suis très hostile à ce qu’ils écrivent et disent.
Je sais qu’ils ont été, à une époque, de vrais laïques, mais bon sang : qu’est-ce qu’ils ont mal tourné !

Merci de votre compréhension

Coralie »

anonyme

Darmanin, qui serait un ” nazi” selon les critères de certains auteurs de ce site, déclare ce jour qu’il a demandé la dissolution de ” Génération Identitaire”, au motif qu’elle ferait “un travail de sape de la République”.
Grâce à DardMacron, on sait désormais sans ambiguïté que la République a donc comme travail, aux yeux de LR-LAREM et tous partis de gauche associés, de pourrir la vie des Français et d’amener le chaos en France via l’immigration illégale ! Enfin ils avouent, clairement !
La momie escroc marionnettiste Biden a dû les encourager, après la Licra, dans ce sens lors de son échange téléphonique avec Macron il y a deux jours !

anonyme

Correction : Biden marionnette et non marionettiste.

Rems

RESISTANCE, oui………….

Blanc de peau

Heureusement dans plusieurs pays qui composent l’Europe les peuples commencent à se révolter contre la dictature Corona entre l’Espagne, la Hollande la Belgique et certainement bien d’autres dont les merdias s’abstiennent de parler.

Patapon

Article édifiant qui ,corrélé aux écrits du sieur K. Schwab,ne laisse aucun doute sur le triste sort qui nous attend,malgré nos soubresauts d’agonisants.L’hydre europeenne sera sans pitié.Patriotes,livrons l’ultime combat pour nos libertés contre un 3e confinement qui signerait notre mort..RESISTANCE!

jojo

quand on est au fond du trou, on ne peut que remonter, mais si quelqu’un vous en empêche, c’est foutu……….c’est curieux que les peuples se regardent tomber en regardant leurs portables……….ils en attendent les secours ????

Non, non ! Au fond du trou, il y en a qui continuent de creuser…

Gillinoui

L’union européenne est le bras armé du Capital.

Joël

En attendant la guerre, elle nous programme la misère :
«Scénario à la grecque» : la déclaration du chef du FMI en Europe sur la dette française fait réagir

https://francais.rt.com/economie/83156-scenario-grecque-declaration-chef-fmi-en-europe-dette-francaise-fait-reagir

Yvan La Méche

Il y a eu a une époque LES CAMPS DE REEDUCATION en URSS en CHINE, il y a maintenant les camps d’enfermement qui ont le même but : matter les récalcitrants sauf les AFROBLEDARDS……

Mondialisation quand tu nous tiens par les couilles……

anonyme

Comme d’habitude, logo national-socialiste, en lieu et place du logo approprié, celui de la faucille et du marteau.

Perplexe

à anonyme, merci de le dire, et il serait temps d’en informer les foules, que derrière le progressisme/mondialisme c’est en fait le COMMUNISME 2.0, qui avance masqué. Avec du bon sens il suffit de démasquer leur idéologie habituelle : éradication de la chrétienté, de la propriété privée, de la liberté, esclavage au profit d’une nomenklatura etc….Voir ce qui se passe aux USA qui ont consacré des décennies à combattre le COMMUNISME et qui se retrouvent en plein dedans via biden et surtout obama principal vecteur.Dans votre drapeau d’affichage, 5 logos du nazisme au moins devraient être remplacés par faucille et marteau.

anonyme

@ perplexe
Pourquoi 5 ?
Tous !
Quoi que l’on pense du nazisme et du communisme, ces deux idéologies sont aux antipodes l’une de l’autre.
Vous faites mine de m’approuver pour me désavouer à la fin. In cauda venenum!

Perplexe

NON ! Je ne vous désavoue pas du tout, il me semblait qu’il fallait également laisser une trace/témoignage du nazisme qui n’a pas été une oeuvre de charité non plus. Je suis d’accord sur la chape de plomb…vous devriez publier un article la-dessus sur RL puisque vos idées sont très claires.

Joël

On pourrait en mettre 1 sur 2 puisque ce sont les mêmes.

anonyme

@ Joël
Non, ce ne sont pas les mêmes.
Stop à la désinformation !
Désigner faussement l’idéologie qui coule actuellement et ostensiblement, et sournoisement depuis des décennies, une chape de plomb sur le monde occidental, c’est s’en rendre complice !

patphil

UE = Union de l’Enfermement
je m’en souviendrai

Stentor

C’est aussi l’Union des Enculés, les enculés de Bruxelles.

Mantalo

Je reviens sur Giscard dont vous parlez briévement.
En plus d’être un co-accoucheur de cette pieuvre nommée europe, il fut, et ça n’a dans doute rien à voir, le premier à appliquer servilement ce qu’il croyait être les concepts 68tards malgré ses airs de grand dadet bourgeois “dichetingai”.
Le ridicule ne l’a pas tué (accordéon, diner chez les “gens” (on ne disait pas encore sans-dents), p’tits déj’ avec les éboueurs, mais il est mort quand même après nous avoir coûté 15 millions d’euros en 40 ans de retraite.
C’est marrant je n’ai pas pleuré. J’ai même repris du dessert…
Excusez ce hors sujet, mais c’était mon époque….

Joël

15 millions ? Il nous coûtait 3 millions par an soit 120 au total.

Mantalo

Il se dit qu’ PR retraité nous coûterait 30 000 € par mois. Pour Giscard 40 ans X 12 mois = 480 mois, soit près de 15 millions d’euros.
Mais mes chiffres ne sont peut-être pas les bons, je n’ai aucune certitude là-dessus.

Mine de rien, ça nous montre ce que va nous coûter le poudré vu sa jeunesse ! Et ça me fait ch..r de donner tant de notre pognon à ces gens.
Super boulot que PR, tu touches plein de pognon jusqu’à ta mort et tu encaisses à chaque conférence, etc…
Ça vaut le coup de se faire engueuler pendant 5 ans, c’est vite passé !

Lire Aussi