Décédés et vaccinés, ou vivants et libérés : à vous de choisir

Nous ne pouvons qu’être effarés par le manque d’honnêteté des médias français. Il faut dire à la décharge des journalistes qu’actuellement, si vous refusez d’écrire ce que la doxa dominante entend vous voir rédiger, vous avez vite fait de prendre la porte et de vous retrouver tricard pour de nombreuses années. Car c’est ça la réalité du métier de journaliste désormais : soit vous obéissez et vous publiez ce que l’on vous demande, soit vous pointez à Pôle emploi pour un long, un très long moment, car l’ordre est donné : vous êtes pestiféré et toutes les portes se ferment devant vous.

C’est ainsi que le vendredi 30 juillet dernier, les chaînes de télé et la presse écrite nous apprenaient le décès de Jacob Desvarieux, intervenu à l’âge de 65 ans au CHU de Guadeloupe des suites du Covid-19. Une bien triste nouvelle. Diabétique, de santé fragile depuis une greffe rénale, le musicien avait été hospitalisé le 12 juillet à Pointe-à-Pitre après avoir été contaminé par le coronavirus. Faisant partie des personnes à risque face à la maladie, il avait reçu trois doses de vaccin. Vous savez, ce vaccin si formidable qu’il vous protège à 90 % de la maladie !


Avec plus de 4 millions d’albums vendus dans le monde depuis la création du groupe en 1979, 40 concerts au Zénith et quelques Bercy en 2009, Kassav’ jouissait d’une popularité sans précédent de New York à l’Afrique sans oublier les Caraïbes. Kassav’ c’était un délicieux mélange de joie, de dynamisme, d’hédonisme, d’engagement, le tout avec un indéniable sens de la fête. Un groupe qui a bercé la jeunesse de nombreux Français et dont nous ne pouvons que regretter le décès de son leader. Mais pourquoi diantre les chaînes de télé et la presse écrite qui ont annoncé son décès n’ont-ils pas « avoué » qu’il avait été vacciné ? Peur de prouver que le vaccin, comme le disent nombre de scientifiques, ne nous protège en rien de la maladie ? Peur de se faire taper sur les doigts par les laboratoires qui sont aussi des donneurs d’ordre publicitaires ?

Au Royaume-Uni, selon les données de l’agence Public Health England publiée le 25 juin dernier : sur 117 personnes décédées du variant Delta, 50 avaient reçu deux doses et 20 avaient reçu une dose. Autrement dit, la majorité des patients positifs à ce variant qui sont décédés étaient vaccinés. Si la presse anglaise n’hésite pas à mettre la poussière en évidence, pourquoi en France la cache-t-on soigneusement sous le tapis ?

Combien sont-ils réellement ces morts du Covid à être décédés vaccinés ?

Voilà 18 mois que l’on nous ment sans vergogne. Sur les véritables chiffres des décès, sur le nombre de malades que l’on confond soigneusement avec des « cas », sur le résultat des tests PCR… Tests maintes fois remis en question.
Ainsi, le président tanzanien John Magufuli qui a limogé le directeur et un haut responsable du laboratoire national, doute des tests homologués par le CDC africain. Pour en avoir le cœur net, il a fait effectuer des tests sur des animaux et des fruits, tels qu’une chèvre, le fruit du jacquier, ou encore une papaye. Tests qui se sont révélés positifs. Alors, erreurs techniques, réactifs importés comportant des problèmes ou encore, comme il le déclare dans un discours en swahili retransmis par la télévision publique TBC « il est probable que les techniciens soient payés pour induire en erreur » ?
https://www.financialafrik.com/2020/05/08/covid-19-le-president-tanzanien-doute-des-test-pour-le-coronavirus/

En France, désormais le « mensonge d’État » est érigé en vérité. Le secret d’État fait tellement partie de notre horizon que nous n’y prêtons même plus attention. Et c’est très grave car l’État n’est rien. Il n’existe pas. L’État, ce sont les citoyens de ce pays. Lorsque nous entendons que l’État a payé, n’oublions jamais que l’État n’a pas d’argent. Ce qu’il distribue à tort et à travers sort toujours de notre poche. De la même façon, ces mensonges que nos dirigeants nous servent à longueur de temps, cette dictature qui ne porte pas encore bien son nom, cette soi-disant « vaccination » obligatoire mais qui n’est pas encore déclarée, n’a pas lieu d’être. Car l’État, c’est vous, c’est moi, c’est nous. Notre cher Macron-Pinochet aura beau faire, il n’est que notre serviteur, notre bonniche, et comme un bon petit chien servile, lui et sa clique doivent obéir au peuple français et cesser de nous mentir.

Alors, décédés et vaccinés ou vivant et libérés ? À vous de choisir !

Valérie Bérenger

image_pdfimage_print

43 Commentaires

  1. Nous nous suicidons par devoir: nous acceptons de participer à la lutte contre la surpopulation mondiale. C’est une mort glorieuse que nous espérons rapide …(là en principe tout le monde applaudit, merci ) Le hic c’est que vous serez encore moins nombreux pour bien voter, mais vos idées pleines de mesure et de bon sens vont rallier un grand nombre de nouveaux adhérents, nous en sommes sûrs.

    • Aujourd’hui la moitié des français avec leur schéma de vaccination complet. C’est clair que si tous les vaccinés crèvent ça va faire une grosse différence. C’est bizarre ces gens qui dénoncent un éventuel génocide mais ont l’air de s’en réjouir au final. Quel nihilisme ! C’est vrai que le plus important dans cette histoire c’est d’avoir raison, pas de s’en sortir et surtout pas que ses compatriotes qui auraient eu tort de faire confiance s’en sortent. Qu’ils crèvent qu’ils disent ! Comme quoi certains n’ont pas besoin d’une religion de tolérance, de paix et d’amour pour être animés des meilleurs sentiments. La France devient un cloaque irrespirable. Et vos amis d’hier deviennent vos ennemis.

  2. et encore ce vaccin aurait du être fait à base de plantes et non de produits chimiques, car on en bouffe tout les jours de la chimie.
    J’ai bien hâte de voir le gouvernement de Macron et compagnie,arrêté et placée en cellule forcée sans nourriture et eau.

  3. Malheureusement une hirondelle ne fait pas le printemps. Les données fournies pas les États Unis sur la forte contagiosité du delta et sur le fait que vaccinés et non vaccinés peuvent le transmettre de la même manière peuvent se retourner contre les non vaccinés et justifier le passe sanitaire pour les protéger. En effet, il est maintenu pour l’heure (peut-être que ça changera) que les vaccins sont efficaces contre les formes graves et mortelles. L’article de Marianne introduit des distinguos importants dans ce sens : https://www.marianne.net/societe/sante/le-variant-delta-nous-rend-il-plus-contagieux-malgre-le-vaccin-on-fait-le-point.

    • on se rappellera que véran sommé de se jistifier suite à plainte au conseil d’état d’un papy de 83 ans double vacciné qu’ont ne laissait pas sortir après le couvre feu et à qui l’on imposait le port du masque avait répondu :

      1- les vaccinés sont toujours contaminant
      2 – les vaccinés peuvent toujours attraper la maladie

      et 3, surtout :

      – les vaccinés qui contracteront la maladie feront des formes plus graves !

      aux oubliettes !

      raoult confirme : j’ai autant de malades vaxxinés que non vaxxinés. la différence est que les non vaxxnés arrivent avec un rhume et les non vaccinés ..c’est lus grave !

      • 1) Il faut raisonner par classes d’âge. Jusque récemment les vaccinés étaient plus âgés que les non vaccinés. Si vous comparez un jeune avec un vieux ça ne marche pas. 2) Il faut évaluer aussi la capacité des vaccins à diminuer le nombre de formes symptomatiques, le passage d’une forme symptomatique bénigne à grave, voire mortelle. Les vaccinés présentent un avantage certain qui n’est toujours pas démenti.

            • oui c’est une situation susceptible d’être évolutive.
              D’où la troisième injection ?

              • L’argument, c’est que l’immunité acquise par les vaccins n’est pas définitive. Mais j’avais compris que c’était aussi le cas lorsque l’on tombait malade et que l’on se rétablissait. Le Covid n’est pas immunisant, comme la grippe. Les vaccins évolueront sans doute. Espérons surtout que les variants finiront pas perdre en virulence comme l’imagine Raoult.

        • c’est facile à voir sur le site covid: les réanimations intéressaient au début les 70 , 80 et au delà….
          après vaccination actuellement ce sont les 60/70 (vaccinés plus tardivement) qui sont très majoritaires en réa (quelques plus jeunes y apparaissent. pas beaucoup encore)
          Parions que dans 3/6 mois la réa sera régénérée grâce à l’apport de « clients » plus jeunes. Enfin non, ne le souhaitons pas….

          • Non je ne le souhaite à personne et ce, quel que soit l’âge. On sait à présent que le Covid est une maladie spécifique et pas du tout sympa. Je suis plus jeune que vous mais « à risque ». Je suis en train de me faire vacciner même si je souhaitais attendre plus longtemps pour voir ce qui allait se passer avec le delta.

      • Une hécatombe de morts du sida ( syndrome d’immunodéficience acquise ) dans le monde , ceux qui ont la chance d’être sous traitement anti-VIH y survivent . Un virus survient créant une pandémie mondiale le covid 19 , un vaccin miraculeux est mit au point en un temps éclair et il semblerais ( au conditionnel, je ne suis pas complotiste ni contre la science ) que ce dernier les rendraient IMMUNODEFICIANT c’est pas de chance tout ca , ne faudrait ‘il pas mieux être sidaïque dans cette affaire ?.

        • Virus vaccin ou vaccin virus à courte ou longue échéance
          les vaccinés pourront répondre à l’interrogation ou peut être pas .Ce qui est sur certains connaissent la réponse .

          • Le sida , c’est le graal même la grande faucheuse n’aurait pu rivaliser avec cet être macroscopique et avec son débit quasi industriel . Trente années plus tard certains n’auraient ‘ils pas eu l’idée de lui faire concurrence et de le surpasser en génie et en production ? .

  4. Mensonges d’Etat.Certainement.Mais qui donc détient 90% de l’actionnariat des groupes de presse ? Hein qui ? Qui est PDG de Pfyzer ? Ceci explique cela.Rappelez vous également la composition des bureaux politiques et organes liés au parti bolchevik de l’ex URSS et des pays satellites de 1917 et durant les années qui ont suivi.

  5. Tests PCR qui ne font pas le distinguo entre covid et une simple grippe. Le CDC demande aux labos et cliniques de trouver une autre méthode :

    Le 21 juillet 2021, les CDC ont publié une alerte de laboratoire révoquant l’autorisation d’utilisation d’urgence des tests RT-PCR pour la détection du SRAS-COV-2.

    https://exoportail.com/urgent-pourquoi-les-cdc-viennent-ils-dabandonner-discretement-le-test-pcr-pour-le-covid/

    Il semblerait que l’info ne soit toujours pas parvenue à Brégançon puisque c’est toujours ce test qui fait référence en France.

  6. Le vaccin ERN donne une protection d’environ 92%, donc 8% des vaccinés ne sont pas protégés.

    • hélas il n’empêche pas de mourir accidentellement ou de mort naturelle le temps venu…c’est vraiment un vaccin nul ! alors que les « résistants » gorgés d’anticorps naturels sont parés pour dépasser tous 120 ans….
      si j’ai bien compris 8 % des vaccinés en bénéficieront aussi…ça c’est du bol !

  7. Ils nous demandent de penser aux autres , de les protéger en nous faisant vacciner, que la balance risques est minime…Alors ? doit-on accepter de risquer de mourir pour protéger les autres ? A nous de choisir!!!!

  8. Les métiers des médias offrenr essentiellement deux débouchés :PUTE ou CHOMEUR

  9. Attention à ne pas mal interpréter les rapports de Public Health England. Les vaccinés sont en moyenne une population beaucoup plus vulnérable au Covid (des gens âgés et/ou à comorbidités) que les non-vaccinés. Donc si le vaccin n’avait aucune efficacité contre le Covid, la proportion de vaccinés parmi les décédés serait beaucoup plus grande que ce qu’on observe. Donc le vaccin fonctionne, en Angleterre, en tout cas contre les formes graves du Covid.
    La question qui demeure est celle des effets adverses (y compris décès) de ces vaccins, qui ont difficiles à chiffrer et que seule l’étude minutieuse des stats de mortalité liée aux cancers, thromboses, myocardites, etc. – en lien avec le statut vaccinal – dans les mois et années à venir permettra de connaître avec une certaine précision.

  10. « Autrement dit, la majorité des patients positifs à ce variant qui sont décédés étaient vaccinés. »
    Normal, c’est l’oxyde de graphène contenu dans les vaccins qui attaque les poumons, en leur donnant les symptômes du « covid-19 ».
    Ça a commencé avec les vaccins contre la grippe, en 2019. Quand ils ont vu que l’essai était concluant, ils ont déclenché l’opération « pandémie » en 2020, en faisant croire à l’apparition d’un nouveau virus (respiratoire).

    • ah oui, visiblement il s’ennuie très fort chez lui … et s’il il faisait ses devoirs de vacances ?

    • ah la boulette ! je me suis fait avoir moi aussi
      déjà depuis le vaccin j’ai des problèmes: parfois je suis fatigué sans avoir vraiment fait d’effort, ballonné au moindre verre de bière, ma libido d’octogénaire est faible malgré la promesse de rebond du médecin vaccinateur,
      aucun effet sur mon arthrose, j’en souffre toujours…j’espère que c’est possible de se faire « dévacciner », non ça ne va pas fort (sourire)

    • Les réfractaires non-vaccinés menacent votre santé. Vous avez besoin d’une troisième dose pour être tout à fait protégé (peut-être une quatrième, on verra plus tard) vous perdez votre temps ici, prenez rendez-vous sur doctolib, ils vous attendent impatiemment.

  11. Bonjour,
    Excellent article…
    Perso je refuse d’être un cobaye…
    Beaucoup de pression quand même sur « nous » les résistants à cette mascarade de « vaccins » toujours en phase expérimentale…Perso je suis interdit d’accès à mon stand de Ball Trap car je n’ai pas l’ausweis…
    Pas grave…Liberté !!!
    Et surtout VIVANT et LIBRE !!!
    Bonnes luttes à venir…

  12. Une réflexion logique , claire ….: ils nous serinent que seule cette vaccination peut nous sortir de l’épidémie, venir à bout de ce virus. Alors ..comment est-ce possible puisque les vaccinés sont autant contaminants que les non vaccinés? et que même si tout le monde est vacciné , les vaccinés se contamineront donc entre eux…et le virus circulera encore , fera des dégâts puisque le vaccin va détruire notre défense immunitaire naturelle et universelle (voir l’article et la video , de ce ponte en vaccins , américain, confirmé par d’autres pontes étrangers) …

  13. ce faux vaccin tueur fait penser aux produits dont se servait MENGELE pour faire ses expériences –

    • Oui Pfizer moderna johnson sont tous des Mengele mais rappelez aux plus jeunes qui était Mengelé ils vont être horrifies👿👿👿

  14. Super exemple: diabetique, greffe renal, il fait helas parti des 10% que le vaccin n’a pas protégé. Et sans vaccin il s’en sortait peut etre? Je peux vous dire à côté de ca que les patients dans la rea covid de l’hôpital nord sont 100% non vaccines. Heureusement ils ne sont pas tres nombreux actuellement.

Les commentaires sont fermés.