Débat islam : Pierre Cassen sur La Chaîne Parlementaire (LCP) face à Malek Chebel et Razzi Hammadi (PS) (55′)

Publié le 28 janvier 2011 - par
Share

http://www.lcp.fr/Islam-bouc-emissaire-ou-danger-10841.html

Un débat de 55 minutes, à l’émission « Ca vous regarde », présenté par Arnaud Ardoin. Avec Razzi Hammadi, secrétaire national du PS – qui s’est fait connaître en niant les prières musulmanes dans les rues de Paris, – Malek Chebel, défenseur d’un islam des Lumières (qui n’existe pas…), et François d’Orcival, rédacteur en chef de Valeurs Actuelles.

Il sera intéressant de disséquer les arguties et les nombreuses impostures de Malek Chebel, et sa façon de noyer le poisson en permanence, tout en volant au secours de l’islam. Il sera également facile de bien décortiquer l’attitude, et surtout le creux du discours du socialiste Razzi Hammadi. Il pratique l’enfumage, renvoie dos-à-dos les trois religions, et surtout n’a comme seul argument que la stigmatisation de l’extrême droite, et un déni de réalité total quant à la réalité de l’offensive islamiste sur notre territoire.

Quant à son attitude agressive, et ses invectives permanentes, amalgamant systématiquement Riposte Laïque à l’extrême droite, elles montrent les limites du personnage, qui avait, quelques jours plus tôt, essuyé un terrible camouflet quand il était venu, au nom du PS, apporter son soutien au peuple tunisien…

razzy-hammadi-ps-hue-doit-quitter-la-salle-les-larmes-aux-yeux-lors-dune-ag-de-soutien-a-la-revolte-tunisienne

Malek Chebel et Razzi Hammadi, avec leurs aspects de progressistes bien intégrés, se comportent en défenseurs systématiques de l’islam, et accusent tant François d’Orcival que Pierre Cassen de stigmatiser tous les musulmans, intimidation classique…

Pierre, dont les propos tranchaient avec la façon de noyer le poisson de ses deux principaux contradicteurs, s’est exprimé trois fois, en étant par ailleurs parfois interrompu.

– de 17’30 à 20’05

– de 32’50 à 35’45

– de 50’50 à 52’50

Au vu de ses interventions, on a presque envie de lui reprocher – amicalement – d’avoir été trop respectueux, et de ne pas avoir interrompu plus souvent ceux qui, par leurs propos, ont passé ce débat à enfumer les téléspectateurs. Mais c’est sans doute plus facile à dire qu’à faire…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.