Déclaration CFCM du 29 octobre : Boubakeur contre Bout-de-Coeur

Publié le 9 novembre 2019 - par - 3 commentaires - 676 vues
Share

Point 7 de la déclaration : « La Lectrice » en version coranique
Ultra motivante mourchidate luttant contre la radicalisation des rats de mosquée
Quel couple français oserait confier sa fille à ce rigorisme mortifère ? Brrrr…

Petit retour sur la belle litté•rature franco-islamique du CFCM ou Cette France Carrément Musulmane

Dalil Boubakeur n’y va pas par quatre chemins, voilà le parchemin déroulé après le sursaut patriotique de Julien Odoul. Les gugusses ont torché les Dix Commandements en version franco-mecquoise, du clientélisme pur et dur !

Ce communiqué ne présente aucun intérêt si ce n’est de confirmer la position rigide d’un islam de France à l’effet centrifuge à la belle rotation française. La force centrifuge est utilisée avec profit mécanique au sein de votre essoreuse mais j’ai en tête l’essorage des cerveaux français.

Déclaration CFCM du 29 octobre 2019 et mes observations

Face au débat sur la question du foulard dans l’espace public et à l’hystérie islamophobe agressive, voire criminelle, qui s’est installée dans notre pays, le Président du Conseil Français du Culte Musulman, le Recteur Dalil Boubakeur, a réuni ce jour à la Grande Mosquée de Paris le Conseil Religieux de cette instance, en présence de tous les représentants des fédérations musulmanes.

À l’issue des délibérations, le Conseil Religieux…

  1. Condamne avec force l’attaque de la mosquée de Bayonne qui a fait 2 victimes et interpelle les personnalités politiques et médiatiques qui doivent prendre la responsabilité de leurs propos outranciers qui banalisent la haine du musulman.

La France condamne avec force l’attaque du Bataclan qui a fait 131 victimes mortelles et interpelle les personnalités politiques et médiatiques qui doivent prendre la responsabilité de leurs propos outranciers qui banalisent la haine du mécréant.

  1. Affirme que les Français de confession musulmane sont avant tout des citoyens de ce pays, pour lequel leurs ancêtres se sont battus au péril de leur vie.

J’affirme que les Allemands de confection nazie étaient avant tout des citoyens de ce pays, pour lequel leurs ancêtres germaniques se sont battus au péril de leur vie.

  1. Insiste sur la liberté de tout un chacun de vivre sa foi dans le respect du cadre républicain.

Musulmans de France, vivez votre foi en fonction d’un cadre républicain à reconfigurer urgemment puisqu’il a été élaboré de bonne foi, comprenez en méconnaissance d’un islam encore inexistant en France.

  1. Rappelle que le port du voile est une prescription religieuse, mais celles qui ont décidé de s’en affranchir ne sont pas moins musulmanes et restent dans la communauté des croyants.

Une prescription religieuse ? Certes, mais dictée hors continent européen, hors du temps, hors du respect de l’égalité des sexes et de notre tradition faite de galanterie. Diagnostic : argumentation irrecevable dans l’Hexagone, en Arabie faites ce que bon vous semble. À quand le voile métallique genre Stahlhelm ? Je conseille le modèle M1940, il est à bourrelets pour mieux bourrer le crâne.

  1. Engage une réflexion sur la structuration du ministère des Imams avec notamment la mise en place du Conseil de l’Ordre des Imams de France.

Bonne idée mais que faire des imams salafistes s’exprimant uniquement en arabe ? Conseil de l’Ordre des Imams de France, COIF en acronyme. On va vite vous déCOIFfer les gars et si les muzz•ettes pouvaient suivre l’exemple… En Gaule on préfère le COÏT ou Conseil de l’Orgasme d’Isabelle en Transe.

  1. Rend hommage aux Imams qui, par leur travail au quotidien, contribuent fortement à immuniser la communauté musulmane contre la radicalisation et les dérives communautaristes.

Ha-ha-ha !!! Le Conseil reconnaît lui-même la propension naturelle de la Muzz Com à la radicalisation ! Chassez le naturel, il revient au galop, celui des troupes mahométanes fonçant sur Jérusalem.

  1. Conscient de l’engagement de plus en plus affirmé des femmes sur la question religieuse, le CFCM propose l’intégration de théologiennes (Mourchidates) au sein du Conseil religieux.

Une mourchidate est une guide religieuse nommée par le ministère des Affaires religieuses qui « répand la bonne parole de l’islam » mais uniquement auprès d’autres femmes, ségrégationnisme islamique oblige. Tout est dit, gardez vos mourchichis, on conserve les dattes algériennes, excellentes au demeurant.

  1. Engage la réflexion sur la mise en place d’une formation continue contre la radicalisation tant au niveau régional que national.

Formation continue ? Selon mes sources, pondérées en votre faveur, il y aurait environ 500.000 stagiaires radicalisables/radicalisés à former ! Une formation de qualité est hors de prix, qui paiera la note salée Salah ? Le contribuable français ?

  1. Se félicite des propos de M. le Président de la République, qui a insisté sur la liberté individuelle et citoyenne dans l’espace public.

On félicite toujours ses collaborateurs d’une mission accomplie, cela fait partie du savoir-vivre corporatif.

  1. Engage dès à présent une réflexion sur les signes de radicalisation religieuse, afin de lever toute confusion avec la pratique religieuse piétiste. Les conclusions seront remises au Bureau Exécutif du CFCM avant la fin de l’année.

Quelle distinction faites-vous entre un radicalisé et un piétiste ? Dixit Reverso, un piétiste est un adepte du piétisme, doctrine d’un courant d’origine luthérienne invitant à la piété personnelle. Les terroristes islamistes se distinguent effectivement par une piété personnelle sans cesse renouvelée. Renversant !

Réaction UMF ou Union des Mosquées de France du 30 octobre 2019

https://www.umfrance.fr/fr/830-communique-une-mise-au-point-sur-le-communique-du-cfcm-diffuse-le-29-octobre-2019

Elle tente de jouer les modérateurs, les ponts entre l’islam et la Res publica en déclarant : Le port du voile est une pratique religieuse qui ne fait pas partie des fondements de la loi musulmane.

Sur papier, une avancée certes mais en pratique une taqîya de plus visant à occulter les 200 mosquées salafistes à cadenasser au plus vite ! Qui dit Mosquée dit Mosquito, vous savez, ce magnifique bimoteur anglais à très faible traçabilité radar vu sa construction en bois. C’est le premier coucou furtif opérationnel, des fois que quelque mosquée surgirait furtivement ci et là…

UMF, CFCM, CCIF…

Leur collusion est quasi parfaite et la consonne F est ici publicité mensongère, c’est comme si on collait l’étoile Mercedes sur un tas de boue made in China ! Ôtons-la donc et découvrons la réelle identité des trois pieuvres, quelle insulte pour ce poulpe d’une grande intelligence.

UM Ultras Muzz (comme au foot)
CCM Culte Combattant Musulman
CCI Campagne Coranique Islamique

Franchement, on décerne le label « France » à n’importe qui et surtout à n’importe quoi ! Ça tue l’image de Marc.

Richard Bout-de-Cœur

L’Allemagne souffre aussi !
Ressortons les petits lutins de la Forêt-Noire !

Hingabe an Gott : dévotion à Dieu
Muslim Gottergebene : musulman adorateur

Ce type de conditionnement m’en rat pelle un autre. Suffit de coller une moustache à l’insti-tueur…

Richard Mil

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Barre

A propos des imams, en Turquie, les prières sont dites en arabe, mais les prêches se font en turc. Nous devons exiger que les prêches dans les mosquées en France soient dits en français.

Rems

Bien dit ! et qui sème la tempête récolte ma HAINE ……..

patphil

j’ai bien lu et relu ces dix points, pas un iota à retrancher