Déchéance de nationalité : la Suisse donne l’exemple à l’Europe

Publié le 18 septembre 2019 - par - 13 commentaires - 1 360 vues
Share

La Suisse donne l’exemple à l’Europe, et plus particulièrement à la France, sur un sujet déjà débattu dans notre pays et qui a, en partie, participé à la chute de François Hollande : la déchéance de nationalité.

Pour la première fois, la nationalité suisse a été retirée à un binational condamné pour appartenance à une organisation terroriste islamiste.

Il s’agit d’un Turco-Suisse, âgé de 33 ans, condamné à 2 ans et demi de prison en 2018, pour avoir recruté des combattants pour le front Al-Nosra, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda.

Le secrétariat d’État aux migrations a expliqué que « cela sera dorénavant le cas quand un binational portera gravement atteinte aux intérêts ou à la réputation de la Suisse et, de ce fait, compromettra la sécurité du pays, ou qu’il a commis un crime grave dans le cadre d’activités terroristes ou d’extrémisme violent. »

Cette déchéance de nationalité peut concerner une bonne dizaine de binationaux identifiés et qui font l’objet d’une procédure pénale.

Ne serait-il pas urgent d’y réfléchir, messieurs les parlementaires français ?

*Rokhaya Diallo combat avec fougue la notion de supériorité supposée des « Blancs » sur les « Noirs », notamment concernant la polémique déclenchée par la malencontreuse phrase prononcée par Thuram.

Elle estime que « traiter quelqu’un de « sale Blanc » n’a pas du tout la même signification que de traiter quelqu’un de « sale Noir ».

Hors la question de la couleur de peau, on distingue mal ou peut se trouver la différence ?

Cependant Rokhaya nous présente un exemple destiné à prouver sa démonstration.

Pour elle, traiter un élève de « sale premier de la classe » n’aurait pas la même incidence sur l’élève que de traiter un autre de « sale dernier de la classe », car le premier de la classe sera toujours le premier, et donc, par conséquence, le dernier sera toujours le dernier (Contrairement  à ce que prétend la Bible, que les derniers seront les premiers et vice versa !)

Par conséquent on peut conclure, grâce à sa démonstration, que le « Blanc » sera toujours un Blanc et que le « Noir » sera toujours un Noir.

Mais ce qui choque le plus Rokhaya, c’est que l’on se mobilise bien plus sur ce prétendu racisme anti-Blanc plutôt que sur le réel racisme anti-Noir !

Merci Rokhaya, nous n’étions pas suffisamment intelligents pour le comprendre !

Mais peut-être devrait-elle s’intéresser de plus près à la xénophobie qui se propage en Afrique du Sud, entre « Noirs ».

Des milliers de « Noirs » font leurs valises pour éviter les cercueils.

Les ressortissants des pays comme le Nigeria en tout premier lieu (600 ont quitté le pays cette dernière semaine), mais également la République démocratique du Congo (sic), le Botswana, la Zambie et aussi les Somaliens et les Éthiopiens, etc.

Encouragé par le président nigérian, Muhammadu Buhari, qui appelle à l’évacuation immédiate des Nigérians, pour cause de violences xénophobes dans plusieurs quartiers de Johannesburg où plus de 50 magasins ont été vandalisés.

Tous ces frères noirs sont pointés du doigt comme responsables du chômage et de la misère dans lesquels patauge le pays depuis plusieurs années.

Bien oublié Nelson Mandela qui aspirait à une Afrique d’espoir pour les métis, Indiens, Blancs et Noirs. Tous ses combats ont été, et sont, bafoués dans leur belle construction.

*Fort heureusement nous avons en France des esprits plus éclairés, celui par exemple de Zineb El Rhazaoui, journaliste, qui n’hésite pas à présenter Tariq Ramadan comme le « fer de lance » des Frères musulmans dans le monde.

Lui qui prône un « islamisme de la modernité », qui demande d’adopter un discours moderne et apaisant, qui réclame d’avancer « dans l’ombre », d’établir un sentiment de confiance, en deux mots « de nous baiser en profondeur » !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

Le Droit du sol est la base de Tout.
La propriété indivise de la France par ceux qui l’ont crée est rejetée.
« Le Droit au Passé sans l’Effort »
Devenue un Hospice et un Hôtelier gratuit délivrant, de plus, des aumônes…
Restons Français ! « Bon Sang » …..

kinns

diallo n’est qu’une raciste de même que taubira .
De toute façon rien ne justifie le crime
on n’a pas à être puni pour les exactions faites pendant les colonies (ne pas oublier les envahisseurs musulmans)
je l’ai dit à un descendant de harki : je n’y étais pas

Rosalie

C’est vraiment pénible de lire « on est foutu » parce que… bla bla… Que faites-vous donc là, alors, si vous êtes d’indécrottables défaitistes ? Est-ce que ça fait avancer le schmilblick ? Regardez la vidéo de Pierre Cassen de ce jour, et prenez-en de la graine : NE BAISSEZ PAS LES BRAS ! Organisez-vous, agissez à votre niveau et surtout, arrêtez de vous plaindre !

Parlervrai

Le français râle, et face à l’urne c’est « tout sauf le FN ».
On est foutu.

Patrick Callaham

Voila qui semble être une excellente initiative, pourquoi ne pouvons-nous pas faire la même chose en France ? Dehors la vermine !

vive duterte

Point de déchéance de nationalité , déportation au bled ou en brousse avec interdiction à vie de retour en France , en bref remigration, sans pouvoir fort issu d’ un putsch militaire (on peut rêver) ou d’ une guerre civile gagnée par les identitaires , qu’ on se le dise !
Le tout bien entendu avec rétablissement de la peine de mort pour les criminels étrangers au préalable : on ne pourra pas les déporter vu qu’ ils seront exterminés !

Mon motto : ni intégration (sauf cas très exceptionnels) ni assimilation mais plutôt retour avec la smala d’ abdelkader au bled
ou au golfe de guinée

amril

Pourquoi rien ne changera? Tout simplement parce que le franchouillard est le franchouillard.
Les statistiques actuelles donnent plus de 60% de mécontents à propos du problème primordial de l’immigration et ses conséquences et pourtant ce peuple incohérent remet le couvert depuis plus de quarante ans à chaque élection.
Nous voyons déjà tous les jours les manœuvres pour la prochaine et le jour J ce sera la reprise des petites magouilles et des cuisines habituelles des politicards qui permettront à cette clique collante de conserver les manettes contre la véritable opposition.

Marnie

suite
La déchéance de nationalité est une chose indispensable. Mais le choix de ceux qui sont admis à être naturalisés après une période d’attente d’au moins cinq ans ne l’est pas moins, un principe de précaution indispensable. Mais pour vouloir cela il faut avoir les tripes et le cœur qui correspondent ce qui est impensable de nos jours.

Marnie

Contrairement à ce que certains pensent une révolte des français ne semble pas voire le jour et c’est bien triste. Notre pays est devenu une poubelle où les zones de non droit sont pléthores, les attentats, les égorgements, les viols, la drogue sont de plus en plus nombreux. D’après les différents gouvernements qui se sont succédés c’est un fait établi et même on nous a dit et redit que nous devions nous attendre à ce que ce soit sans fin.

Aux Armes Citoyens

M. Gomez, vous croyez vraiment que mandela aspirait à une Afrique incluant les métis et les Blancs ? Permettez-moi d’en douter.
Cependant, je pose une question : où vont tous ces africains qui fuient leurs pays invivables ?

Georges S

Commentaire qui n’a rien a voir avec l’article qui n’a pas besoin d’etre publie du reste comment fait on pour contacter riposte laique avec des articles possibles?

patphil

il y a fort à parier que lorsque les gaulois se réveilleront, le retour du baton sera très violent!
je le déplore mais le laxisme des zotorités l’insécurité, auront fait germer la révolte

zéphyrin

je suis certain que rien ne changera sur la déchéance de nationalité, et la remigration, surtout celle des délinquants. pareil pour l’obtention de la nationalité.
la suisse est la suisse….la France ne reconnait déjà pas ses peuples, ce n’est pas pour reconnaitre les nouveaux qui ne « peuvent pas  » poser problème n’est ce pas ?