De mémoire d’avocat, je n’ai jamais vu une répression policière et judiciaire aussi violente

Publié le 15 janvier 2019 - par - 28 commentaires - 3 039 vues
Share

Alors que chaque samedi, des Gilets jaunes sont arrêtés par les forces de l’ordre, et jugés en comparution immédiate 48 heures après, avec souvent des peines très lourdes, il nous a paru intéressant d’avoir l’avis de Maître Pichon, notre avocat, qui défend par ailleurs quelques Gilets jaunes…

Riposte Laïque : Vous êtes avocat, mais aussi militant politique. Quel est, à ce titre, votre regard sur le mouvement des Gilets jaunes, ses revendications et ses modes d’action ?

Frédéric Pichon : Le mouvement des Gilets jaunes démontre en premier lieu que l’Histoire est imprévisible. L’arrivée au pouvoir de l’OVNI Macron tout comme la contestation des Gilets jaunes d’ailleurs. Je regarde ce mouvement avec beaucoup de sympathie. Il correspond initialement à ce que Christophe Guilluy décrivait dans son ouvrage « fractures françaises » à propose de la France périphérique. Celle qui souffre en silence mais qui ne casse pas. On note cependant une tentative de récupération de Mélenchon et de l’extrême gauche, qui, pour le moment ne prend pas, mais il conviendra d’être vigilants notamment en étant présent sur le terrain et rappeler la nécessaire transversalité du mouvement.

Riposte Laïque : La répression policière qui frappe les Gilets jaunes, avec de nombreux blessés, certains très gravement, a marqué les esprits, et paraît diviser le camp patriote. Certains, plus légitimistes, refusent qu’on divise les Français. D’autres estiment que ces forces de l’ordre se comportent davantage en milice de Macron qu’en police républicaine. Quel est votre regard ?

Frédéric Pichon : J’avais déjà mon opinion sur la question depuis longtemps le jour où j’ai vu la police française taper sur des anciens combattants il y a plus de trente ans. J’étais également intervenu au moment de La Manif Pour Tous (LMPT). Bien entendu, n’étant pas anarchiste, je ne critique pas la fonction mais les ordres reçus. En l’espèce, on note une montée en puissance de la répression aussi bien s’agissant des moyens utilisés (recours massifs aux Flash-Balls et grenades de désencerclement) le plus souvent sans discernement, que s’agissant de l’incroyable détournement de la loi en appliquant des textes de loi notamment l’article L 122-14-2 du code pénal qui permet d’arrêter les gens avant même qu’ils ne commettent la moindre infraction et l’incroyable impunité judiciaire de ces violences policières et leur justification par la presse. L’argument de la prétendue légitimité n’est pas recevable à mon sens. Il ne faut pas confondre légalité et légitimité. En l’espèce, non seulement les forces de l’ordre obéissent à des ordres souvent parfaitement illégaux mais ce gouvernement a perdu toute légitimité.

La doctrine sociale de l’Église rappelle qu’il est légitime de résister à l’autorité dans les cas ou celle-ci viole gravement les principes du droit naturel. Notre constitution prévoit elle-même la résistance à l’oppression. Quant aux forces de l’ordre, elles devraient méditer sur la théorie des baïonnettes intelligentes qui considère qu’il est légitime de désobéir à des ordres injustes.

Riposte Laïque : On évoque aussi une répression judiciaire sans équivalent dans un mouvement social. On parle de plus de deux cents Gilets jaunes incarcérés. Vous êtes l’avocat de quelques Gilets jaunes qui ont été jugés en comparution immédiate. Quelle est la réalité, et comment les choses se passent-elles vraiment ?

Frédéric Pichon : Je confirme que cette répression est sans précédent. Entre le 16 novembre et le 16 décembre, 216 Gilets jaunes ont été incarcérés avec mandat de dépôt, plus de 5 000 gardes à vues ont été effectuées. De mémoire d’avocat, c’est du jamais vu. Heureusement certains magistrats du siège font preuve de bon sens mais ils ne sont pas majoritaires. Quant aux magistrats du parquet, ils font preuve d’un zèle incroyable. En revanche aucune poursuite n’est engagée contre les incroyables violences policières commises. À ce jour, 93 manifestants ont été gravement blessés (certains mutilés à vie) dont la plupart suite à des tirs de Flash-Balls au visage, ce qui est contraire au code de la sécurité intérieure.

Riposte Laïque : Le gouvernement, notamment par Castaner et Griveaux, mais aussi Macron, ont longtemps ciblé l’ultra-droite, ou l’extrême droite, pour dénoncer les violences des premières manifestations. Et pourtant, dans les faits, il ne s’est guère trouvé beaucoup de militants de ce camp parmi les casseurs arrêtés. Comment expliquez-vous un tel acharnement, et surtout un tel déni des réalités ?

Frédéric Pichon : L’argument de la diabolisation est l’arme de destruction massive de la caste qui se défend. Les Gilets jaunes seraient racistes, antisémites et homophobes. Heureusement cette vision caricaturale ne prend plus que dans les grands médias. Sinon comment expliquer que 70 % des Français continuent encore de les soutenir. Ce gouvernement me fait penser à Louis Philippe ou à Thiers réprimant sévèrement les émeutiers avec le soutien du centre gauche et du centre droit.

Riposte Laïque : Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, paraît rechercher délibérément l’affrontement avec les manifestants. Craignez-vous une escalade, voulue par le pouvoir, à l’occasion des prochains actes ?

Frédéric Pichon : Je le crains. Sinon comment expliquer l’absence de discernement dans la répression. Le gazage gratuit et le tir de Flash-Balls sur des personnes ne représentant aucune menace sont à la fois une méthode de terreur et d’intimidation mais aussi une façon de provoquer des personnes initialement pacifiques. Mais je crois aussi que tôt ou tard tout se paiera d’une façon ou d’une autre. Macron aura laissé l’image d’un président des banques qui envoient les blindés contre son peuple.

Riposte Laïque : Voyez-vous une sortie de crise possible, et si oui, laquelle ?

Frédéric Pichon : La solution est évidemment politique et non judiciaire. La sagesse devrait conduire le président à dissoudre l’Assemblée nationale en organisant de nouvelles élections instaurant la proportionnelle de manière à faire élire des représentants en phase avec la situation actuelle du pays.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Maître ?

Frédéric Pichon : Ce n’est pas le moment de lâcher. Le gouvernement croit pouvoir l’emporter à l’usure. Je constate que la popularité des Gilets jaunes ne faiblit pas. La victoire appartient à ceux qui tiennent le dernier quart d’heure, disait Clausewitz.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

La violence policière suit la logique de la gouvernance dictatoriale de Macron. Qui a autorisé l’embauche de fiches S au sein de la police, Macron. Qui a promu ministre de la police un type ayant fréquenté le grand banditisme, Macron. Qui a pris dans son entourage très très proche un Benalla, frère musulman surpris en train de tabasser des gaulois, Macron. Qui fait donner des primes de 300 £ aux matraqueurs des GJ, Macron. Qui interdit l’usage des flashs balls sur la racaille tueuse de flics, Macron. Qui perçoit toujours son salaire de député de 13 000 £ / MOIS soit 156 000 £ / AN depuis un an, alors qu’il a fracassé le crâne de Boris Faure à coup de casque de moto, M’Jid El Guerrab député de LREM, ami de Macron.

spartac

 » je n’ai jamais vu une répression policière et judiciaire aussi violente « .
Normal…. c’est la première intervention de l’eurogendfor à grande échelle.
Cette nouvelle milice a encadré nos forces intérieures et leur a montré le nouveau chemin qui nous attend.
Je parie sur de nombreux suicides ou démissions chez nos flicards de base qui refuseront moralement de tirer sur la foule.

le Franc

tu mets les espagnols au pouvoir, aussi sec il y alliance avec les musulmans et répression féroce contre les propriétaires légitimes du pays ; le sang, ils adorent ça, d’ailleurs on se tape même des corridas dont l’espagne « libérée » ne veut plus chez elle depuis longtemps…..on les laisse encore trôner 10 ans et ils transforment le pays pour qu’il ressemble à un des latino-américains.

NOEL

La junte est au pouvoir et elle fera tout pour y rester , ça s’appelle la dictature …!!!!

Une patriote

Violences policières, d’où vient les ordres que reçoivent les policiers = Macron et Castaner. Ensuite Macron fait donner UNE PRIME DE 300 £ aux matraqueurs de GJ, MAIS AUCUNE PRIME AUX MEDECINS ET INFIRMIERES qui les soignent et demandent depuis des années plus d’infirmières et une revalorisation de leur salaire ???? Un jour prochain Macron, Castaner et tout les collabos policiers devront répondre de leurs actes !

Dominique

Castaner lui n’a «jamais vu un policier ou gendarme attaquer un manifestant ou un journaliste». https://fr.news.yahoo.com/castaner-n-jamais-vu-policier-gendarme-attaquer-manifestant-164825984.html
On se demande sur quelle planète il vit !!!

Rosa Ire

Il est tout à fait conscient de la réalité mais ne va tout de même pas reconnaitre les saloperies dues à sa stratégie !!!

Anton

Ca y est, la France est sauvée: Micron s’est excité durant 7 heures devant 600 « bénis oui-oui », protégé par 1000 « robotcops ». Le grand bla-bla est soit-disant lancé. Honte aux maires qui respectent encore ce menteur- fossoyeur de leurs communes et qui ont accepté les imprimés officiels où des naïfs viennent gribouiller des pages qui iront droit dans les poubelles préfectorales ou ministérielles. Toujours est-il qu’il faut se réjouir: le vrai peuple courageux a déjà réinvesti les ronds-point arasés par les bulldozers macroniens. Vive les vrais GJ, ce n’est fini !

Jeepjess

Ce qui me degoute, c.est que lorsque les gauchos, anards de tous poils ont saccagés les villes de Rennes’ Nantes, Les Champs, quand il y a eu les débordements du Trocadro, les flics n.ont pas bougé. Mais quand c.est le peuple de France qui se bouge, celui qui bosse, là, on le matraque a tout va. Micron le payera tres cher.

Frenchie

Il faut en effet remonter à la guerre d’Algérie il y a plus de 60ans pour se rappelle des scènes pareilles

Une patriote

Exactement, à l’inverse ou sont les photos de racailles tueuses de flics atteint par un tire de flash ball et en sang ou simplement arrêté ! IL N’Y EN A PAS PARCE QUE MACRON ET CASTANER DONNENT DES ORDRES POUR QUE LES POLICIERS NE FASSENT PAS USAGE DE CETTE ARME SUR LA RACAILLE ! CONCLUSION MACRON ET CASTANER NE FONT QUE DE LA REPRESSION GAULOISE !

La_Soupape

Maître, avec tout le respect que je vous dois et mon admiration devant vos remarquables plaidoiries, pourriez-vous m’expliquer pourquoi vous pratiquez la novlangue à un court instant en nous parlant de « transversalité du mouvement » ?
C’est le langage de l’éducation nationale ça ! Et qu’entendez-vous par « transversalité du mouvement » ?

Ubersender

Interpellé (comme on aimerait que ce ne soit pas qu’une image…) par un représentant de LFI, lui-même avocat, qui compte d’ailleurs déposer plainte contre le Ministre de l’Intérieur devant la Haute Cour, l’intéressé, le ci-devant Castaner, prend fait et cause pour les forces de l’ordre et ose déclarer sans sourciller qu’il n’a vu « aucun policier, aucun gendarme commettre volontairement des violences contre des manifestants ». Cette déclaration devant la représentation nationale – applaudie par le groupe LREM – situe le personnage, sa vision des choses, son projet pour la sortie de crise, et son avenir au sein de la République rénovée.

Sniper 338

Tout c ette crass-politico-merdiatique-parasitaires de traitres…..son en mode panique face au peuple français. ….face a la guillotine ……a raison !

Morgane

Sniper338
Bravo pour l’orthographe, il y a une nette amélioration. (Je vous ai mis un « pouce haut) !!!!

sitting bull

ben tot ou tard le « Roi » Macron aura des comptes a rendre ..il a tout le pays contre lui et si il reste en place jusqu’ en 2022 ce qui est douteux la révolte va s accroitre , quand il quittera l Elysée il se sera fait beaucoup d ennemi , il devra être protéger 24h sur 24 , car les français voudront sa peau ..

eric delaitre

Tout le pays, sauf les Larem, ceux là auront vraiment intérêt à se faire tout petits. Et je ne parle pas de les violenter comme ils nous violentent, mais les frapper d’une indignité nationale.

JACOU

Le gouvernement sait très bien qui sont et d’où viennent les casseurs – pilleurs agissants sous faux nez Gilet Jaune.J’ai visionné une dizaine d’heures de manifs GJ et j’ai constaté que les casseurs étaient des hommes cagoulés de 18/25 ans environs se déplaçant en petites bandes. Le gouvernement laisse faire pour discréditer le mouvement des GJ dans le but d’abuser une partie des français avant les élections européennes et ainsi continuer sa politique morbide pour la France.

Les français doivent ouvrir les yeux s’ils veulent assurer la vie de leurs descendants car la racaille exponentielle ne leur fera pas de cadeaux.

Vive la France !

Pissoku

La racaille « exponentielle » se developpe en parfaite adéquation avec les préceptes les plus chers de la caste immigrationniste

Dupond

Pissoku
+10000000000000000
C’est pour ça que la justice est si tolérante a leur égard ….par contre une banderolle des identitaires doit voir ceux qui la brandissent sévérement condamnés . Les violeurs trafiquants et assassins sont eux choyés avec des familles entretenues au compte des cons tribuables . Un con tribuable qui commence a se lasser de cet assistanat organisé a son depend

eric delaitre

Tout à fait vrai, on les reconnait facilement, et eux curieusement portent des sacs à dos, des masques ?Je me souviens parfaitement d’un CRS qui regardait une racaille détruire une vitrine pour en faire des pavés près de l’hôpital Arnold Netter, totalement surréaliste, à un moment je pensais qu’il allait lui faire la courte échelle.

Dupond

Lui aussi etait adepte de l’entrée de la turquie dans l’UE avec son parti le (PO)…..il a été puni (par un disiquilibri)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/01/14/97001-20190114FILWWW00183-pologne-le-maire-de-gdansk-poignarde-est-decede.php

kabout

aprés le mouvement « gilets jaunes » si il se termine un jour,l’ont verra comment castaner fera pour regler le cas des racailles dans les zones de non-droits quand ceux-ci décideront de refoute le bordel ! si la justice et certains policiers seront aussi « éfficace » dans leur brutalité qu’avec les gilets jaunes .

Ubersender

Le peuple ne rentrera chez lui que lorsque le pouvoir aura cédé. Macron croit pouvoir se référer à l’exemple du mouvement contre le projet de réforme de la SNCF qui a cédé face à la fermeté avec l’assentiment des syndicats. Il se trompe lourdement. Là, personne pour négocier ; personne pour donner et appliquer des consignes ; personne pour transiger ; personne susceptible de se faire acheter au nom de tout le monde. Et, si Mr Macron peut s’accrocher à l’exemple de la SNCF, nous pouvons, nous, nous accrocher à l’exemple du peuple brésilien qui, pendant plus de 18 mois, a manifesté massivement pour la destitution de Dilma Roussef et à fini par l’obtenir. Et, comme on chante dans les manifs, « on n’est pas fatigués ! » ; en face, vous l’êtes et vous le serez davantage chaque week-end.

didile

On dirait bien qu’il a déjà acheté les maires .Il est bien décidé à se pointer partout avec des tonnes de pommade et aussi de brosses à reluire .Il a bien compris ,qu’ils sont les courroies de transmission entre lui et le bas-peuple et que s’il les achète et les cajole un peu ,il se mettra les sans -dents dans la poche à travers eux.

eric delaitre

ce coup typiquement socialo de dire que les forces de l’ordre sont fatiguées, non mais de qui se moque t on, les CRS ont largement le temps de se reposer la semaine dans leurs centres, le matin un peu de sport, l’après midi ils glandent, s’il était bien quelque chose à ne pas dire quand j’étais militaire c’est qu’on était fatigué, tu aurais eu droit à  » t’a signé c’est pour en chier « 

sol-fin

aucun risque , pour que le système continue de fonctionner ainsi il faut des agitateurs genre racailles et l aide de la police pour casser et cela sème la confusion , les gouvernement précédents ont procédé de la même façon , pour les racailles c est autre chose le pouvoir laisse faire car l économie souterraine génère beaucoup d argent drogue trafic d armes a feux prostitution etc….etc….exemple certains quartiers ne vivent que de ça , il n est pas rare également de voir des individus qui ont a peine 18 ans ayant des véhicules a 70 000 € et (allah) vue de tous , les dealers trafiquent en toute tranquillité donc pas de raisons que les choses changent , donc ce système n est pas près de de changer je doute même avec M L P .