Débat Zemmour-Mélenchon : enfumages d’Hervé Le Bras

Tout, ou presque, a été dit et écrit sur le débat récent entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon.

Ni l’un ni l’autre ne seront probablement présents, après 2050, pour vérifier lequel avait raison sur le devenir de la France : une France devenue « République islamique » pour Zemmour ou, pour Mélenchon, une France avec des villes comme Bordeaux et Dunkerque sous l’eau et des millions de Français inondés.

En ce qui me concerne, je soutiendrai bien davantage les prévisions d’Éric Zemmour que celles de Mélenchon car si des solutions seront sans aucun doute mises en place pour sauvegarder nos villes de ce réchauffement climatique et de la montée des eaux qui menacent notre planète, je n’en vois aucune qui soit suffisamment efficace pour « stopper » l’immigration, qu’elle soit officielle ou clandestine.

Les chiffres avancés par Éric Zemmour ont été contestés par les journalistes chargés de rétablir « leur vérité », notamment ceux concernant les 2 millions d’immigrés qui ont envahi la France au cours des cinq dernières années.

Ces journalistes ont présenté les chiffres proposés par l’Insee, et cela a été confirmé depuis directement par le démographe Hervé Le Bras, et ce chiffre serait non pas de 2 millions, comme prononcé par Éric Zemmour, mais seulement de 500 000 (ce qui n’est déjà pas si mal !).

Hervé Le Bras estime que Zemmour omet de comptabiliser les départs de ces immigrés, soit à la fin de leurs titres de séjour, soit après qu’ils soient « déboutés » de leurs demandes officielles du droit d’asile.

Ce que semble oublier Hervé Le Bras c’est que justement ces immigrés officiels ne retournent pas en très grand nombre dans leurs pays et viennent s’ajouter aux immigrés clandestins difficilement comptabilisables et, que dans ces chiffres officiels des départs, sont comptabilisés également les « Français » qui s’installent à l’étranger soit pour y poursuivre leurs études, soit pour y travailler. 

Hervé Le Bras fait totalement confiance au « professionnalisme » des 8 000 fonctionnaires (environ) de l’Insee qui établissent annuellement ces statistiques officielles.

Qu’il me soit permis d’émettre un doute sur la totale fiabilité de certains de ces fonctionnaires car « ils m’ont tué » (comme ce document en fait foi) le 04 août 1995 à Marseille (où je n’ai jamais résidé) et il ne peut en aucun cas s’agir d’un homonyme car des « Gomez Manuel Rafael Marcelo né le 17 novembre 1931 à Elche (Espagne), il ne peut y en avoir deux, n’est-ce pas !

Sur l’insécurité de la France, toujours grâce à l’Insee, il est possible de connaître le nombre d’étrangers retenus dans les prisons françaises. En 2011 par exemple (et cela ne s’est pas amélioré au cours de ces dix dernières années, bien au contraire) environ 20 % étaient des étrangers ; quant aux 80 % autres détenus, l’Insee ne communiquait pas le chiffre de ceux qui seraient « d’origine étrangère », par exemple les binationaux !

La population carcérale a progressé de 33 000 en 1980 à environ 70 000 actuellement, soit plus de 100 %, alors que la population de la France est passée de 55 millions à 67 millions, soit 10 % d’augmentation. Cherchez l’erreur !

En 2019, selon les chiffres du ministère de la Justice, sur les environ 15 000 étrangers détenus dans nos prisons, plus de 5 000 sont des Maghrébins (Algériens, Marocains, Tunisiens).

L’Insee pourrait fort bien nous tenir informés sur les chiffres réels et des étrangers et des binationaux dans nos prisons, tout comme le ministère de la Justice pourrait le faire également pour le pourcentage réel des condamnations et des récidives.

En 2011, l’imam de la prison de Fleury-Mérogis, Mohamed Boina M’Koubou, estimait que 75 % des détenus étaient « de jeunes musulmans français ».

N’est-ce pas une forme de racisme que de dissimuler ces chiffres ?

Manuel Gomez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0
0

11 Commentaires

  1. Non, l’INSEE est un des meilleurs instituts statistiques du monde et son professionnalisme est reconnu dans le monde entier et je sais de quoi je parle.

    Si vous avez été déclaré décédé, c’est par la mairie de monsieur Gaudin et en aucun cas par l’Insee qui n’a aucune information pour corriger les chiffres des mairies.

    Je vois que vous êtes décédé dans le secteur ou Bruno Gilles venait d’être élu maire. N’y aurait-il pas eu une opération de nettoyage des listes électorales de … disons de morts qui votaient encore ?

  2. Il oublie également les quelques centaines de milliers de naturalisations annuelles qui font disparaître ces étrangers du solde migratoire.
    Vu comme ça, effectivement le chiffre reste stable.

    2 chiffres éloquents qui en disent long et rapport complet en PDF :

    En 2020 les étrangers africains étaient auteurs de 33% des vols commis avec violences, alors qu’ils ne représentent que 3% de la population française.

    https://www.fdesouche.com/2021/09/26/33-des-mis-en-cause-pour-des-vols-violents-en-2020-sont-des-etrangers-dune-nationalite-issue-dun-pays-dafrique-alors-quil-ne-representent-que-3-de-la-population-en-france/

  3. Le Bras un putain de lèche cul de la Macronie, dès qu’il ouvre la bouche, ça pue la merde.

  4. Pour changer de Churchill « Je ne crois qu’aux statistiques que j’ai moi-même trafiquées » en voici une autre de Marc Twain que j’aime assez :

    « Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques »

    Croire aux stats de l’INSEE, c’est un peu comme croire aux prévisions du GIEC ou croire en Dieu si vous préférez, c’est d’abord une question de foi, en aucun cas de science.

    Pour l’INSEE, je suis bien placé pour savoir qu’il y a les chiffres qu’on diffuse au public, et les autres, qui sont fournis au gouvernement sous le sceau du secret (mais parfois ça fuite un peu).

    Par exemple : les statistiques ethniques existent bel et bien, seulement elles sont secrètes et réservées à certains « chercheurs » (si possible ceux qui pensent et cherchent super bien !)

  5. dissimuler les chiffres ! mais pas seulement les chiffres
    que les gaulois réfractaires ouvrent les yeux, dans les rues c’est si visible

  6. Dans l’histoire de la propagande, il y eut Goebbels, Beria et Hervé le Bras pour finir le triptyque…

  7. D’aprés des estimations trés sérieuses : Il y aurait dans les prisons beaucou plus de binationnaux ( Ou triple) que de simples et purement « Etrangers ».
    Les etrangers (Puisqu’un bi National est aussi un etranger par definition) sont donc majoritaires assez largement dans nos prisons. Pour mieux comprendre, la plus grande proportions de binationnaux en France sont des Franco Algérien et Franco Marocains. Donc, a la louche plus de la moitié des detenus sont autres que Français et de cofession musulmanne !
    CQFD !
    Nos prisons sont déja le musée du Grand remplcement.

  8. Zemmour soutient-il Thaïs d’Escufon de Génération Identitaire condamnée ?

    « quand Thaïs d’Escufon dit : “il est scandaleux qu’un migrant puisse traverser la frontière“, ce qui n’est que la stricte vérité, elle se fait condamner à de la prison avec sursis, mais quand Nick Conrad dit : “Pendez les Blancs“, ce qui est une provocation à la violence et au meurtre, il est relaxé. Deux poids, deux mesures » : https://ripostelaique.com/nick-conrad-relaxe-thais-condamnee-bravo-les-juges.html

    • ah après le passe sanitaire voilà un autre sujet pour cracher sur zemmour!
      vous avez oublié que monsieur Z ne dit rien sur les pets des vaches qui polluent l’atmosphère en co2

  9. Si les serpillères mérdiatiques prenaient le métro a 6h du matin elles réviseraient leurs chiffres.

Les commentaires sont fermés.