Décidément, la Nouvelle République n’aime pas les écoles catholiques !

Publié le 22 juin 2019 - par - 21 commentaires - 1 306 vues
Share

L’apprenti médaille d’or : trop catholique… pour que la Nouvelle République de l’Indre daigne lui consacrer quelques lignes ?

Il a quand même sa photo sur laquelle on le voit entouré de trois personnes. Sous la photo, aucun nom mais une petite légende :

« Des élèves en espaces verts au lycée Philibert Vrau de Déols ont été médaillés »… point final ! Vous n’en saurez pas plus !

Titre de l’article du 13/06/19 :

Le département regorge de jeunes talents

Ce qui m’indigne, c’est que dans l’article, on trouve deux photos de deux jeunes filles également lauréates pour le concours futur des Meilleurs apprentis de France  et que, pour elles, on nous donne le nom et même une petite « biographie » les concernant. Pour le jeune homme, pas de nom, pas de « bio » !  Mais on sait quand même qu’il fréquente le lycée Philibert Vrau de Déols.

Le lycée Philibert Vrau ! La NR connaît pourtant bien car c’est un établissement catholique qui avait défrayé la chronique en 2012, avec aux manettes pour signer les articles Xavier Benoît qui jugeait l’établissement intégriste, de quoi le faire voir rouge ! Des gauchistes avaient suivi le mouvement et leur action bien relayée. Surtout pas d’extrémistes de droite sur l’ancien site du 517e RT de la Martinerie ! Le pire était à prévoir… Logiquement ça devait arriver…

Eh bien non, 7 ans après tout s’y passe bien et même très bien et l’abbé Peignot (pas cité non plus) qui dirige l’établissement et qu’on voit en soutane sur la photo peut être fier de son lycée et de la réussite de ses élèves. Sur la photo, j’ai reconnu Françoise Perrot, conseillère départementale de l’Indre et « accessoirement » suppléante du député LREM François Jolivet (ex-UMP).

Le combat du journaliste Xavier Benoît, qui m’avait bien agacée à l’époque, avait été si acharné que je ne résiste pas au plaisir de parler un peu de ses articles polémiques dans sa lutte anticléricale.

Tout a commencé début 2012, quand le bruit avait circulé que la CAC (communauté de l’agglomération de Châteauroux) allait vendre 26 ha de terrain de l’ancien site militaire de la Martinerie à l’école catholique (hors contrat) Saint-Michel de Niherne (petite commune proche de Châteauroux). Cette école, allant du primaire au secondaire, connaissant du succès en raison des résultats scolaires de ses élèves, avait besoin de s’agrandir pour répondre aux demandes, d’où la prévision d’achat de locaux plus vastes et aussi la perspective d’ouvrir des classes de lycée professionnel (ce qui était une première en France pour une école catholique).

Article du 9/02/2012 :

https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/la-martinerie-26-hectares-pour-l-ecole-integriste

On insiste pour faire savoir que cette école serait placée sous le patronage de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) :  drôles de citoyenspetits soldats de Civitas, grand pourfendeur des principes de la Républiquenos élus y sont semble-t-il indifférents. Ce n’est pas notre cas à la Nouvelle République d’où ces 2 pages. Pour se faire une idée et pour ne pas avoir un jour à dire : « On ne savait pas » (sic).

Et malgré cette tribune didactique que les élus n’ont pas dû lire, ou s’ils l’ont fait n’ont rien compris, la vente aura lieu. Les écologistes avaient pourtant saisi le tribunal administratif de Limoges pour faire annuler la vente !

Article du 30/06/12

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/commune/deols/la-soutane-apres-le-treillis

Les responsables ont les clés… l’école ouvrira en octobre prochain et… énième question du journaliste sur… Civitas qui finit par agacer puisqu’on lui a déjà répondu que l’école n’avait rien à voir avec Civitas !

2 articles le 18/10/2012 :

https://www.lanouvellerepublique.fr/france-monde/chateauroux-des-integristes-ouvrent-un-lycee-professionnel

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/lycee-religieux-p-vrau-8-eleves-dans-l-ex-517-e-rt

L’école est dans ses nouveaux locaux. Re-chapitre sur l’intégrisme catholique pour rappeler ses sulfureuses relations avec l’extrême-droite malgré les propos du directeur à ce moment-là, l’abbé Bétin qui annonce : qu’il y aura au début deux classes de seconde professionnelle en menuiserie et en électricité, que les professeurs sont des laïcs, qu’il attend un contrôle de l’Éducation nationale, qu’il y a également une totale transparence vis-à-vis du rectorat. Pas de messe obligatoire, 20 minutes de doctrine et culture religieuse par jour. On apprend que l’établissement compte 5 prêtres et 22 professeurs. L’abbé Bétin est professeur de philosophie et il dit « citer aussi bien Bergson que Saint Augustin », il  ajoute aussi « Notre fraternité évolue dans la religion, pas dans la politique ».

La CGT Éduc’action 36, les Verts, le PC, la Ligue des droits de l’homme de l’Indre… réunis dans le Collectif Vigilance 36 viendront à la rescousse des positions de la NR  en compagnie de membres du NPA et chahuteront en décembre une séance du conseil municipal de Châteauroux – dont le maire était Jean-François Mayet (UMP) qui avait fait des compliments concernant l’établissement de Niherne et n’avait pas vu d’inconvénient à lui céder une partie du terrain de la Martinerie. Témoin de l’action des ces drôles de défenseurs de la démocratie la vidéo NR suivante du 13/12/2012 :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/video-chateauroux-les-opposants-au-lycee-integriste-investissent-le-conseil-communautaire

Ils se sont défoulés ridiculement… Par la suite le lycée a augmenté ses effectifs alors que la population du département de l’Indre diminuait et que des écoles publiques fermaient. 100 % de réussite au bac en 2018… un élève a eu 19,02/20 et les félicitations du jury ! Hélas Xavier Benoit n’est plus là pour commenter la chronique intégrisme catholique… Et voilà peut-être pourquoi ce pauvre élève médaillé n’a pas eu le privilège de voir son nom cité dans la NR. Pour ce lui, ce sera « le silence des médias » !

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

Pas besoin de pub pour les écoles cathos !
Chacun s’y précipite, plus de places…
Même des muzz, acceptés par « charité chrétienne » ! Hélas !

zéphyrin

certains musulmans veulent protéger leurs enfants, et ils ont pigé le risque de les placer dans le public. (ce ne sont pas les pires évidemment)

clercophage

« La Nouvelle République n’aime pas les écoles catholiques. »…
7 ans de pensionnats catholiques ( dans les années 50 ) ont fait de moi un insatiable bouffeur de curés ; et j’ai de très bonnes raisons pour ça .

Gaulois réfractaire

2 ans de collège Saint Thomas f’Aquin à Oullins près de Lyon a en 1970 1972. Merveilleux souvenirs. Mes belles années scolaires.

Francis BRACHET

Pour une expérience identique, même si je concède m’y être copieusement e..merde, j’avoue leur devoir une grande partie de ce que je suis et une provision de messes qui me dispense de messes du dimanche jusqu’à la fin de ma vie

Undertow

Ma fille est dans une école privée catholique, dans chaque classe il y a un crucufix et une vierge Marie. De plus, les résultats au bac sont excellent avec plus de 85% de mention.
Et il n’y a pas de voilées ^^

Anton

Merci Françoise de nous rappeler les démêlés de l’école Saint Michel avec cette détestable feuille gauchiste qu’est La Nouvelle République du Centre-Ouest dirigée par la famille Saint-Cricq dont fait partie la non moins détestable Nathalie Saint-Cricq (petite fille du fondateur du dit journal en 1944 et dont son frère Olivier est président du directoire) qui sévit sur Antenne 2 (on se souviendra longtemps encore, à propos du massacre de Charlie-hebdo, de son appel au fichage des gens qui ne se disaient pas « Charlie » à l’époque).

Josyane

Ils s’acharnent moins sur les écoles coraniques extremistes ces journalistes !

Gaulois réfractaire

L’éducation dite nationale n’aime pas la concurrence.

patphil

tiens tiens il existe encore quelques clercs catholiques pour agir ainsi!
contrairement à ceux qui ont viré des jeunes étudiants qui avaient bousculé les marchands du temple lgbt ( comme l’a enseigné jésus)

Maurice Chalabert

Contactez Jacques CHASSAING. Il a effectué son Servie MILITAIRE. Il pourra aider Riposte Laique à rétablir la Chrétienté en France.

Spipou

« aider Riposte Laique à rétablir la Chrétienté »… Il me semble qu’il y a un oxymore dans cette phrase.

zéphyrin

des deux maux il faut choisir le moins dangereux (sourire)

Spipou

Je suis bien d’accord, mais la phrase m’a quand même fait sourire ! ☺

Sans parler du service militaire de notre ami le chasseur de sangliers !

Gaulois réfractaire

Spipou est un ignorant ; c’est la chrétienté qui a inventé la laïcité.
Il devrait lire des livres.

Spipou

Parce que vous croyez que je ne le sais pas ?

Vous, ce sont des dictionnaires que vous devriez lire.

Je vais vous faciliter la tâche :

humour

nom masculin

(anglais humour, de l’ancien français humor, humeur)

DÉFINITIONS
Forme d’esprit qui s’attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité ; marque de cet esprit dans un discours, un texte, un dessin, etc. : Raconter ses propres mésaventures avec humour.

Caractère d’une situation, d’un événement qui, bien que comportant un inconvénient, peut prêter à rire : Il n’a pas été sensible à l’humour de la situation.

(Larousse)

Spipou

ironie

nom féminin

(latin ironia, du grec eirôneia, action d’interroger)

DÉFINITIONS
Manière de railler, de se moquer en ne donnant pas aux mots leur valeur réelle ou complète, ou en faisant entendre le contraire de ce que l’on dit : Savoir manier l’ironie.

Opposition, contraste entre une réalité cruelle, décevante et ce qui pouvait être attendu : Je ne goûte pas l’ironie de la situation.

(Larousse)

clercophage

Je ne vois pas le rapport : Ayant fait 22 mois de service militaire en 1961-62 , je ne vais certainement pas aider à rétablir la crétinté en France , bien au contraire : Sabre et goupillon, même éxécration …
P.S. la faute d’orthographe sur chrétienté est tout à fait volontaire .

Fenimohic

Dans notre triste situation face a l’islam prosélyte
Il nous reste quelques religieux qui ont conservé les traditions de l’église catholique celle de ma jeunesse dans mon village le curé un personnage haut en couleur un peu Don Camillo un ratichon qui ne rasait pas les murs qui animait un patron âge un club de foot organisait des sorties en bord de mer la demi baguette l’oeuf dur la vache qui rit que de bons souvenirs c’était l’abbé Jean Gaubert il n’est plus de ce monde par ces quelques lignes je voudrais lui tendre hommage

Spipou

J’en ai connus, dans ma petite enfance, de ces curés-là… Souvenirs, souvenirs ! ☺

Mais j’en ai connus aussi qui étaient beaucoup moins sympas, et très cons.

En tout cas, je regrette les premiers !

Francis Brachet

Hélas la connerie est largement. Distribuée même si elle l’a largement été chez les bouffeurs de curés