De quoi meurt la France sous la tyrannie idéologique socialiste ?

Hollandemains

Hollande récite son catéchisme socialo-populiste : La France est une idée, c’est-à-dire qu’elle est une sorte d’abstraction, une invention. C’est pourquoi, pour Hollande, ça va pas mieux, elle n’est pas une identité !

Alon Gilad a écrit sur Dreuz.info : Hollande « résumait en ces termes la révolution… devant former la substance paradigmatique du nouveau socialisme hollandien« . Dire que « la France est une idée, elle n‘est pas une identité« , Hollande aurait pu rajouter : « la France est une abstraction théorique. (Chacun peut) décider ce quelle est ou sera. Ce qui va encourager et satisfaire Marwan Muhammad, le porte-parole du collectif contre lislamophobie-CCIF. Si la France nest quune idée, variable et évolutive, elle peut devenir la déclinaison de la « société globale fidèle à lislam«  revendiquée par le collectif contre lislamophobie en France« .

De quoi meurt la France sous la tyrannie idéologique de la république socialiste ?

De la déconstruction des valeurs de la famille et du travail de l’Occident chrétien. C’est la mission des « intermiteux du pestacle subventionnés » et des activistes anarcho-nihilistes de la gauche ultra qui ont détruit toute forme de vie culturelle dans notre pays. Il faudra bien des efforts à la Droite Nationale pour changer les mentalités de ces pseudo-artistes et intellos-bobos profiteurs des subventions du système à l’agonie.

Ce qui compte, c’est de désinformer et de soigner l’image de « Hollande candidat, ça va pas mieux ».

C’est le rôle du Hollandophile Joffrin sur Libé : « Pépère (alias Tonton) se réveille (du coma de bientôt cinq ans)… Hollande jeudi devant la fondation Jean Jaurès… Au fond du trou…, alors quune opération (de Macron) et frondeuse à la fois, vise à organiser lempêchement du Président (Hollande « candidat, ça va pas mieux »)… Le président-candidat (qui douterait de sa volonté désormais ?) a pris la chose par les idées (par le bavardage et non par le concret). On parle de son habileté tactique qui n’a pas donné grand résultat

« Amoindrir la liberté pour lutter contre le terrorisme, ainsi que le propose la droite ? Non !

« Porter l’identité en (tant que valeur) ? Non : la France n’est pas seulement un passé, des racines, un héritage dont on parle à droite avec les accents dignes de Barrès et de Maurras. La France est une idée…

« L’islam, le grand remplacement, la soumission dont parle Houellebecq, une menace générale ? Non !

« Les musulmans sont ici « chez eux« . C’est (de cela) que Hollande a réussi à parler…

(En caricaturant la droite identitaire et libérale) « cest son choix, qui dit sa vraie nature. » Ben voyons !

Un commentaire sur L’Obs Le Plus de gauche par Olivier Picard :

« Terrorisme, Sarkozy… « Hollande a… parlé » (et) il est un vrai-faux candidat désastreux… Le résultat de cette absence de relief avec, pour faire illusion, un dernier carré qui fait la claque au souverain solitaire, est dans la morne plaine des sondages. Une séquence plus handicapante que valorisante« . C’est pourquoi les électeurs de gauche se disent « terrifiés »par les effets désastreux du candidat Hollande « ça va pas mieux » !

Le candidat Hollande « ça va pas mieux » réaffirme que pour lui Sarkozy et la Droite Nationale sont la plus grande menace à long terme pour le monde entier. Ce qui rend l’action du candidat évangéliste Hollande difficile, c’est qu’il s’agit d’une prophétie du catastrophisme anti-mala-droite à la façon de Mitterand.

Hollande, le « candidat, ça va pas mieux » est proprement un « étranger dans le pays » ! Comment ne pas comprendre la liberté laissée aux « ennemis de l’intérieur » au même titre que pour les vrais Français ? Pour saisir la menace constante du « risque intérieur« , la presse de réinformation ne manque pas d’exemples :

« L’immigré agresseur des policiers de Molenbeek avait déjà commis 20 délits et avait été libéré ! »

Pierre-Alain Depauw sur MPI  : « L’agresseur des policiers à Molenbeek est un « immigré en situation illégale« , déjà connu des services de police pour une vingtaine de délits, (qui) se présente sous des identités, nationalités et âges différents selon les cas, et (qui) avait été placé dans un « centre fermé«  pour immigrés illégaux puis… remis en liberté avec un simple « ordre (de l’angélisme belge) de quitter le territoire« …

Lu sur le Salon Beige : « Encore un terroriste dans la nature… Merouane Benahmed a été condamné, en 2006, à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il est considéré comme le chef de la filière tchétchène préparant en 2001 et 2002 des attentats à Paris. Depuis, il est interdit de séjour… Condamné à mort en Algérie, son pays d’origine, pour avoir combattu aux côtés du Groupe islamique armé (GIA), la Cour européenne des droits de l’homme a refusé son extradition. Assigné à résidence à Evron (Mayenne) depuis vendredi dernier, Merouane Benahmed a pris la fuite ce jeudi« .

C’est ce qui permet à Donald Trump d’affirmer : « La France nest plus la France ! »

À quand la fameuse et attendue « opération Ronces » des rêves du divin Zemmour ?

Dans un entretien à L’Obs, Najat Vallaud-Belkacem ose dire : « Manuel Valls a son identité politique, et moi, j’ai la mienne. Pour lui, l’essor de lislam radical est le combat central. Pour moi, la société française est dabord minée par le repli identitaire, le ressentiment à légard des musulmans. Je suis convaincue que donner la priorité à ce second combat est le meilleur moyen de faire durablement reculer lislam radical, qui enfante des monstres, le djihadisme, le terrorisme. » Elle déclare qu’il n’y a plus de filtre entre la « fachosphère » et la droite. La réalité c’est qu’il n’y a plus de filtre entre la gauche et le terrorisme musulman« . (le Salon Beige)

C’est ce qui permet à Ivan Rioufol d’écrire : « Autant ladmettre : Marine Le Pen a gagné la bataille des idées… La réhabilitation de la patrie a été son combat. Il faut donc lui reconnaître sa victoire, avec le retour de la nation souveraine au cœur des débats… La (soi-disant) « lepénisation des esprits«  nest autre que le réveil de la société civile et léchec de la classe politique (qui) na rien voulu entendre des alertes lancées… »

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. Ce que les Français détestent le plus,c’est la désinformation et les injustices judiciaires. Qu’une insulte maladroite et très légèrement raciste à l’égard de Mme Taubira soit davantage punie que des actes d’une extrême violence physique accompagnée de paroles ordurières à l’égard du Français moyen,cela ne passe plus. Qu’on ait l’impression en regardant les media bien-pensants que les gens de gauche sont majoritaires (c’est tantôt le président,tantôt Dray,tantôt Duflot,tantôt Mélenchon,tantôt ………) alors que tous les sondages montrent un parti socialiste en voie de disparition,des verts à 2%,un PC moribond,Mélenchon laminé,une droite majoritaire.

  2. Pour détruire le Christianisme, il suffit de dissoudre ses fondements : l’identité (genrée), les ethnies, la famille, la religion , la culture,
    la nation.

    Ainsi émergera la gouvernance mondiale de quelques initiés sur une masse informe sexuellement et ethniquement métissée et socialement, culturellement et nationalement dissoute.

    Hollande est mondialiste
    Et l’immigration de masse musulmane, leur outil de notre destruction ET de celle de l’islam.

    • Vous etes decidement obsede par les Juifs. Vous melangez tout….et ne comprenez rien. Les Juifs n ont AUCUN INTERET a favoriser l islam pour soit disant detruire le christianisme. Vous devriez essayer de rencontrer les quelques Juifs qui restent encore ici. Au moins vous seriez edifie. Je ne sais pas, moi..vous avez eu une deception amoureuse?

      • Qui sont les plus virulents concernant les ennemis de l’islam politique ?. La LICRA, LE CRIF qui n’ont de cesse d’ester en justice les adversaires des islamistes qui foutent le bordel en France.

  3. La direction du groupe Alstom vient d’annoncer le licenciement de 400 personnes sur les 480 que compte le site de Belfort. Et pendant qu’Alstom continue à se déconstruire, malgré la promesse des socialistes à maintenir l’emploi à Belfort (*), J.P. Chevènement, l’enfant du pays, construit l’islam de France ; ou comment hiérarchiser les priorités !
    (*)Macron avait pourtant dit au printemps 2015 : »Notre objectif c’est zéro licenciement chez Alstom ».)

Les commentaires sont fermés.