Débat Giesbert : Zemmour à un contre six…

Publié le 8 novembre 2014 - par - 2 642 vues
Traduire la page en :

L’émission les Grandes Questions sur France 5 du 6 novembre 2014 est dirigée par Franz-Olivier Giesbert (FOG), celui qui mange à tous les râteliers et qui est toujours dans le sens du vent.

C’est quand même curieux cette émission de débat quand on regarde la qualité des intervieweurs ou plutôt des intervieweuses.

En effet, il n’y a que des personnes de super gauche qui semblent être qualifiées pour mener un débat. FOG n’a apparemment pas réussi à trouver une seule personne connue pour ses idées résolument à droite, pour son émission hebdomadaire….Incroyable je vous dis !

Mais examinons un peu le détail :

– Mazarine Pingeot, fille cachée de François Mitterrand, élevée sous les ors de la République aux frais des contribuables et recasée (probablement à vie…) dans le service public audiovisuel, faut-il vous convaincre qu’elle est de gauche ?

– Géraldine Muhlmann, qui participait à la campagne électorale de Lionel Jospin à l’élection Présidentielle, et qui était chargée de mission, correspondante société de l’information au cabinet de Martine Aubry, alors Ministre de l’Emploi, faut-il vous convaincre qu’elle est de gauche ?

– Éliette Abécassis, qui a écrit le scénario du film Kadosh de l’israélien d’extrême gauche anti sioniste Amos Gitaï, faut-il vous convaincre qu’elle est de gauche ?

C’est incroyable je vous dis ! C’est à croire que les penseurs de droite n’existent pas !

C’est une « race » qui n’a pas dû être encore inventée… Pas pour la télévision française en tout cas….

Qu’ils nous demandent ! On a plein de noms à leur suggérer !

Les invités :

– Richard Attias : Juif, qui se déclare Marocain quand on lui demande s’il est patriote (ce qui au moins a le bénéfice de la franchise, mais qui a quand même grandi en France à l’adolescence où il a pu faire ses études et se créer sa situation, même si apparemment il ne se reconnait ni français et encore moins patriote français…- dès lors, est-il le mieux placé pour polémiquer sur le livre de Zemmour qu’il déclare ne pas avoir lu, et qui s’appelle rappelons le « le suicide français » ?). Il représente toutefois l’archétype de ce que tous les antisémites dénoncent, et que tous ceux qui ne le sont pas encore, ont envie de dénoncer…Mondain, très aisé, influent, vivant à des hauteurs stratosphériques, conseillant les grands et les puissants… qui répète à satiété aller sur le terrain, mais qui n’a probablement jamais pris récemment un train de banlieue… en France en tout cas.

– Daniel Cohn Bendit : Juif, écolo gauchiste qu’on ne présente plus, anti-sioniste lui aussi, qui se déclare « juif allemand », à une époque où cela a suffi à faire sa gloire, avec un peu de grand Gueule…

– Eric Zemmour : Juif de droite lui (ouf !) bien connu, et qui une fois de plus se retrouve seul face à la meute.

J’aimerai bien que pour une fois, ce soient les gauchistes qui soient en minorité… On verra si ils se sentent aussi à l’aise… est ce trop demandé ?

Par ailleurs, quatre juifs sur sept, dans une émission sur les grandes questions, c’est sûr qu’après ça, certains « soraliens » ou autres vont dire « qu’ils sont partout », « qu’ils tiennent les média », etc… et que ça exaspère tout le monde…. (pour rester poli…).

zemmour-le-suicide-francaisNe vous inquiétez pas, la prochaine fois, il y aura probablement beaucoup de musulmans, aux idées… de gauche… ou aux idées « musulmanes », genre Tarik Ramadan, ça fera plaisir à Soral et sa bande… (mais on invitera surement aussi un ou une juive pour leur donner raison, genre Esther Benbassa,…ou on réinvitera Cohn Bendit…).

A un moment, j’ai cru que le débat allait uniquement se focaliser sur les juifs, et la Shoah (ce qui commençait sérieusement à m’agacer…) comme si il n’y avait jamais rien d’autre à dire, dès lors qu’on prétend être intellectuel, et qu’on se situe à gauche…

Comme on pouvait s’y attendre, dès lors que Daniel Cohn Bendit, en grand démocrate « à sa façon », passe son temps à placer une remarque, ou une petite vanne pour couper Zemmour, ou que l’on entend le rire singulier de Mazarine qui se sent toujours bien dans la meute (qui n’est jamais derrière elle….), et qui salive déjà en attendant que le sang coule, cette émission n’a eu finalement qu’un intérêt très limité.

Ainsi donc Eric Zemmour était convoqué pour se justifier une nouvelle fois de son livre « le Suicide Français ».

A Mazarine Pingeot ! Ancienne compagne d’Ali Baddou et séparée de Mohamed Ulad-Mohand rencontré à la Villa Médicis, un concentré de Sos Racisme sauce caviar à elle toute seule…. Elle éructe la bave aux lèvres en en se morfondant sur l’argent que gagne Zemmour avec son livre ! Elle se plaint à Zemmour que lui passe beaucoup à la télé, que ce n’est « que pour ça » que Zemmour vend ses bouquins, sans penser qu’elle bénéficie d’une émission hebdomadaire (avant Field dans ta chambre, ça balance à Paris, Les Grandes Questions…), bref l’hôpital qui se fout de la charité sauce Mitterrand. C’est bien la digne fille de son père… Elle aimerait tellement gagner autant d’argent que Zemmour avec ses romans (serait-elle jalouse ?). Son seul problème, c’est qu’il faut du talent, et que dès lors que l’on quitte le socialisme, on ne peut pas forcer les gens à les acheter. Elle prétend la pauvre avoir lu les 400 pages du bouquin de Zemmour (il y en a 529…l’a-t-elle vraiment lu), avec la nausée au ventre… c’est beau l’argumentation à ce niveau. On sent que c’est une agrégée de Philosophie…. Elle passe son temps à se consacrer à des attaques ad hominem ou à faire de la psychologie de comptoir (vous rationnalisez vos affects de haine explique-t-elle à Zemmour…).

Cohn Bendit, égal à lui-même, fait son show. Lui personne ne l’interrompt, (même pas Mazarine Pingeot avec son rire niais….qu’elle alterne avec ses éruptions de haine baveuse) comme si ce qu’il disait était plus important que ce que disent les autres (à moins que les autres personnes de gauche le laissent parler car il leur sert à la soupe, ou que Zemmour qui est de droite soit, à tort (?), plus poli…) et il parle à chaque fois de longue minutes pour dire des choses dont tout le monde se fout, et qui sont dans son univers fantasmatique… Comme d’habitude, il transforme tout ce qu’is entend et qui ne lui convient pas, et accuse Zemmour de dire que Attias est un salaud car il est riche…. (ce que personne à part lui n’a entendu…). Quelle maestria dans la désinformation, un réflexe pour lequel il a toujours été doué, mais que de longues années d’activisme, et de parlementaire européen, lui ont permis de pratiquer à satiété.

Richard Attias, celui qui a piqué sa femme à Sarkozy, raconte aussi sa vie, et débite des platitudes sur sa vie à l’internationale qui est formidable, sans se rendre compte que ça n’intéresse pas les Français, qui vivent en France et qui rencontrent certaines difficultés quotidiennes qu’il a vraiment l’air d’ignorer… même s’il prétend connaitre la misère ailleurs dans le monde (quand il sort du Hilton ?)… Comme le lui rappelle Zemmour, l’absence de frontière, c’est bien quand on est riche… (prétexte pour que Cohn Bendit qualifie Zemmour de Salaud…vous voyez la passerelle…)

Bref, j’attendais mieux…. Je préfère lire Riposte Laique. Compte tenu de la diversité des articles, le niveau du débat y est beaucoup plus élevé.

Faites le savoir.

Marcel Benamou

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi